Tag : optimisations

La performance des sites e-commerce n’est plus une option

par Benoit Gaillat - Il y a 4 ans

Si aujourd’hui le e-commerce se porte bien avec ses 15 % de croissance et ses 100 000 (et plus )  sites e-commerce il faut bien reconnaître que la qualité n’est pas toujours au rendez vous, surtout dans la performance des serveurs. De nombreux sites restent très lents, y compris dans le top 100 des sites e-commerce.

C’est en train de changer bien sûr pour plusieurs raisons : google qui accorde de l’importance à la vitesse de chargement, les sites se professionnalisent, et les prestataires innovent avec des offres cohérente  comme par exemple Prestashop qui fait un partenariat avec ovh pour proposer des serveurs optimisés pour ce CMS (bon y’a aussi 772424.com qui inclut l’infogérance lui).

Aujourd’hui je vous propose donc une infographie qui récapitule pourquoi la performance des sites e-commerce n’est plus une option : concurrence entre les sites, attente des consommateurs, règles de Google, sites devant être accessibles sur des objets peu performants et/ou mal connectés au réseau (mobiles par exemple) etc..

Infographie sur la performance des sites e-commerce.

En bonus en bas de l’infographie une liste de 10 conseils pour optimiser votre site e-commerce.

performance-ecommerce

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

4 Commentaires

4 réponses à “La performance des sites e-commerce n’est plus une option”

  1. Davud dit :

    Cette infographie est vachement bien foutue !

    On peut être content d’avoir un site e-commerce qui s’ouvre en moins d’1s !!!

    Le nombre de sites multiplié par 4 en 5 ans c’est hallucinant, on comprend aussi que tout le monde n’a pas les finances pour un serveur dédié.

    Merci Benoît

  2. Deliled dit :

    Merci pour ces infos.

    Nous avons beaucoup de travail a faire depuis que nous avons lu votre post c très très intéressant.

    Mais d’ou sortez vous toutes ces infos? quels sont vos sources?

    Cette optimisation doit être sur la page d’accueil uniquement ou cela doit être le cas pour toutes les pages?

    Merci d’avance pour vos réponses,

  3. La vitesse du site est importante sur l’ensemble des pages, surtout dans le tunnel d’achat 🙂
    Pour les sources elles sont toutes indiquées en bas de l’infographie

  4. Alex dit :

    Il est important de bien suivre les temps de chargements côté serveur avec des outils dédiés, notamment pendant les soldes où les infras taillées trop justes ou non scalables pourraient perturber le passage de commande.
    L’optimisation côté template n’est pas non plus a négliger.

    Il faut savoir se mettre dans la peau de vos visiteurs pour proposer un parcours simple et rapide.

    Le source mentionnant amazon et le taux de conversion / performances commence un peu a dater.
    De nos jours avec des réseaux et hardware toujours plus rapides la tendance serait probablement empirique et d’autant plus importante, d’où le choix de google de pénaliser les sites trop lents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


SEO / E-commerce : 40 idées pour un meilleur positionnement de vos pages

par Romain Boyer - Il y a 5 ans

Adaptation libre et mise à jour des conseils de Kaiserthesage du 15 mars 2011

Source Image : http://question-referencement.linkeo.com/

Avant de commencer

Commencez par identifier puis optimiser vos landing pages. Une landing page est une page conçue comme une page par laquelle les clients peuvent arriver, et donc une porte d’entrée avec tout ce que ça suppose de marketing et d’explications.

Restez loin des méthodes iniques de construction de liens (liens soi-disant naturels que vous payez ou fermes de liens). Vous risquez des mois bien noirs si vous êtes repérés.

La plus importante des stratégies de construction de liens est une stratégie de maillage interne à votre site.

Pensez à produire du contenu utile à votre clients, au moins autant qu’à produire plus de produits dans votre catalogue. Eduquer votre clientèle est le meilleur moyen de lui faire acheter vos produits.

Commençons avec les techniques que nous vous recommandons pour optimiser votre site e-commerce pour le SEO

IMPORTANT : Chaque personne qui donnera une idée utile en commentaire (ou une correction utile…) sera reprise dans l’article qui se verra modifié, et gagnera un lien (celui de son commentaire). Ainsi cet article sera vivant et se verra amélioré au fil du temps.

Optimisation sur votre site

Eléments et structure

1. Avis clients sur les fiches produits

L’activité utilisateur et le mouvement sur les pages est connu pour être pris en compte par Google pour son classement.

Ceci augment les conversions, les consommateurs voyant combien le produit a plu aux clients qui l’ont acheté, et réduit les retours puisque les inconvénients liés à l’usage de certains permettront de pousser les clients vers d’autres produits (et non hors du site comme beaucoup le pensent)

Cela vous permettra de créer du contenu unique et incrémental pour chaque fiche produit, assez simplement une fois que vous avez tout optimisé.

2. Créer une section régulièrement mise à jour sur la page d’accueil (et idem pour les pages statiques)

Inclure les posts récents de vos blogs ou vos posts sur Twitter.

Mettez manuellement à jour le plus souvent possible votre home page pour coller aux tendances du moment.

N’hésitez pas à garder une partie statique avec des liens vers vos principales pages, catégories, etc. Ces liens seront forts s’ils sont dans le contenu de votre page en plus du menu.

3. Choisissez bien les mots clés spécifiques pour toutes les pages importantes

Choisissez avec un maximum de précaution et de pertinence les mots clés pour vos pages les plus importantes. Placez-les dans les Meta Title et Meta Description de ces pages, le plus à gauche possible.

“Téléphones pas cher” – Page d’accueil

“Téléphone Sans fil pas cher” – Page Catégorie

“Acheter Téléphone Nokia N8 pas cher” – Fiche Produit

“Notice Nokia N8 ” – Page d’Information

4. Optimisez la description des produits et leurs images

Utiliser les mots clés du produit dans sa description et dans l’attribut Alt des images du produit aidera à booster l’indice de pertinence du produit pour ces mots clés.

5. Choisissez un format d’URL User-friendly

Incluez les mots clés de vos pages dans les URLs de celles-ci. Il est aussi préférable de créer des URLs courtes et propres (exemple : http://maboutique.com/nokia/acheter-nokia-n8).

Attention à vous prémunir de tout doublon d’URL (à voir avec vos développeurs, n’hésitez pas à introduire un identifiant au début de la dernière partie de l’URL pour bien repérer le produit en question et prévenir tout changement d’URL par une redirection 301 !)

