Tag : journal

Test de la boutique E-commerce du journal LeMonde.fr

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

Il y à quelques jours j’ai découvert chez une amie une collection de livres édité par LeMonde.fr (« les livres qui ont changé le monde ») et j’ai voulut me procurer cette collection sur la boutique du site lemonde.fr. C’est donc une occasion rêvée pour faire un petit test rapide de leur boutique et voir comment un journal aussi présent sur le net s’en sort au niveau E-commerce.

La boutique E-commerce n’est clairement pas une priorité pour LeMonde.fr !

La boutique n’est accessible qu’à travers un seul lien textuel placé tout en bas de la homepage du monde :

Pas de risque de se tromper par contre, le mot « boutique » ne ressort qu’une seule fois sur la page alors que les mots clefs relatifs à « abonnement » apparaissent une dizaine de fois . La priorité est clairement l’abonnement par rapport aux ventes de produits estampillés « lemonde » et cela est tout à fait compréhensible même si la boutique meriterai surement de remonter un peu dans la page et d’être un peu plus visible surtout vu la quantité de contenu présent sur la homepage du monde.

La boutique est très austère

La charte graphique n’est pas la même entre la boutique e-commerce et le journal ce qui peut être un bon point pour différencier clairement les espaces mais je trouve que du coup la boutique perd beaucoup de l’identité du journal et bénéficie moins de l’effet « notoriété et confiance ». La charte graphique est un peu austère et froide.

Cliquez pour ouvrir l'image en taille réelle dans un nouvel onglet

La disposition de la boutique est assez claire , le menu est bien visible et découpe assez simplement les différents univers possible même je ne comprend pas pourquoi l’abonnement n’est pas possible sur la boutique e-commerce du monde directement dans un sixième onglet, il faut passer par le footer et atterrir directement sur la page lemonde.fr/abojournal.

Il y a des produits sur la homepage, pas beaucoup certes, mais il est vrai que la boutique du monde ne comporte qu’une cinquantaine de produits. Un bloc de réassurance est présent en bas à droite de la page et mène vers une page plus complète et présentant les garanties autour de 3 axes : le paiement sécurisé, la livraison et la confidentialité des données, du simple mais efficace.

La fiche produit est très trop succincte

Le livre que je recherche est présent sur la homepage en version collection complète : « Les Livres qui ont changé le monde – Du n° 1 au n° 20 » , je clique donc sur le visuel produit et atterris sur la page produit que voici :

La fiche produit est lacunaire et manque d’informations même si le descriptif est plutôt vendeur :

  • Le zoom produit est une blague , on obtient une image de 100 pixels par 100 pixels.
  • Il n’y a qu’une photo (alors qu’il y a 20 livres !).
  • La liste précise des livres vendus, les 20 volumes, n’est indiquée nul part.
  • Aucune date de livraison prévue, il est juste précisé que les livraisons se feront en 3 fois mais ni la date de début ni l’intervalle n’est connu.
  • Le montant des frais de port offert aurait gagné à être affiché. Quand une boutique fait un cadeau autant que ses clients connaissent le montant de l’effort fait.
  • On ne sait pas si c’est la collection complète ou seulement une partie de cette édition.
  • Les produits sont ils en stock actuellement ?

Finalement j’ai failli partir de la boutique du Monde car le prix de la collection étant un peu cher et la liste plus qu’imprécise je n’ai pas eu de « déclic » pour acheter cette collection. Cependant en fouillant un peu dans le site j’ai découvert sur d’autres pages la liste des 20 volumes, payable à l’unité mais plus chers, et l’existence d’une extension de cette collection entre le volume 20 et 30. Quel dommage de ne pas avoir mis l’accès à ces informations en tant que produits complémentaires directement sur la fiche produit ci dessus, fiche produit qui, elle, est accessible depuis la homepage directement.

