Accueil Blog Page 2

Avis clients : un atout pour les sites e-commerce

0

C’est un fait. Les e-consommateurs prennent en compte les avis clients avant d’acheter un produit ou un service auprès d’un site e-commerce. Autrement dit, vos propres clients vous aideront à en trouver d’autres. Les avis clients sont des outils essentiels pour un e-commerce. S’en passer, c’est rater une grosse opportunité de conversion. Lorsque les clients ont des doutes sur un produit, la lecture des avis clients les aide faire le bon choix.

Avis clients : pourquoi en mettre sur son site e-commerce ?

Amélioration de la crédibilité de votre produit ou votre service

D’après des études, plus de la moitié des clients achètent leur produit auprès d’une boutique en ligne affichant des avis clients. Les notes et les évaluations de vos clients par rapport à votre produit ou service améliorent sa crédibilité auprès de la future clientèle. Si elles sont bonnes, cela veut dire que votre produit est fiable. Par ailleurs, les internautes ont tendance à se renseigner sur une enseigne en ligne avant de procéder à un achat. On peut retrouver une pléthore de posts sur des Forum tels que le Forum Que Choisir, L’Internaute, Forum Comment Ca marche…. à l’exemple de celui-ci sur le site Prix Imbattable. Mais ce n’est pas tout. Nous vous listons les principales raisons d’intégrer les avis clients au niveau de votre site e-commerce.

Développement de l’engagement des clients

Les internautes qui laissent leurs avis sur un produit ou une offre forment une petite communauté. En effet, lorsque vos clients se réunissent dans les espaces dédiés aux évaluations, ils y partagent leurs opinions et leurs expériences utilisateurs. Un client publie ce qu’il pense de votre produit puis il consulte également les avis de ses pairs afin de voir si d’autres personnes ont le même avis que lui. Finalement, ils interagissent entre eux sur toutes les caractéristiques de l’offre. Ces échanges d’informations sont synonymes d’un engagement autour de votre entreprise. Autrement dit, les évaluations des clients fédèrent une communauté autour de votre marque.

Gestion et veilleur de votre e-réputation

Les avis de votre clientèle vous permettent de surveiller l’e-réputation de votre marque. Les retours de vos clients vous donnent un aperçu des points faibles, mais également des points forts de vos produits et de vos services. De cette façon, vous pourrez améliorer et adapter au mieux votre offre en fonction des besoins et des attentes de vos clients.

Si la majorité des avis sont favorables, votre e-réputation sera bonne. Par conséquent, vos taux de conversion seront améliorés. L’internaute consulte les avis avant de valider son panier. Ils s’intéressent plus particulièrement au score moyen des avis. Un bon score lui permet d’avoir une assurance quant à son choix d’acheter votre produit ou votre service. Le panier moyenest en hausse lorsque les internautes gagnent en confiance en voyant les évaluations. En cas d’avis négatifs, cela impactera surement votre e-réputation. De ce fait, il est primordial que vous sachiez les gérer ou les prévenir en offrant la satisfaction client.

Optimisation du référencement naturel

Les avis engendrent plusieurs points repérables par les moteurs recherche. Les avis apportent du contenu à votre site. Ces contenus mettent en avant des mots clés que les internautes utilisent dans leurs recherches. En répondant aux avis, vous ajoutez également des mots clés tout en interagissant avec votre clientèle. Cela optimisera la pertinence de votre contenu auprès des moteurs de recherche.

Les produits notés figurent directement sur les résultats de recherche, munis des étoiles jaunes appelées étoiles Rich Snippets ou également étoiles Google. Grâce à cette notation, les internautes sont plus susceptibles de cliquer sur votre offre. Bien évidemment, cela ne produit que quand vous avez une bonne notation.

Avis clients : quels sont leurs impacts sur le nombre de ventes ?

Les avis client sont le bouche-à-oreille digital. L’une des particularités des commerces en ligne est de n’avoir un aperçu du produit qu’à distance. Ainsi, un internaute se doit de vérifier la fiabilité d’un produit par tous les moyens avant de passer à l’acte d’achat. Le moyen le plus influent reste les avis clients. La satisfaction de vos clients contribue grandement à booster la motivation des internautes hésitants à se procurer votre produit. Les avis clients réduisent donc les cas d’abandon panier.

Les avis des clients peuvent également apporter également des informations supplémentaires non mentionnées sur votre site. Ces informations, à condition d’être positives, aident les personnes hésitantes à renforcer leur processus d’achat.

Selon des études, grâce aux avis clients :

  • la probabilité de conversion augmente de 15 % ;
  • 82 % des internautes déclarent avoir concrétisé leurs achats ;
  • le taux de conversion augmente de 380 %.

Avis clients : quelles sont les solutions existantes pour les intégrer ?

Un large éventail d’outils s’offre à vous pour intégrer les avis clients sur votre site. En voici quelques exemples.

Avis Vérifiés

De nombreux e-commerçants français ont misé leur confiance sur Avis Vérifiés. À première vue, les internautes voient les notes et le nombre d’avis laissé par vos clients. Les avis collectés concernent votre site, vos boutiques, vos clients, les enquêtes NPS et les sondages. Amis Vérifiés est une solution payante et les tarifs dépendent de la taille de votre e-commerce.

Société des Avis Garantis

Les avis sur la plateforme sont particulièrement compatibles avec Prestashop, Magento et WooCommerce. Plusieurs outils sont mis à votre disposition : les avis clients, les emails personnalisables, les avis Google, etc. Le tarif se base sur le nombre de commandes.

Google Avis Clients

L’outil est accessible gratuitement. Il vous suffit de disposer d’un compte Google My Business et d’utiliser l’option Google Avis Clients. Cette solution vous offre un grand avantage : une amélioration de votre référencement naturel. Aussi, les avis Google ne peuvent pas être supprimés. De ce fait, vos avis seront authentiques.

Toulouse : le secteur du numérique en plein boom

1

Depuis quelques années, le secteur du numérique est en pleine expansion. La tendance n’est pas près de s’arrêter, notamment dans les grandes villes comme Toulouse. Selon des études et des statistiques, plus de 110 000 emplois pour les métiers de télécommunications et de l’informatique existent actuellement. Ce chiffre s’accroit continuellement puisque le taux moyen de l’emploi dans ce secteur augmente de 1,8 % chaque année contre 0,7 % pour les autres professions. Parmi les métiers qui se développent le plus actuellement, ceux liés à la communication sur internet sont populaires. Dans cet article, nous nous concentrerons sur le cas des agences de communication.

