Comment trouver un bon freelance ?

0

Nous sommes allés à la rencontre de Kersley fondateur d’UpToYouth, une plateforme d’accompagnement de projet freelance.

Voici ses conseils pour trouver et entreprendre un projet avec une équipe de freelances.

Qu’est-ce qu’un freelance ?

Un freelance est un individu qui travaille de manière indépendante sur une branche d’un métier où il a une expertise. Il démarre souvent en micro-entreprise (auto-entrepreneur), ou à l’Agessa pour les artistes auteurs ou créatifs. Au bout de 2 ans, les meilleurs freelances changent souvent de statut pour passer en EURL ou SASU

Quels sont les avantages à travailler avec un freelance ? 

Pour moi l’avantage principal de travailler avec un freelance, c’est de pouvoir exprimer sa demande auprès d’un professionnel qui a une vraie expertise, qui creuse de manière poussée un métier qui le passionne.

Ensuite, c’est la souplesse qu’il peut avoir en termes d’exécution d’un projet. C’est compliqué d’embaucher un salarié pour un projet de 15 jours. Le freelance apporte cette souplesse.

Enfin la relation que l’on a avec un freelance est très différente de celle qu’on a avec un salarié. En effet, c’est aussi un chef d’entreprise, avec une conscience professionnelle. Il sait que si le travail n’est pas fait parfaitement, qu’il va perdre en crédibilité, et sans doute la fidélité de son client. Il va donc exécuter consciencieusement la tâche demandée sans perdre de temps. Il ne peut pas se payer le luxe de faire trainer une tâche, car ce qu’il va facturer en fin de mois dépend fortement du nombre de projets livrés. Il ne raisonne pas en nombre de journées travaillées pour déterminer sa paie, mais en nombre de projets livrés (optimisation du temps passé).

Faut-il plutôt choisir un freelance spécialisé ou un freelance généraliste ?

Chez UpToYouth, nous préférons mettre en équipe 5 freelances spécialisés pour réaliser un projet, plutôt que de choisir un freelance généraliste. Pourquoi ? C’est simple : un freelance généraliste, c’est souvent quelqu’un qui maitrise 2 aspects sur 5 d’un projet global. Il a une expertise sur le 1er aspect, et une forte culture sur le 2nd aspect. Sur ces 2 aspects, il saura exécuter la mission de manière maitrisée et rapide. Les 3 derniers aspects du projet, il va sans doute y passer plus de temps, par manque de maitrise, ou manque de passion. Donc dans sa globalité, le projet va trainer et sans aucun doute couter plus cher.

Quand on fait appel à un freelance spécialisé, il est au fait des dernières techniques ou styles graphiques à la mode puisqu’il fait que ça toute la journée. Il va mieux maitriser son sujet, et surtout l’exécuter parfaitement en peu de temps puisque les éléments bloquants, il les a déjà rencontrés dans le passé, et trouvé les meilleures solutions.

Donc oui : privilégiez toujours un spécialiste. La meilleure façon de le repérer, c’est quand il vous dit clairement qu’il maitrise l’aspect 1, et que les 4 autres aspects du projet, il ne préfère pas s’en occuper.

laptop 3253347 1920 - Comment trouver un bon freelance ?

Faut-il travailler à distance ou localement avec un freelance ?

Il est préférable de travailler avec un freelance dans une zone géographique proche du reste de l’équipe. Car beaucoup semblent l’oublier : l’aspect humain reste extrêmement important pour le bon déroulé d’un projet. S’imprégner de la culture de l’entreprise, des autres membres de l’équipe projet, etc… Même s’il travaille à distance, pour nous, un freelance doit pouvoir se déplacer pour être avec le reste de l’équipe à des phases clés d’un projet.

Cependant, parfois, on n’a malheureusement pas le choix que de travailler avec un freelance à distance. Quand il est le seul à maîtriser ce sujet ou qu’il a fait le choix pour raison personnelle de travailler exclusivement de chez lui.

Faut-il choisir un freelance par rapport au prix ?

Surtout pas ! (LOL) Méfiez-vous d’un freelance qui vous dit avoir plus de 5 ans d’expérience sur la mission souhaitée et qui vous propose un prix défiant toute concurrence. C’est sans doute un freelance qui a mal calculé ses charges et qui a mal estimé le temps à y consacrer par manque d’expérience.

Faut-il privilégier le prix ou l’expérience ?

