Tag : vetements

Menalso , un peu de nouveautés dans une fiche produit

par Benoit Gaillat - Il y a 5 ans

Il n’y a pas grand chose qui ressemble plus à un site Ecommerce qu’un autre site Ecommerce, ok le design change d’un site à l’autre mais l’organisation reste très souvent identique et l’originalité est rarement de mise, surtout dans la présentation des produits… Alors quand un nouveau site arrive à innover et à se différencier clairement sur un segment aussi généraliste que les sous vêtements pour homme et le tout sans ruiner son ergonomie il faut applaudir. Les ptits gars de chez Menalsoont compris qu’investir dans le visuel produit c’était primordial et le résultat est impressionnant ! Pour rappel voici à quoi ressemble une page produit « classique » de sous vêtements homme pour voir la différence :

Et voici le version Menalso (pour tester c’est ici )

Le visuel produit (avec le mannequin) est hyper grand et occupe pas mal d’espace , on peut faire tourner à 360° le mannequin qui en profite pour faire une petite animation sympa. Le tout est agrémenté d’un coté un peu fun avec des textes bien vus : « Allo ! La bourse est elle en hausse ? »  à partager sur les réseaux sociaux (et adapter si besoin).

Le choix des modèles (de sous vêtements bien sûr) est assez large et classé de façon assez fun également :

Pour autant l’ergonomie n’est pas le parent pauvre du site , il est possible de repasser à chaque instant sur la présentation plus classique (au lieu du plein écran) des boutons sont prévus pour passer d’un produit à l’autre sans soucis, le bloc « prix/dispo » reste bien visible tout le temps etc… Bon le seul gros défaut reste le temps de chargement un peu long pour l’animation, après avoir muscler les mannequins il faut peut être muscler un peu les serveurs également 😉

Même le panier est bien sympa avec une utilisation d’un grand visuel fun et décontracté

Bref un site à tester pour toutes ses bonnes idées et son humour omniprésent. C’est rare comme positionnement alors félicitations !

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

11 Commentaires

11 réponses à “Menalso , un peu de nouveautés dans une fiche produit”

  1. Thomas dit :

    Franchement, j’adore le principe !

    Du visuel, du visuel et encore plus de visuel avec de l’informations qui s’affiche uniquement quand on en a besoin.

  2. Pierre Videopole dit :

    super approche !
    le nb de page vues / durée de visite doit être sympa..

  3. Tatiana dit :

    Merci Benoit!
    Je viens de me rincer l’oeil gratos ;-))

  4. Bon je vois que le concept plait bien, ça vient surement de la belle mise en valeur des produits 😉

  5. grossiste emballage alimentaire dit :

    Je trouve les visuels superbes. Cela fonctionne surement très bien avec de beaux mâles mais je vends de l’emballage alimentaire. A mon avis agrandir autant mes barquettes et plateaux traiteurs ne m’aidera à en vendre davantage 😉

  6. Marie dit :

    Décalé, drôle et sexy à souhait ! Je vais réfléchir à comment faire cela sur notre site :o)

  7. Romain BOYER dit :

    Et encore, t’as pas mis le visuel du demi-string 🙂 très bon site, espérons qu’il trouvera son public !

  8. Leslie dit :

    Vraiment une belle surprise ! ça fait du bien de voir des idées nouvelles, c’est frais, drôle et décalé !
    Longue vie à ce site !

  9. Y’a même quelques photos du tournage sur le blog -> http://www.menalso.fr/blog/le-tournage/ ça à l’air de demander à un peu de matos quand même …

  10. Taoufik MSOUBI dit :

    Quand le budget ne vient pas freiner la créativité, on obtient ce genre de résultat.

  11. Emmanuel dit :

    Merci pour cette analyse très intéressante.
    Nous avons en effet souhaité proposer une expérience ludique et amusante, d’abord pour le client mais aussi pour nous. Toute la mise en place du concept a été particulièrement passionnante.

    Si vous avez la moindre remarque, n’hésitez pas à nous envoyer un petit mail. Nous sommes très demandeurs de toute critique.

    A bientôt et bonnes fêtes de fin d’année à tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Le Facebook retail pour bientôt ?