6. Eliminez tout duplicate content

Définissez correctement les URLs canoniques de votre site, lorsque plusieurs pages ont le même contenu en déterminant laquelle est le contenu principal et lequel copie l’autre. Attention notamment lorsque votre site fonctionne avec et sans www dans l’URL ; si est le cas, les moteurs de recherche risquent de pénaliser le score de pertinence du fait que le contenu existe plusieurs fois sur Internet.

Vérifiez vos fiches produits via des outils de détection de duplication pour éviter le contenu similaire par rapport à vos propres fiches produits ou aux fiches produits du fabricant, qui seraient repris par tout autre revendeur.

7. Créez des pages et du contenu « linkable »

Ajoutez quelques contenus sur votre site qui génèreront un intérêt particulier ou qui éduqueront vos visiteurs. Sortez des sentiers battus pour mettre vos produits en valeur ; Tout cela engendrera certainement des liens vers votre site.

Quelques idées de contenus : pages de ressources, remises de prix, top blogs de votre domaine (basé sur le trafic, l’autorité, etc.), meilleurs produits de l’année, infographies (ex. « cycle de vie des téléphones mobiles »), eBook gratuits ou vidéos très intéressantes…

8. Créez un fichier sitemap pour vos vidéos

Créer un fichier sitemap pour vos vidéos permettra de mieux les référencer et notamment de les placer en haut des résultats de recherche sur certains mots clés difficilement atteignables par ailleurs en SEO. Cela vous fera des portes d’entrée supplémentaires.

9. Moteur de recherche

Ceci augmente l’utilisabilité de votre site, surtout s’il est accessible depuis toutes les pages du site.

Mettre à disposition cette fonction dans une partie très visible du site aidera fortement vos visiteurs à trouver ce qu’ils cherchent exactement. Ceci permet de limiter les taux de rebond, utilisés comme signal important par Google pour déterminer l’attrait d’un site par rapport à une recherche.

10. Traitez vos catégories comme autant de landing pages / pages d’accueil indépendantes

Traiter vos pages de catégories comme autant de pages d’accueil potentielles développera le pageRank de chacune d’entre elles, ce qui sera très bénéfique pour les produits qui s’y trouvent ainsi que pour le référencement de la page elle-même.

Si vous avez des marques qui sont recherchées par elles-mêmes par vos clients, il est important de créer des landing pages pour vos marques de la même façon que pour vos catégories.

N’hésitez pas à travailler la qualité de ces pages comme des pages par lesquelles on découvre votre site, et les services spécifiques de celui-ci.

11. Créez un blog pour votre site

Si votre site e-commerce n’a pas encore de blog, vous devriez vous y mettre car cela vous rapportera de nombreux bénéfices.

Vos articles sont autant de portes d’entrées vers votre site, et autant de mots clés à positionner dans les moteurs.

Vous pourrez éduquer votre clientèle et l’intéresser à des produits méconnus, ou l’orienter vers les produits qui la satisferont (réduisant ainsi les sorties et les retours produits)

Vous développerez une relation privilégiée, plus humaine avec vos lecteurs.

Cela met l’emphase sur l’expertise de votre enseigne par rapport à une autre, c’est un facteur différenciant important.

12. Vitesse du site

Supprimez tous les plugins non nécessaires pour optimiser la vitesse de chargement de vos pages.

Je vous ferai un petit dossier à part pour (faire) optimiser les temps de chargement de vos pages. N’hésitez pas à me contacter, ça me fera des exemples 😉

13. Accessibilité

Garder l’ensemble des produits à 3 clics de la page d’accueil du site est un mode très constructif pour s’assurer un bon maillage du site.

Les pages doivent se charger rapidement et le site être bien codé pour s’assurer une lisibilité maximale pour les robots.

Généralement, tout le travail que vous pourrez faire pour améliorer l’accessibilité de votre site aux malvoyants (et au delà pour les aveugles via les plages braille) sera bénéfique pour votre référencement.

Tout cela améliorera de plus votre taux de conversion.

14. Eléments de réassurance

Il est important pour éviter le rebond (et donc le retour vers Google qui tracke cela comme un point négatif pour votre site) de rassurer les personnes, de leur montrer que vous êtes un site sérieux.

Pour cela, affichez clairement votre adresse et un numéro de téléphone local (pas de 08).

Optimisez bien vos pages explicatives, de support et de contact, et rendez claires vos pages de conditions générales et mentions légales.

Mettez bien en avant les éventuelles bonnes notations que vous pourriez avoir.

N’hésitez pas à afficher des photos des fondateurs et de l’équipe si le coeur vous en dit.

Stratégie de maillage interne

15. Produits liés

Inclure une section « produits liés » sur vos fiches produits peut aider à plusieurs titres : (i) cela permet aux utilisateurs de découvrir d’autres produits proches ou complémentaires (ii) cela garantit un peu plus que la majorité de votre catalogue soit parcouru par les robots.

N’hésitez pas à mettre le nom du produit dans l’attribut « alt » ainsi que sous l’image dans un lien vers la fiche produit concernée.

Attention à l’emplacement de ces produits complémentaires pour que ce ne soit pas contre productif (il ne faut pas que cela distraie la personne qui s’intéresse au produit plus haut).

16. Les catégories doivent pointer vers les fiches produits avec les bons mots clés dans le texte du lien

Mettez bien les liens sur les noms des produits, ne mettez pas de lien par exemple sur un « voir la fiche produit », ce qui donnerait une mauvaise indication sur le contenu de la page de destination aux robots.

17. Créez des pages d’information produit qui créent des liens vers les fiches produit

Créez des pages d’information sur les produits génériques, sans faire attention à la marque ou quoi que ce soit. Ces pages, liées aux catégories, peuvent vous permettre de mettre un contenu générique indiquant tous les points d’attention, les informations d’entretien, etc.

Vous pouvez en profiter pour travailler ces pages comme autant de landing pages pointant vers les catégories de produits et vers les fiches produits. Il n’y aura pas de canibalisation SEO par rapport à la page catégorie du fait de votre maillage interne si vos menus ne contiennent pas de liens vers ces pages, et que seules les catégories et les fiches produits ainsi qu’un éventuel plan du site pointent vers ces pages d’information.

18. Pages de comparatif produits

Créez des pages qui permettent de comparer les produits, à l’image de RueDuCommerce par exemple (avec un maximum de critères de comparaison). Cela permet aux clients de se décider plus rapidement/facilement et de diminuer les retours.

19. Les liens de vos pages CMS/FAQ doivent pointer vers les pages importantes de votre site

Ce sont des liens considérés comme importants car ils vont être immobiles sur des pages immobiles considérées comme importantes. Choisissez-les avec d’autant plus de précaution.

