Accueil Blog

Shopify Paiements débarque en France !

Ça y est ! Après plusieurs années d’attente, Shopify Paiements débarque enfin en France ! Vous ne connaissez pas Shopify Paiements ? Pas de soucis, cet article va vous présenter ses avantages et pourquoi cela à mis autant de temps à être disponible. 

Shopify Paiements, c’est quoi ? 

Shopify Paiements est disponible en France

Avant de commencer, un petit rappel sur ce qu’est Shopify Paiements, c’est une passerelle  de paiement proposée par Shopify, uniquement pour les boutiques Shopify. Et oui, malheureusement ce n’est pas disponible pour les plateformes Magento, Prestashop ou autre. 

En tant que plateforme de paiement, Shopify Paiements est un concurrent de Stripe, d’ Amazon Pay, de Mollie, de Klarna, de Ingenico et autres. Et non, les banques de type société générale, BNP ne font pas elles-mêmes le paiement CB en ligne donc ils ne sont pas concurrents direct. 

Shopify Paiement va permettre d’offrir tout un tas de nouvelles fonctionnalités à toutes les boutiques Shopify et de faciliter encore plus la conversion.

Quel est l’intérêt de Shopify Paiements ? 

Les intérêts de Shopify Payments pour les marchands sont nombreux ! En effet, l’utiliser c’est permettre : 

De payer en plusieurs monnaies sur un site Shopify. 

Vous pouvez vendre en dollar à des américains et en euros à des français sur la même boutique. C’était tout bonnement impossible avant Shopify Payments. 

Cela permet encore plus de créer des boutiques e-commerce internationales et d’exporter partout dans le monde. Le E-commerce à de moins en moins de frontières. 

Aujourd’hui, il est possible de payer dans 90 devises différentes avec Shopify Payments en une seule installation technique.

Compatible avec Shop Pay

Shop Pay, c’est en gros un système développé par Shopify pour “centraliser” les informations bancaires et de login d’un client afin de pouvoir les réutiliser sur d’autres sites Shopify. 

En gros, si un internaute est déjà client sur une autre boutique Shopify, il pourra devenir client chez vous encore plus facilement ! De quoi augmenter le taux de conversion, surtout sur mobile et de réduire le temps nécessaire à réaliser un achat en ligne. Sujet hautement important à l’heure où l’attention des internautes n’a jamais été aussi dispersée. 

Une installation simplifiée.

Autre gros avantage, contrairement à de nombreuses solutions e-commerce, ajouter un système de paiement sur Shopify ne nécessite pas d’investir d’énormes sommes d’argent en maintenance ou en agence. Bien sûr vous pouvez passer par votre agence Shopify préférée pour installer Shopify Paiements mais vous pouvez aussi le faire vous même depuis le back office sans aucun risque technique. 

Des frais Shopify avantageux

C’est certainement l’argument qui va faire le plus au succès de Shopify Paiements, la réduction du coût de possession du site e-commerce.

En effet, avec Shopify vous aviez des frais de commission de Shopify plus des frais bancaires de votre plateforme (comme Stripe par exemple) . Avec Shopify Paiements, ces deux frais sont fusionnés en un seul revu à la baisse.

Cela va permettre d’économiser en un et deux points de marge nette sur chaque transaction ! 

De quoi encore améliorer le rapport qualité / prix de Shopify. 

Les abonnements reviennent sur Shopify 

Le sujet des abonnements à été un gros point faible ces derniers mois pour Shopify. Avec Shopify Paiements, on retrouve la fonctionnalité d’abonnement avec toutes les fonctionnalités. 

Plus besoin de se poser de questions ou de coder des alternatives compliquées. Il faudra toujours utiliser une application comme Recharge pour gérer les fonctionnalités d’abonnement mais rien de plus. 

Shopify Paiements est clairement destiné à devenir une brique indispensable de tout projet e-commerce Shopify par sa simplicité et par son intégration 100% native avec Shopify. Et paradoxalement, c’est peut-être là où le bas blesse. Cela risque de rendre beaucoup moins visible les offres des concurrents ou de diminuer leur périmètre de service et donc in fine de diminuer l’offre de services pour les marchands. Et ça, ce n’est pas bon pour la concurrence. 

On espère donc qu’il n’y aura pas d’abus de la part de Shopify sur leur position dominante sur le paiement dans quelques années. 

Platform.sh, le cloud qui aime les Vendredi

Finis les week-end sans sommeil. Vive les mises en production du vendredi !

Avez vous déjà entendu un développeur dire cela ?

En tous cas, c’est la promesse de Platform.sh, outil né en 2015 et dont le nom évoque à la fois la plateforme (pour développeurs) et le shell, ce fameux écran noir qui permet de lancer n’importe quel programme enfoui dans les profondeurs de Windows.

Présent au salon One To One de Monaco, Platform.sh est venu montrer aux e-commerçants qu’un projet informatique peut être développé sans stress de savoir si le site tiendra la route ou pas, buggera ou pas, crashera ou pas.

Un acteur majeur du cloud

L’entreprise française, présente dans l’indice Frenchtech 120 est peu connue mais compte pourtant des clients prestigieux comme Nestlé, JDE (Jacobs Douwe Egberts), BNP, Adobe, l’OM, Ubaldi, Hachette ou encore le Financial Times.

Elle est maintenant implantée dans 36 pays sur les 5 continents et compte 320 salariés.

Platform.sh est ce qu’on appelle un PAAS (platform as a service). C’est un service de cloud qui permet de développer ses applications web et nouvelles fonctionnalités en toute sécurité et de manière indépendante, puis de les déployer de manière automatisée à tout moment.  