Qu’est-ce qui explique le développement des agences de communication à Toulouse ?

Aujourd’hui, le quotidien des consommateurs est marqué par une forte utilisation des outils numériques. Réseaux sociaux, sites internet, applications, etc., tous ces supports sont exploités par les consommateurs qui désirent avoir des renseignements, découvrir une prestation ou réaliser un achat.

Par conséquent, les marques qui souhaitent booster leurs chiffres d’affaires doivent savoir bien communiquer sur leurs plateformes. Cela n’est pas une tâche aisée, car les entreprises, notamment les PME, n’ont pas les compétences et le temps nécessaires pour obtenir un résultat satisfaisant. C’est dans ce cadre que l’intervention d’une agence de communication à Toulouse devient indispensable. En effet, Toulouse est une ville en perpétuelle expansion, et qui voit de nombreuses nouvelles entreprises venir s’implanter. Le besoin d’agences de communication se fait donc de plus en plus ressentir.

Ces structures sont de plus en plus sollicitées par les marques qui désirent créer une identité visuelle et promouvoir leurs marques sur internet. Pour rappel, l’agence de communication est une entreprise qui conseille et accompagne ses clients au quotidien dans le développement d’une stratégie de communication interne et externe de leur structure.

En fonction du secteur d’activité et des objectifs du client, l’agence se charge de la définition du meilleur plan de communication à mettre en œuvre via divers supports de communication : site web, réseaux sociaux, SMS ou email marketing, affiches, brochure commerciale, etc.

Toulouse : les services proposés pour booster la visibilité d’une entreprise

Il est essentiel de rappeler qu’il existe deux types de cabinets de communication : les agences globales et les agences spécialisées. L’agence de communication globale prend en charge tous les aspects de la communication d’entreprise. Elle réalise donc un audit de la communication actuelle et propose des solutions pour l’améliorer. Elle optimise aussi le positionnement de la marque et procède à la mise en place de sa stratégie digitale.

En collaboration avec le dirigeant de l’entreprise, l’agence de communication globale élabore une stratégie de communication, garantit la gestion, le suivi et la mesure de la performance des actions qui ont été menées.

Quant à l’agence spécialisée, il s’agit d’une structure experte dans une ou plusieurs sections du domaine de communication. Nous avons donc l’agence de publicité qui se charge de la réalisation et de la diffusion des campagnes publicitaires sur différents supports d’information.

L’agence digitale garantit la promotion de votre marque sur internet en animant vos médias sociaux et votre blog. L’agence web est votre meilleure alliée lors de la création de votre site internet. L’agence marketing évalue tous les comportements et besoins de votre public cible pour accélérer le processus de conversion.

Site PrestaShop : quelle est l’importance du thème ?

0

Avec l’avancée de la technologie et dans le cadre de la crise sanitaire, les achats en ligne sont en plein boom. Cette tendance a engendré une augmentation sans précédent du nombre de prestataires et de plateformes e-commerce. PrestaShop est aujourd’hui l’une des plateformes e-commerce les plus plébiscitées. Pour assurer le succès de votre boutique en ligne, vous devez travailler le design de votre site. Dans cette optique, le choix d’un thème PrestaShop est-il vraiment important ? Quelle incidence sur votre activité et comment le choisir ?

L’importance du thème PrestaShop

Le SEO est au cœur des stratégies en vue de développer son activité. Pour que votre site soit rentable, vous devez procéder à l’installation d’un thème PrestaShop performant. Il s’agit d’une excellente solution pour se démarquer de la concurrence car vous allez pouvoir proposer un site SEO-friendly, optimisé pour une meilleure expérience utilisateur (UX) et performant.

Pour profiter de tous ces avantages, il est impératif de trouver un thème PrestaShop performant, vous permettant de travailler le design et l’apparence de votre site. Il doit également vous donner la possibilité de personnaliser votre plateforme e-commerce pour créer un site à votre image. Plusieurs paramètres interviennent, pour ne citer que la mise en page, les tailles et les couleurs des polices, les visuels comme les photos et les graphismes… Un bon thème PrestaShop vous permettra, par ailleurs, de travailler les caractéristiques techniques de votre boutique en ligne, comme le temps de chargement des pages et la fluidité de la navigation.

Pour vous aider dans la réalisation de ces différentes tâches, les meilleurs thèmes PrestaShop ont été conçus pour proposer des fonctionnalités flexibles et facilement exploitables. Ils doivent inclure plusieurs modules adaptés au visuel pour optimiser votre commerce en ligne et donner une meilleure expérience à vos clients. Ils vous permettent de travailler la mise en avant des produits pour accroitre les ventes, l’optimisation de la page d’accueil, etc.

Plusieurs thèmes disponibles pour référencer votre site PrestaShop

Comme PrestaShop offre la possibilité aux webdesigners de confectionner leurs propres modèles de modules et de thèmes, les offres sont très larges. Ce qui vous permet de trouver le thème ou le module qui correspond le plus à vos besoins.

Actuellement, vous avez le choix entre près de 5000 thèmes et modules qui donnent la possibilité d’accéder à de multiples fonctionnalités. Ce qui peut rendre le choix du thème idéal assez complexe.

Un bon thème PrestaShop vous offre la possibilité de personnaliser le design de votre site web, mais pas que. Avec ses différents modules, le thème va vous permettre d’améliorer les performances et le référencement de votre boutique en ligne. Un bon thème PrestaShop inclut des fonctionnalités comme le module de paiement, des liens vers les réseaux sociaux, la possibilité d’optimiser son SEO, la gestion et la création des promotions, les cookies et RGPD…

Comment choisir son thème PrestaShop ?

Trouver le thème idéal pour votre boutique PrestaShop est crucial. Face à l’offre trop importante, les e-commerçants peuvent facilement se perdre. Comme ils ont l’embarras du choix, les commerçants ont tendance à privilégier les thèmes les moins chers. Or, ce n’est pas la meilleure solution. Pour choisir le thème PrestaShop qui va mettre en valeur votre boutique en ligne, vous devez tenir compte de plusieurs critères.