20. Mettez en avant vos top produits dans la barre latérale afin d’améliorer le maillage vers ceux-ci

Tout est dit 🙂

21. Produisez via votre blog des pages de support pour certains de vos produits

Vos produits ont besoin de vous pour prendre du relief.

Vous pouvez faire tout un tas de choses pour leur donner un peu de vie :

– Faire des tests sur vos produits, pourquoi pas en vidéo

– Faire des comparatifs entre différents produits pour faire comprendre les avantages et inconvénients de chacun (ce qui justifie souvent que vous proposiez plusieurs produits similaires dans votre catalogue)

Vous pouvez également parler des produits tendance du moment, des derniers produits ajoutés.

Utilisez autant de mots clés que possible autour du produit, et pensez à créer des liens vers les fiches produits sur les bons mots clés.

Les images sont également des éléments qui pourront vous positionner sur les moteurs de recherche d’images.

Optimisation Hors Site

Distribution de contenu

22. Distribution d’E-books

N’hésitez pas à créer des e-books et à les distribuer. Ces e-books doivent contenir des liens vers vos pages les plus importantes.

Mettez-y tout votre savoir faire, avec un peu d’humour, ajoutez-y une bonne touche graphique et communiquez tout cela à un maximum de blogueurs qui se feront un plaisir de vous relayer.

C’est une bonne manière de récupérer quelques liens, et une bonne manière de se faire reconnaître comme expert d’un secteur, les clients suivent.

23. Communiqués de presse

Cette méthode permet de récupérer quelques liens de haute qualité vers vos sites. Même si la plupart des sites de communiqués de presse n’ont que très peu d’intérêt, ils sont suivis par les journalistes qui récupèrent quelques news à communiquer à leurs lecteurs.

Il est important de bien penser à l’angle de l’histoire que vous allez raconter (ex. une interview d’un expert, des événements à venir, l’état de votre marché, quelques réactions par rapport à des événements en cours).

Si vous nouez des relations avec des journalistes ou avec des blogueurs, restez en contact autant que possible et donnez des nouvelles de temps en temps !

(vous avez une rubrique « contact » sur ce blog d’ailleurs si vous avez des news intéressantes !)

24. Créez des tests vidéos de vos produits

Soumettez vos tests produits vidéos sur des sites comme Youtube, Vimeo, Dailymotion. Ceci peut booster le référencement de vos fiches produits, surtout si vous y insérer un lien (en description d’accompagnement).

Les sites de vidéos sont connus pour être une bonne source de trafic, étant donné que les vidéos apparaissent lors de la recherche des produits et que ça leur donne une bonne idée du visuel du produit et de celui-ci « en mouvement ». Du coup, vous obtenez du trafic qualifié et des liens en provenance de sites très importants (même si les liens sont en no-follow, cela aide tout de même, à la fois du fait du crawl qui se transmet tout de même, et du fait de la notoriété relative que cela induit).

25. Distribution d’infographie et d’images

Les infographies sont très à la mode en ce moment, si vous en distribuez une, elle va très vite tourner et ce sont de nombreux liens qui vont être créés vers votre site. Parlez de chiffres de votre marché, faites une agrégation, vous n’êtes pas obligé d’être à l’origine de tous les chiffres. Ce sera utile pour vous en interne et ça vous fera des liens en externe, que du bon.

N’hésitez pas à distribuer vos images également, notamment sur Pinterest, qui génère du trafic très qualifié et où les images et leurs sources sont reprises et diffusées très rapidement.

26. Soumettez votre flux produit à un maximum de comparateurs de prix et de moteurs de recherche de produits.

Il en existe une tonne, c’est une travail de longue haleine. Pour prioriser, tapez vos requêtes sur Google et voyez les moteurs déjà bien positionnés sur vos recherches.

N’oubliez surtout pas :

– Google Products

– LeGuide.com

– Kelkoo.fr

Stratégie de création de lien et développement de la marque

27. Suivez les positions et les liens de vos concurrents !

Analyser les liens de vos concurrents est une phase impérative pour n’importe quelle campagne SEO, principalement pour comprendre comment ils font pour se positionner sur certains mots clés qui vous intéressent.

Acquérir des liens depuis des pages ou sites reconnus (avec un bon page rank) où se trouvent vos concurrents peut vous aider à obtenir les mêmes résultats.

Ceci vous aidera également à ne pas manquer les dernières astuces mises en place pour s’assurer un bon ranking ou un bon maillage interne/externe.

Vous pouvez utiliser Open Site Explorer pour récupérer quelques informations intéressantes sur les pages de vos concurrents. C’est le meilleur outil pour choisir 10 ou 20 concurrents à suivre.

28. Connectez-vous avec d’autres blogueurs et construisez votre réseau de relations !

Construisez de bonnes relations avec les blogeurs qui fournissent du contenu lié à vos produits en suivant régulièrement leurs blogs et en laissant des commentaires intéressants, en partageant leurs posts et en vous connectant avec eux via les réseaux sociaux, et si possible via mail ou téléphone.

N’hésitez pas à demander aux blogueurs de tester vos produits ou votre site, en offrant des cadeaux quels qu’ils soient et pourquoi pas le produit lui-même.

29. Guest blogging

Vous avez une expertise, vous avez des choses à dire, votre blog n’est pas très visité et n’est pas (encore) reconnu par vos clients potentiels ? Qu’importe, trouvez les blogs qui le sont, proposez à leurs propriétaires de faire un article gratuitement, nominatif, dans lequel vous pourrez glisser votre nom et votre site.

Comment choisir le blog : pertinent par rapport à votre marché, page rank intéressant, trafic important, recommandé par les autres blogs si possible.

Si vous le pouvez, dirigez quelques liens vers vos catégories, avec les bonnes ancres (textes des liens) au nom des catégories, et faites un et un seul lien vers votre home page avec votre nom de marque ou votre mot clé principal comme ancre.

Faites en sorte de bien utiliser les mots clés qui sont importants pour votre activité. N’hésitez pas à twitter et à parler sur Facebook de vos articles, faites les connaître pour qu’on vous reconnaisse !

30. Contactez vos fournisseurs et vos marques pour obtenir des liens

N’hésitez pas à faire miroiter des mises en avant particulières via vos articles à vos fournisseurs et à vos marques pour récupérer quelques liens de leur part, que ce soit des tweets des community managers, des partages facebook, ou de vrais bons liens via les blogs ou autres.

Parfois, les marques font des liens vers les sites Web de leurs revendeurs, vérifiez si cela est possible.

31. Faire connaître la marque à travers la communauté et les réseaux sociaux

Construisez votre boutique en ligne en donnant des informations très pratiques sur les produits que vous vendez à travers les forums ou les sites de Questions/Réponses, ou encore via Twitter. Proposez des liens qui se trouve sur votre site (dans une FAQ ou autre) et si les réponses ne s’y trouvent pas encore, n’hésitez pas à en profiter pour les créer !

