Tag : seeurank

Impact des balises Hn sur le référencement d’une page

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Après avoir testé il y a quelques temps l’impact de la balise Title sur le référencement j’ai continué mes petites expériences (et je ne suis pas le seul, voir la fin de l’article) en modifiant la structure Hn du blog afin de mesurer l’impact de ces balises sur le positionnement.

Rappel sur les balises Hn

Les balises Hn (« n » pour nombre entre 1 et 6 : H1, H2, H3, H4, H5 et H6) sont des balises html permettant d’encadrer les titres et sous titre de page jusqu’à 6 niveaux de profondeur. Elles sont très utilisées pour structurer le contenu texte d’une page. Voici l’exemple d’une balise H1 :

Organisation des balises Hn de la homepage avant optimisation

J’ai décidé de faire ces tests sur ma homepage qui était organisée comme ceci à l’origine (structure par défaut du template) : 

Il y avait donc 6 titres H1, dont un avec un contenu fixe, le titre du blog, et 5 au contenu variable en fonction du nom des articles. La thématique de la page, une des données les plus importante d’après moi, en était donc affectée doublement :

  • Pas de balise « Maitre » pour guider le sujet et la thématique de la page
  • Des Balises H1 changeant presque tous les jours sur la homepage

Organisation de la page après optimisation

J’ai donc remedié à ces deux problèmes en réorganisant la structure de la page de la façon suivante :
J’ai tout simplement modifié les titres des articles pour transformer les balises de H1 en H2, ces titres ont donc un peu moins d’importance sur la homepage et la thématique de la page est recentrée sur le seul titre H1 restant : celui optimisé pour les mots clefs de la homepage (blog e-commerce et info e-commerce).

Quel est l’impact chiffré de la structure de la homepage ?

L’impact à pu être mesuré très rapidement, en moins d’une semaine, avec un gain de +4 places sur le mot clef   « blog e-commerce » :
Note : les résultats sont, comme d’habitude, mesurés avec Yooda SeeUrank.
Je suis assez surpris du temps de réaction de google et du gain de place, je savais que la structure des pages avait une importance capitale mais ces chiffres le prouve bien, en moins d’une semaine vous pouvez gagner au moins 4 places sur la 1ere page de google en ayant une structure plus optimisée.
Il reste encore bien sûr beaucoup à faire car la page est loin d’être optimisée à 100% (en pur white hat bien sûr) le gain de place peut donc être encore plus important.

Voici un autre test intéressant

Vous vous en doutez dans le web je ne suis pas le seul à faire des tests de nouvelles balises et de nouveaux moyens de gagner des places, la palme de la créativité revient cette fois ci à Olivier Levy pour avoir mis en place ce petit test :

J’espère qu’il nous donnera des infos sur les résultats rapidement 😉

 

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

9 Commentaires

9 réponses à “Impact des balises Hn sur le référencement d’une page”

  1. Pas mal, pas mal… ça monte doucement mais surement 😉

    Je te suis de près, mon dernier test m’a permis d’atteindre la 1ère page (10ème) sur « blog ecommerce » en 48h.

    Et je suis passé 2ème sur « consultant e-commerce » 🙂

  2. Il faut que tu me décrives tes tests pour que je puisses voir l’impact moi aussi 🙂 .
    J’aime beaucoup le test d’olivier, en plus il a peu de risque de baisser dans les classements avec son nom de domaine 😉

  3. Mickael@Echarpe de portage dit :

    Sympa ces petits tests car pas toujours facile de mettre en place des tests directement sur son site ecommerce de peur de flinguer sur référencement…

    Je suis lecteur du blog d’Olivier Levy et je doit dire que je n’avais pas compris sur le coup son titre car je ne passe pas par GG pour arriver sur son blog (favoris).
    Créatif en effet 🙂

  4. Peggy dit :

    Perso, je ferais encore qqs modifs :

    page article :

    tu as deux H1, il n’en faut qu’une seule. Tu n’as pas d’H2. Donc je mettrais au choix la H1 sur le titre du blog et la H2 sur le titre de l’article. Tu peux enlever les H4 et certaines H3 inutiles. Mais comme il faut normalement que les Hn soient différentes sur chacune des pages du blog, le mieux serait de mettre la H1 sur le titre de l’article, la H2 sur un bout de texte avec des mots clés en rapport avec le titre de l’article.