Voici quelques pistes qui vous aideront à trouver le thème PrestaShop idéal, celui qui assurera la réussite de votre boutique en ligne.

Optez pour un thème en lien avec votre secteur d’activité

À chaque secteur d’activité correspond des besoins spécifiques. Opter pour un thème qui est en corrélation avec votre secteur d’activité est indispensable. Vous devez toujours privilégier celui qui correspond à votre image de marque.

Il s’agit d’un point essentiel car il va permettre aux consommateurs de savoir dans quel secteur vous évoluez, à la simple vue de votre site. Dès le premier coup d’œil, les internautes doivent savoir que vous êtes dans la mode, dans l’informatique, dans le transport, dans l’industrie ou encore dans la médecine.

Vous devez faire en sorte que votre site reflète votre image de marque. Pour ce faire, tous les éléments qui forment votre site doivent être adaptés à votre charte graphique : les couleurs, la mise en page, la police, la disposition des illustrations…

Comme votre boutique en ligne est votre principale vitrine, le site doit donner des indices sur la qualité des produits et les services que vous proposez (produits haut de gamme, services premium…).

La compatibilité technique

Outre l’image que vous souhaitez mettre en avant pour votre site e-commerce, vous devez également opter pour un thème qui est compatible avec la version de votre boutique PrestaShop. Même si vous avez la possibilité d’adapter les thèmes non compatibles, cela peut être complexe, chronophage et coûteux. Pour être sûr de la compatibilité technique du site et du thème, nous vous conseillons de contacter un expert en PrestaShop. Ce dernier pourra également procéder aux adaptations nécessaires, si besoin.

Vous devez sélectionner le thème selon sa compatibilité mobile. Comme les consommateurs utilisent majoritairement leurs mobiles, il est crucial d’avoir un site e-commerce responsive. Que ce soit lors de la création, de la mise à jour ou de la refonte de votre site e-commerce, vous devez toujours vérifier que le thème choisi est mobile-friendly.

Est-il plus avantageux de choisir un thème ou l’intégration sur mesure PrestaShop ?

L’intégration sur mesure et le thème ont chacun leurs avantages, le choix dépend essentiellement de vos besoins.

Même si les grands groupes et ceux qui souhaitent développer un business et asseoir une notoriété se tournent souvent vers un webdesigner, ce n’est pas toujours une nécessité. Vous pouvez toujours vous tourner vers un thème que vous pouvez rapidement modifier vous même afin d’avoir une boutique en ligne qui vous ressemble. Avec les thèmes de très bonne qualité proposés actuellement sur le marché, avoir un site PrestaShop personnalisé à votre image, performant, référencé et rentable est à portée de main.

TVA e-commerce : comment simplifier la gestion des formalités obligatoires ?

0

La TVA (Taxe sur Valeur Ajoutée) est un impôt obligatoire pour toute entreprise, physique ou virtuelle. De fait, être propriétaire d’une boutique en ligne ne vous exempte pas du règlement de cette taxe. Cependant, gérer les formalités relatives à la TVA n’est pas toujours une partie de plaisir, notamment si vous n’avez aucune connaissance à ce sujet. Dans ce cas, il est capital de trouver des solutions pour simplifier la gestion des démarches obligatoires relatives à la TVA de votre boutique en ligne.

Faire appel à un expert TVA

Comme mentionné ci-dessus, réaliser les démarches relatives à la déclaration et au règlement de la TVA en ligne est une tâche qui requiert des compétences bien précises. Il est donc préférable de confier cette mission à un spécialiste du domaine.

Contacter un expert TVA vous permettra d’être en conformité avec la réglementation applicable. Il pourra ainsi réaliser vos déclarations TVA de façon conforme dans les délais impartis. Un cabinet d’expert TVA tel qu’ASD Group vous accompagne et est en mesure de vous fournir des analyses pour optimiser le pilotage de vos activités. Il s’agit donc d’un véritable allié pour l’entrepreneur que vous êtes.

De plus, recourir aux prestations d’un expert TVA pour réaliser et gérer les formalités obligatoires liées à cette taxe pour le compte de votre e-commerce est une solution qui apportera à votre entreprise une meilleure crédibilité lorsque vous voudrez solliciter l’intervention des partenaires et des investisseurs. Pour finir, confier la gestion des démarches obligatoires relatives à la TVA à un expert TVA est la meilleure solution pour vous décharger d’une tâche chronophage et avoir plus de temps pour développer votre commerce en ligne. Outre ce gain de temps, vous aurez également l’esprit tranquille, car vous aurez la certitude que votre comptabilité et les déclarations de la TVA seront bien gérées.

Quelles sont les règles applicables à la TVA e-commerce ?

Depuis le 1er juillet 2021, la TVA e-commerce a été réformée, ce qui engendre de multiples changements dans le domaine de la vente en ligne. Cette réforme concerne notamment toutes les transactions en ligne à des clients européens de produits en provenance des pays qui ne se trouvent pas dans l’Union européenne. Ce nouveau règlement concerne également toutes les ventes qualifiées de ventes à distance sur le territoire européens à destination d’une clientèle B2C De fait, tous les e-commerçants ainsi que les « Marketplaces » (plateformes de mise en relation des vendeurs et des consommateurs) se trouvant au sein de l’UE ou sont non concernés par cette nouvelle réforme.

Quels sont les changements induits par cette nouvelle directive européenne ?

Avant le 1er juillet, les limites pour les ventes en ligne étaient fixées par chaque pays de l’UE. Depuis l’entrée en vigueur du nouveau règlement, le seuil du chiffre d’affaires est fixé à 10 000 euros lorsque le vendeur est établi dans un seul État membre de l’UE. Il est important de ne pas oublier que le seuil annuel de ce chiffre d’affaires est le principal paramètre qui permet de déterminer le taux de TVA devant être appliqué aux ventes à distance intracommunautaires de biens effectuées par un entrepreneur se trouvant dans un État membre de l’Union européenne à destination d’un consommateur se trouvant dans un autre pays membre de l’UE.

