Et si on supprimait la pagination sur les sites e-commerce ?

par Benoit Gaillat - Il y a 12 mois

Si il y a bien un truc que je n’ai jamais compris en e-commerce c’est bien d’avoir une pagination (et je ne suis pas le seul) , sur les pages catégories par exemple. Pour rappel la pagination ce n’est pas le fait de passer d’une page catégorie a une autre mais le fait de passer de la page 1 à la page 2 de la catégorie « chaussures femmes » par exemple.

Il faut bien comprendre pourquoi la pagination existe à l’origine sur le web, principalement pour deux raisons : diviser un contenu pour générer plus de pages vues (technique de pub inside) et/ou couper une page en plusieurs morceaux pour générer la page plus vite.

En effet, en 1999 et en 56Kbps sur IE 3 ou 4 , la différence entre 20 kilo octets et 100 kilo octets par page est importante. Les serveurs sont moins puissants, les langages web encore balbutiants et les connexions pas très rapides. Aujourd’hui , même si les performances des serveurs, des langages et des connexions se sont améliorés la performance reste un axe de travail indispensable en e-commerce ( voir La performance des sites e-commerce n’est plus une option ) .

La pagination limite cependant le surf de l’utilisateur en nécessitant une action de sa part, il est donc nécessaire si l’on veut favoriser la recherche dans le catalogue de permettre une navigation aisée d’une page à l’autre. Hors, ce n’est presque jamais le cas en e-commerce…

Quelques exemples de pagination en image

Pagination Rueducommerce

pagination rueducommerce

Pagination Cdiscount

pagination cdiscount

Pagination Fnac

pagination fnac

Pagination La  Redoute

pagination La Redoute

On peut continuer longtemps comme ça mais aujourd’hui il n’y a presque aucun site, y compris chez les pure players, qui à réfléchit à cette pratique.  Soyons clair :

Si l’on ne peut pas facilement passer d’une page à l’autre il est impossible de voir les produits, si l’on ne voit pas le produit il n’y a aucune chance de l’acheter !

L’occupation principale de l’internaute est souvent de feuilleter le catalogue produit, si c’est simple il va « consommer » plus de pages, si c’est compliqué il ne va même pas se donner la peine de naviguer dans le catalogue. Les moyens de passer à la page suivantes sont bien souvent trop petits, peu visibles et/ou mal conçus ..

Quelles alternatives à la pagination ?

Râler c’est bien mais proposer c’est mieux ;) Voyons en 2013 quelles sont les alternatives à la pagination (imposée par défaut par de nombreux CMS e-commerce type Prestashop et Magento ).

Déjà pourquoi paginer ?  Ne pouvez vous tout simplement pas afficher 100% des produits de votre catégorie sur une page ? Cette alternative à beau paraître simpliste elle est plus qu’efficace dans de nombreux cas.  Si vous avez en moyenne moins de 100 produits par catégorie il n’y a à priori aucune raison de séparer vos pages catalogues et vous y gagnerez surement en seo (moins de contenu dupliqué et de pages canonical à gérer) . Attention cependant à la charge serveur car cela va générer plus de requêtes pour afficher la page, à vous de trouvez le bon dosage.

Si vous voulez séparer votre catalogue en plusieurs morceaux, si vous avez de nombreux produits par exemple, vous pouvez utiliser le scroll infini (qui porte mal son nom) qui va vous permettre de charger les produits suivants dans la même page sans pour autant demander au client de changer de page, on gagne donc en vitesse de surf et la navigation catalogue devient ultra fluide.  Si vous voulez tester vous pouvez aller sur la page des coques iphone5 de everything4mobile , surfez jusqu’en bas de la page et les produits suivants vont apparaitrent automatiquement .

paginationSi malgré tout vous êtes obligé de paginer votre site vous pouvez tout simplement afficher un gros bouton d’action pour passer à la page suivante et non pas des numéro hauts d’une dizaine de pixels …

Comment mesurer si vos changements sont les bons ?

Une meilleure organisation du contenu de vos pages catégorie devrait faire baisser le taux de rebond , augmenter la durée des visites et le nombre de pages vues.

Si les trois indicateurs, qui sont corrélés bien sûr, sont en hausse alors vos optimisations représentent un vrai plus pour vos internautes. Evidemment si votre taux d’ajout au panier et votre taux de conversion augmentent également c’est aussi bon signe :)

C’est exactement ce qui s’est passé sur info-ecommerce suite à la refonte du blog, l’ergonomie tranche nettement avec les habitudes mais se révèle finalement plus accessible, voici les statistiques Google Analytics :

Présentation de l audience   Google Analytics

On voit bien sur le graphique une hausse des pages vues par visites, une diminution du taux de rebond et une durée moyenne par visite plus importante.

