Tag : nouveau site

Parier sur le CAC40 pour gagner des produits, une nouvelle manière de consommer ?

par Romain Boyer - Il y a 7 ans

Je ne suis personnellement pas fan des jeux d’argent et autres systèmes analogues mais il faut dire ce qui est : le marché du jeu en ligne a le vent en poupe, et les acteurs innovent sans cesse.

La loi de 1836 interdit les jeux de loterie et en donne le monopole à la Française Des Jeux ; toutefois deux sites sortent leur épingle du jeu en contournant les règles : WinYouWin et Wallfo.fr. Je m’intéresserai ici plus précisément au deuxième qui propose un concept plein de promesses.

Sommaire

  • Le marché de la loterie tout d’abord
  • Les deux acteurs ensuite

Le marché de la loterie pour commencer

Wallfo a fait un billet très intéressant sur le sujet dont je me permets de reprendre quelques informations de fond pour illustrer :

Des autrichiens utilisent la loterie comme méthode pour vendre leur maison en 2009 (source). L’idée : vendre 9 999 billets de loterie à 99 euros sur internet. En quelques jours, tous les billets ont été vendus ! Pour Wallfo, l’Etat autrichien autorise ainsi implicitement ce mode de vente tant que la vente se limite à un produit.

En mai 2009 en France : Une voiture à 29 euros pour relancer les ventes et tenter d’écouler son stock. En pleine crise du marché automobile, un garage de l’Essonne a eu une idée originale : lancer sur internet une loterie. Pour un ticket à 29 euros, la probabilité de gagner une Renault Scenic est de 1 sur 400. Wallfo indique là encore : « Plusieurs véhicules ont été vendus, mais le site à été fermé pour non respect de laloi du 21 mai 1836 qui régit les jeux de hasard. Les gagnants étaient désignés suite à un tirage au sort. »

En 2009 encore, toujours en France : un couple ardéchois a décidé de mettre en vente sa maison via une tombola. Pour participer au tirage au sort, les candidats doivent s’acquitter de la modique somme de cinquante euros. (…) Pour une mise de 50 euros, les participants obtiennent une chance de participer à un tirage au sort, dont le règlement a été déposé auprès d’un cabinet d’huissiers… Des milliers de participants se sont bousculés, jusqu’à plus de 6000 ! La tombola n’a pu avoir lieu, pour désigner le gagnant, pour des raisons légales.

Autres données intéressantes de marché communiquées par Wallfo :

  • 8 personnes sur 10 jouent à des jeux de loterie (hors et en ligne)
  • 30% des joueurs jouent sur Internet
  • PMU + FDJ + BWin en 2009 ont cumulé à eux trois plus d’1,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2009 !

Les deux acteurs

La directrique de WinYouWin indique le principe sur FrenchWeb :

La loi de 1836 interdit les loteries réunissant les 4 éléments suivants :
– espérance de gain
– désignation du gagnant par le hasard
– communication au public
– frais de participation non nul

Si l’un de ces éléments n’est pas constaté, les loteries sont licites.

Les jeux organisés sur WinYouWin.com ne réunissent pas ces 4 éléments et sont donc licites au titre de cette loi.

A savoir lequel, c’est notre secret de fabrication ;)
Ps: Pas si secret puisque visible dans le règlement général et les CGU !

Je ne suis pas certain d’avoir bien vu l’information dans les CGU, mais il semblerait que le seul élément plausible soit l’absence de communication au public, si tant est qu’un site Internet ne soit pas une communication au public. En tout cas, l’espérance de gain est là, la désignation du gagnant se fait bien par le hasard et les frais de participation sont évidemment non nuls.

Aperçu du site Wallfo.Fr

Concernant Wallfo.fr, la désignation du gagnant s’effectue par rapport à l’indice choisi le plus proche du CAC40 à la clôture, ce n’est donc effectivement pas le hasard qui choisit le gagnant, mais l’évolution de l’indice représentant le marché de l’offre et de la demande.

Je trouve intéressante cette dernière initiative qui va réunir plusieurs types de publics : les amateurs de bourse, les amateurs de produits de luxe, et les amateurs de jeux de hasard.