Tant que cette limite n’est pas dépassée, c’était la TVA du pays du commerçant qui était considérée. Par contre, si ce seuil est franchi, c’est le taux de TVA du pays de l’acheteur qui était appliqué. Depuis le 1er juillet 2021, cette règle n’est plus d’actualité. Désormais, la limite est fixée à 10 000 euros dans tous les pays appartenant à l’Union européenne. De plus, certaines marchandises achetées en ligne et importées au sein de l’UE sont désormais soumises à la TVA du pays de destination, quel que soit le montant. Dans le cas où les produits importés ont une valeur inférieure ou égale à 150 euros, le vendeur peut déclarer et payer la TVA au niveau du guichet unique en ligne lors de l’importation.

Enfin, même les « Marketplaces » ou plateformes « facilitatrices » peuvent être considérées comme redevables de la TVA. Si vous faites du dropshipping, c’est-à-dire que vous vous chargez de mettre en relation les consommateurs européens et les fournisseurs, vous devrez payer la TVA. Il vous revient donc de collecter cette redevance auprès de vos clients avant de déclarer la marchandise et de réaliser le paiement au niveau du guichet unique qui se trouve en ligne dans deux cas en particulier. Si la valeur des produits vendus ne dépasse pas 150 euros ou si vous êtes établi hors de l’Union européenne.

Younited, le bon samaritain du crédit

Le paiement est décidément le nouveau graal du e-Commerce. Il faut dire que la demande des consommateurs pour des formules de règlement étalé (buy now, pay later) est en forte croissance. Au salon One to One de Monaco, ils sont nombreux les prestataires de la Fintech qui proposent leurs solutions et cherchent à tirer leur épingle du jeu.
Younited fait partie de ceux là sans être de ceux-là. Explications avec Geoffroy Guigou, le co-fondateur de Younited.

Une croissance soutenue

Commençons par une petite présentation. La startup de la fintech née en 2012 fait partie du Next40. Elle compte 500 collaborateurs et ambitionne de transformer le monde du crédit et du paiement. Etablissement de crédit, elle propose des services financiers aux particuliers et des solutions de paiement aux entreprises. Le offline représente 70% des paiements étalés.

Depuis son lancement, Younited a levé plus de 323m€ et a octroyé plus de 2,6 milliards d’euros de crédit.

Elle propose trois grandes gammes de produits :
– Younited Crédit, son offre de crédit consommation de 1.000 à 50.000 euros lancée en 2012
– Younited Pay, solution d’achat intégrée avec réponse instantanée
– Younited Coach : un service d’analyse du compte bancaire pour donner des conseils financiers

Geoffroy Guiguou, co-fondateur de Younited

Une solution plug and play intégrée au parcours d’achat

C’est Younited Pay que Geoffroy Guigou, le fondateur de Younited est venu présenter à Monaco.

Le co-fondateur part du postulat que l’expérience de check-out fait partie des points sensibles du parcours d’achat, et qu’il faut le traiter avec grande attention. Il parle des « 5P », ajoutant le Paiement aux fameux 4P.

Aujourd’hui, le consommateur ne se contente plus des offres de paiement en 3 ou 4 fois sans frais. Il veut étaler ses dépenses sur une durée plus longue. C’est à ce défi qu’a voulu répondre le produit Younited Pay. Cette offre a été créée en 2018 pour de grands acteurs mais vient de faire l’objet de deux ans de développement pour devenir accessible à tous les e-commerçants et coller aux nouvelles pratiques de consommation.

Les offres de BNPL (paiement par étalement) de Younited s’étendent sur une durée de 1 à 84 mois, ce qui est plutôt inédit pour une offre de crédit en e-commerce et surtout avec une réponse en quelques secondes.

Comment cela est possible ? Le consommateur qui souscrit une formule Younited Pay en ligne va se connecter à sa banque de manière sécurisée, et les outils développés par Younited vont scanner et analyser les dépenses pour en déduire un facteur de risque.

Etape du process de screening de Younited Pay

L’outil est plug-and-play et il se branche facilement sur tous types de CMS via des plugins et API.

En terme tarifaire, Younited Pay annonce avoir une offre très agressive sur les crédits de petite durée (3-4 fois) sur lesquels la concurrence est vive. Notamment car sur le métier historique de crédit longue durée, les marges des opérateurs restent confortables.

Le parcours d’achat avec financement : un indéniable effet waouh

Mais ce n’est pas tout. Avec certains grands du secteur, les équipes Younited ont été bien plus loin dans l’intégration du paiement au parcours d’achat. En effet, l’outil propose d’ajouter des options comme la reprise d’appareil ou la reprise à terme (location) qui permet de faire baisser le prix facial de manière presque magique pour le consommateur.

L’exemple est impressionnant pour l’outil mis en place par chez les revendeurs de la marque à la pomme pour ses téléphones. Le dernier smartphone à plus de 1200 eurs coûte en quelques clics 36 euros par mois !

Exemple d’interface magasin Younited Pay montrant la baisse progressive du prix facial

La mise en place de ce type d’outil (aussi appelé « trade-in ») rencontre un succès notable autant chez des fabricants de produits électroniques ou de luxe (dont la valeur se déprécie lentement), que chez des revendeurs. La capacité pour le client a rapporter le bien au marchand est très intéressante, car il va revoir son client après X mois de consommation du produit, et pourra lui proposer de nouvelles offres. Si la démarche a été faite en ligne, le client recevra une notification pour lui demander si il veut toujours restituer son produit. Si oui, il recevra les instructions et documents de retour.

Qu’est ce qui démarque Younited de ses concurrents ?

  • La startup propose une modularité des montants de 100 à 50,000 euros et des durées d’emprunt jusqu’à 84 mois, alors que l’écrasante majorité des acteurs offrent aux e-commerçants des solutions d’étalement sur moins de 90 jours. Le coeur du marché du BNPL allant de zéro à 48 mois. Younited peut proposer des offres longues et sur des montants élevés grace à son agrément d’établissement de crédit et à son expertise de 10 ans dans l’offre de paiements étalés. Cette profondeur de l’offre en fait un acteur à part.

« Notre modèle est unique. Vous ou moi sommes presque en mesure de jauger si telle ou telle personne de notre entourage est solvable sur une échéance de 3 à 4 mois. Notre scoring qui repose notamment sur la norme DSP2 est capable de prédire la probabilité qu’une personne arrête de payer dans 71 mois ! C’est particulièrement complexe, très peu d’acteurs sont capables de le faire.« , précise Geoffroy Guigou.

