Améliorer ses urls pour un meilleur tracking analytics

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

La semaine dernière je vous ai proposé une petite astuce pour améliorer votre campagne Google Adwords, cette semaine ce sera sur Google Analytics, outil indispensable du e-commerçant. Petit rappel, si Google Analytics ne vous convient pas vous pouvez toujours jeter un coup d’oeil à 5 autres solutions de web analytics.

Aujourd’hui donc nous allons nous concentrer sur l’analyse des pages sur votre site ecommerce et comment, de façon très simple vous allez pouvoir mieux comprendre ce qui se passe entre vos pages catégories, produits, votre homepage et votre tunnel de conversion. Tout se passe au niveau de vos urls, si vous n’avez pas customisées/ adaptées vous devez vous retrouver avec un listing des pages consultées de ce type :

detail des pages sur google analytics

Vous obtenez donc un listing des pages les plus consultées de votre site avec le nombre de consultations, le temps passé, le taux de rebond etc … Cependant il est impossible de filtrer par type de page. Sur un site E-commerce vous avez plusieurs pages différentes :

  • La homepage
  • Les pages catégories
  • Les pages produits
  • Le tunnel de commande
  • Les pages de contenu
  • Les pages « légales » : CGV, livraison etc…

Hors sans customisation il n’est pas possible de trier les pages catégories par taux de rebond par exemple, encore moins d’analyser quelles sont les pages produits les moins performantes sans qu’elle ne soient mélangés avec les autres pages du site.

Il suffit donc de créer un plan de structure d’url, de préférence lors de la création ou de la refonte de votre site e-commerce, en prévoyant de séparer ces urls avec un élément permettant de les identifier instantanément. Pour la homepage ce n’est pas la peine vous n’en avez qu’une, vous pouvez la filtrer directement.

Pour les autres pages nous allons ajouter dans l’url un caractère permettant de les reconnaître :

Type de page indicateur
Les pages catégories /c/
Les pages produits /p/
Le tunnel de commande /t/
Les pages de contenu /a/
Les pages « légales » /i/
Les landing pages /l/

Notre : l’indicateur est libre bien sûr, je le préfère court mais l’important c’est qu’il vous parle et qu’il soit unique pour chaque type de page. L’url d’une de vos pages produit deviendra donc http://www.monsite.com/p/produit-super-interessant.html ce qui vous permettra de les regrouper très facilement dans Google Analytics et donc de pouvoir les comparer et améliorer les gabarits de vos pages par exemple.

Un exemple avec les catégories  sur info-ecommerce :

On peut voir que la consultation des catégories ne représente que 10% des consultations de page du site, après analyse de ces chiffres je peux vous confirmer qu’elles font bien leur boulot à savoir rediriger du trafic vers les différents articles du site. Pour obtenir ce rapport j’ai juste filtrer les pages pour n’afficher que celles contenant le préfixe « category ».

Ce rapport est vraiment très utile pour comprendre le comportement des internautes sur votre site et analyser la performance des différents type de page.

Si vous avez d’autres astuces pour Google Analytics (ou autre) n’hésitez pas à les signaler dans les commentaires !

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

8 Commentaires

8 réponses à “Améliorer ses urls pour un meilleur tracking analytics”

  1. Romain BOYER dit :

    Il faut préciser que ceci se fait des plus simplement au niveau technique :

    vous placez ceci sur une page, quelque soit son URL :
    _gaq.push([‘_trackPageview’, ‘/c/macategorie’]);
    et c’est /c/macategorie qui sera prise en compte et traquée, pas l’url d’origine.

  2. Ca me semble plus simple de faire une structure d’url adaptée dès le départ que de modifier les urls dans le script de Google Analytics non ?

  3. Florian Giudicelli dit :

    Merci Benoît pour cette astuce Google Analytics. C’est toujours plus agréable de travailler avec des noms de pages propres.

    Si la structure de base des URL le permet, on peut aussi utiliser les filtres pour remettre de l’ordre sans toucher au code. Voici pour info un exemple de Peter Oneil avec un site ecommerce anglais : http://www.l3analytics.com/2011/10/31/ga-flash-audit-joy/

  4. Merci pour ce tips !
    En effet, les pages listés de base sont difficilement analysable, j’ai même parfois des id de sessions…
    J’ai recommandé cela à mon équipe technique mais j’ai parfois le retour que modifier le script GA de chaque page d’un site qui en comprend des milliers n’est pas possible, selon les CMS, les arbo … Il y a t-il un moyen d’apporter cette finesse de tracking sans faire une repasse sur toutes les pages?

    V

  5. Tu peux modifier le script en insérant des variables en PHP dedans. Si tu as moyen en PHP de récupérer le type de page tout est ok, dans les CMS c’est généralement possible de détecter le gabarit de page utilisé.

  6. David dit :

    Merci pour l’astuce… 😉

  7. Merci pour cette astuce.
    Idem, merci à Romain BOYER pour cette autre petite astuce qui évite de reprendre l’ensemble des URL en cas de site existant ou si aucune modification ne peut être effectuée sur les URL (surtout si liens sur les pages).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.