32. Suivi de votre marque et de vos produits sur le Web

Suivez les mentions de votre marque à travers le Web (Alertes Google notamment) et via les réseaux sociaux. N’hésitez pas à contacter ceux qui vous citent pour leur demander de rajouter des liens dans leurs articles s’ils n’en ont pas mis, ou s’ils ont mentionné vos produits sans en spécifier la provenance, etc.

Pendant que vous êtes sur Google Alertes, n’oubliez pas de vous inscrire aux mots clés qui sont importants pour vous pour être au courant de ce qui se passe, ça peut aussi vous donner de la matière à moudre pour votre propre blog, ou vous faire remarquer des sites qui montent sur ces créneaux.

33. Encouragez vos clients à réaliser des avis constructifs et intéressants

Vous pouvez proposez des cadeaux, des goodies, des coupons de réduction pour convaincre vos clients de mettre des avis positifs sur vos produits à travers une newsletter et/ou un article sur votre blog.

Pour peu que vous utilisiez les micro-formats pour mettre en avant vos bonnes notes directement dans les résultats de Google (ce qui permet de faire apparaître les fameuses petites étoiles), cela peut être un très beau facteur différenciant au niveau SERP

34. Encouragez votre équipe à faire des liens vers votre site via leurs profils sur les réseaux sociaux et sur leurs propres blogs/sites

Ceci est une chose relativement simple mais on a souvent dans son équipe des personnes relativement influente qui peuvent mettre en place des liens à forte valeur ajoutée. Avec peu d’efforts, on récupère ainsi de bons liens.

35. Sponsorisez ou organisez des concours

Collaborer avec des boutiques en ligne et/ou des blogueurs pour organiser un concours peut produire massivement des liens naturels de qualité vers votre site. C’est aussi une situation win/win/win entre les sponsors, les sites participants et les utilisateurs.

Cela peut être une bonne opération pour améliorer votre branding par ailleurs.

36. Créez des partenariats forts avec des sites complémentaires au niveau des produits

Trouvez des boutiques qui proposent des produits liés (si vous vendez des chemises, trouvez des boutiques qui vendent exclusivement des jeans, accessoires, chaussures,… des produits que vous n’avez pas sur votre site) et essayez de créer un vrai partenariat d’échanges de liens qualifiés. Vous pouvez promouvoir chacun de votre côté les produits.

Ceci ne peut fonctionner que si vous y avez un intérêt équivalent, donc si vous avez un potentiel de vente équivalent et que vous utilisez des emplacements équivalents.

37. Travaillez l’autorité de votre site

Travaillez votre maillage externe pour faire en sorte que toutes vos pages importantes (page d’accueil, catégories, fiches produits, …) aient des liens en provenance de sites qui ont de l’importance dans votre domaine d’activité.

Des liens utiles sont des liens :

–          en provenance de site de site de référence (via la SEOmoz toolbar par exemple)

–          de sites qui ont un page rank important sur leur home page

–          De pages qui ont un MozRank et une « Page Authority » importante (SEOmoz toolbar)

–          De pages qui sont sur des sujets proches des vôtres

–          Qui sont visibles pour les lecteurs (au dessus de la ligne de flottaison)

–          Avec un attribut « do follow » (pas de rel= »nofollow » sur les liens »)

38. Liens sortants

N’hésitez pas à remercier publiquement via vos profils sur les réseaux sociaux les membres les plus actifs de votre communauté. Les remercier ainsi en public les mettra en avant, ce qui est toujours appréciable, et d’autres voudront leur emboîter le pas. Vous obtiendrez ainsi de plus en plus de liens de la part de vos followers.

39. Optimisation sur Google Products

Soumettez vos produits sur Google Products

Optimisez vos produits en utilisant tous leurs attributs et en définissant vos produits en fonction de ce qui pourrait être tapé par les internautes (l’ordre des mots est important).

Les éléments importants : les libellés des produits, leur prix, les EAN (pour qu’ils soient comparés/comparables.

Faites en sorte d’acquérir de bonnes notes sur des sites d’avis tels que Ciao, cela améliorera vos positions sur ce moteur de recherche.

40. Recherche de nouveaux liens entrants constante

Cherchez en permanence de nouvelles opportunités de liens, communiquez-les en permanence lorsque vous entrez en contact avec les médias pour produire des liens vers vos pages les plus importantes. Sensibilisez énormément vos équipes de communication sur l’importance de communiquer les bons liens de veiller à ce qu’ils soient diffusés.

 

 N’oubliez pas de donner votre avis, cet article se veut vivant ! pourvu que ça polémique ! (c’est la seule façon de faire avancer la réflexion… :-))

Romain Boyer

Romain BOYER travaille pour des startups eCommerce depuis 2005. À cheval entre la technique et la stratégie, cet adepte des tableaux de bord croise toutes les données pour en extraire ses priorités.

> Suivre Romain sur Twitter : @RomainBOYER
> Son poste : Product Owner eCommerce chez Doctipharma.fr

15 Commentaires

15 réponses à “SEO / E-commerce : 40 idées pour un meilleur positionnement de vos pages”

  1. Thomas Barbéra dit :

    Merci pour cet excellent résumé des différentes techniques pour travailler le référencement de sa boutique.

    Je connaissais presque toutes les techniques mais je ne les exploite pas toutes. Il est toujours intéressant d’avoir une vision d’ensemble pour s’adapter au référencement du site de e-commerce en question. Chaque technique est plus ou moins adaptés selon le secteur d’activité et l’on ne les a jamais toutes en tête lorsque l’on met en place une stratégie SEO.

    Cependant, deux points m’ont alerté, l’argument 9 et l’argument 14. Je ne comprend pas le lien avec le positionnement d’un site web. Je suis d’accord pour le taux de rebond mais Google n’a la possibilité de le savoir que si on utilise ses services (GA et GWT).
    Ce qui me fait tiquer en fait c’est que tu dises que l’effet du taux de rebond est majeur sur le positionnement. C’est un élément qui peut influencer en effet mais dire que le moteur de recherche va diminuer le taux de rebond et donc améliorer le positionnement, je trouve ça un peu tiré par les cheveux :D. Surtout que paradoxalement, Google conseille de ne pas indexer les résultats de recherche sur un site de e-commerce.

    Bref, dans tous les cas, il est vital d’avoir une barre de recherche sur son site e-commerce. C’est principalement la causalité du cette barre sur le positionnement que je remet en question.