  • Le choix de proposer une solution de paiement étalé qui repose sur un contrat de crédit est unique. S’appuyant sur la règlementation européenne, cette pratique consiste à traiter chaque demande de BNPL comme un crédit, même pour des petits montants. Cette pratique est plus protectrice pour le consommateur mais coûte plus cher en traitement, car par exemple le FICP est interrogé.
  • Enfin, Younited offre une couverture européenne avec une présence en Italie, Espagne, Portugal et Allemagne qui représentent 265 millions de personnes, 60% de la population européenne, et 40% de l’activité de la startup. Ce positionnement international intéresse de gros acteurs clients comme Mano Mano, Backmarket ou encore Veepee dont la part des ventes internationales est déjà significative.

Younited Coach, le service financier qui vous veut du bien

Lors d’une souscription de crédit, Younited demande la plupart du temps au client de partager son historique de compte bancaire de manière automatisée. C’est sur cela que se basse le service Younited Coach, qui va produire des recommandations sur la base du screening de leur compte à certains clients. A terme, Geoffroy Guigou souhaiterait que ces recommandations amènent un certain nombre de personnes à ne pas faire de demande de crédit !
Aussi étonnant que cela puisse paraître pour un établissement de crédit, Younited Coach peut aujourd’hui vous dire quelque chose comme « Vous avez besoin de 1000 EUR : si vous mettiez 100 EUR de côté par mois en faisant telle ou telle action, vous pourriez y arriver sans recourir à un crédit. »

L’aspiration de Younited avec ce service est d’offrir une forme d’éducation financière dans un pays qui a des lacunes sur ce plan, pour amener les gens à une certaine sérénité financière. L’entreprise veut avoir un véritable impact social en donnant ces conseils personnalisés.

Younited Coach est gratuit. L’entreprise finance le développement de ce service via de l’affiliation quand elle conseille par exemple à une personne d’adhérer à une banque en ligne pour économiser sur des frais bancaires que l’outil jugerait trop importants. Le service n’a pas vocation à rapporter de l’argent et Geoffroy Guigou insiste sur la dimension sociétale de Younited Coach.

D’une manière générale, la startup a l’ambition de se développer de manière éthique. Elle a fait le choix de ne faire que du crédit amortissable, alors que la « vache à lait » du secteur est le crédit renouvelable, elle traite en crédit et selon la règlementation européenne toute demande de paiement étalé, et Younited Coach restera un service gratuit.

Il est des entreprises qui n’agissent pas comme les autres, qui ont des valeurs bien différentes des autres. Younited en fait partie.

Est-ce tout simplement une entreprise financière de son temps ?

Relais Colis invente le point de retrait mobile et adaptable

0

Dans le cadre du salon One to One de Monaco, le transporteur a dévoilé son nouveau concept de relais autonome. Présentation.

Avec 6000 relais implantés sur le territoire métropolitain, Relais Colis couvre 91% de la population à moins de 10 minutes et même 5 minutes en ville. « Avec le double de relais, la couverture ne passerait qu’à 95% » précise Jean-Sébastien Léridon, le DG de la marque. En effet, tout point supplémentaire se trouverait essentiellement dans des zones faiblement habitées, les fameuses « zones blanches » des opérateurs téléphoniques. Les efforts d’amélioration de l’opérateur portent donc sur la capacité du réseau actuel et le délai de livraison global.

En parallèle, les consommateurs ont une nouvelle appétence pour le e-commerce mais aussi pour les livraisons sans contact. La problématique à résoudre face aux nouveaux usages est donc de réduire l’attente pour retirer son colis et la sollicitation du personnel du magasin pour accélérer la mise à disposition du colis. Pour conserver un niveau de satisfaction élevé, l’opérateur doit aussi tenter de limiter au maximum le changement de relais de livraison.

Pour couvrir les zones à forte demande, Relais Colis a commencé à installer des consignes automatiques en propre. Cependant, leur coût d’installation est élevé et le NPS est inférieur à celui des autres points de livraison en raison d’une difficulté à anticiper le remplissage de la consigne.

Le transporteur a donc sollicité Quadient, numéro deux mondial de la consigne à colis pour proposer la solution la mieux adaptée aux problématiques rencontrées.

Le choix qui a été fait est la solution Parcel Pending Lite de Quadient qui permet la colocalisation des points relais avec des consignes à colis automatiques.

Comment cela fonctionne ?

  • Le client sélectionne une livraison en point relais et sélectionne le magasin le plus proche de chez lui
  • Le livreur définit les colis pouvant être livrés en consigne pendant sa tournée selon leur taille et l’espace disponible
  • Enfin, le client est notifié de la mise à disposition du colis et du code de retrait à utiliser

La solution permet un gain en surface de stock, mais surtout une réduction du temps de traitement des colis, car seuls les reliquats sont en traitement manuel. Le délai moyen constaté de présence du colis en consigne est inférieur d’un jour à celui des relais, ce qui permet d’accélérer la rotation des envois en magasin et de répondre à la croissance des volumes.

La solution se présente sous forme de modules , le choix étant de disposer d’au moins 2 colonnes (de 4 modules) par magasin concerné. Il s’agit de blocs totalement modulables et surtout autonomes en énergie. Le magasin est donc parfaitement autonome si il souhaite déplacer les consignes. L’opérateur pourra aussi en ajouter si la demande évolue, ou déplacer des consignes d’un magasin à un autre très facilement puisqu’une « boîte » tient facilement dans un coffre de voiture. Les casiers intègrent une technologie Bluetooth qui permet de communiquer avec les outils de gestion du transporteur, mais aussi au client de récupérer son colis sans contact. Il peut aussi le faire en composant son code sur le clavier.

E-commerce : comment mettre en place une logistique éco-responsable ?

0

La logistique éco-responsable englobe les stratégies et les processus à l’intérieur et à l’extérieur de l’entrepôt, visant à minimiser l’impact de la chaîne d’approvisionnement sur l’environnement. Dans cet article, nous explorerons comment les entreprises, en particulier celles du secteur du commerce électronique, peuvent faire face à la forte demande de produits, tout en s’efforçant de réduire les déchets ainsi que la consommation d’énergie dans leur logistique.

