Tag : netexplorateur

Compte rendu du forum Netexplorateur 2011

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

J’ai eu la chance de décrocher une invitation grâce à Techcrunch pour le forum Netexplorateur 2011 qui se déroulait du 3 au 4 février dans les locaux de l’UNESCO à Paris. Netexplorateur dont le rôle, je cite, « est de fournir aux décideurs des entreprises et aux responsables des pouvoirs publics des clés pour appréhender, comprendre et s’adapter à la révolution numérique en marche dans notre société » sélectionne donc tous les ans des projets innovants afin de les présenter lors du forum Netxplorateur et organise des conférences sur les thématiques en vogue.

C’est d’ailleurs très rigolo de faire une comparaison entre le salon emarketing de la porte de Versailles et le forum Netxplorateur, dans le premier Facebook était sur toutes les lèvres, dans le deuxième Facebook était à l’honneur il y a deux ou trois ans …  vous en tirez les conclusions que vous voulez bien sûr 🙂

Les startups sélectionnées par Netexplorateur

Sur 400 dossiers présentés Netexplorateur en a sélectionné 10 et a élu un vainqueur, voici les présentations

mPEDIGREE, désigné comme le grand gagnant du forum Netexplorateur de cette année, permet de vérifier, grâce à un sms et un code de série à usage unique, si le médicament que vous allez acheter est bien un vrai et non une copie ou carrément un faux. Il faut savoir qu’en Europe le taux de contrefaçon des médicaments est de 0.2 % mais en Afrique il peut atteindre entre 30 et 80% en fonction des pays (source Bright Simons). La solution de mPedigree est d’une simplicité déconcertante et correspond aux usages des télécommunications en Afrique (beaucoup de mobiles, pas de lignes fixes). Une belle innovation sociale basé sur une techno low cost (le sms) . http://www.mpedigree.org

HAL, Hybrid Assistive limb, est un projet d’exosquelette pour aider les personnes à mobilité réduite ainsi que les travailleurs de force. Le projet vient bien évidement du Japon et comporte tout un tas références Geek : HAL est bien sûr en référence à 2001 l’odyssée de l’espace,  la société s’appelle Cyberdyne, inspiré par Terminator. Bref la science fiction débarque en force dans la réalité . http://www.cyberdyne.jp/english/

E-skin est aussi un projet robotique ( le deuxième est dernier projet dans ce domaine) et propose de créer une peau synthétique avec une technologie à base de nanofils pour les robots afin de leur apprendre le sens du toucher. Cela permet, entre autre, de manipuler avec précision des objets en y employant la force suffisante sans les casser (du verre par exemple). Les exemples sont illimités, on peut imaginer très facilement un robot triant des oeufs délicatement pour les ranger sur une chaîne de conditionnement. http://newscenter.berkeley.edu/2010/09/12/eskin/

Natural Security, un projet made in France, est un système d’authentification biométrique facilitant et sécurisant le paiement digital et qui permet de stocker sur une carte à puce ses informations. Le but est de pouvoir s’authentifier de façon bio-métrique sans laisser ses traces (ADN et web) traîner un peu partout. Un bon compromis entre la sécurité et l’anonymat ? A voir à l’usage car je dois admettre que le concept m’échappe un peu. http://www.naturalsecurity.com/

Flattr est un projet de financement collaboratif sur un mode proche du P2P. Le projet a été initié par Pete Sunde Kolmisoppi, un des co-fondateurs de The Pirate bay. Le concept est de créer un mode de micro paiement ultra simple pour permettre de rémunérer les contenus digitaux, en pratique cela fonctionne un peu comme le « like » de Facebook ou le bouton retweet en bas de cet article, il vous suffit de cliquer sur le bouton pour rémunérer le contenu de façon simple. Par exemple si vous ajoutez 10 € sur votre compte FlattR et cliquez sur le bouton flattR de 10 contenus, à la fin du mois chaque contenu sera payé 1€, si sur la même période vous aviez cliqué sur 1000 contenus, chacun aurait reçu 1 centime. Pour voir le fonctionnement à grande échelle vous pouvez consulter numérama qui l’a mis en place, y compris sur les commentaires. http://flattr.com