    Merci pour cet exemple résumé, bonne après-midi et bonne vacances (oui oui c’est pour ce soir pour moi ^^).
    Thomas

  2. Romain Boyer dit :

    Merci pour ton commentaire Thomas,

    Google détecte les allers-retours. Si on se met à sa place, c’est logique : quelqu’un à qui tu conseilles une adresse revient te voir, tu ne conseilles plus cette adresse.

    Améliorer sa landing page et faire en sorte de prendre l’utilisateur par la main pour lui montrer de belle chose diminue le taux de retour vers Google (taux de rebond si première page, taux de sortie sinon)

    [EDIT] Par rapport à ta remarque sur GWT et GA, non, Google le sait car si tu reviens sur son site, il est en capacité de savoir que tu as déjà cliqué sur un lien pour cette recherche…[/EDIT]

  3. médaille chien dit :

    Excellent article, très complet, plein de bonnes idées !

  4. Benoit_The dit :

    J’ajouterais KISS. Keep it simple and stupid pour tout ce qui concerne le contenu et le processus d’achat…

  5. Charles dit :

    Un super article, hate de lire celui sur l’optimisation de la vitesse du site

  6. Olivier dit :

    Très bon article qui résume l’essentiel du SEO (pour aujourd’hui). On peut aussi constater que la majorité des actions à faire sont simplement du bon sens. Il y a encore beaucoup de « producteurs de pages web » qui se contentent de ce qui s’affiche à l’écran.

  7. chaussures running dit :

    Je rajouterai également quelques petits « details » :
    Surveiller ses erreurs 404 (surtout si on désactive les anciens produits).
    Surveiller la densité de mots clefs stratégiques sur la page d’accueil (Beaucoup de sites ecommerce n’ont presque aucun texte sur la page d’accueil mais simplement du visuel..).
    Et puis faire du texte de qualité en suivant la ponctuation, les paragraphes, etc…

  8. Lélia LAPEL dit :

    Hello !
    Merci pour cet article très bien construit et super captivant, je pense que je vais en tirer quelques leçons.
    Tu fournis tellement d’idées que finalement, j’en vois pas d’autres à te fournir pour le moment…

    Tu parles de créer un blog, et c’est justement en projet chez nous pour le moment. Des idées de plateformes vraiment adaptées pour créer un lien entre le e-commerce et le contenu purement rédactionnel ?

  9. Romain Boyer dit :

    Merci 😉

    Le mieux est d’utiliser WordPress, non pas parce que c’est le meilleur, ça dépend pour qui, mais parce que c’est celui qui a le plus de plugins proposés, ce qui permet de toujours trouver l’outil qui répond à un besoin, ce qui est pratique.

    Par ailleurs, il est facile de créer ses propres plugins, les évolutions coûtent moins cher ainsi

  10. Carole Léger dit :

    Super intéressant comme article ! ^^

    On ne prévoit jamais assez tout ce qui concerne le référencement, et cet article permet vraiment de voir ce qui manque ! Je vais creuser sur le Google Product …

    Merci pour ces informations précieuses 🙂

  11. Fred dit :

    Je suis le seul à avoir vu la coquille sur le conseil 30 ? 😉

  12. Bast dit :

    Salut Romain,

    Très bon tour d’horizon des techniques de bases à mettre en place sans être un technicien chevronné.

    Pour ma part, je suggèrerais la mise en place de mini-site sur un domaine comprenant des mots-clés forts pour le domaine d’activité de l’entreprise. Si je vends des biscuits, créer un mini site s’appelant biscuits-chocolat.fr avec du contenu unique et pertinent avec des liens vers les pages produits de biscuits au chocolats de mon site principale.

    L’autorité du mini-site sur ce mot clé en particulier permettra d’améliorer le positionnement de ma fiche produit sur mon site principal.

    Le mini site à faire avec wordpress sur le domaine enregistré évidemment !

  13. Lionel dit :

    Super article que je vais détailler en profondeur.
    Je n’ai également rien à ajouter mais si l’occasion se présente, je n’y manquerais pas.
    Merci encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Astuce Google Adwords N°1

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Google Adwords est souvent le meilleur ami du e-commerçant mais aussi une des sources de dépenses les plus importantes pour acquérir du trafic. Si l’on y fait pas trop attention les coûts peuvent s’envoler et la rentabilité dégringoler. Je vous propose donc une série d’articles sur Adwords pour optimiser tout ça et améliorer vos campagnes, si vous avez des astuces et des conseils à faire partager n’hésitez pas à utiliser les commentaires ou, pour les timides, à m’envoyer un mail.

Astuce Google Adwords N°1

Vous ne le saviez peut être pas mais il y a une façon très simple d’ajouter/ supprimer des mots clefs dans une campagne Adwords. Il suffit dans votre campagne d’aller dans l’onglet mots clefs :

Interface Adwords

Et d’aller dans le quatrième onglet « Afficher les termes de recherche », sélectionnez  « Tous »

Vous devriez voir apparaître une liste de mots clefs différents et surtout avec des petites annotations vertes, rouges (si vous n’avez rien à ce stade c’est normal pour la première fois). Cette liste est tout simplement la liste réelle des mots clefs sur lesquels vous apparaissez sur Adwords.

Il est donc indispensable de filtrer précisément les mauvais mots clefs Ex : Vin Diesel n’est pas pertinent si vous vendez du vin 😉  et d’ajouter dans la liste des mots clefs les expression pertinente pour en faire baisser le CPC.

En effet si le mot clef précis n’est pas présent dans votre liste de mots clefs vous allez soit payer un peu plus cher ou passer après un concurrent éventuel. Après un peu de travail votre liste ressemblera à ça  :

Les « 1 » sont ajoutés dans votre liste de mots clefs, les « 2 » ne sont pas encore ajoutés ou exclus et les « 3 » sont exclus. Je vous conseille de les exclure en tant que mot clef précis , avec les [] pour ne pas trop diminuer votre trafic.

Si vous faites ce petit travail régulièrement, en triant par CPC/budget ou autre critère pertinent vous pourrez grandement améliorer la performance de votre campagne google adwords en filtrant les mots clefs non pertinents et en étant plus précis dans votre ciblage

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

7 Commentaires

7 réponses à “Astuce Google Adwords N°1”

  1. SLAP digital - Agence Web Marketing dit :

    C’est pratique pour des petites modifs, mais dès que vous allez faire pas mal de changements mettez vous à Google Adwords editor pour économiser du temps!

  2. Web Vizion dit :

    Tout à fait d’accord. Adwords Editor est un super outil pour gagner du temps sur de grosses modifications.
    Mais bonne astuce quand même pour les petits volumes 😉

  3. Rencontres dit :

    Pas mal ! Pour un annonceur qui se limite à quelques mots clés bien choisi et de petits volumes c’est parfait effectivement !

