Tag : florian marlin

Guide Pratique des Liens Sponsorisés par Florian MARLIN

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Aujourd’hui j’ai le plaisir d’écrire un article en collaboration avec Florian Marlin, spécialiste des liens sponsorisés, qui vient de sortir le premier livre en français spécialisé sur ce thème.

Je n’ai pas besoin de vous précisez que ce bouquin est rentré directement dans ma liste des livres indispensables pour tout bon e-commerçant ! Les liens sponsorisés sont en effet tellement important dans les campagnes webmarketing actuelles qu’il est important de savoir les maîtriser.

Pour vous donner un petit aperçu du livre Florian a bien voulu répondre à cinq questions sur les liens sponsorisés juste pour les lecteurs d’info-ecommerce ! Merci à lui pour le temps passé, à vous de transformer ses conseils en nouvelles commandes 😉

Comment bien structurer sa campagne AdWords ?

La structure d’une campagne AdWords peut se faire de différents façons, il n’existe pas de structure idéale. Néanmoins, voici une méthode simple et universelle pour structurer sa campagne : L’idée est de partir du niveau le plus fin, et notamment de l’annonce. C’est elle qui va déterminer les mots clés du groupe d’annonce dans laquelle elle se trouve. Si vous vous rendez-compte qu’un mot clé ne colle plus avec l’annonce associée, c’est que vous devez créer un autre adgroup spécifique ! Si vous respectez cette règle, qui est donc de faire des groupes d’annonces avec un nombre limité de mots clés, mais ultra spécifiques (avec des annonces ultra spécifiques également), vous aurez une structure optimisée. Il n’y a pas de réelles best practices sur le nombre d’adgroups au sein d’une campagne.
Les questions des différents ciblages et des différents types de mots clés sont traités tout au long du Guide Pratique des Liens Sponsorisés.

Quelles sont les astuces pour augmenter son taux de clics ?

Pour augmenter votre taux de clics, plusieurs méthodes sont possibles ! Le plus évidente est d’augmenter le niveau du CPC max afin d’améliorer la position. Si votre position augmente, vos annonces seront plus visibles et verront leur taux de clic normalement augmenter. Néanmoins, cette amélioration « mécanique » du taux de clics est coûteuse !
Sur les mots clés très génériques et très concurrencés, vous avez généralement la possibilité d’améliorer le CTR (autre nom du taux de clic) en réduisant le champ du ciblage, et notamment en le passant en ciblage Exact. Ce ciblage empêchera l’affichage sur des mots non contrôlés, et donc pas forcément pertinents, ce qui aura pour conséquence d’améliorer le taux de clic.
Pour améliorer votre taux de clics moyen, ajoutez de nouveaux mots clés « Longue Traine », c’est-à-dire très spécifiques. Avec des annonces adaptées, ces mots à plus faible concurrence auront, s’ils sont choisis de façon pertinente, des taux de clics supérieurs à la moyenne des mots génériques.
Enfin, l’optimisation des annonces, dans le but de les rendre plus percutantes, est une manière plus rapide d’améliorer le CTR de ces annonces ! Si votre annonce n’est pas adaptée, il y a peu de chance qu’elle soit cliquée !
Le sujet de l’optimisation détaillée des annonces est traité dans les Questions 63 et 64 du Guide Pratique des Liens Sponsorisés.

Quelles sont les 3 erreurs le plus souvent rencontrées dans une campagne AdWords ?

Parmi les erreurs les plus communes sur AdWords, j’en évoquerai 3 principales, qui sont généralement liés à une méconnaissance de la plateforme et de temps nécessaire :

1 – L’achat de mots clés génériques quasi-uniquement. Acheter les mots clés les plus concurrentiels est le plus facile et le plus rapide, il s’agit des mots auxquels les annonceurs pensent directement. Mais s’ils apportent un trafic conséquent, ce ne sont pas forcément les plus rentables ! C’est souvent par manque de temps qu’un annonceur ne développe pas les mots spécifiques de « Longue Traine », et compte sur le ciblage Large pour viser un grand nombre de requêtes.

2 – L’absence de mots clés négatifs/exclus. Cette erreur est intimement liée au problème précédent. Si l’annonceur n’achète que des mots clés génériques en ciblage Large, ses annonces apparaitront sur un nombre important de mots non pertinents. Encore trop peu d’annonceurs ajoutent des mots négatifs en nombre suffisant, c’est l’un des principaux leviers d’optimisation d’une campagne.

3 – Des URL de destination pas pertinentes. Combien de fois vous cliquez sur un lien sponsorisé et arrivez sur la page d’accueil, au lieu d’arriver directement sur une page plus adaptée ? Cette erreur est encore trop souvent constatée, et elle détériore fortement le taux de conversion ! Alors oui, prenez le temps de mettre l’URL de destination la plus pertinente pour le mot clé en question, cela prend du temps, mais croyez-moi, cela vaut le coup !

Le choix des URL de destination, les différents types de mots clés et le ciblage Exclu sont détaillés respectivement dans les Questions 20, 30, et 35 du Guide Pratique des Liens Sponsorisés.

Quels sont les outils pour trouver les meilleurs mots clés ?

Le principal outil de recherche de mots clés est celui proposé par Google, le fameux Keyword Tool. Il permet, à partir d’un mot ou d’une expression, d’en tirer les principaux mots associés (ou jugés sémantiquement proches). L’outil permet également d’obtenir le volume de recherche moyen mensuel.
Il existait auparavant un outil appartenant à Yahoo Search Marketing, mais il a été désactivé il y a quelques temps. Depuis, plus beaucoup d’outils n’ont de véritable intérêt dans la recherche de mots clés. N’hésitez pas à utiliser les suggestions du moteur de Google pour trouver très rapidement les mots associés les plus tapés après une expression.
L’explication sur l’utilisation détaillée du Keyword Tool est traitée dans la Question 99 du Guide Pratique des Liens Sponsorisés.

Combien de temps faut-il passer sur sa campagne par semaine ?

La question du temps passé sur une campagne AdWords est difficile à estimer car cela dépend du type d’objectif et du type de site concerné. Dans le cas d’un objectif de rentabilité pour un e-commerçant moyen, il faut compter un temps non négligeable sur la campagne, et notamment au démarrage. En effet, le lancement d’une campagne est le plus chronophage, car la rédaction des annonces, la recherche des mots clés et la recherche des URL de destination de la campagne sont des étapes cruciales qui doivent être minutieusement réalisées.
Une fois la campagne lancée, l’optimisation en elle même représente un travail quotidien. Plus la taille de la campagne est importante, plus l’optimisation sera longue. Pour un travail d’optimisation optimal pour un compte moyen, comptez une petite heure de travail intensif quotidien ! Ceci n’est bien sûr qu’une estimation qu’il ne faut pas prendre au pied de la lettre. Par ailleurs, si vous n’avez pas les moyens et les compétences de gérer cela en interne, des agences peuvent prendre en charge la gestion de vos liens sponsorisés.
Tous les conseils pour choisir une agence de web marketing performante sont abordés dans les Questions 92 à 94 du Guide Pratique des Liens Sponsorisés.
Encore merci à Florian pour ces réponses sur les liens sponsorisés, si vous en voulez plus vous savez ou chercher 😉

Guide Pratique des Liens Sponsorisés

Auteur : Florian Marlin

Site du livrehttp://www.guide-liens-sponsorises.fr/

Prix : 20,00 € TTC

Format : Broché, 180 pages

Langue : Français.

Editeur : Les Éditions de l’Alambic

Pour acheter le livre : Amazon, Chez l’editeur

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.