Tag : sem

E-commerce et SEM : Mesurer efficacement ses performances

par Benoit Gaillat - Il y a 4 ans

J’ai eu le plaisir de faire une conférence avec G4 interactive ,les créateurs de SEMvisu et Myposeo, sur le e-commerce et SEM  lors du salon e-commerce de Paris en septembre. Nous attendions la vidéo pour pouvoir vous poster la conférence pour ceux qui n’aurait pas eu la chance de pouvoir accéder à la salle (c’était plein) ou au salon (c’était à Paris).

Bref, normalement le salon a filmé notre intervention mais comme nous n’avons pas de nouvelles je vous propose au moins les slides de la conférence ou vous trouverez déjà pas mal d’informations. Si jamais nous recevons la vidéo je l’ajouterai à l’article 🙂

La conférence a abordé la thématique de la mesure du SEM, en commençant par son intérêt et son utilité pour les e-commerçants. Le SEM, pour rappel, c’est association du SEO (référencement naturel) et le SEA (la publicité) et si comme de nombreux référenceurs le « not provided » vous préoccupe je vous conseille de regarder les slides ci -dessous, il y a des solutions.


Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

tags :
2 Commentaires

2 réponses à “E-commerce et SEM : Mesurer efficacement ses performances”

  1. Thomas dit :

    Merci de nous avoir partagé les slides ! Nous attendons la vidéo promis maintenant 🙂

  2. imena dit :

    merci pour e partage (y)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


E-commerce : 10 conseils pour mieux vendre en ligne

par Romain Boyer - Il y a 7 ans

Une lecture intéressante sur le WhitSundayTimes (Australie)

Beaucoup de sites e-commerce se lancent chaque année, et beaucoup disparaissent rapidement, soit parce qu’ils ont mal été conçus, soit parce qu’ils sont peu entretenus, soit parce qu’ils n’ont tout simplement pas trouvé la bonne équation produits/prix/fournisseurs.

Les « 10 conseils » est un titre d’article facile ; après, ce n’est jamais mauvais de (re-faire) le point régulièrement et de compléter sa check-list de patron de boutique virtuelle.

Je reprends les titres donnés par l’article australien et vous mets mes avis sur chaque, tout de même 😉

Les 10 meilleurs conseils pour vendre en ligne

1. Est-ce que la vente en ligne présente un intérêt pour votre business ?

Pour certains business, la vente en ligne présente beaucoup de contraintes, il est donc pertinent de se demander si une simple vitrine ne suffirait pas et ne vous permettrait pas de mieux vous concentrer sur votre coeur de métier. Et puis… est-ce que votre coeur de cible vous cherche par Internet ?

2. Prenez soin de vos descriptions produit

Deux niveaux d’attention : les informations souhaitées par le prospect sont-elles présentes (la largeur d’un réfrigérateur est un élément à ne pas oublier) et les mots clés sont-ils présents pour permettre à la fiche produit de se positionner sur ces mots clés ?

3. Intégrez les médias sociaux

Laissez les utilisateurs communiquer sur vos produits, les conseiller, les mettre de côté, les commenter ; et donnez-leur le coup de grâce le moment venu. Soyez sexy.

4. Maintenez une présentation claire, dans l’air du temps

Les clients veulent des interfaces simples, avec des boutons d’action clairs et visibles, avec différents niveaux d’information. Cette hiérarchie est-elle bien respectée chez vous ?

5. Un minimum de clicks = un maximum de ventes

je crois que l’intitulé est explicite, plus on arrive rapidement à son objectif , et plus on est satisfait. Cela veut dire que si l’information n’existe pas, ce n’est pas grave, mais il faut qu’on puisse le savoir (efficacité des moteurs de recherche, clarté des catégorisations)

6. Identifiez les habitudes de vos utilisateurs

Mettez en place des moyens techniques qui vous permettront de mieux comprendre ce que cherchent vos utilisateurs, où ils s’arrêtent, pourquoi ; pourquoi ne vont-ils pas là où vous souhaitez, quelles sont les pages de sortie, quels sont les chemins habituels.

Je rajouterais bien ma petite patte à ce niveau-là : tenez un tableau à jour chaque semaine avec des indicateurs clairs (pourcentage de recherches infructueuses, produits les plus consultés, catégorie la plus prisée,…) et vous comprendrez bien vite et bien mieux votre boutique.

7. Proposez les bons moyens de paiement

Certains ont l’habitude de payer avec Paypal, via eBay, et sont donc rassurés de n’utiliser qu’un seul moyen de paiement et de limiter les risques, d’autres, en France, préfèrent le chèque, qu’ils trouvent plus sécurisé, d’autres préfèrent utiliser Google Checkout, parce que c’est Google, et d’autres la CB, parce que c’est simple.

