Headless, tout comprendre de ce nouveau phénomène

Vous avez entendu parler de « Headless » mais le terme ne vous revient pas ? Vous ne savez pas comment définir le headless ni ses avantages et ses inconvénients ? Difficile donc de savoir si le headless e-commerce est fait pour vous ?
Alors voici toutes les explications et détails pour comprendre de A à Z ce qu’est le headless et si cette nouvelle tendance est faite pour vous.

TLDR : Headless

Si vous ne devez retenir qu’une chose rapidement, c’est que le headless est une nouvelle façon de concevoir des CMS E-commerce et leur permettant de « séparer » la brique back office de la brique front office.

Un exemple : avec un CMS Headless comme Shopify, vous pouvez construire un front office 100% custom tout en vous appuyant sur les briques fonctionnelles de Shopify pour la gestion du back office : commandes, clients etc… ou utiliser plusieurs briques entre elles par exemple.

C’est une explication un peu rapide et limité du Headless mais cela résume quand même bien la situation. Pour plus de détails vous pouvez lire la suite de notre article

Cette image vaut ce qu’elle vaut mais résume grossièrement le concept de CMS Headless dans les grandes lignes. Les cas d’usages me semblent assez éloignés tout de même de la réalité dans le cas du Headless.

C’est quoi le headless en détail ?

Le headless est donc une nouvelle façon de coder de sites qui permet de détacher complètement le front office, c’est à dire la partie ou naviguent les clients, de la partie back office, l’interface de gestion du site.

Voyons un cas « non headless » pour mieux comprendre.

Vous installez un site Prestashop, Magento ou même Shopify et vous allez obtenir d’office deux choses :

  • Un back office pour créer des produits et gérer votre business
  • Un front office (simple lors de l’installation) qui va permettre de créer le parcours client en ligne

Et bien dans le cas du Headless, vous n’allez pas du tout utiliser le front office du CMS mais au contraire construire, ou faire construire par une agence web plutôt, un front office sous React par exemple ou tout autre technologie de votre choix, vous serez totalement indépendant.

Attention , on ne parle pas juste du design ! On parle de la structure même des templates, des pages, de la réécriture des urls, de tout le front office. Ce n’est pas une création de theme mais bel et bien de la création de code complète d’un moteur de templating.

Mais alors, pourquoi s’embêter à créer un nouveau moteur de templating alors qu’on peut utiliser celui existant? Il existe de nombreuses raisons à cela, certaines bonnes , d’autres plus discutables, voyons donc pourquoi il est intéressant ou non de faire du headless

Pourquoi faire du headless ?

On l’a vu, faire du Headless va représenter une surcharge de travail par rapport à l’utilisation d’un front end e-commerce classique, alors pourquoi faire du headless et se compliquer la vie ? Et bien il y a plusieurs raisons

Le over engineering

Exemple over engineering
Exemple d’over engineering

On commence par une très mauvaise raison mais au combien commune malheureusement, certaines entreprise font du headless car c’est tout simplement la vision technique qui domine et qui va prendre le lead sur le projet.

Vous connaissez le proverbe, si vous n’avez qu’un marteau alors tous les problèmes ressemblent à des clous. Avec le headless, les tech on de quoi se faire plaisir et certains projet ont pu connaitre des dérives en se concentrant sur les nouveautés tech plutot que sur les besoins clients.

J’ai connaissance en particulier d’un projet Prestashop qui s’est vu complètement « headlessé » car l’équipe de dev était à fond sur le sujet. Projet over engineeré au final pour un résultat très mitigé. Attention donc car par contre coté technique, ce fut un projet passionnant !

Une volonté de maitrise totale

On attaque une bonne raison de faire du Headless : une volonté de maitrise totale et d’indépendance par rapport au back office . Découpler le front et le back et avoir un aspect modulaire permet de mieux maitriser , sous réserve de choisir une agence web compétence, toute la chaine de la valeur.

Avec le Headless, il est possible de créer absolument ce que l’on veut en terme d’interface sans dépendre de ce que le moteur de templating propose par défaut. Cela ouvre des possibilités pratiquement infinies dans la maitrise, les choix et de détail. Les marques de Luxe e-commerce apprécient évidement beaucoup cette aspect dans la maitrise du visuel qu’il propose.