Le côté ludique et challenge est intéressant. A mon avis, le site pourrait rencontrer de forts pics d’audience peu avant la fin de la séance et, à la manière d’une enchère eBay, cette montée d’adrénaline chez l’utilisateur avant le gong final devrait assurer une certaine émulation pour le jeu.

Romain Boyer

Romain BOYER travaille pour des startups eCommerce depuis 2005. À cheval entre la technique et la stratégie, cet adepte des tableaux de bord croise toutes les données pour en extraire ses priorités. > Suivre Romain sur Twitter : @RomainBOYER > Son poste : Product Owner eCommerce chez Doctipharma.fr

2 Commentaires

2 réponses à “Parier sur le CAC40 pour gagner des produits, une nouvelle manière de consommer ?”

  1. Alban dit :

    Généralement le caractères « hasardeux » viens du faite que le tirage ai lieu après la participation.
    Les jeux à instant(s) gagnant(s), ou à prédiction (dans ce cas du CAC40, ou plus généralement du nombre de participant à un concours), ou à toute autre variable faisant intervenir l’intelligence ou l’habilité ne sont donc pas des jeux de hasard.

    Je parierais donc fortement que le secret de fabrication de WinYouWin intervient justement dans la désignation du gagnant (avec un système d’instant gagnant ouvert, ou de numéros d’enchère prédéfini comme gagnant).

  2. bgaillat dit :

    Le coté « communication au public » est assez tendancieux quand même … si un site internet n’est pas destiné à « communiquer au public » …
    Walfo tiens à mon avis plus la route sur son concept (à première vue)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Interview de Benjamin Tournand, fondateur de presqueparfait.com

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

Bonjour Benjamin, peux-tu te présenter et nous raconter un peu ton parcours ?

Bonjour Benoit. J’ai 28 ans et je m’occupe de la boutique en ligne Presque Parfait. J’ai démarré ma vie professionnelle dans un grand groupe français (Accor) avant de rejoindre François Ziserman chez Araok (agence de conseil en e-commerce).

Presque parfait ? C’est quoi comme boutique ?

Presque Parfait est une boutique qui propose des cadeaux pour les bébés et qui essaye d’éviter les habituelles layettes que l’on connait. En fait l’idée vient d’une expérience personnelle : la recherche de cadeau de naissance pour ma nièce. C’est face à l’offre de cadeaux bébés en France que j’ai décidé de lancer cette boutique.

Tu n’étais pas satisfait par le choix offert en ligne ?

C’est tout à fait ça 🙂 . J’avais trouvé des choses originales pour les bébés aux Etats-Unis, en Angleterre, mais en France, les choses étaient trop traditionnelles à mon goût.

Ok, donc tu fabriques les produits ou comment cela se passe exactement ?

L’offre de Presque Parfait se divise en deux parties : les produits originaux Presque Parfait (tee-shirts, bodies, bavoirs) et une sélection de produits (du retail donc) qui rentrent dans l’esprit de la marque. Comme les disques de berceuses rock par exemple que je trouve vraiment intéressant mais qui sont très peu connus en France. Pour les produits Presque Parfait, j’achète des basiques (bavoirs, t-shirts et bodies) que je fais sérigraphier chez mon fournisseur belge.

Le site et le stock sont basés en Belgique ou pas du tout ?

Non tout est chez moi, à Paris. Le stock est à domicile, ce qui me permet d’expédier les produits aussi vite que possible (en général le jour même quand la commande est passée avant midi).

Et alors ca fait quoi de passer de consultant E-commerce à E-commerçant ? Pas trop dur 🙂 ?

Ca faisait un bout de temps que je cherchais une idée de e-commerce et la transition consultant / e-commerçant n’a pas été trop dure, je suis quand même resté dans le même monde 🙂 . Mais c’est vrai que d’être passé chez Araok m’a appris beaucoup sur le e-commerce et j’ai pu réutiliser mes connaissances pour faire mon shop.

La boutique est toute jeune, tu es tout seul à bosser dessus ?

