Tag : page produit

Cross Selling intelligent depuis une recherche

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Je dois admettre que j’ai eu un peu de mal a trouver un titre à cet article pour définir précisément cette excellente trouvaille faite sur le site Amazon.

C’est un mélange entre un système de cross selling (donc vendre des produits complémentaires) et de « mini-catégorie » dynamique en fonction de votre recherche google. Je m’explique

  • Allez sur Google et déconnectez vous de votre compte google
  • Recherchez dans Google les mots clefs « baguette hermione » et cliquez sur le résultat d’Amazon (normalement dans les premiers résultats)
  • Vous obtiendrez votre page produit mais avec une petite surprise :

Cross selling Amazon depuis une recherche google

Un bloc de produits complémentaires juste au dessus de la fiche produit, ce bloc n’est pas là tout le temps (il vous suffit de regarder une autre fiche produit pour ne plus le voir) mais Amazon affiche des produits complémentaires en fonction de votre « refferer » (pour faire simple le mot clef que vous avez tapé dans Google), c’est plutôt très malin car plutôt que de retourner sur google pour poursuivre votre recherche vous allez cliquer sur les produits pour trouver le bon et naviguer sur le site. J’imagine que cela doit diminuer fortement le taux de rebond sur les landing pages et donc optimiser la conversion.

D’un point de vue référencement ecommerce cela est bien joué également car vous pouvez voir que ces produits très similaires sont indiqués avec des titres très concis mais tous différents :

  • Baguette – Hermione
  • Harry potter – Baguette de Hermione Granger
  • Harry potter – Baguette – Hermione
  • Baguette lumineuse -Hermione
Cela permet d’apparaître sur plus d’expressions très thématiques et donc de booster la longue traîne d’Amazon, le tout avec des produits de la marketplace (donc « gratuits » pour Amazon) tout en redirigeant les internautes vers plus de produits. Quand on vous dit qu’Amazon est une machine de guerre du Ecommerce !

Maintenant pourquoi a t’il fallu vous déconnecter de votre compte Google ? Tout simplement parce que depuis quelques mois Google est passé en https par défaut et le https ne transmet pas les refferers (d’ou les mots clefs « Not provided » dans votre interface google analytics )

Merci à Nicolas de Ovni9 de m’avoir envoyé cette info, n’hésitez pas à me contacter si vous voulez partager vos découvertes sur les sites marchands !

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

16 Commentaires

16 réponses à “Cross Selling intelligent depuis une recherche”

  1. Francois (Rentashop) dit :

    Ah oui, joli ! Très bien pensé leur truc… chapeau….

  2. Ludovic dit :

    Une très belle fonctionnalité.. Mais elle est « mort née » car avec le codage https de google tout porte à croire que elle sera de moins en moins utilisée. Quoi qu’il en soit je reste toujours stupéfait du très gros travail fait par Amazon en matière de profiling et ciblage produit !

  3. Sur Info-ecommerce j’ai toujours 70% des recherches qui remontent le mot-clefs, ça laisse encore un peu de marge pour une fonctionnalité « mort-née » qui doit bien rapporter quelques millions à Amazon 🙂

  4. david dit :

    Excellente idée de la part d’Amazon!

  5. Graphemeride dit :

    D’autant que Bing envoie encore le mot clé dans les liens sortants… non?

  6. Oui Bing envoie toujours les refferers mais bon en France il n’est pas super utilisé quand même pour le moment…

  7. Antoine dit :

    Sympa comme technique, par contre vous dites que ça optimise aussi le référencement du site, mais Google aux dernières nouvelles ne transmet pas de referer donc lors de son crawl il ne verra pas ces liens internes…

  8. Tu as raison Antoine, ma phrase est mal formulée mais je voulais dire que c’est les 4 fiches produits bien différentes qui boostent la longue traîne et non pas l’éventuel linking entre les produits du à ce système.
    Google ne verra en effet pas ces liens vu qu’il ne transmet pas de referer.

  9. Antoine dit :

    En effet à ce niveau c’est vraiment très bien joué. Sûrement le résultat d’analyses poussées sur la longue traîne.