La logistique éco-responsable, une urgence dans le secteur du e-commerce

L’objectif de la logistique durable est de réduire l’empreinte carbone, la pollution et les déchets à toutes les étapes, y compris la fabrication des produits, le stockage, la préparation des commandes et la distribution des marchandises au client final.

L’explosion du commerce électronique a transformé les habitudes de consommation, établissant de nouvelles normes de distribution qui ont multiplié le nombre de déplacements nécessaires pour approvisionner les clients qui achètent en ligne. Dans ce contexte, les entreprises ne doivent pas négliger l’impact environnemental de leurs actions, car la diminution des émissions de gaz à effet de serre est l’un des plus grands défis de notre époque.

Les expéditions immédiates et le grand nombre de retours entraînent une augmentation du trafic, et favorisent par conséquent la pollution. Un rapport de Research and Markets sur l’impact environnemental du commerce électronique soutient l’argument précédent. Il souligne que le calcul de l’étendue réelle des émissions attribuables au commerce électronique dépend de plusieurs variables. Cependant, choisir un prestataire avec une ambition écologique vous aidera à réduire votre impact sur l’environnement tout en faisant prospérer votre activité.

Les idées pour une logistique éco-responsable

Quel que soit l’impact environnemental du commerce électronique par rapport au commerce de détail traditionnel, il ne fait aucun doute que la livraison du dernier kilomètre est le maillon le plus polluant du commerce électronique. L’étude réalisée pour Amazon par le cabinet de conseil Oliver Wyman attribue 26 % des émissions de CO2 produites par ce secteur au dernier kilomètre.

À cet impact environnemental s’ajoute le lien évident entre le boom de la livraison à domicile et l’augmentation inquiétante du trafic automobile dans les grandes villes. La solution à cette problématique réside dans la refonte des procédures de logistique e-commerce afin de permettre aux acteurs du secteur de réduire leur empreinte écologique.

Il y a une série de solutions qui peuvent être mises en place pour évoluer vers une logistique éco-responsable. Ainsi, les entreprises e-commerce pourront réduire l’impact environnemental associé au commerce électronique en restructurant la livraison du dernier kilomètre.

prestataire logistique durable

Favoriser l’utilisation des points de retrait

La livraison rapide à domicile de petites commandes en général est l’une des principales caractéristiques du système de distribution du commerce électronique. Les livraisons à domicile, beaucoup plus pratiques pour les clients, nécessitent des déplacements quotidiens importants de camions et de fourgonnettes. Il en résulte une augmentation significative des émissions de CO2 générées par les transports et qui affectent considérablement le trafic urbain.

Une façon de relever ce défi est d’opter pour des méthodes d’expédition alternatives et plus durables, telles que le ramassage en magasin, les casiers intelligents et les points de livraison. Ces idées présentent un avantage certain : en tant qu’entreprises, vous pouvez mieux organiser vos expéditions et regrouper les marchandises par voie de transport, réduisant considérablement le nombre de mouvements nécessaires pour effectuer vos livraisons.

De plus, ce mécanisme de distribution offre des avantages aux consommateurs, leur assurant une flexibilité maximale en les laissant choisir quand et où ils peuvent retirer leurs colis. En optimisant l’efficacité du processus d’expédition des commandes, les entreprises peuvent également utiliser la technologie. Avec un système de gestion d’entrepôt, les produits à expédier sont organisés.

Vous pouvez également opter pour un système de gestion qui vous permet de regrouper les commandes par itinéraire et agence de transport, rationalisant le processus de chargement des camions et rendant la planification des livraisons plus efficace.

Préparer les commandes localement

Lorsqu’un colis voyage moins, les émissions de gaz à effet de serre diminuent. Par conséquent, l’utilisation d’un réseau de livraison local contribue à une logistique plus éco-responsable pour les entreprises du e-commerce. Les micro-centres de distribution sont une excellente option pour décentraliser la distribution et être plus proche des clients finaux.

Ces centres sont situés à proximité des grandes villes et présentent un avantage évident : les commandes peuvent être livrées plus rapidement, sans parcourir de longues distances et, ainsi, engendrer moins de pollution. Ces installations se distinguent par leur haut degré d’automatisation des tâches de stockage et de préparation des commandes.

La mise en œuvre de solutions automatisées comme les systèmes miniload et les convoyeurs à rouleaux pour caisses, est fondamentale pour garantir des livraisons rapides et sans erreur. Avec une stratégie de sur-mesure, l’entreprise prend en compte ces différents paramètres et s’assure de la réussite des livraisons en faisant des économies de carburants.

responsable-logistique-commerce

Réduire les volumes de retour

Les retours sont très courants dans le secteur du e-commerce (et probablement l’un des plus gros casse-tête). Selon les données du cabinet de conseil McKinsey, en 2020, les consommateurs américains ont renvoyé 10,6 % des produits qu’ils ont achetés en ligne. Ce chiffre peut être plusieurs fois plus élevé dans des secteurs tels que l’industrie de la mode (où les consommateurs peuvent acheter des articles de différentes tailles, puis retourner ceux qui ne leur vont pas).

La logistique inversée a un impact direct sur l’environnement, car elle nécessite des transports et du carburant supplémentaires, ce qui augmente les émissions de dioxyde de carbone. Alors, comment limiter vos retours ?

La première étape serait d’éviter les erreurs d’expédition, c’est-à-dire de s’assurer que le client ne reçoive pas le mauvais produit ou un article défectueux. Dans cette optique, un système de gestion d’entrepôt peut énormément aider en vérifiant chaque étape de l’opération lors de la préparation d’une commande. Il assure également un meilleur contrôle du stock.

Ensuite, il faudra privilégier les commandes avec assez de précisions et sans sous-entendus. Vous devez exiger que les clients soient précis dans les caractéristiques du produit qu’ils désirent acheter. Enfin, le prestataire s’occupe de la livraison en évitant de casser ou d’abîmer le produit.

Passer à des flottes à zéro émission

Une autre façon de réduire l’impact environnemental de la livraison du dernier kilomètre est de passer d’une flotte de véhicules thermiques à des véhicules plus propres (électriques, par exemple) ou de louer des coursiers à vélo.

C’est la clé de l’avenir de la logistique durable. Pour ce faire, si vous souhaitez réduire l’impact environnemental de vos livraisons, vous pouvez dès maintenant commencer à penser à remanier vos flottes en misant sur les livraisons à vélo.