Un développeur qui conçoit une application web passe en général 70% du temps sur les interfaces et fonctionnalités et 30% sur le search et la gestion de la base de données. Platform.sh permet en fait de rendre cette dernière partie disponible.

Comme sur Github, le développeur a le choix de différents outils pour créer sa base de données. Il uploade ensuite les données de son site et spécifie la localisation du déploiement, par exemple chez AWS à Singapour. Enfin, l’outil va permettre un déploiement continu automatisé (CI/CD).

Platform.sh se définit comme une “forge”, c’est à dire un endroit où l’on peut mettre son site en attente, le créer en environnement de test, l’enrichir puis le déployer.

L’outil permet un gros gain de temps car des tâches sont supprimées et le time to market d’un lancement peut être singulièrement réduit. Il facilite aussi la réitération et un clonage rapide.

Un mantra : “Deploy Friday”

Platform.sh fait la promesse de déploiements en plein pic et sans freeze et veut le prouver au travers de cas clients concrets.

A l’occasion de la grand messe du e-commerce, l’entreprise a convié à Monaco le e-commerçant local de l’étape, Ubaldi, à témoigner de son utilisation réussie de Platform.sh. En effet, la marque a décidé de faire confiance au prestataire de cloud lors de sa migration vers un modèle de marketplace, en prévision d’une forte croissance de son activité. 

Vincent Salard, le CTO d’Ubaldi est notamment venu montrer à Monaco le travail réalisé en collaboration avec Platform.sh pour préparer un passage de la marque dans l’émission Capital de M6 au moment du Black Friday. Le site anticipait à cette occasion une croissance explosive des visites et des ventes en raison des deux événements cumulés. Il a décidé d’enrichir son site web de certaines fonctionnalités et de renforcer son architecture pour y faire face. En utilisant les services de Platform.sh pour développer puis déployer ces nouveaux moyens, Ubaldi indique qu’il a réussi à lancer la nouvelle version de son site dans les temps et sans ratés.

C’est le constat que fait aussi la marque JDE Peet’s (second producteur mondial de café), présente aussi à Monaco et client de Platform.sh. Le torréfacteur a triplé son chiffre d’affaires e-commerce sur les quatre dernières années, et l’architecture de Platform.sh lui a permis un niveau de développement et de mises en production extrèmement rapide et performant. “De nombreuses évolutions ont été déployées en Novembre, au moment du Black Friday et autres opérations commerciales de fin d’année, époque où habituellement nous réduisons la voilure”, indique Ludovic Auffret, responsable e-commerce de la marque.

Une volonté de réduire son empreinte

Platform.sh fait partie de la tech. Son patron Frédéric Plais n’en insite pas moins sur la nécessité de penser aux générations futures. En effet, le digital produit 4% des émissions de CO2 et le cloud en représente la moitié, soit 2%. On estime le parc de serveurs virtuels dans le monde à 30,000 machines dans les data-center des hébergeurs.

L’entreprise a confié un audit de son empreinte carbone à Greenly, puis a travaillé sur une réduction de sa pollution.

Les serveurs achètent bien des crédits pour compenser leur consommation de carbone, mais Platform.sh veut aller plus loin. Ainsi, elle a mise en place un programme d’optimisation des serveurs, qui alloue des pics de CPU à la demande et non plus en permanence. Ce type de gestion d’allocation est douze fois plus efficient qu’un client qui gèrerait son hébergement de manière isolé. En confiant son hébergement à PSH, un client consomme donc douze fois moins de CO2.

Le cloud c’est bien, si il pollue moins c’est mieux ?

Yolasite, un bon outil pour créer un site ?

Je dois admettre que depuis que j’utilise Shopify avec mon agence Pikka, je suis beaucoup plus ouvert aux outils SaaS qu’avant. Vous pouvez le voir dans mes anciens articles, en dehors de la puissance et de la modularité de l’open source, j’avais peu d’espoir que le SaaS, cloud ou nuage soit un jour en mesure de rivaliser.

La suite montrera que j’avais tort d’une force que je n’imagine toujours pas. Les outils dans le cloud sont de plus en plus simples et de plus en plus ergonomiques pour arriver à créer des choses. Je pense que le Nocode en est le meilleur exemple.

Shopify pour se part reste un outil assez technique si l’on veut (18 apis différentes , un moteur de templating complètement accessible mais bref je m’égare)

J’aimerai prendre quelques minutes aujourd’hui pour vous présenter Yola (ou Yolasite) un outil Nocode très pratique pour créer une ou deux pages (ou plus) extrêmement rapidement.

J’ai créer une fausse page ici présentant mon agence pikka , cela m’a demandé environ 30 à 40 minutes, dont la plupart du temps à écrire le contenu. Et j’ai trainé pour explorer un peu ce que pouvait proposer l’outil.

En effet, pour le reste, Yola propose des templates plutôt bien faits (images + pré contenu non personnalisé) et le système d’édition est extrêmement simple.

Alors c’est sûr qu’on ne va pas construire le prochain Amazon ou Cdiscount avec Yola. Mais ce n’est pas l’objectif ! De nombreuses entreprises, je pense aux TPE et PME, restent hors du monde du digital faute de savoir faire.

Les développeurs et agences sont sous l’eau avec des projets pleins les tuyaux et les prix s’envolent. Avec en parallèle une partie de la population non formée aux outils web qui va se considérer comme incapable de créer un site.

Je ne sais pas vous mais moi je suis toujours heureux quand des créateurs ont les outils leur permettant de créer et que la technique s’efface au service du client. J’ai été agréablement impressionné par la rapidité avec laquelle on pouvait créer une simple page web avec Yolasite et si cela peut servir à quelques entreprise comme premier pas sur le web alors j’en serai heureux !

