Sites E-commerce, Webshop, Eshop et sites marchandsTraduction d’un site e-commerce : ce que vous devez...

Traduction d’un site e-commerce : ce que vous devez savoir

-

Nous sommes actuellement dans une période qui favorise les échanges partout dans le monde, de façon très simple, instantanée et en toute sécurité. Cette habitude a pris d’autant plus d’ampleur avec les récents événements liés à la pandémie mondiale et aux confinements successifs. De plus, les sites e-commerce fleurissent sur la toile, séduisent les consommateurs de par leur disponibilité 24H/24, de par leurs offres toujours plus alléchantes et de par leur accessibilité. Il est de plus en plus simple de consommer, et ce même avec un e-commerce situé à l’autre bout du monde : la traduction des sites web rend possible ce qui paraissait dément il y a encore quelques années, et au-delà des clients, ce sont les vendeurs qui se frottent les mains…

 

 

Comment traduire un site e-commerce en anglais ?

 

Se méfier des offres incroyables

Premièrement il faut prendre en compte le fait que beaucoup de solutions existent, mais peu d’entre elles sont véritablement fiables. Par exemple, rien ne sert de se laisser appâter par des offres trop alléchantes. Sachez que la traduction est un domaine d’activité dispensé par de véritables spécialistes linguistiques. Ce genre de service se monétise, car il s’agit d’un véritable savoir-faire.

 

Il est donc inutile de perdre son temps et son argent en investissant sur des sites proposant divers types de service au rabais. En effet, vous y trouverez des personnes peu scrupuleuses, prêtes à tout pour glaner quelques €. Bien entendu, tous les prestataires ne sont pas des charlatans, mais il est permis de douter de leur sérieux et de leur compétence lorsque l’on s’aperçoit de leur présence sur ce genre de site. Parfois même, il s’agit de concurrence déloyale : les tarifs sont vraiment cassés et sous la moyenne du marché.

 

Les modules de traduction

 

Si votre site e-commerce a été réalisé avec un CMS de type Prestashop, Shopify, ou encore WordPress avec l’extension Woo-commerce, sachez qu’il existe tout un tas de modules plus ou moins qualitatifs, et plus ou moins onéreux pour traduire votre contenu. Le fait est qu’ils peuvent se montrer séduisants, dans la mesure où ils proposent de traduire votre site en 5 langues… Ne faites pas cette erreur. Vous allez vous perdre en chemin et investir plus que de raison pour des résultats qui ne seront pas à la hauteur de vos attentes. De plus, si votre site est mal traduit, n’oubliez pas que cela peut desservir votre image auprès du grand public.

 

Faites appel à de véritables professionnels

 

Nous venons tout juste de vous l’expliquer. Bien souvent, derrière une offre incroyable se cache un loup, une arnaque ou encore un travail de piètre qualité. Et lorsque l’on connait les enjeux liés aux sites e-commerce et à leurs traductions, mieux vaut y réfléchir à deux fois avant de sauter sur la première occasion et de le regretter par la suite.

 

Les professionnels de la traduction sont faciles à reconnaître : ils justifieront leur tarif plus élevé par une solution sur mesure et personnalisée. La traduction d’un site e-commerce en anglais n’est pas à prendre à la légère. Des traducteurs professionnels seront plus à même d’optimiser vos fiches produits, ils pourront aussi mettre en place un système d’API pour la traduction de contenu en grande quantité, et cerise sur le gâteau : ils optimiseront au maximum le SEO dans la langue de Shakespeare…

 

Touchez une nouvelle cible

Vous partez sur de bonnes bases, si la version française de votre site donne déjà satisfaction ! Vous vendez un certain nombre de produits, comme tout e-commerçant vous avez su tirer des enseignements de vos échecs, mais aussi de vos réussites ! Or, en redémarrant de zéro avec la version anglaise, vous savez déjà quelles erreurs il ne vous faudra pas commettre, mais vous connaissez aussi vos forces. De cette manière, les risques sont considérablement réduits.

Méfiance tout de même. Réfléchissez et réalisez une étude de marché au préalable. Un produit qui performe dans un pays, dans une culture n’est pas forcément adapté aux us et coutumes d’un autre pays. Il convient donc de bien se renseigner au préalable, histoire de ne pas commettre d’impair.

 

Vous échangerez en anglais

Toucher une nouvelle cible, qui plus est anglophone est un challenge qui s’avère très excitant certes. Mais il faut aussi songer à l’envers du décor. Il va aussi falloir gérer le service après-vente en anglais ! Et puis la plupart du temps, lorsque nous développons une activité de e-commerce, d’un point de vue marketing, il est nécessaire d’être présent sur les différents réseaux sociaux. En effet, le fait de pouvoir être au plus près de sa communauté, de ses clients est indispensable. Si vous vous sentez l’âme d’un community manager bilingue, c’est parfait, mais si vous n’avez pas de bonnes bases en anglais, vous allez vite regretter vos années lycée et votre fâcheuse tendance à ne pas être assidu en cours d’anglais… D’autant que cela vous fera une double charge de travail.