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Facebook, malgré son introduction plus ou moins ratée en bourse (avec 68 milliards de market cap à ce jour quand même… ), est un des changements majeur de cette décennie et même si son impact/relation avec le ecommerce n’est pas encore tout à fait clair, voir nos articles sur le facebook commerce l’interaction entre les deux ne peut que se renforcer.

L’impact de Facebook sur le retail classique ( la distribution en magasins) est donc encore plus hypothétique à priori et pourtant ! La marque de vêtements C&A à lancé au Brésil une opération plutôt surprenante, mais très intelligente, d’interaction entre Facebook et le magasin de la marque.

La problématique ?

Lorsque vous déambulez dans le magasin il est difficile de reconnaître les modèles à la mode et ceux qui plaisent le plus aux autres clients, or sur le net les 900 millions d’utilisateurs de Facebook likent tous les jours des milliers de produits sur votre site (un peu partout sur le web également).

Pourquoi ne pas associer les deux et informer les clients en magasin à l’aide de cintres affichant le nombre de likes des internautes ? C’est tellement simple que c’en est génial. En un clin d’oeil vous pouvez voir les produits les plus populaires directement en magasin.

Vous pouvez voir une démo vidéo ci dessous pour avoir plus d’explications :

C’est d’après moi la première vraie passerelle entre un magasin physique et Facebook et la première utilisation sérieuse de l’opengraph.

Vous avez d’autres exemple de l’utilisation multi-canal de Facebook ou d’autres sites sociaux ?

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

4 Commentaires

4 réponses à “Le Facebook retail pour bientôt ?”

  1. Videopole dit :

    Pas mal du tout le principe, je vois déjà les chefs de produits liker leurs invendus pour stimuler les ventes ^^

  2. Hey je n’avais pas pensé à ça 😉 c’est pas bête non plus comme principe !

  3. Mick dit :

    Faudrait pas que le prix des cintres fasse grimper le prix de vente des fringues !
    🙂

    Sinon l’idée est vraiment intéressante !

  4. Sébastien dit :

    Cela pourrait également avoir l’effet inverse sur les consommateurs ! 😉
    Le consommateur cherche de plus en plus des produits uniques. Finit le temps de l’uniformisation. Du coup, de savoir que X personnes aiment ce produit et donc l’ont potentiellement acheté, cela pourrait en refroidir plus d’un (ou d’une, surtout lorsqu’on parle de mode ! :D)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Coup de projecteur sur Colilie

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Les coups de projecteur se font rares sur Info-ecommerce malheureusement, le dernier date de novembre (2011 quand même 😉 )avec  un coup de projecteur sur Belancy, une boutique en ligne de bijoux haut de gamme. Je vais essayer d’augmenter le rythme pour en présenter au moins un par mois, l’idée de faire découvrir de nouveaux sites E-commerce étant une motivations qui m’a poussé à créer Info-ecommerce. Aujourd’hui c’est Colilie qui est sous le feu des projecteurs avec un site très girly !

La homepage est très claire mais ne fait que moyennement E-commerce (seul 6 produits sont visibles), le contraste est assuré par les couleurs des vêtements, le reste du site étant dans les tons pastels. Le style graphique et cohérent avec la cible et la baseline est bien visible :

Des vêtements petite taille et petite stature, Pour mettre en valeur les femmes mesurant 1m60 et moins.

Le segment est cohérent et bien ciblé et correspond à une réelle problématique, il devrait donc trouver ses clientes sans trop de problèmes. Au niveau de l’organisation de la page le double menu (en haut et sur la gauche) est peu pratique et aurait mérité de n’en retenir qu’un pour améliorer la lisibilité. Sur la homepage le faible nombre de produits peu être assez frustrant et donne, un peu, une image de « petit site » , afficher plus de produits ou au moins différents blocs (promo, ventes flash, par taille etc…) pourrait renforcer l’image de site référent pour ce segment de marché.

Ce sentiment est d’ailleurs renforcé lorsqu’on navigue dans le catalogue et que certaines pages affichent seulement un, deux ou trois produits. Exemple avec la catégorie des manteaux (bon ok c’est plus la saison normalement 😉 )

Je sais que proposer beaucoup de modèles peut être difficile pour des petits sites, à cause d’un manque de trésorerie généralement, mais il y a des solutions pour améliorer l’impression de  choix disponible sur le site. On peut par exemple avoir un accord de dropshipping avec un fournisseur ou un autre marchand (offline ou pas) ou alors tricher légèrement avec un carrousel de cross selling présent sur la catégorie ou bien encore afficher des produits non disponible immédiatement (légèrement grisés par exemple).