Et vous, avez vous prévu de supprimer la pagination sur votre site e-commerce ?

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 8 ans dans l'e-commerce, Benoît aime tester et partager ses expériences e-commerce. Après avoir travaillé dans plusieurs start-up & grands groupes Benoit est désormais Co-fondateur de Skeelbox, l'agence de Conseils Ecommerce. Twitter | Profil sur Google Consulting E-commerce : 01 75 87 11 02

tags :
19 Commentaires

19 réponses à “Et si on supprimait la pagination sur les sites e-commerce ?”

  1. Marie dit :

    Je suis partisane du « scroll infini » d’un point de vue ergonomique mais quid du référencement ?

  2. Je le fais depuis le début sur ma boutique, même les catégories avec le plus d’articles ( comme http://www.e-obseques.fr/articles-funeraires,Plaques.html )
    Etant donné que la plupart du temps, on classe les articles par ordre de prix, ça permet de ne pas mettre les plus chers à plusieurs clics de la page d’entée.

  3. Il me paraît évident que le scroll infini deviendra une norme, notamment en e-commerce. Ce qui était auparavant une nécessité technologique a de moins en moins de sens aujourd’hui. C’est le fonctionnement dès son lancement (il me semble) de Pinterest où on se prend au jeu du scroll « sans » fin à voir de plus en plus d’images. En exemple de boutique qui fonctionne sans pagination, je pense à Timefy.com
    Je ne connais pas Magento mais il ne doit pas y avoir de raison qu’il n’existe pas d’addon comme pour Prestashop pour proposer cette option. Je ne l’ai pas testé mais j’avais lu que les développeurs avaient intégrés l’aspect SEO (pour le scroll des pages par les bots) avec fonctionnement classique de la pagination si le js n’était pas activé.

  4. Bonjour, nous nous sommes aperçu que depuis que nous sommes passés sur le scroll infini nous avons augmenté le temps de navigation du client de 15%. En effet le faite de scroller le client regarde tout les produits de la catégorie et nous vendons bien plus de produit en fin de catégorie qu’avant. Concernant le référencement pas de changement pour nous pas de perte de position ou de gain. Il faut par contre que le scroll infini soit très rapide sinon le client s’impatiente et change de page ou part du site.

  5. JD DOS SANTOS dit :

    A l’inverse de la plupart de vous tous, je suis contre le scroll infini… Pourquoi ?

    A l’ouverture de TheTops (www.thetops.fr) sous Magento, nous avons mis en place le scroll infini en ce disant : « Trop bien les clients verront plein de produits sans aucun effort ! ». Le constat était différent après plusieurs mois d’utilisation …

    - La première raison est qu’il faut un système rapide (= bouffe de la ressource)
    - Le client se perd rapidement et oublie ce qu’il souhaitait chercher au bout d’un moment à force de descendre
    - Le client perd rapidement de la motivation si les produits ne lui plaisent pas
    - Si on a un pied de page… inaccessible !
    - Ce n’est pas un atout pour le référencement mais pas une contrainte

    La solution a été de mettre de la pagination ce qui nous a permis de gagner en visibilité de produit donc en conversion.

    Je pense que les problématiques sont différentes en fonction du secteur d’activité mais aussi de la cible.

  6. Je confirme pour les ressources, on a changé de serveur pour que ça aille plus vite !

  7. @JD DOS SANTOS , merci de ton retour, pour la consommation serveur il faut peut être revoir les paramètres technique mais c’est « bon signe » si les internautes navigue dans le catalogue je pense. le serveur après tout est là pour y répondre …
    Je suis par contre bien plus d’accord avec toi sur le sentiment de « perte de l’internaute » même si j’ai bien quelques idées pour y remédier ;)
    Le pied de page est aussi une hérésie d’après moi mais ça fera l’objet d’un autre article
    Pour ton point « Le client perd rapidement de la motivation si les produits ne lui plaisent pas » c’est clair en effet mais dans ce cas c’est de « la faute du site » . EN tout cas on peut aussi mesurer son « dynamisme » et le faire réagir si l’on sent une baisse de motivation (via des solutions Devatics par exemple)
    On est par contre bien d’accord, le scroll infini ce n’est pas forcément la panacée, le tout c’est de réfléchir à des moyens d’optimiser son site , y compris sur des « petits » blocages qui peuvent paraître insignifiant.

  8. cobolian dit :

    Ca ne sert a RIEN de faire des catégories avec 500 produits. Personne n’ira voir les derniers produits, scroll infini ou pas. En plus ça limite la capacité de choix.

  9. Sylvain dit :

    Côté e-merchandising, je rejoins cobolian. Seuls les produits en zone ultra chaude en haut de page ont de réelles chances d’être vendus. J’ai déjà partagé sur le sujet avec des e-commerçants qui l’ont testé en AB et ils sont resté sur une pagination standard.