Je suis officiellement tout seul à gérer l’affaire. Par contre, le site a été externalisé (je ne suis pas technique) à NewQuest qui est spécialisé sur Prestashop. Après, je suis jamais vraiment seul puisque la famille et les amis m’ont bien accompagné pendant toute la période de création et je me suis appuyé un maximum sur tous les conseils que je pouvais récolter.

Et le démarrage se passe bien ? C’est quoi ta principale difficulté ?

Le démarrage se passe plutôt bien, j’ai même été assez surpris par l’effet bouche à oreille de la sortie. Maintenant, la principale difficulté reste la montée en volume et d’aller faire connaitre la boutique à un plus grand nombre.

C’est un domaine concurrentiel ou c’est encore assez calme pour le moment ?

Oui le domaine des cadeaux de naissances (et plus généralement de la puériculture) est un marché très dynamique, avec de nombreux acteurs poids lourds. En revanche, sur le positionnement plus original de Presque Parfait, il y a encore très peu de monde en France. Les acteurs qui proposent des choses originales se comptent sur les doits de la main et ne sont pas tous des experts e-commerce. C’est aussi pour ça que j’ai choisi ce créneau, je trouvais qu’il y avait vraiment quelque chose à faire.

Tu connaissais un peu le secteur avant de te lancer ou pas ?

Pas du tout ! J’ai mené une petite étude de marché avant de prendre la décision de me lancer.

Et les premières livraisons se sont bien passées ? Tes clients sont heureux ?

Oui, les premières livraisons ont l’air de s’être bien passées, même si elles ont été perturbées par la grève… Mais en tout cas, j’ai quelques retours de clients qui sont très satisfaits et ça fait très plaisir 🙂

Avant de te lancer, y a-t-il certains sites / e-commerçants qui t’on inspiré ?

Oui bien sûr. La plus grande influence (et ça se voit sur le site …) est Patrice Cassard. J’aime beaucoup sa vision du e-commerce et la réalisation de ses projets. Il a un sens marketing hors du commun. Après, il y a d’autres marques qui m’ont plus ou moins directement inspirés (Johnny Cupcakes, Innocent, Michel et Augustin, ou encore les conseils d’entrepreneurs de Gary Vaynerchuck … )

C’est quoi la prochaine grosse étape après le lancement ? Augmenter les références ? Proposer plus de livraisons ?

Oula, beaucoup de choses mais ce n’est pas encore précisément défini. Je dirai que la première étape est de se faire connaitre un maximum d’ici Noël. En parallèle, on continue à travailler avec mon’ry (l’illustrateur) sur des nouveautés. et on commence à réfléchir à la V2 … 😉

Déjà 🙂

Oui, même si ce n’est pas pour tout de suite, ça fait partie des réflexions qui sont longues à mûrir donc on commence maintenant à y penser. Mais la priorité du moment reste de faire grandir la notoriété et de proposer des nouveautés.

C’est quoi ta stratégie principale pour la notoriété ? Référencement? Adwords ? Twitter ?

Pour le moment, les réseaux sociaux et autres blogs m’ont permis de gagner de la visibilité. Les deux prochaines pistes que je vais attaquer sont adwords et trouver des relais dans la presse pour parler de Presque Parfait.

Presse papier ?

Oui, je pense que l’offre Presque Parfait peut intéresser les magazines féminins ou spécialisés maternité / bébé … Je vais les contacter dans les jours qui viennent pour voir ce qu’on peut faire ensemble.

Comme c’est toi qui as fait l’assortiment tu peux nous dire quels sont tes produits préférés ? Ou ceux qui marchent le mieux ?

Difficile à dire parce que je suis attaché à tous les produits mais ceux que je préfère sont le body Sieste Drugs and Rock’n’Roll (je suis archi fan de la créa), du t-shirt un jour j’aurai une moustache et du t-shirt jeune padawan (oui, je suis un geek). 🙂

Au niveau créa tu n’as pas pensé à t’inspirer de lafraise en proposant des concours de créa par les internautes ?

