DimancheThe Social Network

The Social Network

-

J’ai été voir le film « The Social Network » ce week-end au cinéma et je dois dire que j’ai réellement été surpris. En effet, Facebook et ses 500 millions d’utilisateurs (en 6 ans) ont de quoi intriguer et susciter l’admiration, mais de là à en faire un film… c’est assez étonnant d’ailleurs : il n’y a pas de film sur Google  (il me semble)…


L’histoire est basée sur un livre déjà publié et intitulé « The Accidental Billionaires » et retrace l’histoire tumultueuse de la création de Facebook et des premières années de la société.  Le film en lui même est très bien joué que ce soit par l’avatar de Mark Zuckerberg ou de ses associés, notamment Sean Parker (fondateur de Napster).

La réalisation est aussi impeccable en tout point, le film ne souffrant d’aucun moment de creux ou de platitude. On suit l’évolution du réseau social depuis les premiers « prototypes » codés à 4H du matin et qui font sauter le réseau de Harvard à la diffusion virale au sein des grandes écoles américaines puis mondiales.

Le film est très bien mais si je vous parle de « The social network » aujourd’hui, c’est plutôt pour vous inciter à aller le voir et à comprendre l’énergie créatrice formidable et l’ambition démesurée qu’il peut y avoir chez les protagonistes de ce film. En effet, on peut voir qu’à Harvard ils sont plusieurs à avoir eu la même idée (plus ou moins définie) de réseau social exclusif, au départ simple retranscription online du système de fraternités propre au système scolaire américain. Le système classique aurait voulu qu’un geek surdoué (Marc Zuckerberg ) code pour le compte de « décideurs nés » alors qu’il va tout simplement « hacker » le système social en prenant en charge le développement et la stratégie depuis sa chambre d’étudiant. Confrontation du monde 1.0 et du monde 2.0 pour reprendre un concept de Jean Michel Billaut.

Le reste nous dépeint l’émulation et le potentiel qu’il peut y avoir dans la Silicon Valley où 3 gus dans un garage essaient de révolutionner le monde juste pour montrer au monde qu’ils existent. Et le pire c’est que ça marche … La suite est connue de tous, 500 millions d’utilisateurs et un phénomène planétaire qui permet d’éclipser un peu Google du devant de la scène web.

The social network est l’association entre des codeurs de génie, une faculté de très haut standing, de l’argent qui circule et une envie de révolutionner le monde pour se faire remarquer.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR L'ARTICLE

Please enter your comment!
Entrez votre petit nom

Les derniers articles

Platform.sh, le cloud qui aime les Vendredi

Finis les week-end sans sommeil. Vive les mises en production du vendredi ! Avez vous déjà entendu un développeur dire...

Yolasite, un bon outil pour créer un site ?

Je dois admettre que depuis que j'utilise Shopify avec mon agence Pikka, je suis beaucoup plus ouvert aux outils...

Rakuten lance son service de Fulfillment en Europe

Fort de ses 8500 vendeurs en France, la marque lance son offre de Fulfillment. Explications avec Fabien Versavau, Président...

Pixmania is back !

Vous ne rêvez pas, ce titre est bel est bien 100 % vrai et garanti sans bullshit ou sans...

Domestika lève 110 millions d’euros et arrive en France

Forte de ses 8 millions de membres, la communauté Domestika débarque en France. Explications sur les ambitions d'une startup Espagnole...

Avis clients : un atout pour les sites e-commerce

C'est un fait. Les e-consommateurs prennent en compte les avis clients avant d'acheter un produit ou un service auprès...

Articles les plus lus

Platform.sh, le cloud qui aime les Vendredi

Finis les week-end sans sommeil. Vive les mises en...

Yolasite, un bon outil pour créer un site ?

Je dois admettre que depuis que j'utilise Shopify avec...

Pour continuer la lecture RELATED
Notre recommandation pour vous