    Sur la home :

    la H1 sur le titre, mais là problème de retrouver cette balise sur toutes les pages du blog. A moins que tu puisses modifier ça. Sur wordpress on peut, overblog je sais pas. Sinon créer un sous-titre présent uniquement sur la home sur laquelle tu mets la H1. H2 sur titre d’article, bien, et par contre supprime les H4 et certaines H3.

    Voilà c’est clair ?

  5. bgaillat dit :

    Oui mais la page article est en train d’être testée ailleurs 🙂
    Je peux pas tout modifier sans attendre sous peine de ne pas pouvoir mesurer les facteurs 😉 .
    Mon but (sur info-ecommerce) n’est pas d’avoir la page la plus optimisée mais de mesurer l’impact des différents éléments nuance 🙂
    Ceci dit je testerai ta version très bientôt histoire de voir

  6. bgaillat dit :

    Oui je ne me voit pas tester ça sur mes sites e-commerce ! le blog sert à ça histoire de voir si ça vaut le coup ou pas

  7. seo-dev dit :

    Est-ce que le titre de ton blog est plus proche que les titres de tes articles de l’expression  » blog e-commerce » ?

    Si c’est le cas ca peut fortement biaiser ton test

  8. Oui bien sûr , le titre H1 de la home est plus en relation avec « Blog E-commerce » mais le titre n’a pas changé sur la période étudié.
    L’info de l ‘article c’est : un titre optimisé mais des sous titre variés peut faire baisser ton ranking 😉

  9. Alex de Stickeramoi.com dit :

    C’est assez rapide comme résultat!
    Je viens de me rendre compte que mes balises H1 sont le titre de mes produits, et que je n’ai pas mis à l’intérieur de ceux-ci mon principal mot-clés… gloups… Je m’en vais modifier mes 3 300 fiches produits…!
    Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Test du logiciel Yooda SeeUrank

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

J’ai eu le plaisir de tester pendant 1mois 2mois (parce que j’ai mis un peu de temps à faire les captures…) le logiciel SeeUrank codé par les petites mains crochues des référenceurs de chez Yooda, oui les référenceurs ont les doigts crochus à force de tapper sur ce pauvre très riche Google mais là n’est pas le sujet.

Restons concentré parce que vous allez en avoir besoin, de concentration, tellement la suite logicielle SeeUrank est riche fonctionnellement parlant. Le nombre d’informations incluent dans SeeUrank est tout bonnement hallucinant, il y en a presque trop au départ et on se retrouve un peu perdu les premiers instants.

Moi qui sors de plusieurs années de Rank Checker et de fichiers Excel customisés je ne sais plus où donner de la tête, cela me rappelle un peu ma première impression sur Google Analytics :

Wouaw, c’est beau mais ca veut dire quoi tous ces chiffres ?

Il faut admettre que les informations nécessaires pour commencer sont toutes réunies dans une belle doc dispo en ligne qui doit être à mon avis potassée pour bien comprendre le potentiel de l’outil. Je me rends compte que je vous raconte tout ça sans avoir  pensé à vous dire simplement à quoi sert Yooda SeeUrank.

A quoi sert SeeUrank ?

SeeUrank c’est un peu le Google analytics de votre visibilité en référencement naturel, c’est à dire qu’il scanne, mémorise et compare tout un tas d’informations vous permettant de comprendre l’évolution de votre référencement et de pouvoir mesurer la bonne avancée de votre stratégie de référencement.

Cette stratégie est divisée en 5 partie sur SeeUrank, l’analyse de site, la concurrence, la popularité, la performance et l’indexation.

