Tag : concurrents

2ème partie de la construction de votre stratégie de référencement

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

Après l’annonce de la série d’articles, voir : Avez vous une stratégie de référencement et la première partie Construire une stratégie de référencement : 1ere partie , voici la deuxieme partie qui sera consacrée à l’amélioration du fichier que nous avons créé la semaine dernière, ce fichier va devenir la pierre angulaire de votre stratégie de référencement.

Après avoir étudié les données en provenance de chez Google je vous ai promis une solution de gros faignant pour améliorer votre liste de mot clefs et bien le plus simple et de faire appel  à des gens qui ont déjà fait le boulot gratuitement pour vous : c’est à dire vos concurrents, et oui les 10 premiers positionnés sur vos requêtes ont beaucoup à vous apprendre et de façon assez facile, en effet les pages les mieux optimisées par vos concurrents (cela veut aussi dire les plus importantes) ressortiront en 1er.

Étudiez les sites de vos concurrents pour vous économiser du travail !

Voici comment faire, toujours dans le domaine des chaussures pour faire simple, vous tapez « chaussures » dans Google (avec ou sans S cela à peu d’importance) et vous tombez sur le top 10 des sites les plus pertinents sur cette requête (dixit google 😉 ).

Voila donc les 10 sites que vous allez étudier, nous allons faire juste le 1er pour avoir la méthodologie , il suffira de le répéter pour autant de sites que vous le voulez mais généralement le Top 10 suffit.

Donc le but est d’analyser les top catégories de vos concurrents afin de voir quels sont leurs priorités en terme de référencement. Voici l’exemple avec Sarenza.

Dans le menu on peut voir « chaussures hommes », « chaussures femmes » et « chaussures enfants », à première vue on se dit que c’est évident et pourtant ils auraient pu utiliser  » chaussures de marque », « chaussures pas chères » ou encore créer un onglet avec toutes les pointures.  Dans un nouvel onglet Excel ajouter donc ces infos comme ça :

J’ai utilisé les mots clefs présents dans l’url plutôt que les descriptifs car les mots clefs sont plus concentrés et synthétisent à mon avis plus les termes recherchés pour le référencement.

Il suffit de faire la même chose pour les 10 premiers présent sur Google et vous aurez un très bon aperçu des termes les plus concurrentiels sur votre secteur, en tout cas ou moins les termes sur lesquels se battent les 10 premiers, donc tous les mots clefs présents dans cette liste ET dans votre onglet des mots clefs extrait de google Adwords seront beaucoup plus difficile à prendre d’assaut, par contre les mots clefs présent dans Adwords et pas chez vos concurrents peuvent se transformer en vraies autoroutes à trafic assez rapidement chez vous, de quoi bien commencer 🙂 .

Mettez à jour votre liste de mot clefs Adwords

Après avoir fait cette étude il faut donc mettre à jour votre liste originelle (l’onglet N°1 ) avec tous les nouveaux mots clefs repérés chez vos concurrents et que Adwords ne vous avez pas signalé. Vous pouvez en profiter pour créer une colonne « concurrence » ou il suffit d’incrémenter de 1 à chaque fois que le mot clef est présent chez un concurrent, vous aurez un bon aperçu de la difficulté de chaque mot clef. Pensez également à interroger Adwords pour connaitre la saisonnalité des mots clefs de vos concurrents que vous avez ajouté.

Vous avez désormais votre liste de mot clefs qui sera la base de votre travail de référencement.

Si vous avez un site existant la premiere chose à faire c’est de passer cette liste de mots clefs dans votre moulinette et d’obtenir vos positions actuelles, chez moi c’est Rank checker que j’utilise, voir : Test du plugin Firefox Rank Checker,  pour avoir ces infos. L’essentiel ce n’est pas vraiment la position « réelle » puisque elle devient variable avec toutes les dernières modifs de Google mais plutôt la tendance à la hausse ou à la baisse sur l’ensemble des mots clefs. Si vous n’avez pas encore de site on verra un peu plus tard pour mettre en place le reporting.

Maintenant que vous avez votre liste de mots clefs, la liste sur laquelle travaille vos concurrents, vous avez donc une meilleure vue sur les opportunités de trafic que vous pouvez avoir mais on peut encore aller plus loin avec quelques hypotheses.