  4. costume homme dit :

    ous ne le saviez peut être pas mais il y a une façon très simple d’ajouter/ supprimer des mots clefs dans une campagne Adwords.

    ==>> MDR j’imagine un gars qui approvisionne son compte AdWords mais ne sait pas qu’il faut mettre des mots clés

  5. J’aurai du ajouter « nouveaux » pour être plus précis mais bon, savoir quels mots clefs ajouter dans Adwords reste une vraie problématique de nombreux e-commerçants.

  6. tutoriel android dit :

    Ben oui ce n’est pas aussi évident de trouver un bon mot clé qui pourrait être très pratique, facile, évident et surtout très efficace.

  7. creation site e commerce dit :

    Astuces vraiment pratique, merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


7 points à ne pas oublier pour son référencement

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Voici une petite infographie, encore en anglais, reprenant les bases du seo avec 7 points à prendre en compte pour son référencement, idéal pour vérifier que vous n’avez rien oublié dans votre campagne seo.

L’important est de bien reflechir avant d’agir et de définir des objectifs (Voir construire une stratégie de référencement ) .

  • Choisissez et définissez vos mots clefs
  • Identifiez les concurrents
  • Créez du contenu sur chaque thématique
  • Optimisation des balises et des keywords de la page
  • Publication de la page
  • Mesure des positions
  • Modifications etc…
Une bonne campagne de linking est aussi nécessaire pour faire remonter ses pages, surtout dans les secteurs les plus concurrentiels !

Infographie en 7 points sur le référencement

Vous aviez pensé à tous les points cités dans votre campagne SEO ?

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

3 Commentaires

3 réponses à “7 points à ne pas oublier pour son référencement”

  1. motopompe dit :

    Belle représentation de la chose ! Bientot le référencement nous rendra tous fous ! En fait c’est interminable ! pour faire bien il faudrait faire le linking du link qui à été linké..bref on peut vite si perdre !

  2. Jérôme dit :

    Je dirai également qu’il faut faire très attention à son maillage interne…une bonne architecture de site permet de facilement faire remonter des pages oubliées par google…

  3. Erwan dit :

    Cette infographie est plutôt sympa et a le mérite d’être détaillée mais je préfère amplement celle ci : http://www.axe-net.fr/actualites/referencement/seo/image/197.cfm pour le SEO dans son ensemble et celle-ci pour la stratégie de netlinking: http://www.axe-net.fr/actualites/referencement/netlinking/exemple/pratique/196.cfm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


SEO : Quelques conseils pour faire le ménage avant la rentrée

par Romain Boyer - Il y a 6 ans

La rentrée arrive bientôt, on ne sait pas très bien par où commencer niveau SEO ? Je vous propose ici une petite checklist pour vérifier si tout se passe bien et lister les points à travailler si besoins.

Cet article se veut un peu technique, n’importe qui peut en comprendre le principal, n’hésitez pas à demander à vos techniciens d’analyser ces différents aspects qui sont tous importants.

Performances

Les performances sont importantes pour Google qui depuis peu a décidé de prendre tout particulièrement en compte ce paramètre. Un site lent est une tare et n’est pas agréable à visiter.

Passez votre site dans cet analyseur : http://loadimpact.com/page_analysis/

Regardez bien les couleurs qui prédominent dans la colonne Load Time.

Si la couleur dominante est le gris, ce n’est pas grave, ce n’est que de l’organisation de requêtes

Si la couleur dominante est le rouge, vous avez des soucis avec votre serveur DNS, il faut envisager d’en changer ou de mieux le paramétrer, c’est assez embêtant.

Si la couleur dominante est le jaune, votre serveur met du temps à répondre quand on l’appelle, vérifiez la configuration Apache notamment.

Si la couleur dominante est le vert, il s’agit du temps avant que le premier octet de l’élément soit envoyé au navigateur.

Si la couleur est le bleu, ce qui est le plus courant, c’est que le poids des éléments de votre page est trop important, optimisez les image, utilisez minify pour vos Javascript et CSS

Autres outils disponibles :  http://www.webpagetest.org/     http://gtmetrix.com/

Utilisez-vous les bons mots clés ?

Il y a deux types de mots clés : les mots clés sur lesquels on peut se positionner à court terme, et ceux sur lesquels on peut se positionner à long terme.
A court terme et suivant la taille de la structure, on va avoir du mal à se positionner sur « Appareil photo numérique ». On tentera donc de trouver les bonnes combinaisons de mots clés qui seront tapées et sur lesquelles on a une chance de se positionner.
Les mots clés sont souvent une combinaison entre des mots clés générique et un nom de marque. Vérifiez si vos mots clés génériques sont bien tapés dans cet ordre en comparant sur Google Trends. Exemple pour comparer « chemise homme » avec « chemises homme » : http://www.google.fr/trends?q=chemise+homme%2Cchemises+homme&ctab=0&geo=all&date=all il convient pour faire son choix d’estimer si on préfère être en bas de la page d’un premier choix, ou en haut de la page d’un second choix, il y a souvent bataille, à vous de trancher sur la faisabilité !

Le maillage de votre site est-il optimal ?

Le maillage interne d’un site est ce qu’il y a de plus important sur ce que vous pouvez faire. La page de niveau 1 est votre home page. Il faut qu’il y ait peu de pages de niveau 2, toutes pointant vers des pages de niveau 3 et vers la home page. Et on continue ainsi en hiérarchisant au mieux l’ensemble du contenu.

Faites par ailleurs attention que les liens allant vers une page aient pour texte les mots clés principaux de cette page, en évitant les fioritures. Exemple : « chemise homme » pour une page présentant de chemises pour homme est mieux que « voir la collection de chemise pour homme » au niveau SEO. Mais évidemment, il faut toujours trouver le meilleur compromis entre lisibilité pour l’humain et optimisation pour le SEO.

On limite le nombre d’URL distinctes et on fait en sorte que les pages les plus importantes aient plus de liens internes entrants que les pages moins importantes. (Pour limiter le nombre d’URL distinctes, on ira notamment checker dans Google Webmaster Tools > Configuration du site > Paramètres d’URL pour vérifier que des paramètres ne créent pas des pages fictives en pur duplicate).

Vos pages intéressent-elles vos utilisateurs ?

Autre point important, s’assurer que les pages d’entrée ne soient pas des pages qui font que l’utilisateur retourne sur Google chercher mieux.

Dirigez-vous au plus tôt sur la rubrique « contenus » de votre outil d’analyse de trafic préféré, et regardez donc le taux de rebond page par page.