Je suis prêt à parier que peu importe le choix du CMS, quasiment toutes les marques de Luxe vont passer au Headless dans les prochaines années.

Des front end hétérogènes

Autre bonne raison d’utiliser le Headless ou de se diriger vers des systèmes headless, c’est de pouvoir diffuser le contenu ou les produits vers des systèmes différents. On l’a vu rapidement dans l’image en introduction de cet article, pour diffuser des produits dans des univers de réalité virtuel, il va être nécessaire de construire un front adapté. Si vous voulez garder votre back office actuelle pour de nombreuses raisons évidentes, alors le Headless est un choix évident.

Des back end hétérogènes

Dans le même concept, avoir des back end différents et gérés par des utilisateurs différents mais un front end homogène n’est réalisable que via du headless. Ce n’est pas 100% vrai mais disons que le headless va faciliter les choses dans ce cas précis. Par exemple, si vous avez plusieurs pays qui utilisent des back office différents comme Syilus, WordPress, Drupal, Wix , Shopify , mais que vous voulez un front end unifié partout dans le monde, le Headless semble tout adapté.

Pareil si au sein du même pays vous utilisez des CMS différents pour gérer des données éparpillées. Un ERP avec les commandes, un back office e-commerce et un CRM peuvent se regrouper sous un front Headless pour apporter une couche uniforme tout en allant piocher dans des technologies différentes.

A quoi sert le headless ?

Le headless est donc une forme nouvelle de conception et de réalisation de site éditoriaux ou e-commerce. Si il n’est pas destiné à tous, son intérêt est tout de même évident dans certaines situation si l’on veut assurer une qualité homogène au sein d’un environnement hétérogène.

Le headless peut aussi permettre de dépasser les limites de chaque CMS ou de travailler avec plusieurs CMS E-commerce ou de travailler avec des acteurs très spécialisés sur certains sujets, par exemple els recommandations produits ou les moteurs de recherche interne.

Bref, sauf à être développeur, si vous êtes mono pays, mono cms et/ou avec une activité de quelques centaines de milliers d’euros par an, il y a peu de chances que changer de CMS pour un CMS Headless soit une bonne idée pour le moment dans la grande majorité des cas.

Si par contre vous avez plusieurs CMS, déjà un PIM, un ERP, des équipes partout dans le monde qui travaillent via des outils différents et/ou que certains de vos CMS sont limités et que vous pouvez assumer le surcout technique, alors le Headless E-commerce semble représenter la prochaine évolution nécessaire du e-commerce.

Il se situe dans la grande lignée de « découper » les CMS en plus petites entités spécialisées , c’est un peu ce que propose Shopify avec Commerce Components d’ailleurs . Mais alors, quel CMS headless choisir ? Tous les CMS E-commerce sont ils headless ou pas ?

Quels sont les CMS Headless ?

Alors cette question est extrêmement compliqué car , en théorie, presque tous les cms, e-commerce ou non, peuvent etre headless avec plus ou moins d’effort. Et surtout cette définition va varier en fonction de chaque CMS car il est évident que le succès marketing et commercial des CMS Headless attire l’attention.

A de rares expression prés, les CMS SAAS ne peuvent pas être transformés en Headless si ils ne proposent pas cette option de base. Shopify est par exemple totalement headless SI le client le désire. Ce n’est pas uen obligation mais une possibilté.

De plus, comment classer précisément des outils comme front commerce et Fasterize ? Bref, le marché du Headless est en ébullition et les catégories sous catégories ne sont pas encore définies à 100% .

Voici tout de même quelques indications même un un article complet sur la liste des CMS headless est en cours de rédaction chez info-ecommerce

CMS E-commerce Headless

Shopify Plus propose une version Headless de son E-commerce. Pas mal car c’est tout de même la solution montante chez de nombreux acteurs.

Magento Adobe commerce, propose aussi cela avec notamment son « application » PWA Studio . Quelques agences Magento en France commencent à lister ce service et on commence à voir des sites qui en bénéficient.