Si j’y ai pensé mais c’est bien plus complexe à mettre en place. Par contre, sans dévoiler de secret, ça fait partie des sujets de réflexion au centre de la V2. 😉

Cool, un scoop 😉 .

Oui, rien n’est fait encore, reste à voir si la communauté des designers de tees seront intéressés pour faire des modèles bébés … 🙂

C’est toi pour le moment qui fais les créas ?

Pour le moment, les créas sont réalisées par mon’ry. D’ailleurs pour la petite histoire, j’ai trouvé mon’ry en allant voir les designers que j’aimais bien sur les sites de tees. La manière dont on travaille pour le moment est je lui fournis des idées et lui les met en images avec sa touche si particulière 😉

C’est aussi la raison pour laquelle l’ouverture à d’autres graphistes va être difficile. Nous avons mis en place ensemble « l’esprit » Presque Parfait et il faut qu’on arrive à le préserver.

Oui, c’est vrai qu’il y a une cohérence graphique sur l’ensemble des produits qui est sympa.

Oui et une cohérence de ton aussi, il faut éviter d’être trop trash ou trop sage, la balance est difficile à trouver.

Moi j’adore « dormir c’est pour les faibles » mais je crois que ca se vend bien non ?

Oui c’est le best seller, je suis d’ailleurs en rupture sur deux tailles de ce modèle mais la réappro est en cours 🙂

Tu es content de ton fournisseur ? C’est dur d’en choisir un, non ?

Oui je suis très satisfait de mon fournisseur. D’ailleurs pour le choix de mes fournisseurs, j’ai toujours privilégié la relation avec eux plutôt que les prix. J’ai besoin de savoir que mon fournisseur est à mon écoute et qu’on forme une équipe pour travailler avec lui. J’aurai pu aller vers un fournisseur moins cher mais celui-ci a par exemple mis en place les sérigraphies écologiques à ma demande. Chose que j’aurai eu du mal à faire chez un fournisseur moins cher je pense.

Pour finir, quel conseil donnerais-tu à un futur e-commerçant pour qu’il réussisse ?

Question très difficile, d’autant que je n’ai pas assez de recul pour donner un « conseil de pro », mais je reprendrai les paroles de Guy Kawazaki en disant que le plus important c’est de se lancer. Il vaut mieux éviter de préparer un gros projet pendant des mois (voire des années), il est préférable de démarrer petit mais de démarrer vite pour tester son concept et le faire évoluer par la suite. En tout cas, c’est le principe que j’ai suivi avec Presque Parfait : Start small but do start !

Et bien félicitations à toi 🙂 . On te souhaite évidement plein de réussite pour ce démarrage !

Merci Benoit 🙂

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

1 Commentaire

Une réponse à “Interview de Benjamin Tournand, fondateur de presqueparfait.com”

  1. Bebe Affaires dit :

    Je me permets de rebondir sur cet article pour faire l’aito-promotion de notre site de vente en ligne d’articles pour bébé http://www.bebeaffaires.com
    Comme l’exemple cité dans cet article, nous avons commencé tout petit (vente sur ebay) et venons de lancer notre V2 depuis septembre.
    Il est vrai que le secteur de la petite enfance est très concurrentiel et occupé par des poids lourds et il faut essayé de se démarquer par l’offre…
    La formule Start small but do start ! a été également notre devise il y’a 1an

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Lancement du site Jumelles.com

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

Une petite news pour vous informer du lancement du site Jumelles.com qui n’est pas comme son nom pourrait vous le faire croire un meetic spécial jumeaux mais un site E-commerce de vente de jumelles. Vous savez cet objet qui sert à espionner ses voisins qui permet d’observer les petits oiseaux dans la foret :

Le site est géré par Opticien-Online et sert donc à étendre un peu plus la galaxie OOL après opticienonline.com et lunettesland.  On peut donc clairement voir la volonté de se diversifier sur plusieurs marchés proches sans pour autant perdre la niche de départ du site original. Je suis personnellement convaincu par ce genre d’initiatives car pour moi le futur du E-commerce n’est pas dans les gros sites non-rentables (ou peu) mais plutôt dans l’exploitation des différents marchés de niches, le lancement de Javari par Amazon étant à mon sens la preuve la plus tangible de ce mouvement.