 

La langue anglaise est universelle

Tout le monde dans son entourage connait quelqu’un qui maitrise l’anglais, ce qui fait de cette personne un client potentiel. Dans le monde, il existe 1 milliard de personnes anglophones, soit autant de clients potentiels… Si vous réussissez à convertir ne serait-ce que 1% d’entre-elles, les chiffres pourraient rapidement vous donner le tournis. Sachez en plus que l’anglais, en termes de business, est la langue la plus répandue, celle qu’il faut maitriser, notamment lors des négociations avec les grossistes.

 

Votre site e-commerce SEO friendly !

Vous avez travaillé d’arrache-pied sur les fiches produits de la version française de votre site e-commerce, et vous avez la satisfaction de le retrouver sur en première page des SERP des mots clés sur lesquels vous vouliez vous positionner. Surtout, ne ratez pas l’opportunité de pouvoir travailler et vous placer sur de nouveaux termes anglophones qui jusqu’à maintenant ne vous étaient pas réservés. Cette opportunité vous permettra de profiter de trafic qualifié et organique simplement en effectuant un bon travail de traduction.

 

Les erreurs à ne pas commettre

Lorsque nous décidons de franchir le pas, lorsque nous décidons d’attaquer le marché anglophone, parfois, la frénésie s’empare de nous, et nous pousse à commettre des erreurs. Souvent parce que l’on fait des choix sur des coups de tête, trop enthousiaste à l’idée de gagner un nouveau marché. Ne confondez pas vitesse et précipitation. Certaines erreurs sont facilement évitables, cela vous évitera de perdre du temps, et fatalement, de l’argent.

Suivez donc ces quelques conseils :

  • Ne traduisez pas votre site avec les outils de traduction en ligne
  • Prenez le temps de personnaliser les url de vos fiches produits (.fr pour le français, .en pour l’anglais)
  • Fuyez les traducteurs bon marché sur les sites douteux
  • Traduisez l’intégralité de votre site web : les commentaires, les avis, les articles de blog, le livre blanc, etc.
  • Vos réseaux sociaux doivent suivre et parler anglais
  • Convertissez les poids, tailles et tarifs de façon scrupuleuse
  • Vérifiez qu’un produit est bien adapté à la culture du pays anglophone
  • Faites une recherche approfondie sur les mots clés

 

Si vous vous appliquez à mettre en œuvre cette série de conseils, il n’y a absolument aucune raison pour que votre site e-commerce n’explose par le marché anglophone. À l’aube de l’ère du web 3.0, les opportunités sont partout, et il ne faut pas tergiverser, au risque de voir quelqu’un d’autre prendre votre place. La consommation en ligne ne s’est jamais aussi bien portée, alors il n’y a pas de raison pour que vous ne vous fassiez pas une petite place au soleil, vous aussi.

 

Pourvu que vous franchissiez le pas en sachant vous entourer de professionnels.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR L'ARTICLE

Please enter your comment!
Entrez votre petit nom

Les derniers articles

ChatGPT lance « ChatGTP Plus » à un prix ridiculement bas !

Vous avez forcement entendu parler de ChatGTP, le phénomène du web depuis décembre 2022. Le site , crée à...

Shopify utilise-t-il le Lazy Loading ?

Vous le savez certainement si vous vous intéressez à la performance web, à l'amélioration de la vitesse des sites...

Quelles sont les formalites administratives pour ouvrir un e-commerce ?

Monter une société, peu importe sa taille et son activité, est un long parcours jalonné de démarches administratives diverses....

Les chiffres-clés du e-commerce en 2022

Il est important pour toute personne souhaitant se lancer dans le commerce en ligne de se mettre au parfum...

Omny lève plus de 2 millions d’euros pour optimiser la distribution sur les marketplaces.

La start-up française Omny vient de lever 2 millions d'euros lors d'une levée de fonds menée par Founders Future...

Google friand de la data de ses internautes, les séduits pour récupérer leurs données

Google a fait une annonce qui peut séduire ses annonceurs du 1er  juin dernier. Le géant du web ouvre...

Articles les plus lus

ChatGPT lance « ChatGTP Plus » à un prix ridiculement bas !

Vous avez forcement entendu parler de ChatGTP, le phénomène...

Shopify utilise-t-il le Lazy Loading ?

Vous le savez certainement si vous vous intéressez à...

Pour continuer la lecture RELATED
Notre recommandation pour vous