Tag : netlinking

C’est quoi un bon lien ?

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

La recherche de liens pointant vers son site E-commerce est une activité assez consommatrice de temps et qui conduit parfois les webmasters à faire un peu n’importe quoi. Les liens sont donc devenus une denrée précieuse et de qualité variable en fonction de l’honnêteté du créateur du lien.

Pour vous aider à y voir un peu plus clair voici une check-liste pour vérifier que les liens que vous obtenez sont de bonne qualité.

  • Le lien est en HTML

C’est le plus important ! Avoir un lien de ce type < a href=’url-de-votre-site’>nom de votre site< /a > , en html donc, est une des bases du netlinking. Les liens qui ne sont pas en Html sont au mieux mal suivis, au pire pas pris en compte du tout. Si vous avez un lien dans le genre : < span onclick='<url-de-votre-site>’ >nom de votre site </span> c’est un lien en javascript qui ne sera pas suivi pas les moteurs de recherche = aucun intérêt !

  • L’ancre du lien est optimisée

Si votre lien n’a pas de contenu entre les balises d’ouverture et de fermeture (< a>  et < /a >), par exemple < a href=’url-de-votre-site’> Vide < /a > ou un contenu incohérent ou peu contextuel, Ex : < a href=’url-de-votre-site’> cliquez ici < /a > le lien aura moins d’impact sur votre référencement qu’un lien < a href=’url-de-votre-site’> contenu-ciblé-descriptif-de-votre-page< /a > .

  • Votre lien est entouré de contenu

Si votre lien est isolé, sans contexte, il sera beaucoup moins performant que si vous l’entourez d’un peu de contenu. Ex : Mon site est super bien car il parle de chevaux de course avec des < a href=’url-de-votre-site’>texte-ciblé </a> et aussi plein de nouveautés. Cela permet d’aider Google à comprendre le contexte autour de votre lien. Idéalement votre lien devrait être au milieu d’un bon paragraphe de texte pour donner tout son potentiel.

  • Le lien n’est pas en nofollow

En plus d’avoir un lien au format HTML et au contenu pertinent il faut faire attention à ce que votre lien ne comporte pas de balise nofollow, qui signifie tout bêtement « ne suit pas ce lien » pour google et les autres moteurs de recherche. Ce n’est pas toujours vrai pour être honnête et factuel car ces liens sont pris en compte dans l’outil « webmaster tool » de Google mais si votre lien comporte cette balise, cela montre un manque d’intérêt pour votre site et une volonté de vous tromper de la part du webmaster à l’origine du lien, ce n’est pas une façon de faire un lien honnête.

  • Le lien n’est pas dans un fichier Flash

Si le lien est dans un fichier Flash il y a de grandes chances pour qu’il ne soit jamais vu par Google, et donc ne vous apporte strictement rien, d’un point de vue référencement bien sûr. De façon générale évitez de lier des partenariats avec les sites en flash, ils sont la plupart du temps mal positionnés . Attention ceci est une grosse généralité, il y a toujours des exceptions qui valent le coup bien sûr.

  • Le lien n’est pas une image

On dit qu’une image vaut mille mots mais cela est, très, faux en référencement. Une image ne vaut pas grand chose en tant que lien. Exigez des liens en texte lors de vos partenariats, cela sera beaucoup plus productif.

  • La page ou se trouve votre lien est-elle accessible rapidement depuis la homepage ?

Il faut mieux avoir un lien rapidement accessible depuis la homepage, généralement la page la plus valorisée, qu’un lien enfoui dans le site et qui ne sera jamais exploré par les moteurs de recherche. Si vous pouvez y accéder en 2 ou 3 clics cela est correct, au dessus de 5-6 clics vous êtes, surement, sur une page presque cachée, destinée à ne pas être visitée par les robots et encore moins par les internautes.

  • Votre lien est-il noyé parmi 200 autres sites ?

Si votre lien est sur une liste bête et méchante de plusieurs dizaines ou centaines de liens externe il aura très très peu d’impact sur vote référencement, un lien est toujours bon à prendre mais celui-ci ne vous apportera pas grand chose.

  • Le lien est-il invisible ?

Un lien invisible, texte blanc sur fond blanc par exemple, ne sert pas à grand chose et pourra même être considéré comme du spam par les moteurs de recherche. Le contenu caché/masqué étant considéré comme une tentative de  triche par Google et Bing.  Pour information, il existe plusieurs façon de masquer du texte faites donc attention.