    Côté expérience utilisateur, le scroll infini peut être ressenti comme un « bug » du site. Je préfère le bouton d’action unique qui permet de « voir les xx produits suivants » et où l’internaute est réellement acteur de sa navigation.

    Côté interface, je pense que sur les écrans tactiles et mobiles, c’est intéressant car c’est plus facile de scroller (le terme est « swiper » de mémoire) que de toucher une zone précise de l’écran pour voir les produits suivants.

  10. Prestarocket dit :

    Bonjour,
    Un article intéressant sur des tests A/B sur l’infinite scroll : http://danwin.com/2013/01/infinite-scroll-fail-etsy/ et sa prez (slide 26 : http://fr.slideshare.net/danmckinley/design-for-continuous-experimentation). Pour l’auteur de cet article, l’infinite scroll ne donne pas forcément les résultats attendus. bref, il faut tester…
    Pour le SEO, on peut facilement éviter les contraintes avec un peu de dév. Enfin, il y a une solution intermédiaire avec un bouton du type : charger les 50 produits suivants

  11. Régis CHOURAQUI - BlackChili.fr dit :

    Bonjour,

    Je ne suis pas d’accord avec @cobolian et @Sylvain, je pense qu’il ne faut pas confondre ergonomie et bonne idée. Tout avoir sur une page est essentiel, de toute façon le la pagination de ne sert pas l’achat elle est juste le reflet d’une erreur d’ergonomie lié à un problème technique (un peu comme le clavier « azerty »).

    Je pense donc que le scroll infini est LA solution, mais pas comme il est proposé actuellement, il faut le repenser pour le rendre plus ergonomique et plus orienté vers l’achat et la découverte du catalogue.

    L’idée me parait intéressante à développer, je vais faire un petit billet sur mon blog à ce sujet, rendez-vous d’ici une petite quinzaine.

  12. makeonlineshop dit :

    Bon article, merci !

  13. Daniel Roch dit :

    Même remarque que Marie. Autant je peux comprendre l’intérêt pour l’utilisateur d’avoir une seule page avec tous les produits (que l’on peut éventuellement filtrer en Ajax), mais cela peut fortement nuire au référencement si l’on charge les autres produits lors du scroll de l’utilisateur.

  14. @Daniel et @Marie : c’est vous les spécialistes SEO dans le coin mais n’est ‘il pas plus facile de positionner 1 page ultra thématique (même avec 60 produits) que 6 pages contenant 10 produits ?

  15. @Daniel Roche Pourquoi penses-tu que cela peut nuire fortement au référencement ? Si tous les produits sont chargés dans la page et que tu charges les images façon lazy loading, tous les prérequis sont là.

  16. JD DOS SANTOS dit :

    @Benoit Le seul prérequis sur de la pagination est de bien utiliser l’attribut rel= » » comme l’indique Google : http://googlewebmastercentral.blogspot.fr/2011/09/pagination-with-relnext-and-relprev.html pour ne pas « (dé)performer » vos pages.

  17. Votre analyse est pertinente, pour les sites Ecommerce n’ayant pas trop de produit dans une catégorie, il est intéressant de ne pas mettre de pagination ( cela peut en plus conduire à des problème de duplication de contenu ( descriptif etc). Mais principalement pour les gros sites internet, il est nécessaire d’ajouter une pagination pour une question de chargement. Par conte l’ajout de filtre en Ajax est primordial pour garder une certaine ergonomie

  18. blog magento dit :

    Sur magento ce n’est pas imposé par défaut, on peut le supprimer en changeant un paramètre. Par contre, mettre trop de produits peut ralentir le site, surtout si les produits contiennent beaucoup d’attribut. Le lazy loading ou scroll infinie est une solution, mais loin d’être natif et demande de la programmation, donc un coût. Balancer – de 100 produits on va dire 99 :) 99 * 10 ko le poids moyen d’une photo de catégorie on frole le Mo. Sans parler des requêtes http et autre… multiplié par le nombre de connexions.
    C’est vitre dramatique sur des petits serveurs ou sans lazy loading.

    Donc sans lazy loading non avec why not ( si celui est bien implémenté ).

  19. Pab dit :

    En passant… Le lazy loading a un vice caché : le bouton back du navigateur ! La navigation classique liste => produit (back) => liste / produit (back) => etc. est très utilisée par l’internaute moyen. Mais avec le lazy loading, le back du navigateur renvoie généralement en début de liste et oblige à reloader tout ou partie de la page de liste. C’est souvent plus ou moins bien géré en javascript et cela finit par perdre les internautes dans des listes interminables. Préférez à mon avis l’option d’affichage d’un nb de produits par page.

Laisser un commentaire