La réponse à cette question est très relative. Chez UpToYouth, nous avons des jeunes freelances que nous avons fiabilisé, qui ont un énorme potentiel dans leur secteur, qui se lancent avec un tarif junior. Dans ce cas-là, ils ont souvent besoin de plus de cadrage. Un freelance plus expérimenté pratiquera un tarif plus élevé, mais aura moins besoin d’être cadré. Bref, si vous avez beaucoup de temps à consacrer à votre projet en termes de cadrage freelances, vous pouvez prendre une équipe de freelances juniors, mais si votre but est également de gagner du temps, autant privilégier des freelances expérimentés.

Quels sont les points à vérifier pour éviter les complications à long terme ?

  1. Sa capacité d’écoute et d’adaptation au contexte client.
  2. Sa capacité à s’autoévaluer de manière pragmatique (quand il vous dit : je ne sais pas comment aborder X aspect du projet, c’est plutôt un bon signe, puisque ça vous permet d’anticiper un problème à venir
  3. Sa capacité à accepter le reste de l’équipe. On oublie souvent qu’un freelance travaille seul, et parfois, il ne sait plus travailler efficacement en équipe.
  4. Le nombre de missions qu’il a en parallèle de la mission que vous lui confiez : si le projet glisse dans le temps, sera-t-il disponible pour vous ?
  5. Sa rigueur et sa manière de s’organiser VS votre propre organisation.

Où trouver un bon freelance selon vous ?

Par expérience, je dirais qu’un bon freelance ne se trouve pas facilement. En effet, il est déjà régulièrement sollicité pour la qualité de son expertise. De ce fait, il n’a plus besoin de communiquer sur le web, ou participer à des events de networking. Sa réputation fait que son activité repose sur une forte fréquence de recommandations.

Chez UpToYouth, nous avons donc mis en place notre propre process de chasse, de veille afin de les repérer. Mais surtout, nous sommes partis d’un cercle vertueux : Souvent un bon freelance expert dans son secteur travaille en complémentarité avec d’autres freelances dont il respecte l’expertise. Donc dès que vous avez repéré un bon freelance, posez-lui la question pour savoir avec quel freelance il préfère travailler….

home office 336377 1920 300x200 - Comment trouver un bon freelance ?

Faut-il choisir une prestation au forfait ou au temps passé ?

Au temps passé : de toute manière, un bon freelance exécutera sa mission en moins de temps par maitrise de son sujet. Même si son tarif est plus élevé, au final, il va mieux optimiser son temps passé qu’en forfait, d’autant plus si vous utilisez des méthodes projet agiles. La prestation au forfait, c’est peut-être un peu « has been »…

Est-il important de bien définir le périmètre d’action de la prestation ?

Oui : plus le périmètre d’action de la prestation est défini en amont du démarrage de la mission, plus son exécution sera parfaite.

Conseillez-vous d’utiliser un outil de gestion pour suivre l’avancement du projet ?

Chaque projet est différent : en fonction du contexte de l’entreprise, de son organisation, des hommes qui la composent, de la nature même du projet. Donc le choix d’un outil doit être avant tout basé sur la méthodologie adoptée pour faire avancer son projet sur les critères évoqués ci-dessus. Parmi les outils que nous recommandons sur le marché, vous avez Asana, Klaxoon, Trello et Gladys.

Faut-il penser dès le début à l’après projet ? La maintenance par exemple ?

Non. Parce que c’est souvent à 70% du projet qu’on arrive à estimer au plus juste ce qui va arriver à la fin et de proposer une maintenance adaptée.

Y-a-t-il les points à surveiller lors de la livraison du projet ?

Oui ! Oui ! et Oui !! C’est pour cela que nous avons des facilitateurs chez UpToYouth.

Souvent un projet est livré avec 10 % de points de détails oubliés soit par le client, soit par l’équipe de freelances. Dans les projets prints ou vidéos, c’est souvent des fautes d’orthographes ou des petits calages de mise en page ou de transition. Dans le web c’est pareil, sauf qu’on doit y rajouter des liens morts, des oublis sur le nommage de balises, la vérification de tous les cas de figures liés à une fonctionnalité développée, etc…

Enfin, le grand classique : Avons-nous effectué la livraison de la bonne version finale ? Ah merde, oui tu as raison, j’allais livrer l’avant dernière version… ^^

logo uptoyouth 300x113 - Comment trouver un bon freelance ?

Comment trouver un bon freelance ?
5 (100%) 1 vote

DONNEZ VOTRE AVIS SUR L'ARTICLE

Please enter your comment!
Entrez votre petit nom