  • La page est-elle indexée ?

Avoir un lien c’est bien, sur une page indexée c’est mieux ! En effet si google n’a pas cette page dans son index il sera très difficile de pouvoir en tirer quelque chose. Le plus simple pour vérifier ça est de faire une recherche sur google avec l’url de la page, si vous obtenez ça :

Alors ne perdez pas de temps avec cette page et passez à la suivante.

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

16 Commentaires

16 réponses à “C’est quoi un bon lien ?”

  1. Maximilien dit :

    Excellent billet Benoît ! Définition très complète d’un bon lien pour les néophytes du référencement 😉 Je partage sur Twitter !

  2. bgaillat dit :

    Merci Maximilien !

  3. Mickael dit :

    Des règles toujours bonnes à rappeler 🙂

  4. Christophe de la Fabrique du Multimédia dit :

    Et si le lien peut provenir d’un site faisant autorité (un site de l’état, un site institutionnel, un site incontournable, un quotidien, un site scientifique, une école), c’est encore mieux.

  5. C’est quoi un bon lien ? | Moteurs du web : veille webmarketing dit :

    […] Article complet : C’est quoi un bon lien ? […]

  6. webmarketing fast dit :

    Bon résumé de ce qu’est un bon lien.
    Je viens de l’ajouter sur twitter.

  7. annonce légale SCI dit :

    Sur le lien en nofollow, je ne suis pas aussi intrinsigeant car je pense qu’il est important tout de même d’en avoir quelques uns, surtout si le site réferant vous apporte des internautes qualifiés et beaucoup de traffic.

  8. fran6 dit :

    Un bon résumé en effet! Il faut quand même rappeler que hors considérations SEO, un lien même avec toutes les tares citées dans l’article peut être bénéfique pour le site si il y amène des visiteurs.

  9. bgaillat dit :

    En effet, c’est la qualité principale d’un lien ! Si il apporte des commandes c’est encore mieux 🙂 .

  10. référencement dit :

    Coté référencement toujours, faut pas trop abuser avec des liens textuels dofollow et passer à coté des autres types de liens … Il faut penser au netlinking NATUREL, si le moteur détecte qu’un référenceur est derrière une masse de liens, ces derniers ne seront plus bons comme prévus.

  11. paiement sécurisé dit :

    Dans tous les cas même un lien non suivi peut etre bénéfique d’un point de marketing mais c’est sur pas pour du référencement naturel.
    Ce n’est pas toujours évident de trouver le lien parfait.

  12. Antoine dit :

    Je ne suis pas d’accord pour les images.
    Un lien venant d’une image à autant de poids qu’un autre lien… si le atl est rempli de façon optimisé et que l’image est dans du contenu.
    C’est bien la première fois que je lis ça.

    ps: il y a quelques fautes dans l’article
    pps: c’est un comble pour un site abordant le référencement de mettre des liens en nofollow.

  13. bgaillat dit :

    En effet Christophe , la source du lien est importante !

  14. bgaillat dit :

    Pour les images ce n’est pas ce que j’ai observé jusqu’à présent dans mes campagnes de netlinking mais je garde l’oeil ouvert. As tu des exemples où cela a été très positif ?
    J’ai corrigé quelques fautes , merci de l’avoir signalé.
    Pour les liens en no-follow dans les commentaires je ne vois en quoi le fait de parler référencement m’obligerai à virer le no-follow ?

  15. Esteban dit :

    Bonjour.
    Il est vrai que le netlinking et le backlinking sont importants dans l’augmentation du PR de votre site.Toujours est il que je tiens à préciser que les sites en flash sont en ce moment à l’étude chez Google et Yahoo pour optimiser leurs référencements.

  16. bgaillat dit :

    Hum, cela fait un peu une dizaine d’années qu’ils sont à l’étude 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Comment rater sa campagne d’échange de liens ?

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

L’échange de liens est une des activités les plus consommatrice de temps et des plus ingrate pour le référenceur. Afin d’aller plus vite certains référenceurs ne prennent pas le temps d’utiliser les bases de la communication et de la mise en relation pour  réussir à générer des réponses. Si vous aussi vous voulez  être sur de rater votre campagne il suffit d’envoyer un mail type à toute votre base de contacts récupérée sur le web avec un modèle du genre :

Bonjour, je suis le webmaster du site http://www.monsitedaffiliationsanscontenu.com

et je me permets de vous contacter afin de vous proposer un partenariat entre mon site et votre site http://www.meilleursvinsbio.com En effet, un partenariat entre nos deux sites pourrait être bénéfique réciproquement.

