Tag : online

Le guide complet du débutant en web-marketing

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Si vous débutez en marketing online vous devez absolument imprimer cette infographie et en faire la base de votre stratégie d’acquisition client. Cette infographie présente un programme pour développer votre stratégie marketing sur les axes suivants :

  • L’email marketing
  • La génération de leads
  • Le social media marketing
  • Les campagnes CPC (type adwords)
  • La recherche organique (Type Google)
  • Le content marketing (Blog etc…)
  • Le web analytics

Autrement dit, l’essentiel des canaux d’acquisition clients que l’on peut développer au début de son site E-commerce.

Certes les remarques et propositions sont ultra classiques c’est justement le point fort de cette infographie : reprendre les bases du webmarketing pour votre site. Le principal avantage étant que tout est structuré dans un ordre logique, précis et constructif ! Il n’y a plus qu’à dérouler.

C’est un vrai plan marketing de base pour bien démarrer votre activité en ligne, il est bien sûr à adapter pour correspondre correctement à votre business mais le suivi hebdomadaire peut vous être très utile pour savoir si vous avancez à bon rythme ou non.

Créer son plan marketing web est en effet indispensable pour pouvoir acquérir du trafic et développer votre site.

L’infographie est un peu lourde (2.3Méga) mais peut être téléchargée ici même au format PNG.

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

1 Commentaire

Une réponse à “Le guide complet du débutant en web-marketing”

  1. On ressent l’expertise de haut niveau. Merci pour cet article de qualité. Je partage pour mes élèves enter autres 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Interview de Louis Alexandre Tachon, fondateur d’opticien-online

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans
Et voici une nouvelle interview , cette fois c’est Louis-Alexandre , le fondateur d’opticienonline qui nous parle de son expérience de E-commerçant, sous Magento,

Bonjour Louis-Alexandre, peux -tu te présenter et nous raconter un peu ton parcours ?

Je suis Louis-Alexandre TACHON, j’ai 28 ans et je dirige la société O.O.L. qui exploite le site internet Opticienonline.com. Ce site internet est un généraliste de l’optique et commercialise entre autres des lunettes de soleil, des jumelles, des masques de ski et des microscopes. J’ai commencé mon parcours professionnel sur le web en 2006. Auparavant j’étais sportif, je faisais des courses de vitesse moto comme les 24 heures du Mans et le Bol d’or. J’ai terminé vice-champion du monde superstock sur une Yamaha R1 du Team LTG en 2007.

Wouaw , et comment es- tu arrivé dans l’optique alors ?

Je suis autodidacte, j’ai commencé en faisant des sites internet pour l’industrie. A la fin de l’année 2007, j’ai rencontré Eric Boulanger, opticien et ancien membre fondateur d’Optical Discount. Nous avons décidé de monter Opticienonline pour tester le marché de l’optique et voir si l’aventure serait intéressante.

En 2007 donc ?

Oui, Après un noël 2007 concluant nous avons crée O.O.L début 2008 pour officialiser le début de l’aventure.

Ca a bien marché dès le début ou il y a eu des problèmes imprévus ?

Nous avons eu notre premier client au bout de trois jours et depuis, l’aventure continue. Nous n’avons pas eu de gros problème pour commencer.Nous faisions comme certains: à chaque commande nous commandions chez le fournisseur et une fois le produit arrivé nous l’expédions à notre client. Ca a bien changé car tout est en stock à ce jour.

Oui c’est un peu devenu obligatoire non ? La concurrence a augmenté sur le secteur optique depuis 3 ans, n’est ce pas ?

Surtout depuis deux ans, nous constatons que des sociétés tentent l’aventure avec des prix très agressifs. C’est une lutte quotidienne.

Happiview par exemple ?

Je ne le considère pas vraiment comme un de nos concurrents car nous ne faisons pas vraiment la même chose. Il est plustôt orienté sur la lunette de vue, ce que nous ne faisons pas.
Mais nous avons une dizaine de concurrents sérieux.

Ok, j’ai appris que tu étais passé sous magento, c’était quoi ta plateforme avant, et pourquoi tu as choisi Magento ?

Nous avons commencé avec Oscommerce. C’était la façon la plus simple de commencer et Magento n’existait pas encore. Magento est réservé au e-commercant de moyenne ou grosse taille, c’est pourquoi nous avons attendu avant de migrer sous Magento.

Donc  Os-commerce était devenu un peu obsolète ?

Os-commerce était dépassé et Magento nous permet de faire beaucoup plus de choses et de traiter plus facilement les commandes et clients.

Tu as été aidé par une agence pour faire cet upgrade ?

Non, l’ancien site comme le nouveau sont developpés uniquement par moi. Je suis le seul ici à avoir des connaissances web. Ca n’est pas de tout repos !

Oui car pour du Magento c’est plutot rare !

