Tag : webstore

Facebook et Amazon : le début d’un nouveau web ?

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Vous l’avez peut être déjà vu ce weekend mais Amazon et Facebook viennent d’ouvrir avec pampers, les couches culottes, une boutique en ligne complètement intégrée sur Facebook et utilisant apparemment amazon webstore. La boutique sobrement intitulé  » Pampers web Store » est disponible à cette adresse : http://apps.facebook.com/pamperswebstore/.

Cliquez sur l'image pour l'ouvrir en plein écran dans un nouvel onglet

C’est à mon avis la première étape vers un nouveau web rien que ça  ! (non rien à voir avec le web 3.0 et autre joyeusetés marketing) . En effet Facebook et ses 500 millions d’utilisateurs (Source ) devient pour beaucoup d’internautes la nouvelle homepage de leur navigateur, c’est à dire le point d’entrée du web. Ce n’est plus google ni un autre moteur de recherche, c’est Facebook. L’idée de leur proposer des applications très accessibles sous la forme de webshop de type pampers revient à modifier complément la chaîne de la valeur pour les sites  e-commerce.

Petit exemple de ce qui se passe maintenant :

Et voici la chaîne e-commerce pour les applications type pampers Facebook :

La différence est énorme car Facebook à presque la main sur l’intégralité de la chaîne de la valeur dans le deuxième cas.

Bien sur cela fera surement comme les applications iphone, cela ne servira qu’a une partie des gens et ne remplacera pas le site web traditionnel, au moins dans l’immédiat. Mais dans 5 ans ? Imaginez un peu :

  • 1 milliard d’utilisateur sur facebook (= le nombre d’internautes il y à 4 ans ! (Source )
  • un système d’appstore (= une appli peut être comparer à l’actuelle adresse web )
  • un système d’enchère pour positionner son appstore en haut/ en homepage/ en publicité facebook (= l’actuel adwords)
  • un système de paiement Facebook, déjà à l’essai avec les Facebook crédits ( = concurrent de paypal/atos etc…)

De plus la grande différence est à mon avis dans les process de Facebook, avant il fallait autoriser explicitement l’application :

Exemple avec farmville

Je n’ai pas fait attention mais si une petite modification des conditions d’utilisations intervenait pour autoriser par défaut les applications cela ne m’étonnerait pas (ou des CGU spécifiques à un appstore facebook).

On peut être septique sur la qualité de Facebook et son utilité réelle mais son avenir et on ne peut plus clair, dans le cas ou tout est bien géré of course. Toutes les briques sont là même si il y à encore beaucoup d’erreurs comme :

  • Une plateforme peu fiable ( Facebook n’est pas stable)
  • Des règles qui changent tout le temps (programmation, interfaces, api …)
  • De gros manquement dans les process ( regardez les workflow de pages fan … , ah non y’a rien justement )
  • Un manque d’intégration (paradoxalement) avec le web actuel, petit exemple pour se logger avec pampers il faut un compte amzon :

Il est ou le "facebook login ?"

Le process n’est peut être pas encore parfait (mais le web l’était t’ il en 1995 ? )  mais vu le succès des applications iphone, il est fortement possible que facebook réussisse à faire la même chose et ceci pour plusieurs raisons :

  • Le nombre d’utilisateurs (voir ce graphique sur wikipédia)
  • L’immense succès des pages fan (avec le succès des stages de community management )
  • Parce que la valeur crée par les applications iphone à déjà permis de briser des barrières ( quelle est la différence entre une appli iphone et une appli facebook ? presque aucune marketingement parlant).
  • Microsoft a valorisé Facebook 15 milliards de dollars en 2007 (Source) il doit y avoir un potentiel

Le web du futur sera peut être partagé entre les applications mobiles : iphone/android etc .. le « google web » : search + html , le « Facebook web « applications + 1 milliards d’utilisateurs et peut être d’autres web comme twitter (instantané ?)/ second life ( 3D ?) .

Et vous, vous pensez que Facebook à de quoi rivaliser avec le web traditionnel ?

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.