Grille de prix de Yolasite

Car après tout, savoir créer une page web est beaucoup moins important que de savoir créer de beaux produits ou de faire venir des gens sur votre site ! Et puis bon pour 7€ / mois, ca éviterai aussi des soucis de pirtage & co à pas mal d’entreprises qui ont des wordpress mal sécurisés. petite remarque : Je n’ai pas testé leur partie e-commerce pour le moment

Et vous , que pensez-vous es outils NoCode comme ça ? Comment voyez vous les choses pour le futur du ecommerce et du web ? 100% Nocode ? 100% Opensource ? 100% Nocodepensource ?

Rakuten lance son service de Fulfillment en Europe

Fort de ses 8500 vendeurs en France, la marque lance son offre de Fulfillment. Explications avec Fabien Versavau, Président de Rakuten France, en direct du salon One to One de Monaco.

C’est sur la Côte d’Azur, lors du désormais mythique salon du commerce digital que Rakuten est venu annoncer le lancement de son offre “Fulfillment Network Solution”.

Né au Japon il y a 25 ans, le pionnier du P2P Rakuten s’impose progressivement comme un acteur incontournable du commerce digital en Europe et en particulier en France où son “Club R” compte désormais 11 millions de membres.

L’objectif de la nouvelle offre de fulfillment est de répondre à une demande forte de ses 85% de vendeurs français et des marques d’accéder à un savoir faire logistique pour se concentrer sur leur métier de vente ou de création.

Fabien Versavau, CEO de Rakuten France @Rakuten

Contrairement à ses principaux concurrents du commerce en ligne qui opèrent leurs propres entrepôts, Rakuten s’appuie sur un réseau de partenaires. Ils seront 22 à la fin de l’année, dont  8 en Europe de l’Ouest. Les opérateurs sont des spécialistes de la logistique e-commerce comme Cubyn, Hopps Group ou GXO. Ils ont été triés sur le volet selon un cahier des charges strict, et sont suivis via des SLA. Ils ont aussi été choisis en fonction des catégories de produits qu’ils peuvent prendre en charge (fragiles, encombrants, inflammables, etc…) et de leur zone géographique.

Un outil au service des vendeurs et des marques

L’offre consiste à offrir aux vendeurs un service complet couvrant la prise en charge, le stockage, l’emballage et l’expédition des commandes e-commerce. La marque annonce une utilisation simple et rapide de l’outil. Concrètement, une fois que le vendeur a sélectionné en un clic les stocks à envoyer sur son espace marchand, l’interface le connecte au réseau de partenaires pour identifier l’entrepôt le plus adapté pour les traiter, en fonction de sa localisation et des spécificités des produits concernés (taille, poids, composition, etc.).

Après avoir éprouvé le concept en le testant pendant quelques mois auprès de 100 vendeurs, Rakuten a déterminé trois profil d’entreprises concernées par cette nouvelle offre.
Il y a d’abord des TPE-PME qui veulent se digitaliser et ainsi démultiplier leur clientèle potentielle. 

Puis on trouve des vendeurs non européens qui doivent répondre à des normes plutôt contraignantes pour vendre sur le marché commun. Rakuten leur propose une offre de service très complète pour répondre à ces contraintes parmi lesqelles le suivi par un consultant spécialisé, l’aide à la création de la structure locale ou encore les déclarations douanières. Enfin, de grandes marques sont intéressées par le concept car elles ont souvent du mal à appréhender tout le parcours de la vente en ligne (choix des gammes, animation, fidélisation, retours), et Rakuten leur fournit une assistance sur le sujet.

Pas de surcharge pour les produits commandés sur d’autres plateformes

La philosophie de la plateforme Fulfillment Network Solution est triple : elle se veut simple avec une grille tarifaire lisible, transparente (elle n’annonce aucun frais de dossier, d’installation ou encore pour sortie de stock), et enfin équitable car, contrairement à ses concurrents, il n’y pas de malus pour les ventes faites hors de Rakuten et expédiées via le fulfillment. “Notre offre est agnostique, car nous ne voyons pas de raison de pénaliser nos vendeurs et marques si un colis a été vendu hors Rakuten, alors que les ressources nécessaires pour le produire seront les mêmes”, ajoute le Président de Rakuten. Un pavé dans la marre de ses concurrents.

Le prix de la prestation est présenté comme offrant jusqu’à jusqu’à 25% de remise par rapport à une tarification obtenue individuellement auprès d’un logisticien. “L’incentive prix est important mais nous misons surtout sur l’intelligence de notre plateforme et l’accompagnement humain”, précise Fabien Versavau.

Fabien Versavau insiste sur la vision partenariale et inclusive de Rakuten, qui s’applique aussi à cette nouvelle offre. “Nous sommes au service des écosystèmes (consommateurs, marques et vendeurs) pour participer à leur croissance et les aider à tirer profit de la digitalisation. Notre offre est non-concurrentielle”, ajoute-t’il. Il est vrai que Rakuten, contrairement à d’autres places de marché, n’est pas lui-même vendeur. Toute son offre est en effet articulée autour de services fournis à ses clients et partenaires.

Pixmania is back !

Vous ne rêvez pas, ce titre est bel est bien 100 % vrai et garanti sans bullshit ou sans exagération. Pixmania, une des stars des années 2000 dans la catégorie E-commerce va renaître de ses cendres.