Salesforce commerce cloud propose lui aussi une version API de son E-commerce pour faire du Headless

A noter qu’il existe tout un tas d’outils autour du headless comme Sanity, Netlify, contentful, Vue Storefront, Strapi mais que j’ai, personnellement en core un peu de mal à appelé CMS car leur but n’est pas forcément la gestion de contenu mais plutôt l’affichage ou la gestion technique. Peut être que le sens se CMS évoluera au fil du temps . En tout cas, tout un écosystème s’est développé autour du sujet et nous ne manquerons pas de publier quelques articles sur le sujet ici même.

Entre les 2 , le Semi-headless et les CMS Découplés

Il existe aussi entre les deux options, tout un écosystème semi-ouvert, ou semi fermé , cela dépend ud point de vue, avec pas mal de CMS ou d’outils qui peuvent faire partis d’un projet Headless en s’appuyant sur leurs APIs.

C’est une catégorie intéressante pour ranger des outils qui proposent un front et des apis pour le headless. Avoir un CMS découplé peut être une solution pour ne pas faire de headless au début mais se garder une porte ouverte dans les prochaines années sans tout revoir.

Le Headless, pour ou contre ?

Alors, au final, l’apparition du headless et sa diffusion présente t-il un avantage ou un inconvénient pour les marchands ? Les cas d’usages ont été listé un peu plus haut mais quelles sont les conséquences de choisir un mode Headless ?

Les avantages du Headless

La créativité : Passer par du Headless, on l’a vu, s’est s’assurée d’un maximum de possibilité coté créatif. On peut presque dire qu’il n’y a plus aucune limite

La rapidité : vous avez besoin de contrôler précisément le TTFB, la vitesse, l’ordonnancement des appels et des scripts ? Le headless vous permet tout cela

Un découpage en briques fonctionnelles plus précis : très utile pour faire évoluer son système IT, le Headless permet de modulariser encore un peu plus le e-commerce et de faciliter les migrations par exemple ou les évolutions fonctionnelles

Un meilleur contrôle : Vous pouvez contrôler précisément les flux et les données , qui va voir quel contenu dans quel condition

Dépasser les limites de vos CMS : Que vous ayez un ou plusieurs CMS, vous ne serez plus limité par le périmètre fonctionnel. Vous pourrez developper la fonctionnalité tant attendu sans attendre une action de l’éditeur

Les inconvénients du Headless

Mais le Headless possède aussi quelques inconvénients bien évidement, voyons lesquels peuvent être mis en avant

Cela coute cher : Le prix du headless est en effet son principal probleme. Entre l’expertise technique, le montage du projet les besoins en developpement, la nécessité de tout coder , le headless est l’exact inverse du Nocode. Bref, tout cela représente un budget de création et de maintenance plus elevé.

Il faut gérer l’hébergement : Le Headless 100% SaaS n’existe, à ma connaissance, pas encore. Il est donc nécessaire de passer par des infrastructure d’hébergement et de stockage des données , ce que le SaaS avait réussi à supprimer .

Réinventer la roue , tout le temps : l’éditeur de votre CMS vient de sortir la killer feature ? Il vous faudra coder et faire intervenir votre agence digitale pour l’obtenir et la recoder dans votre site headless. Pas de mises à jours sans intervention technique !

Alors, Headless ou pas headless ?

Même si le sujet se démocratise de plus en plus, il me semble que, pour le moment, le headless ait certains avantages pour les grands groupes, le Luxe et/ou des situations assez précises.

Je ne vois pas pour le moment, l’intérêt d’un site headless pour la plupart des marchands du e-commerce, à en voir les derniers chiffres de la Fevad. Pour un site pas international, pas multilangues, sans grosse équipe technique, l’interet est pour le moment limité.

Ca changera peut etre dans le futur avec l’arrivée de la réalité virtuelle pour l’e-commerce mais pour le moment, cela reste un challenge pour les grands groupes.