Le reste du site est très propre et bien fait, même si certaines photos font un peu artisanales :

La ligne bleu sur l’image est tout simplement la limite de la table sur laquelle à été prise la photo, on sent le E-commerçant imaginatif pour photographier ses produits mais c’est un peu dommage car le produit perd de son charme.

Bref Colilie est un beau petit site, ne souffrant pas de défaut majeur de réalisation mais demandant encore un peu de travail sur l’offre produits et,surement aussi, sur la notoriété. Si vous aussi vous souhaitez passer dans le prochain coup de projecteur n’hésitez pas à nous contacter

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

6 Commentaires

6 réponses à “Coup de projecteur sur Colilie”

  1. Relooking à Paris dit :

    TRES mignon ce site en effet, ça fait titi parisien 😉

    Cela dit, le bloc conseil avec le numéro de téléphone mériterait largement d’être dans le header plutôt que dans le footer (ou plus mis en avant) quand bien même on le retrouve dans la rubrique « contact ».
    C’est une force du site, il faut le montrer ! (le numéro de téléphone).

  2. Oui l’ambiance est pas mal du tout, le numéro de téléphone est un plus c’est sûr mais le bouton de contact est bien visible (menu du haut, texte blanc sur fond noir), c’est donc le « minimum » 🙂

  3. Bellanova dit :

    Merci Benoit pour cet article.
    Remarques pertinentes et tout à fait justifiées.
    Nous travaillons actuellement sur l’offre produits et sur l’amélioration des prises de vues.
    Si vous avez des conseils, je suis preneuse !

    Avis à tous :
    Vos commentaires sont les bienvenus ici ou sur la page Facebook :
    http://www.facebook.com/pages/Colilie-habille-les-petites

    Corinne B. de Colilie

  4. Je sais qu’en tant que E-commerçant on n’a jamais le temps de tout faire 🙂 En tout cas bon courage pour la suite et bonnes ventes !

  5. Bellanova dit :

    Merci pour vos encouragements !
    Je vous avais dit que nous travaillions sur l’offre produits, c’est presque chose faite.
    Désormais, nous proposons des bijoux fantaisie, en attendant d’accroître l’offre de vêtements.
    Ils sont sur colilie.com, catégorie « accessoires ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Coup de projecteur sur Japean.com

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Aujourd’hui un nouveau coup de projecteur, il se font rare ces derniers temps, mais j’ai vraiment eu un coup de coeur pour cette boutique : Japean.com .

Japean est un site sur la mode japonaise et coréenne et bon ok je suis un grand fan du Japon et de l’Asie en général (souvenez vous de Japaan.com), ca doit aider un peu pour avoir un coup de coeur 😉 .

Le site propose des vêtements pour hommes et femmes, certes il faut aimer le style coréen ou japonais, mais c’est assez à la mode en ce moment (merci Nolife!). La hompeage est assez engagente avec plus de 20 produits présentés et surtout un style cassant un peu le découpage traditionnel avec des tailles de visuels différents.

 Les photos sont très propres et correspondent bien à une image assez « mode & fashion » (oui mode et fashion ça veut dire la même chose), jeune et branché, bref la cible du site !

Niveau technique on tourne sur un Prestashop plutôt bien configuré, le site est assez rapide (hébergé chez 1and1 pourtant ) [Edit] : en fait la vitesse est assez variable[/edit] .

Le site donne une réelle bonne image de l’entreprise derrière, j’ai donc était un peu surpris de voir une SARL à 1000€ de capital, comme quoi même les petits e-commerçants (oui je sais pas forcement de rapport entre le CA et le capital mais bon) peuvent etre bien conseillés et faire de très beaux sites !

Il va falloir assurer en marketing et en campagne de com maintenant 😉

La fiche produit est également pas mal même si le prix est un loin du bouton « ajouter au panier » d’après moi. Les tailles sont par contre très précises ! C’est un vrai élément de rassurance pour le client, il peut ainsi savoir à quoi s’attendre. C’est d’autant plus important que les tailles asiatiques sont réputées pour être plus petites que les tailles européennes.