Ce qui n’ont pas connu le site à ses heures de gloires, vers 2005-2010 ne peuvent peut être pas comprendre l’enthousiasme mais Pixmania a été un des plus grand site de e-commerce au début du siècle

Très orienté Photo et matos hi tech, au début pas mal concurrent de Rueducommerce puis un peu après de LDLC, le site avait su se faire sa place au soleil avant d’être racheté et malmené durant de , trop, nombreuses, années. 

C’est en plus la famille Rosenblum qui est derrière la reprise du site. Steve et Jean-Emile, si je ne dis pas de bêtises. 

Le retour de Pixmania ?

Revoir les fondateurs de Pixmania se relancer après tant d’années fait plaisir même si le challenge est colossal. 

Parce que, soyons honnête, si réussir en 2000 en E-commerce n’était pas donné à tout le monde, rappelez-vous : pas de Shopify pour faire son site rapidement, pas de fibre ou presque, peu ou pas de consommateurs au début etc… 

Réussir en 2022 relève tout simplement de l’exploit et va nécessiter un travail titanesque. Parce que bon, on imagine bien que relancer Pixmania, ce n’est pas pour en faire le top 100 des sites e-commerce mais bel et bien pour être “game changer”. 

Le concept est d’ailleurs assez orienté 2022 : tout miser sur le mobile et les accessoires. Ca ressemble pour le moment un peu à backmarket à ses débuts : très orienté Iphone. L’idée est là, après j’ai du mal à voir comment se différencier à part en surfant sur l’image de Pixmania.

Pixmania a en effet toujours eu une bonne image et une bonne communauté de fans. 

Et alors, le site Pixmania ça donne quoi au fait ? 

Bon j’ai été faire un tour sur le site, la première fois je n’ai pas eu de chance, j’ai eu de gros gros ralentissements. J’espère que c’était dû au trafic en masse sur le site lors de son ouverture. 

Mais bon le site est sobre, le logo reste dans le même esprit (impossible de me souvenir si il a changé ou pas) 

Côté technique le site est, évidemment, une marketplace qui pour le moment propose quand même principalement du neuf. L’occasion est encore peu stockée et référencée sur les catégories que j’ai pu analyser.

Le choix de la marketplace est logique mais comme il manque des vendeurs, normal c’est encore tout neuf, les prix ne sont pas toujours compétitifs. 

Coté perfs “pures”, j’ai un fait un petit test lighthouse sur la homepage et c’est moyen. J’ai du mal à comprendre l’absence des pwa pour un site orienté mobiles. C’est un peu dommage d’avoir pensé à vendre des mobiles sans trop les prendre en compte côté tech. 

test de performances lighthouse en navigation privée sur Pixmania

Globalement, la simplicité du site permet de bonnes performances je pense.

Pour un site de 2022 il y a évidemment du paiement en plusieurs fois, de la connexion avec Google, Facebook et Apple, qui n’a pas marché chez moi.

Je n’ai pas vu de trace de Paypal ou d’ Apple Pay et globalement, la partie tunnel de conversion sent encore un peu la peinture. 

Les performances purement techniques sont plus contrastées dès qu’on a quitté le cache du catalogue.

Et côté SEO ? 

Bon là il reste aussi du travail, tout le catalogue semble être via des filtres à facettes pour le moment, les titres sont extrêmement basiques et les contenus du site sont assez chiches.

Encore une fois, le site vient de sortir donc pas d’inquiétude mais il faut voir que la barre a été placée très très haut par les autres acteurs du marché et qu’il va falloir sortir l’artillerie lourde pour venir les chatouiller un peu.

Côté communautaire par exemple, je n’ai rien vu de particulier sur Tik Tok, Facebook , insta pour venir réinventer un peu le commerce social . 

Alors bien ou bien ? 

Bon, j’ai peut être l’impression d’être sévère dans cet article mais le fond de ma pensée c’est que je trouve les deux frangins extrêmement courageux (culottés ?) d’avoir osé se relancer sur leur “bébé”. Pourquoi ? Car ils pouvaient largement se ranger derrière leur premier succès à vie et on préférés revenir sur le champ de bataille : respect. 

Le travail à faire est colossal mais je ne doute pas qu’après quelques mois le site trouve ses repères et ses fans pour venir apporter un peu de concurrence au top des e-commerçants français. 

Domestika lève 110 millions d’euros et arrive en France

0

Forte de ses 8 millions de membres, la communauté Domestika débarque en France. Explications sur les ambitions d’une startup Espagnole devenue licorne.

Envie de savoir comment créer un meuble en béton ou d’apprendre à réaliser un portrait en aquarelle ?


Domestika a forcément la réponse. Initialement forum de créatifs passionnés, le site propose désormais près de 2 000 cours en ligne. Né en Espagne et comptant 8 millions de membres, la startup vient de lever 110 millions de dollars en financement de série D, accédant ainsi au statut de licorne valorisée à 1,3 milliard de dollars.

Qui est Domestika et quelles sont les ambitions de ce nouvel acteur de la formation en ligne ? Entretien avec le responsable France de la plateforme, Karim Fadlallah.

  • En quoi Domestika est elle une offre nouvelle pour le marché français ?

Nous nous concentrons sur l’apprentissage créatif et proposons uniquement des cours en lien avec la créativité.

Pour nous l’apprentissage est social par nature, en ce sens, nous avons pour chaque cours un forum où les élèves peuvent interagir entre eux et avec l’intervenant(e) pour poser des questions, avoir du feedback etc. 

Nous produisons aussi tous nos contenus avec des artistes et professionnels de chaque catégorie rigoureusement sélectionnés, ce qui assure une qualité narrative, pédagogique et visuelle de chaque cours.