Cet échange pourrait se faire sur la base d’un échange de liens réciproque (toutes pages / page accueil / page partenaire / autre).

Si cette proposition vous intéresse, veuillez me contacter afin que nous fixions ensemble les modalités de l’échange.

Cordialement,

M. X

Ce mail et cette façon de faire comportent toute une série de défauts et s’apparentent plus à une pratique de spamming qu’autre chose.

  • Premièrement j’ai reçu ce mail de la même personne sur plusieurs adresses pour plusieurs sites e-commerce. Bravo pour l’adaptation du contenu, seule l’URL change.
  • Il n’y a aucun rapport thématique entre les deux sites
  • Il n’y a aucune valorisation du site proposant l’échange de lien, si au moins il m’avait proposé un lien sur une page à fort PR (même si je ne crois pas au PR) mais non, là son site n’est qu’une URL
  • Aucune info sur le nombre de visiteurs, le nombre de pages indexées, bref un truc qui augmenterait l’intérêt de son site.
  • Il n’y a aucune recherche sur ma stratégie de linking et ma politique d’échange de liens, par exemple en citant ma page de partenariats et en me demandant d’apparaître dessus la démarche aurait paru crédible.
  • La proposition est trop vaste : (toutes pages / page accueil / page partenaire / autre) , cela veut dire qu’il est mort de faim sur ses liens et acceptera à peu prés n’importe quoi.
  • L’échange de liens bi-directionnel est mort depuis déjà quelque temps.

Je vous déconseille donc l’envoi massif de ce type de mails qui ne sera qu’une perte de temps pour vous et pour votre cible.  L’idée d’un échange de liens est d’apporter une plus-value aux deux sites.

Certaines rumeurs parlent d’un algorithme de google qui prendrait en compte le nombre de clics sur les liens pour mesurer la pertinence du lien, personellement je n’y crois pas pour le moment mais on y viendra peut être un jour …

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

6 Commentaires

6 réponses à “Comment rater sa campagne d’échange de liens ?”

  1. Blog jeux vidéos dit :

    Intéressant comme article, même si je suis moyennement d’accord. Je trouve qu’il est difficile de faire de l’échange de liens en masse si on s’amuse à personnaliser le mail à 300%. Honnêtement, en ne changeant l’URL j’ai été surpris du nombre de retours (positifs et négatifs).

    par contre là où je suis 100% d’accord avec toi, c’est sur l’aspect qualitatif, le mail ici présent est peut être un peu trop bourrin ^^, mais on est bien d’accord qu’on peux faire du quali en masse ou est-ce si antinomique ?

    Au finale la question est : qu’est-ce qui est le plus productif ?

  2. Romain BOYER dit :

    Je retiens la bonne question « Au finale la question est : qu’est-ce qui est le plus productif ? »

    Je ne sais pas, mais ça se réfléchit en tout cas.

    Dans tous les cas, il n’est pas très utiles d’avoir des liens entrants de sites qui ne sont pas dans votre thématique, cela crée une confusion sur votre propre thématique..

  3. bgaillat dit :

    Très bonne question en effet ! Qu’est-ce qui est le plus productif ?

    Bourriner avec des milliers d’emails automatisés ?
    Faire du qualitatif mais sur un nombre restreint d’adresses ?

    Je pense que personne ne possède la bonne réponse mais j’ai un brouillon un article ou je parle des domaines ou l’on peut bourriner VS des domaines ou le qualitatif est préférable. Publication bientôt !

  4. Tiens, c’est marrant, j’ai reçu exactement le même email il y a quelques jours.
    J’ai répondu en demandant au gars de me prouver l’intérêt de cet échange pour moi, histoire de voir le niveau en face. Toujours pas de réponses…

    Ce qui me sidère, c’est que c’est gars se vendent probablement comme des experts SEO à leur clients, mais le contenu de leur email tend plutôt à prouver une certaine méconnaissance du fonctionnement du ref nat.

  5. bgaillat dit :

    Tu vas rire mais j’en ai reçu un deuxième cet aprem et je lui ai envoyé le lien vers ce billet 🙂 On verra bien sa réponse même si je doute qu’il me réponde

  6. Georges@Bitbol dit :

    C’est assez désespérant que de telles personnes puissent réussir mais on les aura !!

    Quant au débat, qualitatif vs quantitatif, il existe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.