Tag : performance

La performance des sites e-commerce n’est plus une option

par Benoit Gaillat - Il y a 4 ans

Si aujourd’hui le e-commerce se porte bien avec ses 15 % de croissance et ses 100 000 (et plus )  sites e-commerce il faut bien reconnaître que la qualité n’est pas toujours au rendez vous, surtout dans la performance des serveurs. De nombreux sites restent très lents, y compris dans le top 100 des sites e-commerce.

C’est en train de changer bien sûr pour plusieurs raisons : google qui accorde de l’importance à la vitesse de chargement, les sites se professionnalisent, et les prestataires innovent avec des offres cohérente  comme par exemple Prestashop qui fait un partenariat avec ovh pour proposer des serveurs optimisés pour ce CMS (bon y’a aussi 772424.com qui inclut l’infogérance lui).

Aujourd’hui je vous propose donc une infographie qui récapitule pourquoi la performance des sites e-commerce n’est plus une option : concurrence entre les sites, attente des consommateurs, règles de Google, sites devant être accessibles sur des objets peu performants et/ou mal connectés au réseau (mobiles par exemple) etc..

Infographie sur la performance des sites e-commerce.

En bonus en bas de l’infographie une liste de 10 conseils pour optimiser votre site e-commerce.

performance-ecommerce

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

4 Commentaires

4 réponses à “La performance des sites e-commerce n’est plus une option”

  1. Davud dit :

    Cette infographie est vachement bien foutue !

    On peut être content d’avoir un site e-commerce qui s’ouvre en moins d’1s !!!

    Le nombre de sites multiplié par 4 en 5 ans c’est hallucinant, on comprend aussi que tout le monde n’a pas les finances pour un serveur dédié.

    Merci Benoît

  2. Deliled dit :

    Merci pour ces infos.

    Nous avons beaucoup de travail a faire depuis que nous avons lu votre post c très très intéressant.

    Mais d’ou sortez vous toutes ces infos? quels sont vos sources?

    Cette optimisation doit être sur la page d’accueil uniquement ou cela doit être le cas pour toutes les pages?

    Merci d’avance pour vos réponses,

  3. La vitesse du site est importante sur l’ensemble des pages, surtout dans le tunnel d’achat 🙂
    Pour les sources elles sont toutes indiquées en bas de l’infographie

  4. Alex dit :

    Il est important de bien suivre les temps de chargements côté serveur avec des outils dédiés, notamment pendant les soldes où les infras taillées trop justes ou non scalables pourraient perturber le passage de commande.
    L’optimisation côté template n’est pas non plus a négliger.

    Il faut savoir se mettre dans la peau de vos visiteurs pour proposer un parcours simple et rapide.

    Le source mentionnant amazon et le taux de conversion / performances commence un peu a dater.
    De nos jours avec des réseaux et hardware toujours plus rapides la tendance serait probablement empirique et d’autant plus importante, d’où le choix de google de pénaliser les sites trop lents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


L’impact des performances sur le e-commerce

par Romain Boyer - Il y a 6 ans

StrangeLoop vient de sortir une infographie plutôt intéressant sur l’impact des performances sur les sites Internet.

Parmi les chiffres mentionnés :

  • 1 seconde de chargement en +  = – 7% de conversions, 11% de moins de pages vues, 16% de satisfaction consommateur en moins
  • une page web ferait en moyenne 700 ko en 2012 et contiendrait 83 médias (de la CSS aux animations flash en passant par les vidéos, et autres animations)
  • 100 millisecondes de gagnées en temps de chargement pour Amazon représente +1% de CA
  • les visiteurs ayant eu les 10% des pages les plus rapides sur le site d’AOL ont vu 50% de plus de pages que ceux ayant eu les 10% des pages les moins rapides à charger
  • Yahoo a augmenté son trafic de 9% à chaque fois qu’elle a amélioré son temps de chargement de 400ms
  • la Mozilla Foundation estime qu’en baissant de 2.2s le temps de chargement de ses pages, cela a généré +60M de téléchargements par an
  • 57% des consommateurs abandonnent un site après un chargement de 3 secondes
  • 80% de ceux-ci ne reviendront jamais
  • Environ la moitié de ces derniers parleront de leur expérience négative à leur entourage
  • Les utilisateurs ont l’impression que le temps de chargement est 15% supérieur à ce qu’il n’est réellement
  • Par le cheminement du téléphone arabe, ces derniers exagèreront en parlant généralement de 35% de temps de chargement de + que ce qu’il n’est réellement

Des chiffres très intéressants, et riches d’enseignements donc, d’un sondage américain il faut le préciser.