Ce qui nous différencie des tutos ou masterclass, c’est notre concentration sur la pratique et l’application des connaissances à travers la réalisation d’un projet final pour chaque cours. Les élèves sont encouragés à publier leur projet final à la fin de chaque cours de manière à montrer leur apprentissage. En ce sens, nous sommes une communauté de pratique, ce qui fait de Domestika un modèle original.

  • Pourquoi Domestika s’intéresse-t’elle à la France ?

La France offre un important potentiel car elle regorge de nombreux talents dans différentes disciplines, par exemple la création 3D, l’illustration, les métiers d’art, le design etc. Nous avons déjà signé un contrat avec plus de 100 artistes et professionnels francophones.

Nous avons l’ambition d’être universels, le lancement de nos services en France est donc une opportunité de nous adresser au grand marché francophone, au delà de l’Hexagone, en produisant du contenu en français.

  • Quelle offre allez-vous proposer en France ?

Nous allons constituer un catalogue de base francophone qui reprend certaines thématiques abordées dans d’autres langues (ES, EN, FR, PT, IT, DE, NL, PL). Toutefois avec le temps nous souhaitons créer de plus en plus de cours sur des savoir-faire où la France excelle et qui peuvent aussi avoir un attrait mondial.

  • Allez-vous produire vos contenus en France ou les enregistrements sont-ils centralisés ?

Nous avons déjà des studios en France, à Saint Ouen en région parisienne où nous tournons tous les cours francophones.

  • Quel est votre modèle économique ?

Nous avons un modèle transactionnel, où les membres peuvent acheter les cours soit à l’unité, soit par pack de plusieurs cours, mais aussi une formule d’abonnement, Domestika Plus, qui donne accès à des cours moins cher via un système de crédits. Cependant, nous pensons que la formule où les membres achètent un cours et y ont accès à vie est le plus adapté à notre modèle. Nos prix sont abordables, à partir de 14,95 EUR par cours.

  • Avez vous des équipes en France et prévu des embauches ?

Nous avons déjà constitué une équipe d’une trentaine de personnes en France qui croitra au fur et à mesure de l’augmentation de nos productions.
 

  • Comment sera recrutée la communauté en France ?

Aujourd’hui le recrutement de membres se fait principal via le marketing digital à travers des plateformes comme Google ou Facebook. Nous avons aussi de plus en plus de bouche à oreille à mesure que la communauté francophone grandit et que nous publions des cours avec des artistes reconnus notamment en France. Cette année nous allons aussi tisser différents partenariats avec des acteurs de la créativité afin de continuer à toucher un public qui s’intéresse aux pratiques que nous proposons et qui souhaite apprendre.

Avis clients : un atout pour les sites e-commerce

0

C’est un fait. Les e-consommateurs prennent en compte les avis clients avant d’acheter un produit ou un service auprès d’un site e-commerce. Autrement dit, vos propres clients vous aideront à en trouver d’autres. Les avis clients sont des outils essentiels pour un e-commerce. S’en passer, c’est rater une grosse opportunité de conversion. Lorsque les clients ont des doutes sur un produit, la lecture des avis clients les aide faire le bon choix.

Avis clients : pourquoi en mettre sur son site e-commerce ?

Amélioration de la crédibilité de votre produit ou votre service

D’après des études, plus de la moitié des clients achètent leur produit auprès d’une boutique en ligne affichant des avis clients. Les notes et les évaluations de vos clients par rapport à votre produit ou service améliorent sa crédibilité auprès de la future clientèle. Si elles sont bonnes, cela veut dire que votre produit est fiable. Par ailleurs, les internautes ont tendance à se renseigner sur une enseigne en ligne avant de procéder à un achat. On peut retrouver une pléthore de posts sur des Forum tels que le Forum Que Choisir, L’Internaute, Forum Comment Ca marche…. à l’exemple de celui-ci sur le site Prix Imbattable. Mais ce n’est pas tout. Nous vous listons les principales raisons d’intégrer les avis clients au niveau de votre site e-commerce.

Développement de l’engagement des clients

Les internautes qui laissent leurs avis sur un produit ou une offre forment une petite communauté. En effet, lorsque vos clients se réunissent dans les espaces dédiés aux évaluations, ils y partagent leurs opinions et leurs expériences utilisateurs. Un client publie ce qu’il pense de votre produit puis il consulte également les avis de ses pairs afin de voir si d’autres personnes ont le même avis que lui. Finalement, ils interagissent entre eux sur toutes les caractéristiques de l’offre. Ces échanges d’informations sont synonymes d’un engagement autour de votre entreprise. Autrement dit, les évaluations des clients fédèrent une communauté autour de votre marque.

Gestion et veilleur de votre e-réputation

Les avis de votre clientèle vous permettent de surveiller l’e-réputation de votre marque. Les retours de vos clients vous donnent un aperçu des points faibles, mais également des points forts de vos produits et de vos services. De cette façon, vous pourrez améliorer et adapter au mieux votre offre en fonction des besoins et des attentes de vos clients.

Si la majorité des avis sont favorables, votre e-réputation sera bonne. Par conséquent, vos taux de conversion seront améliorés. L’internaute consulte les avis avant de valider son panier. Ils s’intéressent plus particulièrement au score moyen des avis. Un bon score lui permet d’avoir une assurance quant à son choix d’acheter votre produit ou votre service. Le panier moyenest en hausse lorsque les internautes gagnent en confiance en voyant les évaluations. En cas d’avis négatifs, cela impactera surement votre e-réputation. De ce fait, il est primordial que vous sachiez les gérer ou les prévenir en offrant la satisfaction client.