  10. Nicolas Bahout dit :

    Autre info intéressante. En https, si le lien cliqué est un adwords, la recherche faite de l’internaute est récupérable… Je pense que tout le monde à compris à quoi ça peut servir…

  11. Rémi dit :

    J’ai trouvé la fonctionnalité tellement intéressante que je l’ai mise en place sur 2 de mes sites : http://www.maskingtape.fr et http://www.mycrazystuff.com

    Vous pouvez faire des essais en utilisant des mots clés comme « masking tape rouge » ou « mycrazystuff verre à bière »

    Les premiers résultats semblent encourageant…

    Merci pour l’article 🙂

  12. Je viens de tester ça semble bien marcher ! Tu as fait ça comment si ce n’est pas indiscret ? J’imagine qu’il n’y a pas de module prestashop pour le faire en direct ?
    Si tu as des chiffres à nous communiquer n’hésites pas 😉

  13. médaille chien dit :

    AMazon est excellent dans ce domaine ! encore une fois, un cross selling affiner récolte de meilleur résultat qu’une simple liaison de produit par catégorie

  14. Rémi dit :

    J’ai même tellement adoré l’idée que j’ai mis un module Presta sur l’Addons : http://addons.prestashop.com/fr/fonctionnalites-front-office/5541-Selling-Research.html

    J’ai pas eu le courage de mettre en place un test A/B pour tester tout ça. Mais si je regarde le taux de rebond à partir des recherche, nous avons sur nos 2 sites en test, une diminution d’environ 5% 🙂

    Ce qui n’est pas mal du tout…

    Bravo encore pour ce blog passionnant 🙂

  15. Merci pour ces retours, pour le lien et pour le compliment 😉

  16. Christopher dit :

    Bonjour,

    Je viens de découvrir ce blog il y a quelques jours seulement! Vraiment très intéressant!
    Cet article a été écrit depuis un peu plus de 10 mois maintenant, et c’est vrai qu’aujourd’hui on peut voir de plus en plus de site e-commerce se mettre à l’e-merchandising (Cross & Up selling, et plus encore…).
    La possibilité de développer des stratégies de vente pertinentes comme l’on peut voir dans cet exemple d’Amazon est maintenant accessible facilement via Endeca (pour les très gros compte!) ou à travers des modules Prestashop, Magento. (Je pense notamment à Prediggo ou Compario).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


SEO et E-commerce

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Le SEO et le E-commerce sont indissociables depuis plusieurs années et même si je reste persuadé qu’un site marchand 100% orienté sur le référencement n’est pas une bonne idée il est presque impossible de se passer complètement du SEO dans sa stratégie de trafic.

Pour rappel le SEO, ou Search Engine Optimisation (optimisation sur les moteurs de recherche en bon français), est un synonyme du mot référencement, c’est la « discipline », oui c’est presque un sport 😉 , qui consiste à faire mieux remonter des pages sur les moteurs de recherche.

Les sites E-commerce se prêtent plutôt bien au référencement grâce à leur grand nombre de pages, qui dépend de la taille du catalogue produit, et à leur structure assez hiérarchique, les produits sont généralement bien rangés dans des catégories et sous-catégories.

De façon assez (très) générale, plus vous avez de produits, plus il est facile de référencer un site e-commerce, en effet plus vous « ratissez large » plus il y a de chance de capter du trafic, ceci dit la même chose est valable pour les sites non-ecommerce.

La règle principale avec le SEO et l’E-commerce et même en SEO tout court c’est que tant que vous n’avez pas de page sur la thématique que vous visez il n’y a aucune chance d’être positionné. Ça peut paraître bête mais pour être présent sur le mot clef « chaussure » il vous faut une page qui parle de chaussures. Ca parait évident avec un mot clef générique mais cela est valable pour les expressions à deux ou trois mots clefs. Si vous n’avez pas une page « Lingerie pas chère » il vous sera, presque, impossible d’être présent sur ce mot clef.

Ecrire du contenu thématique va donc vous occupez assez longtemps si vous voulez être présent sur un grand nombre de requêtes. Si vous n’avez pas de contenu thématique les chances d’être positionné sont presque nulles.

Découpage SEO d’un site E-commerce

Un site E-commerce se décompose, d’un point de vue SEO, en trois parties distinctes :

  • La homepage
  • Les pages catégories
  • Les pages produits

On peut en compter un quatrième type avec les pages de type « CGV », « mentions légales, retours mais bon faire du SEO là-dessus n’est pas très sexy ni très utile d’après moi. Le cinquième type pourrait être les landing pages mais aujourd’hui aucune solution de cms ecommerce n’est prévue pour ça.

Sur certains sites les pages de recherche par critères (ou filtres ou facettes) peuvent constituer un éventuel cinquième type mais faire du SEO là-dessus est assez tendu la plupart du temps car les filtres à facette génèrent souvent de très mauvaises urls et un gros paquet de duplicate content. Donc on oublie pour cet article histoire de simplifier un peu cette présentation du SEO et du e-commerce.

