Google friand de la data de ses internautes, les séduits pour récupérer leurs données

0

Le 1er  juin dernier, Google a fait une annonce qui peut en séduire certains . Le géant du web ouvre ses portes aux premières données.

Que sont les First party data (premières données) ?

Ce sont les données les plus simples à récolter. Elles représentent les données que vos interlocuteurs vous donnent (notamment grâce aux cookies).  Elles sont directement collectées par vous-même grâce à divers outils digitaux lorsque vos internautes passent vous rendre visite sur votre site/application.

Ces first party data permettent d’analyser les comportements, les actions et les intérêts que vos visiteurs ont générés.

Que représente l’ouverture des first party data (premières données) de Google ?

Google a annoncé que l’importation des fichiers clients dans Google Ads serait ouverte à tous. Cela sera possible grâce à la mise en place d’outils qui faciliteront la collecte des données, comme le process d’importation « OCI » qui permet la conversion hors ligne à partir d’un clic sur une annonce Google.

Toutes les annonces ne mènent pas directement à une vente ou à la qualification d’un lead. Cela  peut cependant conduire à un achat hors connexion. L’importation de vos données hors connexion permet de mesurer et d’analyser ce qu’il se passe lorsque l’une de vos annonces a généré un clic ou appel.

Pour importer des données de conversions, Google a besoin de 4 informations plus 2 bonus :

  • Google click ID
  • Nom de la conversion
  • Heure de la conversion
  • Crédit de la conversion

  • Valeur de la conversion
  • Devise de la conversion

Comment importer les données hors ligne ?

Il existe plusieurs moyens d’importer les données de conversions :

  • Importation manuelle (grâce à un Template)
  • Importation via connecteur Zapier
  • Importation par le connecteur natif Salesforce
  • Importation via l’API Google Ads
  • Importation via la plateforme OCI

Et si on se penchait un peu plus sur la plateforme OCI ?

Il y a trois étapes à respecter pour mettre en place la plateforme :

  1. Remplir le questionnaire : il permet de tester le développement du « business ». il faut que le site possède au moins 30 conversions par mois pour que cela fonctionne.
  2. Organiser le transfert de données : il est nécessaire de savoir « qui fait quoi » dans le processus de transfert de données.
  3. Implémenter la collecte : 10 étapes sont nécessaires à ce dernier point afin que vos données soient toutes implémentées correctement.

Ces étapes se déroulent dans un ordre chronologique afin de pouvoir parfaitement et simplement importer vos données. Il y en a 10, à savoir :

  1. Valeur de la conversion
  2. Suivi automatique
  3. Nouvelles actions de conversion
  4. Gestion des données clients
  5. Mise à jour des formulaires de soumission de leads
  6. Nouveau code pour le site web
  7. Préparation des données à l’importation
  8. Hébergement des données en ligne (sur le cloud)
  9. Importation de ces mêmes données dans Google Ads
  10. Tester les données

Afin de perdurer, les entreprises doivent être visibles et cela est possible grâce à la data. Ces données sont précieuses pour les entités, car elles sont les signes apparents qu’un visiteur laisse derrière lui après sa visite sur votre site.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR L'ARTICLE

Please enter your comment!
Entrez votre petit nom