Optimisation du référencement naturel

Les avis engendrent plusieurs points repérables par les moteurs recherche. Les avis apportent du contenu à votre site. Ces contenus mettent en avant des mots clés que les internautes utilisent dans leurs recherches. En répondant aux avis, vous ajoutez également des mots clés tout en interagissant avec votre clientèle. Cela optimisera la pertinence de votre contenu auprès des moteurs de recherche.

Les produits notés figurent directement sur les résultats de recherche, munis des étoiles jaunes appelées étoiles Rich Snippets ou également étoiles Google. Grâce à cette notation, les internautes sont plus susceptibles de cliquer sur votre offre. Bien évidemment, cela ne produit que quand vous avez une bonne notation.

Avis clients : quels sont leurs impacts sur le nombre de ventes ?

Les avis client sont le bouche-à-oreille digital. L’une des particularités des commerces en ligne est de n’avoir un aperçu du produit qu’à distance. Ainsi, un internaute se doit de vérifier la fiabilité d’un produit par tous les moyens avant de passer à l’acte d’achat. Le moyen le plus influent reste les avis clients. La satisfaction de vos clients contribue grandement à booster la motivation des internautes hésitants à se procurer votre produit. Les avis clients réduisent donc les cas d’abandon panier.

Les avis des clients peuvent également apporter également des informations supplémentaires non mentionnées sur votre site. Ces informations, à condition d’être positives, aident les personnes hésitantes à renforcer leur processus d’achat.

Selon des études, grâce aux avis clients :

  • la probabilité de conversion augmente de 15 % ;
  • 82 % des internautes déclarent avoir concrétisé leurs achats ;
  • le taux de conversion augmente de 380 %.

Avis clients : quelles sont les solutions existantes pour les intégrer ?

Un large éventail d’outils s’offre à vous pour intégrer les avis clients sur votre site. En voici quelques exemples.

Avis Vérifiés

De nombreux e-commerçants français ont misé leur confiance sur Avis Vérifiés. À première vue, les internautes voient les notes et le nombre d’avis laissé par vos clients. Les avis collectés concernent votre site, vos boutiques, vos clients, les enquêtes NPS et les sondages. Amis Vérifiés est une solution payante et les tarifs dépendent de la taille de votre e-commerce.

Société des Avis Garantis

Les avis sur la plateforme sont particulièrement compatibles avec Prestashop, Magento et WooCommerce. Plusieurs outils sont mis à votre disposition : les avis clients, les emails personnalisables, les avis Google, etc. Le tarif se base sur le nombre de commandes.

Google Avis Clients

L’outil est accessible gratuitement. Il vous suffit de disposer d’un compte Google My Business et d’utiliser l’option Google Avis Clients. Cette solution vous offre un grand avantage : une amélioration de votre référencement naturel. Aussi, les avis Google ne peuvent pas être supprimés. De ce fait, vos avis seront authentiques.

Toulouse : le secteur du numérique en plein boom

1

Depuis quelques années, le secteur du numérique est en pleine expansion. La tendance n’est pas près de s’arrêter, notamment dans les grandes villes comme Toulouse. Selon des études et des statistiques, plus de 110 000 emplois pour les métiers de télécommunications et de l’informatique existent actuellement. Ce chiffre s’accroit continuellement puisque le taux moyen de l’emploi dans ce secteur augmente de 1,8 % chaque année contre 0,7 % pour les autres professions. Parmi les métiers qui se développent le plus actuellement, ceux liés à la communication sur internet sont populaires. Dans cet article, nous nous concentrerons sur le cas des agences de communication.

Qu’est-ce qui explique le développement des agences de communication à Toulouse ?

Aujourd’hui, le quotidien des consommateurs est marqué par une forte utilisation des outils numériques. Réseaux sociaux, sites internet, applications, etc., tous ces supports sont exploités par les consommateurs qui désirent avoir des renseignements, découvrir une prestation ou réaliser un achat.

Par conséquent, les marques qui souhaitent booster leurs chiffres d’affaires doivent savoir bien communiquer sur leurs plateformes. Cela n’est pas une tâche aisée, car les entreprises, notamment les PME, n’ont pas les compétences et le temps nécessaires pour obtenir un résultat satisfaisant. C’est dans ce cadre que l’intervention d’une agence de communication à Toulouse devient indispensable. En effet, Toulouse est une ville en perpétuelle expansion, et qui voit de nombreuses nouvelles entreprises venir s’implanter. Le besoin d’agences de communication se fait donc de plus en plus ressentir.

Ces structures sont de plus en plus sollicitées par les marques qui désirent créer une identité visuelle et promouvoir leurs marques sur internet. Pour rappel, l’agence de communication est une entreprise qui conseille et accompagne ses clients au quotidien dans le développement d’une stratégie de communication interne et externe de leur structure.

En fonction du secteur d’activité et des objectifs du client, l’agence se charge de la définition du meilleur plan de communication à mettre en œuvre via divers supports de communication : site web, réseaux sociaux, SMS ou email marketing, affiches, brochure commerciale, etc.

Toulouse : les services proposés pour booster la visibilité d’une entreprise

Il est essentiel de rappeler qu’il existe deux types de cabinets de communication : les agences globales et les agences spécialisées. L’agence de communication globale prend en charge tous les aspects de la communication d’entreprise. Elle réalise donc un audit de la communication actuelle et propose des solutions pour l’améliorer. Elle optimise aussi le positionnement de la marque et procède à la mise en place de sa stratégie digitale.

En collaboration avec le dirigeant de l’entreprise, l’agence de communication globale élabore une stratégie de communication, garantit la gestion, le suivi et la mesure de la performance des actions qui ont été menées.