On peut lancer les 5 analyses directement depuis cette page et suivre la progression. Certaines analyses sont très rapides, d’autres prennent une heure ou deux en fonction de la configuration et du nombre de requêtes à traiter.

ça mouline, il faut patienter

Vous obtenez tout un tas de graphiques, de chiffres et de courbes qui vous permettent d’analyser votre position. Attention , la partie « configuration » de l’analyse est primordiale ! Une « mauvaise » configuration va fausser votre vision des choses, par exemple avec les requêtes que j’ai configurées sur cette analyse on peut voir que  info-ecommerce est leader sur son secteur :

Bien sûr cette vision est déformée, en partie ;), car j’ai configuré dans les mots clefs le nom de domaine ‘info-ecommerce’, forcément les « concurrents » ne sont pas placés dessus donc ma position est favorisée.

Comment créer un projet avec SeeUrank ?

Pour créer un nouveau projet et bien le configurer voici quelques instructions :

Tout d’abord commencez par cliquer sur « créer un nouveau projet » et renseignez les éléments de bases :

 

La deuxième partie, « paramètres » , est celle qui demande une bonne configuration, et donc une bonne étude préalable. Vous pouvez trouver des conseils pour sélectionner vos mots clefs dans pas mal d’articles sur info-ecommerce, comme par exemple la deuxième partie de la construction d’une stratégie de référencement.

Dans « url du site principal » il faut renseigner l’adresse du site qui sera suivie, généralement le vôtre mais vous pouvez étudier également vos concurrents.

Dans « Autres sites » vous devez renseigner les urls des concurrents, cela permet de faire des comparatifs de positionnement et d’évolution mais vous aurez moins d’informations sur eux que si vous les renseignez en tant qu’ « url principale ».

Dans « Mots clefs » il faut renseigner la liste des mots clefs sur lesquels vous essayez de vous positionner et pas seulement ceux de la homepage.

Dans la troisième partie de la configuration il vous faudra choisir les moteurs de recherche que vous allez suivre parmi le grand nombre proposé :

Cela dépend évidement de votre cible géographique, faites donc au cas par cas en fonction de vos sites, sur des sites français je me contente de Google vu sa part de marché mais rien ne vous empêche de tout suivre, l’analyse n’en sera qu’un peu plus longue.

Et voici le récapitulatif de votre projet, prêt à être lancé et analysé :

Il est temps de lancer les analyses et de récolter des données pour optimiser votre site !

Points positifs

  • Une richesse fonctionnelle hallucinante
  • Un outil très efficace pour mesurer l’évolution de son référencement et de celui des concurrents
  • La possibilité de suivre beaucoup de sites très facilement
  • Un énorme gain de temps avec pas mal de fonctions automatisables

Points négatifs

  • Une sorte de « latence » lors de l’utilisation du logiciel
  • Une formation indispensable pour maîtriser l’ensemble du logiciel
  • L’ergonomie pourrait être un peu améliorée
  • Je n’ai pas vu de fonction d’export des données

Conclusion

Je pense que Yooda SeeUrank est un excellent logiciel de suivi de positionnement mais est plutôt destiné à « de vrais référenceurs » , à comprendre dans le sens « ayant le temps d’exploiter les données » ou devant analyser beaucoup de sites. Pour faire une comparaison avec Google Analytics, si c’est pour regarder ses pages vues tous les jours ce n’est pas vraiment utile de l’acquérir.

Si vous voulez vous plonger réellement dans l’étude de vos concurrents et de l’évolution de votre positionnement et que vous avez le temps d’analyser les données et de comparer avec votre stratégie alors oui Yooda SeeUrank est un très bon outil qui vous permettra de gagner du temps, et donc de l’argent,  dans votre tentative de conquête du monde d’amélioration de votre SEO.

 

Pour télécharger une version d’essai c’est sur le site de Yooda -> http://www.yooda.com/produits/soft/

N’hésitez pas à le tester et à donner votre avis sur Yooda SeeUrank dans les commentaires !