Chaque client a une façon différente de voir les choses, il faut proposer à chacun ce qu’il faut pour le rassurer et le faire sortir le moins possible de ses habitudes. On est dans un monde d’autistes !

8. Investissez dans le service client

Il est difficile dans l’absolu d’éviter tout impair. Il convient alors de les gérer au mieux ; il s’agit (1) d’écouter le client et de le comprendre (2) de référencer sa requête (3) d’y répondre au plus vite (4) de lui donner envie de retenter l’expérience – code promo ? – (5) de créer des statistiques sur les problèmes et de régler les problèmes les plus courants

9. Catégorisez vos produits clairement

Tiens, on en parlait plus haut. Il est important que les utilisateurs se retrouvent facilement dans les catégories pour arriver rapidement à la liste des produits qu’ils cherchent.

Rien de plus énervant que d’arriver à Auchan et de se rendre compte qu’ils ont encore changé l’ordre des rayons et qu’on n’arrive plus à retrouver les packs de lait.

Sauf que quand on est chez Auchan, on n’est pas en 2 clics chez le concurrent.

10. N’oubliez pas le référencement sur les moteurs de recherche et ne négligez pas la présentation de vos résultats (SEO + SEM)

Assurez-vous d’utiliser les bons mots clés et de pouvoir vous y positionner. Sinon adoptez d’autres stratégies de mots clés.

Regardez et lisez vos résultats de recherche sur Google et demandez-vous s’ils sont parlants et s’ils donnent envie de cliquer.

Avec Instant Preview de Google, assurez-vous que votre page rend bien vue de loin 😉

Conclusion

Il est important, je pense, de se créer une checklist des points d’attention et d’y revenir une fois par semaine, une fois par mois,…

ET VOUS, QUEL EST LE POINT QUI VOUS SEMBLE LE PLUS IMPORTANT ?

Source : Top 10 tips to selling online | Guides | Whitsunday Times.

Romain Boyer

Romain BOYER travaille pour des startups eCommerce depuis 2005. À cheval entre la technique et la stratégie, cet adepte des tableaux de bord croise toutes les données pour en extraire ses priorités. > Suivre Romain sur Twitter : @RomainBOYER > Son poste : Product Owner eCommerce chez Doctipharma.fr

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Fittingbox recrute un responsable acquisition trafic

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

Fittingbox , leader des solutions d’essayages online pour opticiens (réalité augmentée, toussa …) recrute un responsable acquisition trafic (SEO, Sem, affiliation) . Le poste demande de bonne compétences dans l’acquisition de trafic (of course) et vous mènera très rapidement à manager une équipe pour vous épauler. C’est une très bonne opportunité de développer vos compétences dans un environnement de startup très innovante.

Voici l’annonce précise du poste :

Crée en 2006, FittingBox est devenu le leader des solutions d’essayage virtuel de lunettes sur internet et le partenaire privilégié des acteurs du secteur de l’Optique pour développer leur business via Internet. En forte croissance depuis la création, FittingBox compte déjà des clients parmi les plus grands noms du secteur de l’optique en France et à l’international.

Dans le cadre du développement de nos offres en France et à l’international nous recherchons un Responsable acquisition de trafic, doué en SEO / SEM / netlinking pour positionner au mieux dans les moteurs l’ensemble des sites dont nous avons la gestion (marques, portails, ecommerce…) et participer à la création d’une véritable business unit.

Sous la responsabilité d’un des fondateurs de FittingBox, dans la division Nouveaux Business, vous avez pour mission d’augmenter le trafic en jouant sur les différents leviers d’acquisition. Vous aurez notamment en charge :

  • L’audit technique et sémantique des sites gérés par FittingBox
  • L’élaboration de la stratégie d’acquisition de trafic et sa mise en place
  • La mise en place et l’optimisation de campagne SEM dans le cadre d’objectifs de développement de la volumétrie et de maitrîse du ROI
  • La definition et la mise en place des recommandations éditoriales et techniques
  • La mise en oeuvre de la stratégie de net-linking
  • Le suivi et reporting des actions
  • La communication des résultats
  • La veille technique et concurrentielle pour identifier des opportunités de référencement

De formation (Bac+3/5), vous disposez d’une méthodologie d’aquisition de trafic et notamment SEO que vous avez éprouvé avec succès sur un ou plusieurs sites dans des univers concurrentiels. Vous êtes notamment à l’aise sur les sujets suivants :

  • Référencement naturel (SEO)
  • webanalyse (Google Analytics / Omniture )
  • Gestion de campagnes Google Adwords
  • Affiliation, Emailing, et toute autre souce de trafic potentiel
  • Définition et Suivi des éléments de conversion et KPI’s
  • Maîtrise de l’anglais

Idéalement, vous avez une sensibilité forte en emarketing : création et diffusion de newsletters , utilisation des réseaux sociaux pour créer de l’audience et de la notoriété…

Passion, rigueur, autonomie, et dynamisme seront autant de qualités nécessaires à l’accomplissement de votre mission et à votre épanouissement chez FittingBox.
Vous souhaitez vivre l’aventure entrepreneuriale ? Rejoignez dès maintenant une équipe jeune et passionnée.
Rémunération/ contact :
Votre rémunération, composée d’un fixe et d’un variable ainsi que d’autres avantages, sera fonction de votre profil.