Le reste du panier est un peu plus classique mais reste fonctionnel sauf la partie « commande express » que  je trouve déroutante , en effet sa position ainsi tout le vide autour créer un sentiment de longueur et l’on ne voit pas tout de suite que l’on peut gagner du temps en remplissant les formulaire du bas. Bref c’est pas clair !  Insister un peu sur les gains que peut espérer le client ne serait pas de trop.

Donc au final une bonne surprise toute de même avec un design assez soigné et propre et une première impression réussie !

Pour vister Japean c’est par ici -> http://www.japean.com

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

6 Commentaires

6 réponses à “Coup de projecteur sur Japean.com”

  1. Guilhem GLEIZES dit :

    Salut Benoit,

    Super site en effet 😉

    je ne suis par contre pas d’accord avec ta phrase :
    « oui je sais pas forcement de rapport entre le CA et le capital mais bon »

    Hélas si !!! car au lancement c’est ce capital (et les fonds propres en général) qui permettent de financer le stock et les actions initiales.

    Malheureusement pour les petits commerçants (et autres TPE) les banques ne prêtent qu’aux riches

  2. Tu simplifies mes propos Guilhem 🙂
    Un petit capital peut mettre pas mal en compte courant d’associé, avoir un pote à la banque , se faire prêter par Oséo etc…
    Il y a pleins de moyens de financer une entreprise sans avoir un gros capital.
    Ceci dit je suis d’accord avec toi sur le fond , pas de sous, pas de développement commercial !

  3. Guilhem GLEIZES dit :

    Tu es joueur 😉

    compte courant d’associé = fonds propres (à condition de les bloquer)

    un pote banquier ….si tu en as un il faut le garder
    Pour oseo oui avec un pce (en complément de la banque) sinon il faut plusieurs bilans positifs …

    Hélas plus le temps passe plus les dossiers sont compliqués à monter

  4. Loïc dit :

    Pas mal ce site je serais eux je rajouterais une page « A propos » histoire d’en savoir plus sur eux. Sinon je confirme les tailles japonaises sont assez spéciales pour les occidentaux à savoir que les japonais(es) ont des jambes relativement petites comparées au reste du corps idem pour les bras.

  5. theFabulist dit :

    salut benoit,
    j’aimerai savoir si tu as déjà commander sur japean, car dans les condition générale de vente, il est inscrit  » Les photographies des Produits ne sont pas contractuelles « se qui signifie souvent que les produits livrés ne sont pas vraiment de la même qualité que sur la photo.

  6. Non pas encore mais ça ne saurait tarder 🙂
    Pour les photos c’est souvent le cas de marquer ça en bas de page, chez rueducommerce et cdiscount c’est le cas par exemple

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Interview de Benjamin Tournand, fondateur de presqueparfait.com

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

Bonjour Benjamin, peux-tu te présenter et nous raconter un peu ton parcours ?

Bonjour Benoit. J’ai 28 ans et je m’occupe de la boutique en ligne Presque Parfait. J’ai démarré ma vie professionnelle dans un grand groupe français (Accor) avant de rejoindre François Ziserman chez Araok (agence de conseil en e-commerce).

Presque parfait ? C’est quoi comme boutique ?

Presque Parfait est une boutique qui propose des cadeaux pour les bébés et qui essaye d’éviter les habituelles layettes que l’on connait. En fait l’idée vient d’une expérience personnelle : la recherche de cadeau de naissance pour ma nièce. C’est face à l’offre de cadeaux bébés en France que j’ai décidé de lancer cette boutique.

Tu n’étais pas satisfait par le choix offert en ligne ?

C’est tout à fait ça 🙂 . J’avais trouvé des choses originales pour les bébés aux Etats-Unis, en Angleterre, mais en France, les choses étaient trop traditionnelles à mon goût.

Ok, donc tu fabriques les produits ou comment cela se passe exactement ?