Gestion écosourcée des déchets et des emballages

En plus des émissions de CO2, l’empreinte carbone a un autre ennemi : les emballages. Les livraisons de commandes individuelles en raison de l’expansion du commerce électronique entraînent une plus grande quantité de déchets de carton, de papier et de plastique. Il vaut donc mieux choisir un prestataire logistique qui utilise des emballages réalisés avec du papier kraft, des matériaux recyclables et biodégradables. De même, vous pouvez choisir de travailler exclusivement avec des prestataires qui n’utilisent que des cartons recyclés.

Pour distribuer leurs commandes, les e-commerçants soucieux de l’environnement utilisent des emballages recyclables, qui peuvent même être réutilisés pour les retours si nécessaire. Certaines entreprises utilisent des emballages biodégradables et des matériaux renouvelables et réutilisables. Aussi, le plastique est un élément très polluant, que malheureusement de nombreuses entreprises du commerce utilisent aujourd’hui. Pour réduire son impact, commencez à bannir l’utilisation du scotch en plastique pour emballer vos cartons de produits.

Engagement pour une logistique durable : faire valoir vos actions auprès des clients

La révolution du e-commerce va au-delà de l’économie : elle modifie les habitudes de consommation, l’organisation des villes, le fonctionnement de la logistique, sans parler des questions qu’elle soulève parlant d’impact environnemental. Aujourd’hui, le secteur du e-commerce est confronté au double défi d’assurer des livraisons rapides et flexibles tout en garantissant une logistique verte.

L’implication de tous les acteurs du e-commerce, les clients y compris, est donc nécessaire ici. Dans la logique d’une logistique éco-responsable, toute entreprise e-commerce doit mettre en place des stratégies pour convaincre les clients.

logistique éco-responsable carton recyclé

Sensibilisation des clients et des prospects

Il faudra donc expliquer aux clients que ce changement apporte divers avantages. Non seulement il a un effet extrêmement positif sur l’environnement, mais il aide également les entreprises à réduire leurs coûts, par exemple en réduisant les déplacements liés aux expéditions. La sensibilisation passera également par des bannières sur le site e-commerce de votre entreprise et par d’autres affiches publicitaires.

Cette politique de logistique éco-responsable offre également quelques avantages aux clients. Ils auront des produits livrés rapidement et dans de bonnes conditions. Les risques de retour sont réduits et la protection de l’environnement est assurée. C’est un avantage à leur faire remarquer.

Des mesures d’encouragement pour les clients éco-responsables

La population est de plus en plus engagée en faveur du développement durable et écologique. Les entreprises soucieuses de mettre en œuvre de bonnes pratiques environnementales renforceront leur réputation et seront plus compétitives. Vous pouvez offrir des réductions sur achats à tous les clients qui participent aux recyclages des emballages. Mettez un point d’honneur sur les requêtes venant de ces clients éco-responsables en gérant au plus vite leurs commandes.

Les organisations se tournent vers l’innovation et la technologie pour optimiser leurs processus logistiques, augmenter leur efficacité et, par conséquent, moins polluer. Choisir un prestataire qui privilégie des solutions éco-responsables réduit votre empreinte carbone. Pour les e-commerçants, une logistique éco-responsable peut faire gagner de l’argent et construire une bonne réputation, sans faire l’impasse sur la protection de l’environnement.

Comment éviter les accidents dans un entrepôt logistique ?

0


Chaque année en France, on dénombre au moins 3500 accidents du travail dans le secteur logistique.

La plupart de ces accidents sont dus à des blessures liées au port de charges plus ou moins lourdes, à des chutes ou encore à des pertes de contrôle d’outil de manutention. Il est estimé que les accidents liés à la manutention représentent 50 % des accidents du travail en France chaque année. Avec les besoins grandissant de la logistique ces dernières années, de plus accélérés avec la crise du covid, il est désormais crucial de se poser la question suivante :

Comment est-il alors possible de réduire au maximum ces accidents ?

1 – Identifier les zones à haut risque

  • Les responsables d’entrepôts peuvent voir où les accidents et les blessures sont le plus susceptibles de se produire. En identifiant les zones à haut risque, ils peuvent mettre en place des mesures de sécurité supplémentaires pour protéger tous les employés et les empêcher de se blesser. Les zones les plus à risque dans un entrepôt sont :
  • Les allées entre les rayons (palettier) sont des zones dangereuses, surtout quand les rayons font plus mètres comme c’est le cas dans beaucoup d’entrepôts.
  • Les quais de chargement : beaucoup de camions, de travailleurs circulent sur ces quais pour décharger la marchandise, le plus vite possible. Les risques sont les collisions, les blessures, les chutes de cargaison.

2 – Former les employés


La formation reste l’un des meilleurs outils pour éviter les accidents. Plusieurs formations sont à prendre en considération. La première doit former les employés aux premiers gestes de secours, indispensables en cas d’accidents graves. L’autre formation vise à faire mieux comprendre comment utiliser les chariots élévateurs et éviter tout accident sur les palettiers.

3 – Fournir des EPI adéquats


Les EPI varient selon le type d’entrepôt et ce qu’on y stocke. Pour les entrepôts de logistiques plus classiques, les protections les plus importantes sont :

  • Un casque, si les palettiers sont très hauts à cause des chutes d’objets.
  • Des chaussures de sécurités
  • Des gants
  • Un gilet jaune ou autre vêtements réfléchissants
  • Des lunettes de protections
  • Un masque respiratoire (si des produits chimiques sont entreposés)

4 – Avoir suffisamment de personnel sur le site


Dans un entrepôt, il faut faire attention à avoir un nombre suffisant de personnels qualifié plutôt que réduire la main-d’œuvre. La répartition équitable des tâches et l’établissement de garde entre les équipes sont aussi de bons moyens pour réduire la fatigue et les accidents.

5 – Examiner les protocoles de sécurité

En plus des protocoles classiques d’évacuations et d’incendies, chaque entrepôt doit adopter certaines mesures pour réduire tous les risques. Par exemple, une méthode simple consiste à avoir un éclairage suffisant, ainsi que des signalisations pour les véhicules entre les rayonnages pour éviter toute collision (marquage au sol, panneau de limite de vitesse). Toutes ces méthodes doivent être bien réfléchies et soigneusement inspectée régulièrement pour voir si des changements sont à faire et si des protocoles sont à changer.

