3 raisons de traduire votre site internet

0

Le développement d’internet a poussé les entreprises à adopter des stratégies multilingues. En effet, les entreprises e-commerce semblent avoir compris l’intérêt de réfléchir à l’international pour toucher le plus grand nombre d’internautes. Pour cela, il semble alors inévitable de prévoir des contenus traduits dans la langue des pays ciblés.  

D’après une étude Statista de 2017, les francophones ne représentent que 2,8% des internautes. Il est donc naturel de rédiger des articles dans d’autres langues pour toucher plus d’internautes. L’étude met toutefois en avant l’écart entre les locuteurs d’une langue et les contenus présents sur internet dans cette même langue. On estime ainsi que seulement 2% des contenus sont rédigés en mandarin alors que les Chinois représentent 20,8% des internautes.

Il est donc légitime de se demander s’il est vraiment nécessaire de prévoir une traduction de son contenu.

Ces trois raisons sont l’occasion de présenter clairement les intérêts d’une traduction multilingue d’un site internet pour développer le plus sereinement possible une entreprise.

1. Le développement du e-commerce international

De nombreux résultats montrent que l’e-commerce est encore en plein essor. En effet, en 2017, son chiffre d’affaires mondial est estimé à 2 304 milliards de dollars – une augmentation de 24,8% par rapport à 2016. En 2018, 45% des internautes mondiaux ont acheté des produits en ligne. Plus précisément, les Français commandent en moyenne 28 fois par an avec un panier moyen de 70€. On constate toutefois que les internautes d’un pays ne se contentent pas d’acheter sur des sites de leur pays. 33% des e-consommateurs européens n’hésitent pas à commander à l’étranger.

Il est donc naturel pour une entreprise de réfléchir à proposer son produit à l’international. Pour cela, certains ajustements sont à prévoir. Les prix des services ou des produits doivent ainsi correspondre à ceux du pays ciblé. Il faut également prévoir la traduction de ses fiches produits. Les e-consommateurs préfèrent effectivement les sites qui proposent une traduction dans leur langue. L’entreprise ne doit toutefois pas se limiter à la langue anglaise si elle vise également des pays hispanophones par exemple. Elle doit donc réfléchir aux marchés qu’elle souhaite cibler pour bien adapter sa stratégie à ses consommateurs.

2. Une stratégie webmarketing qui s’adapte aux différences culturelles

Les différences culturelles peuvent être très marquées selon les pays. Les habitudes de consommations peuvent varier autant que les références culturelles. Il est donc important pour une entreprise d’adapter la stratégie webmarketing à la population ciblée.

Les différences linguistiques font également partie des sujets sensibles. Si certaines régions de France parlent de “chocolatine” alors que d’autres revendiquent l’appellation “pain au chocolat”, il est normal de constater des différences linguistiques entre les pays.

Pour penser une communication efficace, l’entreprise doit nécessairement l’adapter à sa cible. En effet, une communication réfléchie permet de transmettre un message clair et compréhensible par tous. Chaque spécificité culturelle doit donc être prise en compte pour assurer sa bonne diffusion. Pour cela, le plus simple reste de faire appel à des traducteurs professionnels qui sont capables de transmettre correctement le message d’une entreprise. Les tarifs de traduction peuvent être assez variés, mais passer par certains services de traduction professionnels peut être une solution. La plateforme TextMaster garantie le professionnalisme de ses traducteurs et la qualité de leurs traductions par exemple.

Les entreprises doivent prendre le temps de connaître les cultures qui composent leurs marchés. Faute de temps, il est possible d’externaliser leurs besoins et ainsi d’assurer une meilleure communication sur les différents marchés.  

3. Trouver les bons mots clé pour son référencement naturel

Le référencement naturel est une étape importante de la réussite d’un site. Plus les bonnes pratiques de Google en matière de SEO sont respectées, plus le site a des chances de remonter dans le moteur de recherche.

Les sites e-commerce ne sont pas étranger à la pratique puisque SEMrush a constaté que leur principale source de trafic est la recherche organique. Les sites qui réussissent à se tirer leur épingle du jeu en matière de SEO sont d’abord américains puis britanniques, allemands, français et indiens.

Les différences culturelles sont encore une fois importantes pour garantir son bon référencement. Les mots-clé à mettre en avant ne sont effectivement pas les mêmes d’une langue à l’autre. Par ailleurs, Google n’aimant pas le plagiat, il n’est pas recommandé de traduire un contenu tel quel. Google bot préférera mettre en avant des textes mis en contexte s’adressant à la bonne cible dans la bonne langue. Les entreprises doivent donc réfléchir à la manière dont leurs consommateurs fonctionnent. Il peut ainsi être important de savoir que les Français préfèrent payer en carte bancaire alors que les Hongrois préfèrent payer en liquide au moment de la livraison. Google pourra prendre en compte la présence de ces différents moyens de paiement ou de l’existence de contenu expliquant le fonctionnement de paiement d’un site e-commerce pour le juger de confiance.

Un site doit donc traduire ses mots clé pour maintenir un bon référencement quelle que soit la langue utilisée.

La traduction est une bonne pratique cruciale au développement d’un bon site e-commerce. L’entreprise doit connaître sa cible et ses spécificités culturelles pour réfléchir une stratégie webmarketing adaptée qui passe aussi bien par la traduction de son contenu que de son SEO.

3 raisons de traduire votre site internet
5 (100%) 3 vote[s]

DONNEZ VOTRE AVIS SUR L'ARTICLE

Please enter your comment!
Entrez votre petit nom