Censo est un projet brésilien de recensement de la population grâce à un boitier électronique. C’est le premier recensement d’une population, de 200 millions d’habitants tout de même, de façon 100% électronique. Cela permet grâce à la géolocalisation de dresser un tableau précis de la répartition de la population brésilienne. Afin de faire passer le message aux population les acteurs des télénovelas brésiliennes ont même était mis à contribution pour  intégrer le recensement électronique dans leurs scripts. http://www.censo2010.ibge.gov.br/

Datasift sert à, je cite, « donner du sens à la masse des messages émis par les réseaux sociaux en isolant et en géolocalisant en temps réel la seule information pertinente pour l’utilisateur » . La masse de données produites ne cessant d’augmenter, Datasift propose de filtrer dynamiquement ces informations pour en extraire l’essentiel sur la thématique de votre choix. Le mot à la mode pour designer ce procédé est « curation » mais il faut admettre que c’est assez moche. http://datasift.net/

Obami est un peu le carnet de note 2.0 qui met en relation enseignants, élèves parents et écoles pour partager et communiquer dans un environnement sécurisé. C’est un principe de « transparence limité » intéressant, Obami rend plus clair les relations entre tous ces intervenants mais protège ces espaces de transparences les uns des autres. Je n’ai pas très bien compris le business model et qui payait quoi mais le potentiel social et humain est incontestable. http://www.obami.com/

Mytown est une sorte de mélange entre le Monopoly, Foursquare et Cityville. C’est un jeux édité par la société Booyah, fondée par des anciens de chez Blizzard et rentable en 3 semaines seulement . Je pense que c’est une des futures star du web vu le succès colossal de leurs applications de casual gaming. Le principe de Mytown est de faire des check-in (Foursquare) et d’acheter les bâtiments de sa ville pour toucher des loyers lorsque les autres y passent (Monopoly) le tout de façon sociale car connecté avec les autres 3,3 millions d’autres joueurs (Cityville).  http://www.booyah.com/

LewatMana propose aux Indonésiens des informations sur la circulation en crowd-sourcing. les automobilistes informent le réseau LewatMana des conditions de circulation de l’endroit ou ils sont et LewatMana met à disposition ces informations aux autres automobilistes qui peuvent ainsi adapter leur trajet en fonction des embouteillages. Écologique, collaboratif et très utile il y a fort à parier que ce service va se développer un peu partout sur le même concept tellement le temps perdu dans les embouteillages et frustrant. http://lewatmana.com/

Et sinon autour du forum ?

En dehors des nominés je retiendrait la présentation de Bernard Cathelat que je ne connais pas mais qui à fait une présentation très intéressante, mais un peu longue, sur les scénarios tendanciels de la révolution socio-numérique, je pense que je vais aller chercher quelques uns de ses bouquins pour parfaire mes connaissances de l’aspect « mutation du monde » grâce à Internet.

J’ai également pu rencontrer et faire un peu connaissance avec Olivier de 42 stores, Claude de Syllabs et Axel de Yoocasa. Les discussions étaient très sympa et très enrichissantes.

Un grand merci donc à Techcrunch qui m’a offert une place pour un évènement très sympathique et formateur sur les nouveaux concepts de start-up !

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

3 Commentaires

3 réponses à “Compte rendu du forum Netexplorateur 2011”

  1. gougeule dit :

    Déformation marketing ou simplement des spellings mistakes : datashift et lewatamania à la place de Datasift et LeWatMana – Pourquoi???

  2. bgaillat dit :

    Simplement une relecture un peu trop tardive 😉 Merci de l’avoir signalé j’ai corrigé les noms.

  3. […] déjà parler de Cyberdine lors du forum netexplorateur de l’unesco mais voici enfin une démo vidéo  (japonais sous titré anglais): Note : la qualité de la vidéo […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.