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

20 Commentaires

20 réponses à “Test du logiciel Yooda SeeUrank”

  1. Mickael@Couches lavables dit :

    J’ai déjà eu l’occasion de tester la version d’essai il y a un certain temps (pas la dernière version). J’ai également un ami ecommerçant titulaire d’une licence qui m’avais fait une démo.

    Franchement j’ai pas trouvé ça transcendant par rapport au prix que ça coûte.
    Ca regroupe en 1 seul outil tout ce que plusieurs autres outils peuvent faire gratuitement….
    Alors d’accord, on gagne du temps en utilisant ce logiciel vu que toutes les infos sont regroupées en une seule.
    Mais comme il faut du temps pour analyser en profondeur son seo et vu le prix de la licence c’est un outil uniquement destiné à des personnes qui ne font que du seo et rien d’autre !

    Après ce n’est que mon avis…

  2. bgaillat dit :

    Oui c’est un outil pour les experts SEO ayant le temps d’analyser les données, c’est exactement ce que je dis dans l’article 🙂

  3. rachat credit dit :

    Super logiciel en effet ! Cela fait plus de 4 ans que je l’utilise.
    En revanche, je suis toujours déçu sur la façon dont on exporte les données.
    Paramétrable oui… mais le style CSS on s’en fiche un peu.
    Je pensais qu’il serait plus paramétrable au niveau des colonnes à afficher, rapport de date à date…

    Par exemple, je ne peux pas faire un rapport sur 2 dates. Il prend la date du dernier rapport (je parle au niveau de l’exportation)

    Bref, je trouve ça assez dommage.

    L’exportation / rapport est à revoir.
    Toutefois, je vous le conseille fortement.

  4. Daniel Roch@WordPress dit :

    Pour l’avoir moi-même testé en long, large et en travers sur mon blog (cf cet article : SeeURank Falcon), je ne peux que confirmer ce qui est dit dans cet article : SeeUrank est sans doute l’un des meilleurs outils SEO qui existe pour analyser son site et suivre efficacement son positionnement.

    Par contre, il est très gourmand en ressources pour l’ordinateur…

  5. bgaillat dit :

    Oui, déjà je n’avais pas trouvé l’emplacement permettant de le faire et ensuite j’ai trouvé ça assez compliqué in-fine, dommage car le reste est très pratique.

  6. bgaillat dit :

    Ah oui excellent article que je n’avait pas lu, ceci dit je n’ai pas voulu tout mettre dans le même article pour ma part pour faciliter la lecture.
    Très bon blog par ailleurs seomix, bravo !

  7. rachat credit dit :

    @Daniel Roch : Je parle plus particulièrement de l’exportation des données… ça reste très pauvre dans le choix du paramétrage.

    Je ne reproche en rien dans l’utilisation du logiciel.
    Quoique… dommage qu’on ne puisse pas glisser un projet vers un autre projet 🙂

  8. papilloon@marché de niche dit :

    J’utilise chez yooda, leur logiciel d’inscription dans les annuaires yooda submit tres performant, yooda seeurank m’interesse moins, mais cela reste un bel outil.

  9. bgaillat dit :

    Je vais le tester dans pas longtemps Yooda submit je ferais un petit compte rendu également

  10. Kiki Moreau dit :

    Article super intéressant qui me donne envie de tenter l’expérience sur Yooda SeeUrank. Je viens d’ouvrir une boutique en ligne et le référencement ressemble pour moi au « tonneau des Dannaïdes » !!!
    À suivre…

  11. traiteur entreprises dit :

    Salut Benoit,
    Mon analyse est (enfin) en cours, ça fait des mois que j’avais envie de le tester !
    Tu as fait l’essai de yooda submit ? Quelle est la différence avec xrumer ?

  12. bgaillat dit :

    J ai pas encore testé yooda submit, ni X Runner du coup, faut y aller doucement avec des sites ecommerce et j ai pas trouvé de cible peu risquées pour le moment pour moi. Enfin yooda submit est pas trop risqué lui .