Petit disclamer avant ça : la suite de cette article est basé sur des HYPOTHÈSES (donc ce n’est pas la « vérité »  il y a une marge d’erreur) mais je vous encourage à partir avec ces bases (ou à les calculer pour votre secteur) et surtout d’améliorer tous les mois (ou trimestre) vos observations afin d’obtenir des hypothèses de plus en plus fiable. Personnellement je suis arrivé à 90 % de matching avec les chiffres de GFK sur un secteur et dans les 90% de prévision de trafic sur un site que je maitrisais entièrement  (on parle de dizaines de milliers de visiteurs quand même).

Première hypothèse la répartition des clics sur les résultats de recherche google :

Position taux de clic
1 60
2 15
3 9,5
4 6
5 3
6 2
7 1,5
8 1
9 1
10 1

J’avais à l’origine plutôt travailler sur la répartition des clics dans le  top 5 que le top 10 mais bon j’écrirais un prochain article pour mesurer ça plus précisément.

Deuxième hypothèse : nous allons nous baser sur la somme du trafic obtenu avec les 50 ou 100 premiers mots clefs (adwords et concurrents) , bien sur cela ne prend pas en compte la longue traine qui va vous apporter du trafic, il faudra donc un multiplicateur, le mieux si vous avez un site web et de mesurer dans google analytics le rapport entre le trafic apporté par les 100 premiers mot clefs et le reste de la longue traine. Pour l’instant le multiplicateur sera à 1 c’est a dire que nous allons considérer que le top 100 représente l’intégralité du trafic et que la longue traine vient juste compenser les erreurs contenu dans le fichier. Cette hypothèse est hautement discutable selon la typologie de votre site et de votre niche mais c’est une base, à vous de l’adapter en fonction de vos observations.

Troisième hypothèse : votre panier moyen :80 € HT, bon la c’est simple vous avez juste à rentrer votre panier moyen classique, si vous ne le connaissez pas faites une étude de marché ! Si votre panier moyen varie fortement dans l’année prenez le en compte et séparer le mois par mois

Quatrième hypothèse :  la répartition de votre taux de transformation dans l’année , la aussi normalement vous le connaissez pour votre secteur alors utilisez vos chiffres , sinon mettez ‘1’ partout.

On a maintenant toutes les infos pour calculer votre CA en fonction de la position de votre site sur les principaux mots clefs , pas mal hein ? voici la procédure :

La semaine dernière il y avait 2 onglets dans votre fichier Excel : la liste de keywords extraite de Adwords et un deuxième avec les données regroupées par champ lexical,  aujourd’hui nous avons ajouté les concurrents (voir au dessus) et un quatrième avec  les variables (les 4 hypothèses) .

Il faut donc ajouter un cinquième onglet avec en première colonne les mots clefs de l’onglet 1 (mots clefs de adwords) intitulé « position » ou vous renseignerez votre position actuelle sur ce mot clef ( à l’aide de votre logiciel de référencement) et une deuxième série de colonnes (de janvier à décembre).

Dans la cellule janvier/chaussures il faut utiliser une formulaire qui permet de calculer en fonction de votre position le % de trafic que vous aller récolter du trafic annoncé par Adwords. Essayez quelque chose comme ça :

=SI($B2>10;0;RECHERCHEV(‘prev trafic’!$B2;variables!$A$3:$B$12;2;FAUX)*’onglet N°1′!D2)

J’ai ajouté une condition au début pour avoir des 0 plutôt que des erreurs de type #valeur! afin de pouvoir faire des calculs par la suite. Vous avez maintenant un tableau qui réagit à votre position sur google en vous indiquant votre trafic.

Ajoutez en dessous quelques ligne avec :

  • Une somme des trafics
  • Votre taux de conversion
  • La multiplication des deux vous donne le nombre de commandes par mois
  • Multiplier ça par le panier moyen HT et vous avez :

Votre CA prévisionnel par mois en fonction de vos position sur Google !

Vous pouvez jouer avec toutes les variables et les affiner au fur et à mesure en fonction de vos paramètres personnels.

Je vous joint le fichier exemple avec les chaussures (attention le mois de juin 2010 est vide car j’ai extrait les chiffres trop tôt dans le mois) : Estimation du CA en fonction du referencement.

Rendez vous la semaine prochaine pour l’article N°3 /7 .

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

2 Commentaires

2 réponses à “2ème partie de la construction de votre stratégie de référencement”

  1. emailings dit :

    Très intéressant!Merci bien pour ces articles

  2. comment se muscler dit :

    Trés bon article, pas tous compris sur l’analyse de sites concurrent,mais dans l’ensemble de bonne information merçi.

    amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.