Dans un deuxième temps, sélectionnez le mode d’affichage « tableau croisé dynamique » par « support ». Sélectionnez dans l’affichage « pages vues » et « taux de rebond ».
Sélectionnez ensuite le critère « mot clé » (dans le tableau), et vous verrez qu’une même page peut avoir un taux de rebond bien différent selon le mot clé d’entrée. C’est particulièrement intéressant pour analyser les campagnes SEM, tout comme pour le SEO évidemment (pour optimiser nos pages en fonction de nos mots clés principaux).

N’hésitez pas à compléter cette liste en commentaire !

Romain Boyer

Romain BOYER travaille pour des startups eCommerce depuis 2005. À cheval entre la technique et la stratégie, cet adepte des tableaux de bord croise toutes les données pour en extraire ses priorités.

> Suivre Romain sur Twitter : @RomainBOYER
> Son poste : Product Owner eCommerce chez Doctipharma.fr

2 Commentaires

2 réponses à “SEO : Quelques conseils pour faire le ménage avant la rentrée”

  1. Guillaume dit :

    un 403 ;-(
    http://loadimpact.com/page_analysis/

    Merçi pour l’article, sinon

  2. annonces legales sarl dit :

    Pour les tests de performance, il existe d’autres outils.
    Ma préférence va à http://tools.pingdom.com/ qui semble mieux fonctionner que loadimpact.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Magento et le référencement 6 mois après ….

par Benoit Gaillat - Il y a 8 ans

En novembre 2009 , au tout début de ce blog 🙂 et juste après le Bargento 3 , j’avais écrit un article sur l’efficacité de Magento pour gérer le référencement de sa boutique E-commerce , l’article est toujours disponible ici : Magento et le référencement mais je me suis demandé, après le Bargento 4, ou en était les sites 6 mois après ? Voici donc un petit tour d’horizon avec l’aide de Rank checker .

1) http://www.lecedrerouge.com/

Keyword Google.fr position Google.fr URL
decoration
mobilier interieur 182 www.lecedrerouge.com/mobilier-interieur
Mobilier de jardin 85 www.lecedrerouge.com/top/royal-botania/
jardin
Cheminées
Poteries 61 www.lecedrerouge.com/poteries-bacs
Arts de la table
Senteurs
Flammes
Luminaires

On peut voir que les positions n’ont pas vraiment évoluées depuis 6 mois pour le cèdre rouge ….

2) Wonderbox

Keyword Google.fr position Google.fr URL
coffret cadeau 1 www.wonderbox.fr/
coffrets cadeaux Week-end 1 www.wonderbox.fr/
coffrets cadeaux Bien-etre 1 www.wonderbox.fr/coffret-cadeau-bien-etre.html
coffrets cadeaux Sport 8 www.wonderbox.fr/coffret-cadeau-sport-aventure.html
coffrets cadeaux aventure 11 www.wonderbox.fr/sports-et-aventures.html
coffrets cadeaux Gastronomie 12 www.wonderbox.fr/coffret-cadeau-gastronomie.html
coffrets cadeaux Multi-loisirs 4 www.wonderbox.fr/coffret-cadeau-multi-loisirs.html
coffrets cadeaux Découverte 15 www.wonderbox.fr/a-la-decouverte-des-vins.html

Wonderbox a pas mal gagné en visibilité depuis 6 mois. Il était entre les positions 5 et 20 sur les mots clefs et est désormais entre la 1ère position et la 15ème ! Bravo , j’imagine que la courbe de  leur trafic est sacrément en hausse 🙂

3) zadig-et-voltaire.com

Keyword Google.fr position Google.fr URL
vetements mode femme
vetements mode homme
vetements mode enfants
montres
sacs
chaussures
eyewear

Zadig et voltaire n’a pas avancé non plus coté référencement … La on tape quand même dans des mots clefs à 3 mots donc plus faciles à référencer que « mode » tout court par exemple. je pense qu’il y a un vrai poste à pourvoir en tant que responsable SEO chez Zadig et voltaire 🙂

4) Enjoysunglasses

Keyword Google.fr position Google.fr URL
Lunettes de soleil 1 www.enjoysunglasses.com/
Lunettes de soleil Ray-ban 1 lunettes.enjoysunglasses.com/marque/lunettes-de-soleil-ray-ban
Lunettes de soleil Vogue 3 lunettes.enjoysunglasses.com/marque/lunettes-de-soleil-vogue
Lunettes de soleil Persol 6 lunettes.enjoysunglasses.com/marque/lunettes-de-soleil-persol
Lunettes soleil de marque 8 www.enjoysunglasses.com/
lunettes solaires 4 www.enjoysunglasses.com/
Lunettes de soleil Diesel 3 lunettes.enjoysunglasses.com/marque/lunettes-de-soleil-diesel

Chez enjoysunglasses ça à bien marché aussi la plateforme Magento pour se référencer 🙂  vu qu’il y a quelqu’un qui gère le SEO.

Conclusions

Globalement je m’attendais à la même chose, on voyait déjà il y 6 mois quels sites se préoccupaient du SEO et les autres et cela n’a pas changé depuis 6 mois. Le référencement c’est un vrai métier , cet article prouve une deuxième fois que la plateforme n’est q’un outil à votre disposition , Magento est t’il bien pour du référencement ? Oui si vous le travaillez ! Non si vous laissez la plateforme telle quelle.

Le lancement d’un site E-commerce n’est que le début de sa vie et non pas une fin …

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

2 Commentaires

2 réponses à “Magento et le référencement 6 mois après ….”

  1. WebDéveloppeur dit :

    Ah oui, c’est vrai que là, on voit ceux qui font des éfforts et ceux qui n’en font pas…
    Sinon, bonne étude!

  2. bgaillat dit :

    C’est une étude assez rapide mais qui montre bien je trouve que ce n’est pas tellement Magento qui est bon en référencement (ou pas) c’est plutôt la façon dont on l’utilise après l’installation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Test du plugin Firefox Rank Checker (SEO)

par Benoit Gaillat - Il y a 8 ans

J’utilise souvent le logiciel plugin Firefox Rank checker pour étudier les positions d’un ou plusieurs site sur une séléction de mots clefs. Il était temps de lui rendre un petit hommage au travers de ce test afin de voir quels sont ses avantages et inconvenants.