Si par contre vous avez des équipements hétérogènes un peu partout dans le monde et que vous avez un budget, alors oui le Headless va représenter un vrai avantage pour améliorer la qualité et la maitrise du site tout en vous permettant une créativité importante.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • C’est quoi le motion design ?
    Ont dit souvent qu’une image vaut mille mots. Mais alors que dire d’une animation ? Du mouvement, des graphiques et des images animées : la combinaison parfaite pour créer un projet unique et expliquer n’importe quel sujet. C’est ça le motion design. Pourquoi devriez vous introduire le Motion Design dans votre arsenal de techniques de […]
  • Comment créer une boutique en ligne avec succès ?
    Face à l’explosion des ventes en ligne et de la création de nouvelles boutiques chaque jour, la question qui se pose est : comment créer une boutique en ligne avec succès ? En effet créer sa propre entreprise sur internet ne nécessite pas forcément d’importants investissements mais demande par contre quelques bonnes connaissances. Il faut […]
  • Logistique : pourquoi et comment travailler dans ce secteur ?
    La logistique désigne l’ensemble des activités qui permettent de planifier, d’organiser, de contrôler et d’exécuter les opérations liées à la gestion des flux de biens et de services. Elle englobe plusieurs étapes dont les principales sont le transport, le stockage, la manutention, la distribution, le conditionnement et le traitement des retours. En raison de son […]
  • Semrush : la solution pour maitriser de A à Z son SEO
    Si vous faites du e-commerce, voir même si vous êtes « juste » éditeur de site web ou webmaster, vous avez certainement touché un peu au SEO, le référencement naturel. Que ce soit vous même ou avec l’aide d’une agence SEO , ce canal d’acquisition est devenu réellement indispensable au fur et à mesure des années. Indispensable […]
  • Big Commerce augmente (lui aussi) ses tarifs !
    C’est une réaction qui fait peu de surprises dans le monde de l’e-commerce mais qui ne va quand même pas plaire aux principaux intéressés. BigCommerce, une des solutions concurrente à Shopify, Prestashop, Wizishop et autre, annonce que ses prix vont se voire augmenter dès maintenant pour tous ses marchands. Pourquoi ce n’est une surprise pour […]
  • Play To Earn (P2E) : définition et fonctionnement
    L’univers du gaming connaît une grande révolution depuis quelque temps. On observe une montée en puissance des jeux qui donnent la possibilité de gagner de l’argent en s’amusant. Parmi les jeux qui ont le vent en poupe actuellement, on retrouve le Play to Earn. Plus connu sous l’abréviation P2E, le Play to Earn est ce […]
  • NFT : définition et objectif
    Pour ceux qui sont familiers à la cryptomonnaie, il est facile d’adopter le NFT et son mode de fonctionnement. Cette technologie est répandue depuis 2021. Elle est avantageuse aux artistes, aux joueurs de jeux vidéo et à divers investisseurs. Elle a plusieurs objectifs qui visent à améliorer l’environnement de la crypto technologie. Les amateurs de […]
  • NFT : Les Top 10 les plus chers
    L’année 2021 a connu une croissance massive de la technologie blockchain et des crypto-monnaies. Ce phénomène a été observé au niveau du capital du marché et du développement des différentes infrastructures en rapport avec ces deux domaines. La montée en flèche des Jetons Non Fongibles (NFT) a attiré l’attention suite aux ventes historiques enregistrées sur […]
  • Comment créer et vendre un NFT ?
    Le NFT signifie en anglais ‘’Non Fungible Token’’ et en français ‘’Jeton Non Fongible’’. Il s’agit d’un bien numérique non irremplaçable par un autre, ce qui n’est pas le cas avec les billets d’argent. Il se décline en plusieurs formes dont les tweets, œuvres d’art numériques et noms de domaines. Ces derniers sont achetés par […]
  • Quelles cryptomonnaies risquent d’exploser d’ici 2025 ?
    Alternatives aux monnaies émises par les banques pour certains, outils de spéculation pour d’autres, les cryptomonnaies sont devenues en peu de temps une technologie omniprésente dans notre quotidien. Entre 2020 et 2021, Bitcoin a atteint des chiffres record. Des personnes qui avaient fait l’acquisition de cette monnaie plus tôt se sont retrouvées du jour au […]
  • Akeneo : Le PIM qui est en train de conquérir le E-commerce