  13. SBX dit :

    J’ai acheté 2 licenses Yooda cette année et pour le prix je suis déçu. C’est un outil très agréable visuellement mais pour le reste à peu prés rien ne va. Ça plante une fois sur 2 (super donc pour les agences), ça s’exporte mal (ce qui est pourtant l’atout numéro 1) et ce n’est pas ergonomique.
    Ajoutez à cela une aide en ligne très très sommaire (ils espèrent vendre des formations à prix d’or) et des non sens.
    Pour le prix il y a beaucoup mieux et surtout moins cher.
    Submit est plus sympa. Il y a quelques lourdeurs mais j’en suis satisfait.

  14. bgaillat dit :

    Moi j’ai jamais eu de plantage et les rares fois ils ont toujours trouvé une solution et publié un correctif, contact les non ?
    Tu penses à quoi par exemple quand tu dis « beaucoup mieux et surtout moins cher » ?

  15. plateaux repas dit :

    Salut Benoit !
    Je viens de tester myposeo et ça a l’air vraiment bien fichu !
    Je rêve toujours d’un petit algo qui donnerait les mots à travailler en priorité selon le volume de recherche, mais pas encore trouvé :((

  16. Traiteur dit :

    Bonjour et merci pour votre article, je cherche justement un logiciel pour l’analyse précise de mes sites internet. Je vais tester notre ami yooda au plus vite.

  17. Debloquer blackberry dit :

    Bonsoir Benoit

    Merci pour cet article, je me demandais justement si ca valait le cout de mettre 40 euros par mois sur cela. Je suis pas expert SEO, mais possédant plusieurs sites web, je pense que je vais tenter l’expérience…

  18. Samuel dit :

    J’ai testé aussi et fortement apprécié la démo à distance avec l’équipe Yooda SeeUrank.
    L’utilisation sur ordinateur portable est déconseillée car généralement la RAM de la carte graphique est partagée et SeeURank est gourmand côté mémoire de la carte graphique…

    Je me tâte pour la licence 😉

  19. SlySEO dit :

    Si tu ne perçoit pas l’avantage d’un outil pro par rapport à des outils gratuit… c’est que l’outil pro n’est pas fait pour toi. 🙂
    seeurank (excellent) ou autre logiciels pro fournissent infiniment plus de données et de fonctionnalités que les tools gratuits. Mais ces infos ne sont pas utiles à tout le monde.

  20. Yooda dit :

    Bonjour à tous;

    Évidemment, n »hésitez pas à nous questionner sur le logiciel, via le support par exemple : support.yooda.com

    A remarquer que les consommations de ressources utilisées par le logiciel a largement été améliorée depuis la sortie. Ca reste une « grosse » application, surtout si vous lui faites brasser beaucoup de données, mais ça roule.

    En ce qui concerne les exportations, il y a eu un arbitrage. Les fonctions copier/coller des tableaux/graphiques permettent de comparer les dates que l’on veut. En revanche, pour les modèles de rapports, il y a eu un arbitrage.
    En résumé, si on veut des rapports automatisables et qui soient réutilisables d’un projet à l’autre, ils ne pouvaient pas contenir de filtres spécifiques. Par exemple, si je dois choisir les dates avant d’obtenir le rapport, celui-ci n’est plus automatisable. de même, si j’ajoute un filtre pour n’afficher que les résultats du site toto.com sur le groupe de mots-clés « humour », ce modèle de rapport n’est plus utilisable dans un autre projet.
    Ces fonctionnalités existaient dans la version précédente de SeeUrank et n’étaient pas utilisées car trop complexes.
    En concertation avec nos clients, nous avons donc privilégié l’automatisation et la réutilisation des modèles sur la personnalisation… auquel répond la fonction copier/coller.

    En ce qui concerne le masquage des colonnes, c’est tout à fait possible en modifiant la CSS. Chaque tableau, chaque colonne à son propre ID. Il suffit de le repérer et de le masquer dans la CSS 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.