Présentation du Plugin Rank checker

Rank cheker se greffe sur Firefox et s’installe comme tous les autres plugins c’est a dire très facilement , il est disponnible à cette adresse : http://tools.seobook.com/firefox/rank-checker/ . Après l’installation un petit bouton viens s’ajouter en bas à droite de la fenêtre Firefox :

Si vous cliquez dessus vous trouverez l’interface principale de l’outil :

Interface principale de Rank checker

C’est un peu vide comme ça mais cela va se remplir assez facilement , en effet il suffit d’indiquer un domaine , un mot clef  et  de cliquer sur Add. Une fois la liste construite vous cliquez sur start (en bas à gauche) et voila les positions vont apparaitres dans l’interface les unes après les autres.

Test du plugin Rank checker avec quelques mots clefs

On va tester avec le site Rueducommerce.fr toutes les têtes de catégories présentes sur leur site , soit :

  • packs 1 euro
  • informatique
  • image
  • son
  • electro-menager
  • telephonie
  • auto
  • moto
  • gps
  • jeux video
  • jouets
  • maison
  • mobilier
  • jardin
  • bricolage
  • mode
  • beaute
  • sport
  • loisirs
  • livres
  • cd
  • dvd
  • coffrets cadeaux
  • bons plans

Voila donc les mots clefs chargés dans l’interface :

Il faut cliquer sur « Add » et fermer la fenêtre après , les mots clefs se sont ajouter dans la fenetre principale, il suffit de cliquer sur start pour démarer l’étude de ranking.

Après quelques minutes voici le résultat des recherches :

Résultats de l'étude sur le référencement de rueducommerce

On peut voir que le champs « Google.com » est vide car je lui ai demandé de ne pas l’utiliser afin d’accelérer un peu la démonstration.

Généralement j’exporte en CSV mon rapport de façon hebdomadaire pour me construire au fur et à mesure mon fichier Excel de suivi de positionnement sur mon TOP X des mots clefs. Je peux donc mesurer régulièrement si mon site ou celui de mes concurrents baisse ou monte assez facilement grâce aux fonctions de sauvegarde qui comprennent la liste des mots clefs ainsi que le domaine .

Un des avantages de Rank checker c’est que l’on peut identifier très rapidement quelle est la page qui remonte en 1er. Par exemple si on fait un test de référencement sur des mots clefs ou les pages de catégories devraient ressortir il n’est pas normal de tomber sur la homepage, on peut donc s’en rendre compte et détecter ainsi les erreurs de positionnement afin de corriger le tir.

Avantages du plugin Rank Cheker
  • Très simple à utiliser.
  • Quelques petites personnalisations possibles dans les menus.
  • On peut traiter de gros volumes de sites très facilement avec les sauvegardes.
  • Les données sont fiables (par rapport à mes observations).
  • L’export en CSV des données.
  • Je n’ai jamais eu de blacklistage de la part d’un moteur.
  • Assez rapide à fournir les positions.
Inconvénients du plugin Rank Checker
  • Des bugs persistent (graphique, obligation de rebooter Firefox) assez rare mais ça existe.
  • Impossible de charger plus de 50 mots clefs d’un coup, donc pour des grosses liste il faut faire plusieurs passes.
Mon avis sur Rank Cheker

Rank Checker est pour moi la solution la plus simple pour récupérer des positions sur des mots clefs pour un domaine , je l’utilise très souvent et ai développé toutes les autres fonctions nécessaires sur Excel , j’ai donc juste besoin d’un export régulier en csv des positions. Si vous cherchez un outil complet avec affichage de graphique, aide contextuelle, propositions de mots clefs associés et rapports complet alors passez votre chemin.

Si en revanche vous cherchez la simplicité et juste extraire des données du ventre de google rapidement alors Rank checker est fait pour vous ! N’hésitez pas à l’installer et à me donne votre avis dans les commentaires.

ET vous vous utilisez quoi pour analyser votre positionnement ?

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

13 Commentaires

13 réponses à “Test du plugin Firefox Rank Checker (SEO)”

  1. Rom's dit :

    Amusant, j’avais reçu le mail pour me connecter 1 heure avant 🙂

    Moi je serais curieux de savoir comment rajouter des moteurs

    Et aussi de savoir pourquoi quand on fait une requête et que le seul moteur marqué est google.com ça envoie quand même des requêtes à bing et yahoo..

    ça sent l’enregistrement d’informations.. mais ils le font tous..

  2. bgaillat dit :

    Te connecter à quoi ? à Rueducommerce ?
    je pense qu’en modifiant le code du plugin on peut ajouter n’importe quoi ? j’imagine qu’il fait bêtement du parsing de page pour détecter la position du mot clef non ?
    Pour l’enregistrement d’infos peut être mais ils doivent avoir une BDD sacrément costaude ^^
    Après le plugin est pas exempt de défaut non plus donc ils envoi peut être les données sans les afficher ?

  3. clyde dit :

    oui, le mien bug assez souvent sous firefox sinon petit outil sympa et pratique!

  4. positionnement site internet dit :

    Trés intéressant, ça permet d’avoir une meilleure vision sur le référencement et son évolution permanente à travers l’algorithme de google toujours aussi mystérieux.

  5. bgaillat dit :

    Oui, en effet Rank checker offre une vision simple et permet de bien analyser l’évolution de l’algo de classement de google, en contrepartie il est vraiment super simple…

  6. sticker pas cher dit :

    je viens de le tester, il est bien.

    Merci ; )

    to be continued

  7. Jeremy dit :

    Un peu vieux, mais sauriez-vous une maniere simple d’organiser les données exportées par Rank Checker dans Excel?

  8. […] qui sors de plusieurs années de Rank Checker et de fichiers Excel customisés je ne sais plus où donner de la tête, cela me rappelle un peu […]

  9. Muriel dit :

    Bonjour et merci pour cet article très pédagogique !

    On m’avait conseillé le logiciel Free Monitor, très simple à utiliser, mais j’ai l’impression que Rank Checker est plus développé. Et en plus, intégré à Firefox, c’est plus pratique. 🙂

    Je vais tester ça de ce pas.

  10. site de poker dit :

    En effet ce logiciel/plugin est très interessant pour suivre l’évolution du travail effectué, je le recommande vivement !
    Depuis que je travail avec j’ai considerablement amelioré mon positionnement.

  11. Sandravoyance dit :

    Moi j’utilise seo SEM RUSH depuis un petit moment, je dois avouer que le pluging rank checker à l’air très intéressant, je l’installe direct ; )

  12. bgaillat dit :

    J’ai pas encore testé SEM Rush à fond mais j’ai prévu de faire un article dessus car ca a l’air pas mal en effet !

  13. […] en était les sites 6 mois après ? Voici donc un petit tour d’horizon avec l’aide de Rank checker .1) http://www.lecedrerouge.com/KeywordGoogle.fr positionGoogle.fr URLdecoration-mobilier […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.