Pour en revenir au site jumelles.com le site est plutôt bien fait même si je trouve que le contraste entre le texte gris clair et le fond blanc n’est pas assez prononcé pour que je lise confortablement.

Pas assez visible pour moi :/

Le site manque un peu de contenu textuel mais étant donné l’age du site cela peut se comprendre. Pareil pour la rassurance client assez discrete, je n’ai pas vu de numéro de téléphone par exemple :/ .

Au niveau technique je pense suis sûr en fait que le site est basé sur du Magento mais je suis assez impressionné par la rapidité du site ! Beau travail et bon courage pour la suite.

Alors quel est votre point de vue sur ce site ?

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

1 Commentaire

Une réponse à “Lancement du site Jumelles.com”

  1. imbert dit :

    Arnaque ou pas arnaque à jumelles .com !!.J’ai commandé une paire de jumelles le 10 10 2014 et à ce jour le 09 11 2014 toujours pas de nouvelles ,normalement livraison en moins de 72 h .il est vrai j’ai voulu payé par chèque ,chèque qu’ils ont reçu et normalement livraison 4 à 5 jours après.Je ne sais plus que faire car ils ne répondent pas au téléphone ainsi qu’à mes mails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


BernardTapie.com ouvre ses portes

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

J’en avais déjà parlé dans un précédent billet (voir : Bernard tapie va se lancer dans le E-commerce ) et bien le site est lancé et reste un peu vide je trouve :

Vous aurez remarqué la base line du tonerre :  BernardTapie.com | économisez sur vos factures courantes et vos achats.


Bon par contre je suis sur qu’il sait faire une campagne de com car le site est à peine lancé qu’il y a déjà pas mal d’occurence dans google : http://www.google.fr/search?hl=fr&source=hp&q=BernardTapie.com

Bravo pour cette première étape, on verra bien si il arrivera a atteindre la rentabilité 😉

Pour accéder au site officiel de Bernard Tapie cliquez sur le lien : http://www.bernardtapie.com/

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Bernard Tapie va se lancer dans l’e-commerce

par Benoit Gaillat - Il y a 8 ans

Lancer son site e commerce c’est vraiment ouvert à tout le monde , la preuve Bernard Tapie , le célèbre homme d’affaire des années 90 va lancer (avec son fils) un site E-commerce d’ici le mois de mai. Apparemment le site E-commerce de Bernard tapie sera dans la même veine que celui de vente-privée.com c’est a dire du déstockage de « high tech, électroménager, voitures, vêtements, services bancaires et forfaits de téléphonie » wouaw , rien que ça 🙂 .

Vu les concurrents déjà présent et aux abois sur le secteur du déstockage (Brandalley se recentre, 24H00.fr loue son fichier client etc …) la concurrence va être rude pour ce nouveau site mais heureusement Bernard tapie va lui même faire sa campagne de pub , j’imagine que ce sera principalement de la TV + affichage, pour lancer la machine E-commerce.

Qu’en pensez vous ?

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

4 Commentaires

4 réponses à “Bernard Tapie va se lancer dans l’e-commerce”

  1. Rom's dit :

    à mon avis, il a toutes ses chances ; avec de l’argent et de l’intelligence, on peut tout faire.

  2. bgaillat dit :

    C’est vrai, le personnage étant hautement porté sur les polémiques je suis sur qu’il va réussir son lancement :). On verra bien après si son site sera rentable !

  3. olivier dit :

    oui effectivement j’ai bien vu qu’il avait lancé son site, je viens de recevoir un email de sa e-news. Bien évidemment je n’étais inscrit à rien. Il commence bien en respectant pas la loi de l’opt in….en même temps c’est pas comme si j’étais étonné

  4. bgaillat dit :

    Je pense que Bernard Tapie a déjà racheter des bases Emails un peu partout afin de lancer correctement son site 🙂 C’est quoi du coup l’adresse ? je n’ai pas été spammé moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.