L’offre de Presque Parfait se divise en deux parties : les produits originaux Presque Parfait (tee-shirts, bodies, bavoirs) et une sélection de produits (du retail donc) qui rentrent dans l’esprit de la marque. Comme les disques de berceuses rock par exemple que je trouve vraiment intéressant mais qui sont très peu connus en France. Pour les produits Presque Parfait, j’achète des basiques (bavoirs, t-shirts et bodies) que je fais sérigraphier chez mon fournisseur belge.

Le site et le stock sont basés en Belgique ou pas du tout ?

Non tout est chez moi, à Paris. Le stock est à domicile, ce qui me permet d’expédier les produits aussi vite que possible (en général le jour même quand la commande est passée avant midi).

Et alors ca fait quoi de passer de consultant E-commerce à E-commerçant ? Pas trop dur 🙂 ?

Ca faisait un bout de temps que je cherchais une idée de e-commerce et la transition consultant / e-commerçant n’a pas été trop dure, je suis quand même resté dans le même monde 🙂 . Mais c’est vrai que d’être passé chez Araok m’a appris beaucoup sur le e-commerce et j’ai pu réutiliser mes connaissances pour faire mon shop.

La boutique est toute jeune, tu es tout seul à bosser dessus ?

Je suis officiellement tout seul à gérer l’affaire. Par contre, le site a été externalisé (je ne suis pas technique) à NewQuest qui est spécialisé sur Prestashop. Après, je suis jamais vraiment seul puisque la famille et les amis m’ont bien accompagné pendant toute la période de création et je me suis appuyé un maximum sur tous les conseils que je pouvais récolter.

Et le démarrage se passe bien ? C’est quoi ta principale difficulté ?

Le démarrage se passe plutôt bien, j’ai même été assez surpris par l’effet bouche à oreille de la sortie. Maintenant, la principale difficulté reste la montée en volume et d’aller faire connaitre la boutique à un plus grand nombre.

C’est un domaine concurrentiel ou c’est encore assez calme pour le moment ?

Oui le domaine des cadeaux de naissances (et plus généralement de la puériculture) est un marché très dynamique, avec de nombreux acteurs poids lourds. En revanche, sur le positionnement plus original de Presque Parfait, il y a encore très peu de monde en France. Les acteurs qui proposent des choses originales se comptent sur les doits de la main et ne sont pas tous des experts e-commerce. C’est aussi pour ça que j’ai choisi ce créneau, je trouvais qu’il y avait vraiment quelque chose à faire.

Tu connaissais un peu le secteur avant de te lancer ou pas ?

Pas du tout ! J’ai mené une petite étude de marché avant de prendre la décision de me lancer.

Et les premières livraisons se sont bien passées ? Tes clients sont heureux ?

Oui, les premières livraisons ont l’air de s’être bien passées, même si elles ont été perturbées par la grève… Mais en tout cas, j’ai quelques retours de clients qui sont très satisfaits et ça fait très plaisir 🙂

Avant de te lancer, y a-t-il certains sites / e-commerçants qui t’on inspiré ?

Oui bien sûr. La plus grande influence (et ça se voit sur le site …) est Patrice Cassard. J’aime beaucoup sa vision du e-commerce et la réalisation de ses projets. Il a un sens marketing hors du commun. Après, il y a d’autres marques qui m’ont plus ou moins directement inspirés (Johnny Cupcakes, Innocent, Michel et Augustin, ou encore les conseils d’entrepreneurs de Gary Vaynerchuck … )

C’est quoi la prochaine grosse étape après le lancement ? Augmenter les références ? Proposer plus de livraisons ?

Oula, beaucoup de choses mais ce n’est pas encore précisément défini. Je dirai que la première étape est de se faire connaitre un maximum d’ici Noël. En parallèle, on continue à travailler avec mon’ry (l’illustrateur) sur des nouveautés. et on commence à réfléchir à la V2 … 😉

Déjà 🙂

Oui, même si ce n’est pas pour tout de suite, ça fait partie des réflexions qui sont longues à mûrir donc on commence maintenant à y penser. Mais la priorité du moment reste de faire grandir la notoriété et de proposer des nouveautés.

C’est quoi ta stratégie principale pour la notoriété ? Référencement? Adwords ? Twitter ?

Pour le moment, les réseaux sociaux et autres blogs m’ont permis de gagner de la visibilité. Les deux prochaines pistes que je vais attaquer sont adwords et trouver des relais dans la presse pour parler de Presque Parfait.