Quant à l’agence spécialisée, il s’agit d’une structure experte dans une ou plusieurs sections du domaine de communication. Nous avons donc l’agence de publicité qui se charge de la réalisation et de la diffusion des campagnes publicitaires sur différents supports d’information.

L’agence digitale garantit la promotion de votre marque sur internet en animant vos médias sociaux et votre blog. L’agence web est votre meilleure alliée lors de la création de votre site internet. L’agence marketing évalue tous les comportements et besoins de votre public cible pour accélérer le processus de conversion.

Site PrestaShop : quelle est l’importance du thème ?

0

Avec l’avancée de la technologie et dans le cadre de la crise sanitaire, les achats en ligne sont en plein boom. Cette tendance a engendré une augmentation sans précédent du nombre de prestataires et de plateformes e-commerce. PrestaShop est aujourd’hui l’une des plateformes e-commerce les plus plébiscitées. Pour assurer le succès de votre boutique en ligne, vous devez travailler le design de votre site. Dans cette optique, le choix d’un thème PrestaShop est-il vraiment important ? Quelle incidence sur votre activité et comment le choisir ?

L’importance du thème PrestaShop

Le SEO est au cœur des stratégies en vue de développer son activité. Pour que votre site soit rentable, vous devez procéder à l’installation d’un thème PrestaShop performant. Il s’agit d’une excellente solution pour se démarquer de la concurrence car vous allez pouvoir proposer un site SEO-friendly, optimisé pour une meilleure expérience utilisateur (UX) et performant.

Pour profiter de tous ces avantages, il est impératif de trouver un thème PrestaShop performant, vous permettant de travailler le design et l’apparence de votre site. Il doit également vous donner la possibilité de personnaliser votre plateforme e-commerce pour créer un site à votre image. Plusieurs paramètres interviennent, pour ne citer que la mise en page, les tailles et les couleurs des polices, les visuels comme les photos et les graphismes… Un bon thème PrestaShop vous permettra, par ailleurs, de travailler les caractéristiques techniques de votre boutique en ligne, comme le temps de chargement des pages et la fluidité de la navigation.

Pour vous aider dans la réalisation de ces différentes tâches, les meilleurs thèmes PrestaShop ont été conçus pour proposer des fonctionnalités flexibles et facilement exploitables. Ils doivent inclure plusieurs modules adaptés au visuel pour optimiser votre commerce en ligne et donner une meilleure expérience à vos clients. Ils vous permettent de travailler la mise en avant des produits pour accroitre les ventes, l’optimisation de la page d’accueil, etc.

Plusieurs thèmes disponibles pour référencer votre site PrestaShop

Comme PrestaShop offre la possibilité aux webdesigners de confectionner leurs propres modèles de modules et de thèmes, les offres sont très larges. Ce qui vous permet de trouver le thème ou le module qui correspond le plus à vos besoins.

Actuellement, vous avez le choix entre près de 5000 thèmes et modules qui donnent la possibilité d’accéder à de multiples fonctionnalités. Ce qui peut rendre le choix du thème idéal assez complexe.

Un bon thème PrestaShop vous offre la possibilité de personnaliser le design de votre site web, mais pas que. Avec ses différents modules, le thème va vous permettre d’améliorer les performances et le référencement de votre boutique en ligne. Un bon thème PrestaShop inclut des fonctionnalités comme le module de paiement, des liens vers les réseaux sociaux, la possibilité d’optimiser son SEO, la gestion et la création des promotions, les cookies et RGPD…

Comment choisir son thème PrestaShop ?

Trouver le thème idéal pour votre boutique PrestaShop est crucial. Face à l’offre trop importante, les e-commerçants peuvent facilement se perdre. Comme ils ont l’embarras du choix, les commerçants ont tendance à privilégier les thèmes les moins chers. Or, ce n’est pas la meilleure solution. Pour choisir le thème PrestaShop qui va mettre en valeur votre boutique en ligne, vous devez tenir compte de plusieurs critères.

Voici quelques pistes qui vous aideront à trouver le thème PrestaShop idéal, celui qui assurera la réussite de votre boutique en ligne.

Optez pour un thème en lien avec votre secteur d’activité

À chaque secteur d’activité correspond des besoins spécifiques. Opter pour un thème qui est en corrélation avec votre secteur d’activité est indispensable. Vous devez toujours privilégier celui qui correspond à votre image de marque.

Il s’agit d’un point essentiel car il va permettre aux consommateurs de savoir dans quel secteur vous évoluez, à la simple vue de votre site. Dès le premier coup d’œil, les internautes doivent savoir que vous êtes dans la mode, dans l’informatique, dans le transport, dans l’industrie ou encore dans la médecine.

Vous devez faire en sorte que votre site reflète votre image de marque. Pour ce faire, tous les éléments qui forment votre site doivent être adaptés à votre charte graphique : les couleurs, la mise en page, la police, la disposition des illustrations…

Comme votre boutique en ligne est votre principale vitrine, le site doit donner des indices sur la qualité des produits et les services que vous proposez (produits haut de gamme, services premium…).

La compatibilité technique

Outre l’image que vous souhaitez mettre en avant pour votre site e-commerce, vous devez également opter pour un thème qui est compatible avec la version de votre boutique PrestaShop. Même si vous avez la possibilité d’adapter les thèmes non compatibles, cela peut être complexe, chronophage et coûteux. Pour être sûr de la compatibilité technique du site et du thème, nous vous conseillons de contacter un expert en PrestaShop. Ce dernier pourra également procéder aux adaptations nécessaires, si besoin.