Qu’en est-il chez vous ?

Chose intéressante, j’ai réussi à trouver un certain suivi dans mes stats entre les pages vues et la vitesse du site (dans Google Analytics, rubrique Contenu > Vitesse du site, en comparant les deux indicateurs Semaine par Semaine sur 4 mois).

Et on voit que dès qu’il y a un événement particulier, comme les soldes, les utilisateurs fouinent déjà beaucoup plus. Ceci explique pourquoi des sites comme CDiscount peuvent marcher aussi bien en étant aussi lents.

Je précise que le début de la courbe ci-dessous représente le moment où la fonctionnalité de capture de vitesse de chargement des pages est entrée en action sur Google Analytics

Vitesse en bleu foncé versus nb de pages vues en clair, les courbes se suivent, sauf événement

Les sources se trouvent dans l'infographie de StrangeLoop

Romain Boyer

Romain BOYER travaille pour des startups eCommerce depuis 2005. À cheval entre la technique et la stratégie, cet adepte des tableaux de bord croise toutes les données pour en extraire ses priorités.

> Suivre Romain sur Twitter : @RomainBOYER
> Son poste : Product Owner eCommerce chez Doctipharma.fr

9 Commentaires

9 réponses à “L’impact des performances sur le e-commerce”

  1. Mickael@Echarpe de portage dit :

    Très intéressant ce post.
    On sait bien que le temps de chargement joue un rôle important mais je ne pensais pas à ce point là !

  2. Cela fait des années que l’on rabâche la même chose sur te temps de chargement des pages mais si tu analyses un peu les principaux e-commerçants français c’est catastrophique 🙂
    Je le sais j’ai fait l’étude , ça vaudrait le coup de la publier …

  3. Sylvain@Achat Vin Languedoc dit :

    Nous avons divisé à peu près de moitié le temps de téléchargement sur Midi-Vin (http://www.midi-vin.com). On attend de voir si celà pèse vraiment sur le SEO du site comme le dit GG et sur la transformation comme le dit cet article. Rendez vous dans quelques mois …

  4. Roms dit :

    Ben oui parce que si tu as une vraie offre, exceptionnelle, les gens restent. L’offre peut être exceptionnelle par sa clarté (moteur de recherche de RueDuCommerce,…), par son prix (CDiscount, Vente Privée),… alors que ces sites sont plutôt lents !

    C’est ce que je dis dans mon article, ces règles ne valent pas pour les grands commerçants car l’attractivité du catalogue se suffit à elle-même.

  5. Roms dit :

    Intéressant, n’hésite pas à nous faire des retours !

  6. Hervé Loevenbruck dit :

    Merci et bravo pour cette synthèse. Je savais que ces performances avaient une incidence mais aussi importante ? Que faut-il faire en définitive ? Question de navigateur, de lecture, de support ?
    Je vous conseille d’aller regarder un article de clubic.com sur les performances des sites de e-commerce high tech, il y a tout juste 1 an… C’est surprenant 🙂 http://bit.ly/ws8a0t

    Bonne soirée.

  7. Roms dit :

    Questions intéressantes en effet Hervé, il y a des pistes à explorer.

    J’ai proposé quelques pistes techniques dans un article dédié sur mon blog plus technique : http://www.astucesdewebmaster.com/architecture/mon-site-est-lent-que-faire-serveurs-dedies-391

    Fais-moi un retour pour améliorer cet article si besoin 😉

  8. Hervé Loevenbruck dit :

    Merci Romain pour ces infos !
    Bonne journée.

  9. […] chargé au bout de 3 secondes. Pour se laisser convaincre, il suffit de prendre connaissance des chiffres qui illustrent l’impact qu’a la performance d’un site sur son taux de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.