Cela fait partie de notre façon de travailler ici. Eric Boulanger s’occupe du catalogue, des fournisseurs et des commandes et moi je m’occupe du site, du référencement et du marketing.
Je ne suis pas pour utiliser un prestataire extérieur. Nous gardons tout en interne.

C’est quoi la prochaine grosse étape pour Opticienonline après cette migration ? plus de fonctionalités ? des trucs top secrets 😉 ?

Nous venons d’introduire un système de fidélisation, qui permet à un client qui achète un produit à 100 € d’avoir 4 € de crédités sur son compte. Il pourra les utiliser lors de sa prochaine commande.Le gros du développement n’est pas visible, il consiste à utiliser un ERP pour automatiser un maximum les taches.

Oui la partie back office est souvent un gouffre de temps et d’argent et souvent trop peu visible

C’est tout à fait ça.

Tu as quelques chiffres à nous faire partager sur O.O.L. ?

Nous ne communiquons pas sur le chiffre d’affaires mais je peux te dire que cette année nous allons dépasser les 20 000 colis.

Wouaw ! Ca commence à faire pas mal ! Vous êtes combien pour faire tourner la boutique ?

Nous sommes satisfaits de cela car nous avons envoyé 22 colis le premier mois. On peut dire que la croissance est au rendez vous. Nous sommes une petite équipe de cinq personnes.

Et tu penses que le marché de l’optique en est où sur Internet ? Au début ? Croissance, maturité, freiné par quelque chose ?

Je pense que l’ouverture de la contactologie nous fera du bien. Nous sommes vraiment au début pour ce marché. La maturité de ce marché n’arrivera pas avant 5 à 10 ans je pense.Ce qui correspond tout à fait avec le plan de marche de la société.

Ok , dans ce secteur les grandes marques physiques ne sont pas présentes ( Krys , Afflelou, etc …) tu penses qu’ils s’y mettront dans 5 ans ?

Ce n’est pas facile car la présence d’une grosse marque de boutique ferait concurrence aux boutiques de la même enseigne. Seul Optical Center a fait ce choix et nous pouvons voir dans la presse que ce n’était pas forcément la bonne chose à faire.

Oui, c’est vrai que leur réputation n’est pas excellente sur le net…

Elle ne l’est pas et la condamnation de la semaine dernière ne va pas arranger les choses. Il y en a deux qui font beaucoup de bruits, un est Allemand et l’autre est celui d’un opticien français.

Y’a t’il beaucoup de nouveaux sites qui se lancent sur la lunette ? Il y a beaucoup d’opticiens en France non ?

C’est un marché qui est de plus en plus dur, mais nous sommes très contents de cela car ça nous permet d’avancer.

Le E-commerce explose dans beaucoup de secteurs et beacoup de petits nouveaux n’ont pas les bases, tu leur conseillerais quoi pour bien commencer ?

Il faut toujours faire un bon business plan et une analyse de la concurrence. C’est la base. Mais seule la connaissance de l’e-commerce assure une bonne croissance. Je ne conseille à personne de monter son site e-commerce sans savoir la moindre base. Je ne conseille pas non plus de passer par une agence car j’ai travaillé avec beaucoup d’agences et je sais malheureusement ce qui se passe.

Je pense que beaucoup de e-commerçants négligent la partie achat et sourcing , tu en penses quoi ?

Je rencontre de tout dans l’e-commerce et je rencontre très peu de personnes qui travaillent comme moi, donc je ne suis pas bien placé pour parler des autres.

Je suis ce que je pense être juste, cela me réussit plutôt pas mal pour le moment. Ce que je constate par contre est que tout le monde pense qu’on peut commencer avec très peu d’argent. Nous avons commencé comme cela et je peutx te dire qu’il faut s’armer de patience.

Et bien nous allons te souhaiter bonne chance pour continuer Opticienonline alors , pour finir tu pourrais nous dire ton top 3 de tes produits préférés sur ton site ?

La Persol 0714, elle est mythique, c’est celle de Steve Mcqueen
Le masque de Ski Bollé Modulator, il est photochromique et je ne m’en sépare plus.
La jumelles Steiner Safari Pro 10×26 qui est d’une luminosité incroyable.
Et voilà 😉

Et bien merci pour ces infos et bon courage pour la suite !

Merci Benoit.
Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

3 Commentaires

3 réponses à “Interview de Louis Alexandre Tachon, fondateur d’opticien-online”

  1. Nico dit :

    Intéressante cette interview 🙂

  2. Mutuelle comparatif dit :

    Merci pour cet interview. Une synthèse qui donne envie de le lire…

  3. mister lunettes dit :

    Interview hyper intéressante, je suis totalement d’accord avec Oliver Alexandre, monter un site ecommerce demande un bon background internet. De plus il faut s’armer de patience car pour faire sa place sur la toile faut du temps et de l’énergie.
    Merci encore pour cet article de Qualité et enrichissant qui j’en suis certain en motivera plus d’un.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.