Vous devez sélectionner le thème selon sa compatibilité mobile. Comme les consommateurs utilisent majoritairement leurs mobiles, il est crucial d’avoir un site e-commerce responsive. Que ce soit lors de la création, de la mise à jour ou de la refonte de votre site e-commerce, vous devez toujours vérifier que le thème choisi est mobile-friendly.

Est-il plus avantageux de choisir un thème ou l’intégration sur mesure PrestaShop ?

L’intégration sur mesure et le thème ont chacun leurs avantages, le choix dépend essentiellement de vos besoins.

Même si les grands groupes et ceux qui souhaitent développer un business et asseoir une notoriété se tournent souvent vers un webdesigner, ce n’est pas toujours une nécessité. Vous pouvez toujours vous tourner vers un thème que vous pouvez rapidement modifier vous même afin d’avoir une boutique en ligne qui vous ressemble. Avec les thèmes de très bonne qualité proposés actuellement sur le marché, avoir un site PrestaShop personnalisé à votre image, performant, référencé et rentable est à portée de main.

TVA e-commerce : comment simplifier la gestion des formalités obligatoires ?

0

La TVA (Taxe sur Valeur Ajoutée) est un impôt obligatoire pour toute entreprise, physique ou virtuelle. De fait, être propriétaire d’une boutique en ligne ne vous exempte pas du règlement de cette taxe. Cependant, gérer les formalités relatives à la TVA n’est pas toujours une partie de plaisir, notamment si vous n’avez aucune connaissance à ce sujet. Dans ce cas, il est capital de trouver des solutions pour simplifier la gestion des démarches obligatoires relatives à la TVA de votre boutique en ligne.

Faire appel à un expert TVA

Comme mentionné ci-dessus, réaliser les démarches relatives à la déclaration et au règlement de la TVA en ligne est une tâche qui requiert des compétences bien précises. Il est donc préférable de confier cette mission à un spécialiste du domaine.

Contacter un expert TVA vous permettra d’être en conformité avec la réglementation applicable. Il pourra ainsi réaliser vos déclarations TVA de façon conforme dans les délais impartis. Un cabinet d’expert TVA tel qu’ASD Group vous accompagne et est en mesure de vous fournir des analyses pour optimiser le pilotage de vos activités. Il s’agit donc d’un véritable allié pour l’entrepreneur que vous êtes.

De plus, recourir aux prestations d’un expert TVA pour réaliser et gérer les formalités obligatoires liées à cette taxe pour le compte de votre e-commerce est une solution qui apportera à votre entreprise une meilleure crédibilité lorsque vous voudrez solliciter l’intervention des partenaires et des investisseurs. Pour finir, confier la gestion des démarches obligatoires relatives à la TVA à un expert TVA est la meilleure solution pour vous décharger d’une tâche chronophage et avoir plus de temps pour développer votre commerce en ligne. Outre ce gain de temps, vous aurez également l’esprit tranquille, car vous aurez la certitude que votre comptabilité et les déclarations de la TVA seront bien gérées.

Quelles sont les règles applicables à la TVA e-commerce ?

Depuis le 1er juillet 2021, la TVA e-commerce a été réformée, ce qui engendre de multiples changements dans le domaine de la vente en ligne. Cette réforme concerne notamment toutes les transactions en ligne à des clients européens de produits en provenance des pays qui ne se trouvent pas dans l’Union européenne. Ce nouveau règlement concerne également toutes les ventes qualifiées de ventes à distance sur le territoire européens à destination d’une clientèle B2C De fait, tous les e-commerçants ainsi que les « Marketplaces » (plateformes de mise en relation des vendeurs et des consommateurs) se trouvant au sein de l’UE ou sont non concernés par cette nouvelle réforme.

Quels sont les changements induits par cette nouvelle directive européenne ?

Avant le 1er juillet, les limites pour les ventes en ligne étaient fixées par chaque pays de l’UE. Depuis l’entrée en vigueur du nouveau règlement, le seuil du chiffre d’affaires est fixé à 10 000 euros lorsque le vendeur est établi dans un seul État membre de l’UE. Il est important de ne pas oublier que le seuil annuel de ce chiffre d’affaires est le principal paramètre qui permet de déterminer le taux de TVA devant être appliqué aux ventes à distance intracommunautaires de biens effectuées par un entrepreneur se trouvant dans un État membre de l’Union européenne à destination d’un consommateur se trouvant dans un autre pays membre de l’UE.

Tant que cette limite n’est pas dépassée, c’était la TVA du pays du commerçant qui était considérée. Par contre, si ce seuil est franchi, c’est le taux de TVA du pays de l’acheteur qui était appliqué. Depuis le 1er juillet 2021, cette règle n’est plus d’actualité. Désormais, la limite est fixée à 10 000 euros dans tous les pays appartenant à l’Union européenne. De plus, certaines marchandises achetées en ligne et importées au sein de l’UE sont désormais soumises à la TVA du pays de destination, quel que soit le montant. Dans le cas où les produits importés ont une valeur inférieure ou égale à 150 euros, le vendeur peut déclarer et payer la TVA au niveau du guichet unique en ligne lors de l’importation.

Enfin, même les « Marketplaces » ou plateformes « facilitatrices » peuvent être considérées comme redevables de la TVA. Si vous faites du dropshipping, c’est-à-dire que vous vous chargez de mettre en relation les consommateurs européens et les fournisseurs, vous devrez payer la TVA. Il vous revient donc de collecter cette redevance auprès de vos clients avant de déclarer la marchandise et de réaliser le paiement au niveau du guichet unique qui se trouve en ligne dans deux cas en particulier. Si la valeur des produits vendus ne dépasse pas 150 euros ou si vous êtes établi hors de l’Union européenne.