ActualitésOPEN veut révolutionner la livraison à domicile

OPEN veut révolutionner la livraison à domicile

-

Permettre à n’importe quelle société de livrer n’importe quelle boîte aux lettres, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, c’est le pari de deux PME audacieuses.

Decayeux et Renz sont des entreprises françaises plusieurs fois centenaires qui fabriquent des boîtes aux lettres et boîtes à colis. L’une Picarde et l’autre Lorraine, ces « vieilles dames » ne sont pas vraiment à la traîne. Au contraire, les deux compétiteurs sont même leaders sur le marché européen et font de l’innovation leur fer de lance. Ils avaient par exemple lancé il y a quelques années MyRenzbox et Mycolisbox, des « e-conciergeries » (boîtes aux lettres connectées) installées dans les halls d’immeuble.

MyColisBox® – Decayeux

« L’intelligence, c’est la faculté de s’adapter au changement » (Hawking)

Mais pourquoi s’arrêter là ? Pour surfer sur la vague de « distanciation de proximité » rendue nécessaire par la crise sanitaire, les deux compétiteurs ont décidé de s’associer pour former un GIE du doux nom de OPEN.

En effet, les boîtes à colis se multiplient, mais les systèmes d’ouverture sont tout aussi nombreux que les industriels et aucune norme n’existe. En parallèle, le e-commerce a explosé et 85% des français font le choix prioritaire d’une livraison à domicile.

En juillet 2020, la norme expérimentale XP CEN/TS 17457 a été développée à la demande de la Commission européenne avec pour objectif de résoudre l’absence d’opérabilité entre les fabricants de boîtes à colis et les opérateurs de livraison.

Profitant de cette nouvelle spécification, Renz et Decayeux décident de travailler à un système commun qui repose principalement sur les échanges de données informatiques (EDI).

Le GIE OPEN est un tiers de confiance qui va faciliter la liaison entre fabricants de boîtes à colis et chargeurs.

Comment ça se passe exactement ? Cette vidéo explique concrètement le concept mis en place par OPEN.

Quelles sont les étapes de la livraison ?

1- le chargeur (livreur) scanne le QR code présent sur la boîte à colis pour identifier le constructeur

2- L’information est transmise au fabricant de la boîte à colis et à OPEN qui, par des jeux d’échanges numériques autorisent ou non la transaction

3- Un code à usage unique est transmis au chargeur pour lui permettre d’effectuer son dépôt ou son retrait

Recevoir et envoyer sans se déplacer ses colis, son linge propre, son pain, ses courses

L’intérêt du système est non seulement son universalité : n’importe quel livreur peut accéder à n’importe quelle boîte aux lettres connectée enregistrée dans le parc OPEN, mais également n’importe qui qui dispose de l’application et d’une autorisation peut livrer ou reprendre un colis, du linge à laver ou autre. Cela peut être un transporteur ou par exemple un restaurateur, le boulanger ou la supérette du coin.

Comment s’inscrire ? Quand le parc OPEN sera déployé, il suffira de télécharger une application et de choisir une formule d’abonnement.

Le modèle économique sera adapté au profil des livreurs : les petits acteurs, sociétés de livraison locales, restaurateurs ou commerçants se verront facturer un abonnement à partir de 20 euros par an plus une participation à chaque ouverture de boîte à colis. Les grands acteurs comme les transporteurs nationaux payeront un abonnement plus important mais la participation à l’ouverture sera très modeste.

Pour intégrer le parc OPEN, il faudra que la boîte à colis soit enregistrée et qu’un QR code y soit apposé, qui sera lu par les livreurs. Le GIE a prévu de déployer son parc, et donc d’identifier les boîtes à colis d’ici cet été pour un lancement commercial.

MyRenzBox@ – Renz

OPEN est donc un projet intéressant de « coopétition » où deux acteurs concurrents ont décidé d’unir leurs forces pour bousculer le marché. Bien entendu, OPEN est ouvert à d’autres fabricants de boîtes pour élargir son parc au maximum. Néanmoins on peut regretter que cela ne concerne que les logements collectifs pour le moment. A quand un QR code et un système d’ouverture par code à usage unique sur toutes les boîtes aux lettres pour rendre le système totalement universel ? Les marques en question jurent y réfléchir.

Un livreur scanne une boîte compatible OPEN
Frédéric Klotz
Frédéric Klotzhttp://www.openyourweb.net
Frédéric a 20 ans d'expérience dans le e-commerce. Il fut l'un des premiers community manager de France, puis a ensuite pris en charge la qualité et la logistique de RueDuCommerce. Depuis 2013, il a fondé OpenYourWeb, expert en Supply Chain du e-commerce, qui accompagne les e-commerçants sur les questions de relation client, logistique, transport ou encore SAV.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR L'ARTICLE

Please enter your comment!
Entrez votre petit nom

Les derniers articles

Platform.sh, le cloud qui aime les Vendredi

Finis les week-end sans sommeil. Vive les mises en production du vendredi ! Avez vous déjà entendu un développeur dire...

Yolasite, un bon outil pour créer un site ?

Je dois admettre que depuis que j'utilise Shopify avec mon agence Pikka, je suis beaucoup plus ouvert aux outils...

Rakuten lance son service de Fulfillment en Europe

Fort de ses 8500 vendeurs en France, la marque lance son offre de Fulfillment. Explications avec Fabien Versavau, Président...

Pixmania is back !

Vous ne rêvez pas, ce titre est bel est bien 100 % vrai et garanti sans bullshit ou sans...

Domestika lève 110 millions d’euros et arrive en France

Forte de ses 8 millions de membres, la communauté Domestika débarque en France. Explications sur les ambitions d'une startup Espagnole...

Avis clients : un atout pour les sites e-commerce

C'est un fait. Les e-consommateurs prennent en compte les avis clients avant d'acheter un produit ou un service auprès...

Articles les plus lus

Platform.sh, le cloud qui aime les Vendredi

Finis les week-end sans sommeil. Vive les mises en...

Yolasite, un bon outil pour créer un site ?

Je dois admettre que depuis que j'utilise Shopify avec...

Pour continuer la lecture RELATED
Notre recommandation pour vous