Pour tester un peu plus loin la commande sur la boutique du monde voici une capture de la page panier :

De facture assez classique mais  montrant quelques signes de vieillesse au niveau design  cette page aurait tout a gagné à être redisgné et enrichit d’informations comme le délai de livraison obligatoire depuis le loi chatel. De plus les boutons « continuer » et « terminer » sont bien trop similaires graphiquement parlant, le bouton « terminer » devrait être plus visible afin de conduire les internautes vers les pages suivantes.

L’angoisse de la création de compte

Bon j’ai craqué quand j’ai cliqué sur le bouton terminer et que l’on ma proposer de créer un compte, je ne m’attendais pas à quelque chose de simple mais je suis tombé la dessus :

Franchement je n’ai eu aucun courage de remplir ce formulaire qui m’a fait fermer l’onglet de la boutique du monde.fr, même si un grand nombre d’informations sont utiles au e-commerçant la présentation est catastrophique et ressemble à une demande de crédit des années 80.

Pour comparaison voici la même page chez Spartoo :

Ça fait quand même beaucoup moins peur et on à l’impression de rentrer moins d’informations et que le formulaire sera terminé rapidement.

Que penser de la boutique du site LeMonde.fr ?

Mon avis est assez clair sur la question, cette boutique n’est pas stratégique et je pense qu’elle n’est pas directement  géré par LeMonde.fr , en tout cas ce n’est clairement pas une des sources de revenus sur lesquels le groupe compte. La boutique commence à dater graphiquement, elle est de plus assez pauvre et réclamerai quelques investissement pour optimiser l’acte d’achat et mériterai d’être intégré dans le « réseau » lemonde.fr en onglet et haut de page par exemple, les abonnements devraient être disponibles dans la boutique e-commerce directement.

A l’heure ou la presse s’interroge sur son avenir et ses sources de revenus on peut voir que le potentiel pour dégager des revenus pour un site comme LeMonde.fr est encore énorme mais demanderai une expertise différente du coeur d’activité classique de l’entreprise.

Quel est votre avis sur la boutique du monde.fr ? Connaissez vous des journaux qui ont mieux réussi leur approche E-commerce ?

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

4 Commentaires

4 réponses à “Test de la boutique E-commerce du journal LeMonde.fr”

  1. Ahmed dit :

    Bel article,
    il est vrai que lorsque l’on gère un site de ecommerce, on a du mal a comprendre le faible taux de conversion malgré un trafic conséquent, en tant que professionnel on a aussi du mal à rester objectif sur le « beau », le « facile à visiter », la « rapidité à passer commande », et donc de temps à autres je demande l’avis d’une personne qui n’y connait rien à l’internet et je l’écoute, au départ, ma fierté y prend un coup, lol, puis je mets en place des modifications qui s’avèrent gagante à moyen terme.

  2. GUYOT dit :

    C’est tout simple. J’ai commandé un coffret de DVD le 2.12.10 avec en accompagnement un chèque de 49€. Le chèque a été débité sur mon compte le 10.12.10. Ne voyant rien venir, j’ai réclamé le 24.01.11, sans aucune réaction. J’ai réclamé à nouveau le 2.3.11, et là une dame m’a dit par téléphone que des recherches allaient être faites. Aucune nouvelle n’arrivant, j’ai à nouveau réclamé le 18 avril, sans aucune réaction.
    Je peux donc affirmer haut et fort que Le Monde Boutique, c’est de l’arnaque ou de l’escroquerie, au choix.

  3. bgaillat dit :

    Il ne vous ont pas remboursé ? Vous pouvez appelé les services de protections de consommateurs si besoins…

  4. Robertus dit :

    J’ai commandé pour 211€ de livres le 13 septembre 2015, le 14 septembre ma carte a été débitée. Le 26 septembre n’ayant rien reçu j’ai envoyé un message, la réponse a été que le délai de livraison était de 3 semaines. Le 16 octobre toujours pas de livraison pour ces livres réputés en stock, j’ai envoyé un mail et une lettre recommandée demandant une livraison immédiate ou le remboursement, j’attends des nouvelles. Dans tout les cas je m’étonne qu’un journal comme « Le Monde », si prompt à donner des leçons, s’implique dans des escroqueries aussi mesquines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.