Les quatre parties citées plus haut sont donc le coeur de votre stratégie E-commerce et ont chacune leurs particularités.

Référencement de la Homepage d’un site E-commerce

La homepage est un endroit assez bizarre, c’est souvent la page la plus vue du site, et souvent la première page consultée lors d’une visite. Elle doit communiquer sur un grand nombre de sujets : opérations commerciales, rassurance, présentation du concept du site, elle doit rester lisible mais doit aussi bien se positionner sur les mots clefs les plus importants de votre niche.

Le SEO de la homepage e-commerce n’est en plus pas forcément facilité car il y a souvent peu de texte thématique sur la home. En premier lieu il faut donc définir une liste de quelques expressions ou de mots clefs, 4-5 expressions idéalement, ayant un champ lexical proche, voire très proche afin de pouvoir concentrer vos efforts sur un thème. Parler  de chaussures et de chargeurs solaires sur la même page n’est en effet pas très facile ni pertinent.

Si l’on prend l’exemple d’un site e-commerce vendant des chargeurs solaires, pour référencer la homepage on peut (exemple fictif) se concentrer sur :

  • Chargeurs solaires
  • Chargeurs soleil
  • Recharge soleil
  • Rechargement solaire

Ces expressions sont différentes mais finalement assez proches et peuvent donc cohabiter sur la même page avec une certaine cohérence. Les déclinaisons de type « chargeurs solaires portables », « chargeur solaires téléphone » ne sont pas pertinentes sur la homepage du site car elles sont plus précises, si elles ont importantes elles auront leur propre page comme nous allons le voir un peu plus bas.

Vous remarquerez que je ne parle pas des déclinaisons (Ex : Chargeurs solaires / Chargeur solaire ) et des fautes (Ex : Charguers solaires). Je pense qu’il est en effet plus intéressant de se concentrer sur les mots clefs principaux que sur un grand nombre de déclinaisons, fautes comprises, rien ne vous empêche de les utiliser dans vos textes selon vos envies mais je n’en fais personnellement pas un objectif, il y a bien assez à faire en SEO sur le reste de votre site e-commerce à mon avis.

La synthèse de tout ça c’est que vous DEVEZ prévoir un emplacement de texte sur votre homepage (et pas en bas de page), oui c’est moche mais à vous de trouvez une façon sympa de présenter ça. Les balises H1 , H2 etc… sont aussi vos amies pour placer certaines expressions sur votre homepage. De façon générale évitez le gros slider en image, ça prend de la place et cela ne sert à rien pour le référencement.

Référencement des pages catégories d’un site E-commerce

Autant vous le dire tout de suite c’est ici que se situe le gros du gâteau du SEO en e-commerce, surtout si vous avez beaucoup de produits !

Je vous invite à catégoriser, sous-catégoriser et sous-sous catégoriser à outrance. Pas la peine d’aller plus profondément que le niveau 3 dans la hiérarchie sinon vous allez avoir plusieurs milliers de textes à rédiger et des pages presque vides.

Reprenons l’exemple des chargeurs solaires, c’est dans les pages catégories que nous allons caser les expressions à deux ou trois mots : « Chargeurs solaires %marque% », « chargeurs solaires portables », « Chargeurs à soleil pas cher » etc…

Bien évidement, pour un bon SEO chaque catégorie doit avoir :

  • Sa balise H1 pertinente
  • Sa balise Title
  • Son url réécrite
  • Son descriptif de catégorie (250 mots si possible)
  • des produits ciblés (évidement)

Si vous pouvez faire mieux c’est idéal mais avec tout ça cela vous offrira une bonne base et évitera le duplicate content. Ces catégories doivent être présentes dans le menu ou le sous-menu de façon assez évidente et accessible. Il va falloir également faire pointer pas mal de liens externes vers les catégories.

Référencement des pages produits d’un site E-commerce

Les pages produits sont également un très bon plan pour obtenir du trafic pour peu que vos produits soient recherchés bien sûr. Le plus simple reste de se positionner sur le nom complet de votre produit, Ex : Canon EOS 550D . Il faut ajouter à cela les variations du type « EOS 550D »,  « Appareil photo EOS 550D », « Appareil photo Canon EOS 550D » et éventuellement la référence du produit (oui oui les gens cherchent des références dans Google).

Exemple de longue traîne pour le référencement des produits

Image trouvée ici -> www.davidmarbac.com/blog/longue-traine/

Avec une bonne description produit il est souvent assez facile de se positionner sur ces requêtes pour peu que vous soyez assez précis sur la thématique du texte. Concentrez vous sur la référence produit et surtout pas sur les généralités de la gamme. Attention à soigner le fond et la forme, le but premier de la description produit reste de donner à l’internaute l’envie d’acheter le produit ! C’est l’occasion d’allier persuasion et référencement.