Presse papier ?

Oui, je pense que l’offre Presque Parfait peut intéresser les magazines féminins ou spécialisés maternité / bébé … Je vais les contacter dans les jours qui viennent pour voir ce qu’on peut faire ensemble.

Comme c’est toi qui as fait l’assortiment tu peux nous dire quels sont tes produits préférés ? Ou ceux qui marchent le mieux ?

Difficile à dire parce que je suis attaché à tous les produits mais ceux que je préfère sont le body Sieste Drugs and Rock’n’Roll (je suis archi fan de la créa), du t-shirt un jour j’aurai une moustache et du t-shirt jeune padawan (oui, je suis un geek). 🙂

Au niveau créa tu n’as pas pensé à t’inspirer de lafraise en proposant des concours de créa par les internautes ?

Si j’y ai pensé mais c’est bien plus complexe à mettre en place. Par contre, sans dévoiler de secret, ça fait partie des sujets de réflexion au centre de la V2. 😉

Cool, un scoop 😉 .

Oui, rien n’est fait encore, reste à voir si la communauté des designers de tees seront intéressés pour faire des modèles bébés … 🙂

C’est toi pour le moment qui fais les créas ?

Pour le moment, les créas sont réalisées par mon’ry. D’ailleurs pour la petite histoire, j’ai trouvé mon’ry en allant voir les designers que j’aimais bien sur les sites de tees. La manière dont on travaille pour le moment est je lui fournis des idées et lui les met en images avec sa touche si particulière 😉

C’est aussi la raison pour laquelle l’ouverture à d’autres graphistes va être difficile. Nous avons mis en place ensemble « l’esprit » Presque Parfait et il faut qu’on arrive à le préserver.

Oui, c’est vrai qu’il y a une cohérence graphique sur l’ensemble des produits qui est sympa.

Oui et une cohérence de ton aussi, il faut éviter d’être trop trash ou trop sage, la balance est difficile à trouver.

Moi j’adore « dormir c’est pour les faibles » mais je crois que ca se vend bien non ?

Oui c’est le best seller, je suis d’ailleurs en rupture sur deux tailles de ce modèle mais la réappro est en cours 🙂

Tu es content de ton fournisseur ? C’est dur d’en choisir un, non ?

Oui je suis très satisfait de mon fournisseur. D’ailleurs pour le choix de mes fournisseurs, j’ai toujours privilégié la relation avec eux plutôt que les prix. J’ai besoin de savoir que mon fournisseur est à mon écoute et qu’on forme une équipe pour travailler avec lui. J’aurai pu aller vers un fournisseur moins cher mais celui-ci a par exemple mis en place les sérigraphies écologiques à ma demande. Chose que j’aurai eu du mal à faire chez un fournisseur moins cher je pense.

Pour finir, quel conseil donnerais-tu à un futur e-commerçant pour qu’il réussisse ?

Question très difficile, d’autant que je n’ai pas assez de recul pour donner un « conseil de pro », mais je reprendrai les paroles de Guy Kawazaki en disant que le plus important c’est de se lancer. Il vaut mieux éviter de préparer un gros projet pendant des mois (voire des années), il est préférable de démarrer petit mais de démarrer vite pour tester son concept et le faire évoluer par la suite. En tout cas, c’est le principe que j’ai suivi avec Presque Parfait : Start small but do start !

Et bien félicitations à toi 🙂 . On te souhaite évidement plein de réussite pour ce démarrage !

Merci Benoit 🙂

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

1 Commentaire

Une réponse à “Interview de Benjamin Tournand, fondateur de presqueparfait.com”

  1. Bebe Affaires dit :

    Je me permets de rebondir sur cet article pour faire l’aito-promotion de notre site de vente en ligne d’articles pour bébé http://www.bebeaffaires.com
    Comme l’exemple cité dans cet article, nous avons commencé tout petit (vente sur ebay) et venons de lancer notre V2 depuis septembre.
    Il est vrai que le secteur de la petite enfance est très concurrentiel et occupé par des poids lourds et il faut essayé de se démarquer par l’offre…
    La formule Start small but do start ! a été également notre devise il y’a 1an

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.