Google Drive met en place sa nouvelle fonctionnalité hors ligne accessible à tous

0

Google Drive avait ouvert sa fonctionnalité hors ligne en 2019, mais seulement à la version bêta et au document drive (Docs, Sheets et Slides). Aujourd’hui, Google la déploie pour qu’elle soit accessible par tous les documents y compris PDF, Microsoft Office et autres formats non relatifs à Google et pour tous les utilisateurs, partout dans le monde.

Regardons ensemble de plus près comment cela va être mis en place !

D’abord disponible sous la version bêta en 2019, le géant du web rend accessible à tous les utilisateurs de Google Drive sa version hors-ligne.

Google précise : « Les utilisateurs peuvent accéder à tous leurs fichiers Drive importants hors-ligne, par exemple lorsqu’ils voyagent ou lorsqu’il y a une mauvaise connectivité Internet »

Comment le mode hors-ligne fonctionne-t-il ?

Cette nouvelle fonctionnalité permet d’accéder et de modifier tous leurs fichiers même sans connexion à Internet pour les utilisateurs G Suite. Il faut noter que les non-administrateurs doivent simplement activer la fonctionnalité dans leurs paramètres Google Drive et se connecter à un compte associé pour et s’inscrire à drive file stream.

Afin de mettre à disposition vos fichiers en mode hors ligne, rien n’est plus simple.

Vous pouvez rendre tous types de fichiers hors ligne :

  • PDF
  • Images
  • Google docs
  • Google sheets
  • Google slides

Il vous suffit de sélectionner le fichier que vous souhaitez et de cliquer sur l’option « rendre disponible hors connexion ». Cependant pour faire cela, assurez-vous d’être connecté à internet.

Par ailleurs, notez bien que les fichiers non Google tels que PDF et fichiers Microsoft devront être ouvert à partir des applications installées sur votre ordinateur via Google Drive sur internet.

Comment cela va-t-il s’organiser ?

Le déploiement de cette fonctionnalité est prévu sur deux semaines afin que tous les comptes, même personnels, soient informés et que les serveurs soient régularisés.

Désormais les utilisateurs de ChromeOS peuvent donc bénéficier de l’application fichier accessible depuis leur Chromebook pour utiliser leur fichier Google docs, Sheets et slides disponible hors connexion.

La nouvelle mise à jour de Google consistera à supprimer les annonces textuelles étendues à partir de juin 2022

0

Au vu de la demande publicitaire sur mobile à laquelle Google est confronté aujourd’hui, il a décidé de passer d’un format titre unique et double description à un format inverse, c’est-à-dire, double titre et simple description.

Il va de soi que les caractères autorisés sont eux aussi revus à la hausse (+47 %).

Que sont les annonces textuelles étendues ?

Les annonces textuelles étendues sont des annonces de recherche accessibles via Google Ads. Vous pouvez les voir s’afficher dans les SERPs de Google, cela les distingue des annonces graphiques, qui elles, ne sont disponibles que sur les sites du réseau publicitaire Google.

Les annonces textuelles étendues servent dans votre stratégie de liens sponsorisés.

Elles ont notamment vocation à :

  • Augmenter la présence de vos pages dans les SERPs de Google (et autres moteurs de recherche).
  • Donner à vos internautes plus d’informations sur vos produits et/ou services et la page qu’ils cherchent à consulter grâce à des titres et des descriptions complémentaires.
  • Tester vos titres et vos descriptions afin de trouver ceux qui vous sont le plus favorables.

Cela vous permet d’augmenter votre trafic en étayant la curiosité de votre cible et de ce fait, augmenter votre chiffre d’affaires.

Comment optimiser les annonces textuelles de Google ?

Optimiser vos résultats grâce à votre campagne d’annonces textuelles étendues est une bonne stratégie ? Cependant, pour maximiser vos chances de toucher la cible choisie avec cette stratégie, vous devez passer par l’optimisation de vos annonces textuelles étendues. Voici quelques façons de le faire :

  • Augmenter la limite de caractères.

Avec les changements de Google sur les annonces textuelles, vous avez la possibilité d’augmenter le nombre de caractères pour vos titres et vos descriptions. Vous pouvez avoir trois titres de 30 caractères et deux descriptions de 90 caractères, alors profitez-en et dites-en plus à vos interlocuteurs pour qu’ils aient envie de venir sur votre site !

  • Insérer les informations pertinentes dans le 1er titre.

Inclure vos données importantes dans le premier titre va permettre d’attirer vos interlocuteurs. C’est celui qui est lu en premier et visible directement.

Vous pouvez insérer dans votre 1er titre les détails du contenu de la page de destination. Pour cela, veillez à bien choisir les mots-clés en fonction des intentions de recherches des internautes.

Si vos mots-clés sont en accord avec les demandes des collaborateurs, votre trafic va fortement augmenter en corrélation avec votre taux de clic.

  • Mettre la priorité sur le premier lien

Le premier titre est le plus important, il faut mettre la priorité dessus ! Les informations principales doivent être énoncées dans ce premier titre, car c’est lui qui détermine si oui ou non vous allez apparaître dans les SERPs de Google.

  • Développer vos annonces pour chaque appareil.

Les annonces textuelles étendues vous permettent d’atteindre une cible, peu importe le device utilisée. Les appareils mobiles sont de plus en plus utilisés, vos annonces textuelles étendues doivent être adaptées aux mobiles et renvoyer vers une page qui est mobil friendly.

Suppression en Juin 2022

Les annonces textuelles grand format ont vu quelques modifications :

  • Ajout d’un troisième titre.
  • Ajout d’une seconde description
  • Possibilité d’utiliser 90 caractères pour les descriptions.

Google a décidé de supprimer les annonces textuelles étendues en juin 2022.

En effet, d’après le géant américain, à partir du 30 juin 2022, la création et la modification des annonces textuelles étendues ne seront plus possibles.

Celles qui ont déjà été créées seront toujours diffusées et les créateurs auront toujours accès aux rapports relatifs à leurs performances. Il sera toujours possible de les mettre en veille et de les réactiver et les supprimer.