Comme pour les catégories les pages produits seront mieux référencés si vous attribuez pour chacune d’entre elle du contenu unique aux endroits suivants :

  • Balise Title de type : « nom_du_produit + marque + ref + couleur »
  • Une url réecrite
  • Un titre H1 reprenant la balise title
  • Une description avec le nom du produit et ses variations
  • Des balises alt (remplies bien sûr 🙂 ) pour chaque photo
  • Des produits similaires pour un meilleur linking interne.

Synthèse du SEO & Ecommerce

Comme vous avez pu le voir avec les différentes parties ci-dessus, ce n’est pas forcément très sorcier du bien référencer son site E-commerce à partir du moment où vous vous concentrez sur la création de textes très thématiques sur l’ensemble de votre site. C’est en effet un gros travail mais il est indispensable pour pouvoir espérer monter dans les résultats de recherche, sur Google ou sur les autres comparateurs.

Le SEO Ecommerce ce n’est pas que de la structure de site et du contenu bien sûr, c’est aussi du netlinking mais l’article est déjà assez long comme ça. On en reparle bientôt 🙂

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

11 Commentaires

11 réponses à “SEO et E-commerce”

  1. Pierre G dit :

    Merci beaucoup pour cet article tres bien construit (surtout pour un « débutant » en web marketing comme moi). nous tacherons d’en tenir compte sur notre site

  2. Céline dit :

    Merci pour l’article Benoît ! ça va bien me servir pour mes futures fiches produits

  3. Sitenco dit :

    Salut,

    Très bon article, en revanche je reviendrais sur 2 points :

    -Je pense qu’une bannière en page d’accueil est une zone de communication idéale, et celle-ci est primordiale. (bien que ce ne soit pas une zone qui améliore le référencement.

    -Dans les fiches produits, pourquoi mettre la balise H1 identique à la balise title ? « Un titre H1 reprenant la balise title »
    Je pense que différencier les deux permet de balayer plus de mots clés ?

  4. Si ça peut te servir alors c’est que mon article à atteint son but 🙂 Merci à toi.

  5. Cool, n’oublie pas que la grosse priorité des fiches produits (et donc des textes n’est pas le référencement mais de convertir un internaute en acheteur 🙂

  6. Oui bien sûr, une hompeage plein de texte a peu de sens en e-commerce. La plupart du temps il n’y a même pas un petit pavé de texte et cela peut donc pénaliser le seo.
    Pour la fiche produit si le texte est suffisamment précis il n’y a pas trop besoin de varier les mots clefs donc j’utilise le même texte en url et en H1.

  7. Crédence dit :

    Merci de mettre le projecteur sur les pages internes d »un site E-commerce. Nombreux sont les commerçants qui mettent tous leurs efforts sur la page d’accueil.

    J’ajouterai qu’il faut encore plus qu’avant éviter la triplette du bourrin comme l’appelle Laurent Bourrelly (Title, Url et H1 sur le même mot clé).
    D’après les blogs spécialisés, Google est de plus en plus chatouilleux sur la sur-optimisation.

  8. Fre dit :

    Bonjour Benoit,

    Bon article, merci. Cela dit j’ai un doute.. Donner autant d’importance aux pages catégories, n’est ce pas rallonger le tunnel de conversion et donc risquer de perdre des ventes en routes ?

    Je suis personnellement plus partisan d’aller le plus rapidement au produit. Bien sur niveau referencement, ce n’est pas aussi efficace..

    Merci.

  9. Hello,
    Mon objectif dans cet article et de faire remonter très haut dans les résultats de recherche les pages catégories, ce n’est pas très habituel en stratégie seo e-commerce mais pourtant ça rapporte gros en terme de trafic.
    Vu que la page existe cela ne rallonge pas la navigation sur le checkout , l’internaute n’est pas obligé de se taper toutes les pages catégories, je prévois juste du contenu unique pour toutes les variations de mes pages pour obtenir un meilleur référencement du site e-commerce

  10. Samuel dit :

    hello,
    +1 avec Crédence. La triplette est a éviter …
    les fiches produits et les pages catégories sont un travail long et rigoureux mais de plus en plus indispensable …

  11. Samuel dit :

    Tout à fait d’accord avec toi Benoit en ce qui concerne la création d’un contenu riche et unique pour les pages catégories et pagination 1 pour éviter le duplicate et fournir un contenu de qualité à google ,)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.