    Aujourd’hui, nous nous retrouvons face à un monde constamment connecté, qui exige une gestion optimale des informations et une expérience produit de qualité. Surtout dans un monde Omnicanal. Pour répondre à ces besoins en constante évolution, il est souvent nécessaire de centraliser les informations produits au sein d’une même interface afin de les diffuser de […]
  • NFT : Pourquoi les acheteurs dépensent-ils des millions ?
    Sur internet ou ailleurs, vous avez certainement entendu parler des NFT. Ce sont des images qui peuvent paraitres banales mais dont le prix de vente atteint facilement des sommes à 7 chiffres. Les frais des transactions concernant les NFT sont tout aussi impressionnants. Nombreux sont ceux qui ne comprennent pas comment ce système fonctionne. Pourtant, […]
  • Avis Wizishop : Que penser de Wizishop en 2023 ?
    Explorer Wizishop : Avis clients et engagements offerts pour la création de boutiques en ligne Face à l’explosion de l’activité et des besoins en matière de commerce en ligne, Wizishop s’est imposé ces dernières années comme une solution française complète pour la création de boutiques en ligne et la vente de produits. Mais avant de […]
  • Play To Earn (P2E) : Lesquels sont les meilleurs ?
    Les cryptos de la blockchain gaming ont révolutionné l’univers vidéoludique et sont désormais les options du moment. Ce qui a favorisé la mise en place des jeux Play To Earn (P2E). En fonction des performances affichées par chaque joueur, ceux-ci obtiennent des récompenses en crypto-monnaie et en NFT. Pour s’offrir des expériences de jeu Play […]
  • Quelles sont les meilleures plateformes d’échange de Cryptomonnaie ?
    La crypto-monnaie est un système de paiement numérique devenu populaire en 2022. Des plateformes ont été créées pour faciliter les échanges dans l’univers de la cryptomonnaie. Appelées plateformes de crypto monnaies ou échange crypto, les plateformes d’échanges ou exchanges sont des marchés centralisés. Elles permettent aux utilisateurs de faire du trading, d’acheter et de vendre […]
  • Shopify Winter édition propose plus de 100 nouveautés !
    C’est la deuxième fois déjà que Shopify nous propose un « pack » de nouvelles fonctionnalités pour optimiser et booster son site e-commerce. La première fois, c’était en été 2022 avec la Shopify summer Edition. Cet hiver, Shopify remet le couvert avec la winter édition et nous propose plus de 100 nouveautés à venir profiter directement, sans […]
  • Où trouver les meilleures informations sur les Cryptomonnaie ?
    Le secteur de la crypto-monnaie fait partie des plus évolutifs. Il souffre du manque de stabilité lié à cette devise elle-même. La diversité des crypto-monnaies n’est pas sans conséquence face à cette instabilité. Le cours du bitcoin peut atteindre des sommets aujourd’hui, le lendemain, c’est Ethereum qui chute. Il ne faut pas oublier que les […]
  • Monitoring site web, comment faire et pourquoi ?
    Vous avez un site internet ou un site e-commerce et vous cherchez à savoir si il est en ligne suffisamment longtemps, si il n’y a pas de coupure ou si l’hébergement tient la charge ? Alors il vous faut un outil de monitoring de site ! Que votre site soit un site e-commerce, un site […]
  • Headless, tout comprendre de ce nouveau phénomène
    Vous avez entendu parler de « Headless » mais le terme ne vous revient pas ? Vous ne savez pas comment définir le headless ni ses avantages et ses inconvénients ? Difficile donc de savoir si le headless e-commerce est fait pour vous ?Alors voici toutes les explications et détails pour comprendre de A à Z ce […]
  • Ecole digitale, laquelle choisir ?
    Les écoles digitales sont devenues en quelques années un phénomène dépassant le cadre des simples passions. Le web et le digital sont désormais partout, dans tous les secteurs d’activités. Et ce n’est pas l’arrivée du web3 ou des intelligences artificielles, que ce soit Dall-E, ChatGPT, OpenAI ou autre qui vont réduire le besoin en consultants […]
  • ChatGPT lance « ChatGTP Plus » à un prix ridiculement bas !
    Vous avez forcement entendu parler de ChatGTP, le phénomène du web depuis décembre 2022. Le site , crée à l’origine par OPENAI, aurait dépassé les 100 millions d’utilisateurs en seulement quelques semaines, entre 8 et 10 selon les sources. 100 millions d’utilisateurs en 10 semaines C’est tout bonnement incroyable de pouvoir recruter autant d’utilisateurs aussi […]