Vous pouvez envoyer votre CV / lettre de motivation et surtout des exemples réussis de sites bien positionnés et/ou avec beaucoup de trafic que vous avez su faire progresser à : jobSEO@fittingbox.com

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Ou trouver du trafic pour son site E-commerce ?

par Benoit Gaillat - Il y a 8 ans

Pourvoir augmenter le trafic de son site E-commerce est une des attentes principale d’un grand nombre de responsables de sites de ventes en ligne. La plupart d’entre eux investissent beaucoup dans le SEO (search engine optimisation ) et le SEM (search engine marketing) , voir en ce moment dans les réseaux sociaux qui sont très a la mode (Facebook, Twitter etc..) . C’est vrai qu’il est important de se construire une expérience dans ces domaines mais il ne faudrait pas oublier tous les autres moyens disponibles, voici donc un récapitulatif des sources de trafic possible pour votre sites E-commerce :

Faire augmenter son trafic, rêve ou réalité ?

1) le référencement « naturel » : objet de toutes les attentions il est fondamental de maitriser ce canal d’acquisition pour espérer faire un volume de vente intéressant.

2) L’achat de mots clefs  : avec bien évidement la célèbre régie de google en première ligne (Adwords)

3) les comparateurs de prix : Kelkoo, Leguide, Shopzilla, Twenga & CO sont vos amis

4) La publicité : les classiques bannières, en format carré , rectangle, popup, pop under ,Skyscraper, Leaderboard . j’écrirai un article pour présenter les différents format de publicité « bannière » .

5) Les sites externe : des blogs , sites , journaux en ligne qui parlent de vous peuvent vous rapporter un grand nombre de visiteurs à peu de frais. cette source de trafic est néanmoins généralement peu qualifiée pour générer des commandes

6) l’affiliation : En France l’affiliation est peu reconnue mais peu pourtant vous apporter beaucoup de trafic qualifié si la campagne est bien gérée et qu’elle valorise suffisamment les affiliés

7) L’emailing : l’e-mailing est une source de trafic très intéressante car vraiment abordable , un email ne coûte presque rien et peut être envoyé à peu de frais à un grand nombre de prospects, attention à ne pas spammer les internautes  bien sur !

8 ) Les réseaux sociaux : ils sont très a la mode en ce moment et font rêver bon nombre de sites E-commerce (Facebook aurait eu plus de 400 milliards (oui milliards) de pages vues en mars 2010 ).

Voici donc le type de répartition que vous devez extraire tous les mois afin de suivre l’évolution de la diversité de votre trafic :

Sources de trafic

Vous pouvez même allez un peu plus loin et mesurer votre dépendance à vos fournisseurs de trafic :

Dépendance de votre trafic à un fournisseur

C’est pourquoi il est important de travailler toutes les sources de trafic afin de ne pas devenir dépendant d’un fournisseur, bien souvent google. Ne travaillez donc pas uniquement votre référencement SEO ,même si les autres sources vous coute plus chères développez les !

Et vous vous misez sur quoi pour faire monter votre trafic ?

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

5 Commentaires

5 réponses à “Ou trouver du trafic pour son site E-commerce ?”

  1. Promotion Ecommerce dit :

    Merci pour ce récapitulatif.

    y aura toujours cette distinction entre le trafic qualifié et les touristes. Ce dernier est négatif s’il arrive par des moyens de communication payants d’où la nécessité de cibler au mieux les annonces.

    Erwan
    Good Luck Ecommerce.

  2. Tattoo tatouage dit :

    Bonjour,
    je suis à la recherche d’infos sur le trafic mensuel moyen des sites e-commerce par secteur. Connaissez-vous des études de benchmark gratuites de préférence et ayant un minimum de fiabilité ? Ou un site permettant le partage de données de ce type ?

  3. Valade-tool dit :

    BON DEPART

  4. Alexandre dit :

    Super Récap!!!

  5. vianney@coque samsung galaxy s4 dit :

    bonjour

    Superbe article reflétant la réalité beaucoup d entre nous se focalise sur le référencement naturel mais comme vous le stipulez il faut travailler tous les source de trafic ainsi que les places de marchés
    merci pour tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.