Google abandonne les enchères pour les moteurs de recherche

0
choice Screen Google

C’est officiel depuis le 8 juin 2021, Google arrête son système d’enchères pour la sélection des moteurs de recherche sur les appareils Android européens. Les concurrents ne payeront plus et les utilisateurs auront un choix plus large de moteurs de recherche.

Rappelons qu’en 2018, Google avait payé une amende de 4,34 milliards d’euros pour un abus de position dominante déterminé par la Commission européenne. Pour résoudre ce problème, Google avait mis en place son système d’enchères (pay-to-play) afin que les moteurs de recherche fixent le prix qu’ils sont prêts à mettre pour que chaque utilisateur choisisse Google par défaut.  

Ce système d’enchères a très vite été qualifié d’injuste par les concurrents de Google qui se sont une nouvelle fois tournés vers la Commission européenne pour réguler la situation.

Google décide donc de changer de nouveau ses pratiques et d’ouvrir la concurrence sur les appareils Android.

Qu’est-ce que cela change ?

Le principe actuel : chaque concurrent de Google enchérit sur un prix que ce dernier est prêt à payer (par internaute) à Google s’il est choisi par défaut à la place de Google.  Google ne participe pas aux enchères et se trouve partagé avec trois concurrents.

À compter du 1er septembre 2021, Google va être confronté à 12 moteurs de recherche, et ce, gratuitement.  En plus d’avoir changé sa sélection basée sur les enchères, il a changé son fonctionnement. À partir de cette date, le mécanisme ne sera plus basé sur ce que les autres moteurs de recherche sont prêts à payer pour être aux côtés de Google, mais sur leurs statistiques dans chaque pays éligible.

Comment cela va-t-il fonctionner ?

L’écran de sélection Android, aussi appelé « choice Screen », a été instauré après la sanction de Google en 2018.

Il s’agit d’un écran qui s’affiche lors de la première configuration d’un smartphone qui propose des alternatives à son moteur de recherche. Grâce à cela, les internautes peuvent choisir un autre moteur de recherche par défaut que leur appareil, autre que Google.

Choice Screen Google 1024x683 - Google abandonne les enchères pour les moteurs de recherche

Jusqu’à 12 moteurs de recherche pourront être proposés gratuitement par défaut aux utilisateurs. Les cinq premiers moteurs de recherche seront affichés dans un ordre aléatoire à chaque affichage de l’écran de choix selon les audiences des pays concernés.  En dessous des cinq premiers affichages, jusqu’à sept autres moteurs pourront être affichés. Ils seront également choisis aléatoirement. Cependant, tous les emplacements ne seront pas forcément remplis. Cela dépendra s’il existe suffisamment de moteurs de recherche et s’ils répondent aux critères de Google qui sont :

–          Être un moteur de recherche généraliste

–          Être localisé dans la langue du pays concerné

–          Être sous forme d’application Android

–          Fournir des indications techniques à Google pour intégrer le moteur de recherche dans le Choice Screen

Pour gérer les audiences, Google va s’appuyer sur les chiffres établis par Salt Counter. Il s’agit d’un logiciel mesurant les visites d’un site web.

Cette annonce de Google ne peut que ravir ses concurrents. Qwant n’a pas attendu pour démontrer son enthousiasme sur Twitter, même si cette satisfaction n’est que partielle. Qwant pose sur la table le problème des utilisateurs quant à leur changement d’avis. Le moteur de recherche souhaiterait que les utilisateurs soient dans la capacité de changer leur choix de moteur de recherche à tout moment en pouvant rouvrir le Choice Screen à partir des paramètres de leur smartphone Android.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR L'ARTICLE

Please enter your comment!
Entrez votre petit nom