Tag : création

Réflexion sur la conception d’un site E-commerce

par Benoit Gaillat - Il y a 5 ans

C’est encore une fois un excellent article de François qui m’amène à réfléchir sur la conception d’un site ecommerce.

Aujourd’hui la plupart des sites ecommerce sont conçus sur le schéma de pensée suivant :

J’ai besoin de vendre les produits que j’achète/fabrique

Pour assister à pas mal de réunion sur l’organisation et la mise en place de projets ecommerce je pense que le postulat de départ devrait prendre plus en compte les clients. Ca peut paraître être un détail mais un projet du type

Donner envie aux internautes d’acheter mes produits

Me parait pourtant beaucoup plus sain et plus profitable et concentre l’énergie du projet sur l’accompagnement du client à l’achat plutôt que d’orienter le projet sur les besoins du e-commerçants, car in-fine ce n’est pas lui qui achète ses produits.

Dans le premier cas le projet va se concentrer sur les outils et techniques à mettre en place pour vendre plus (Magento VS Prestashop, cross selling, retargeting, etc… ) et de l’autre le projet va se concentrer sur l’expérience client.

La mesure de performance finale ne sera donc pas la même, dans le premier cas le chiffre d’affaires sera le KPI principal alors que dans le second on pourra se baser sur une mesure orienté client, par exemple : « ma grand mère est elle capable de passer commande du produit de son choix et d’être satisfaite de sa commande ».

Evidemment le projet idéal est un mix des deux, un accompagnement du client dans une expérience d’achat et qui permet donc dans les deux cas une hausse du CA.

Faites le test chez vous en faisant commander quelqu’un de votre entourage sur votre site ecommerce et laissez le vous raconter son expérience client, ça voudra tous les conseils de consultant e-commerce du monde.

Je pense qu’en 2012 un site ecommerce ne doit plus se contenter d’être un catalogue papier 2.0 mais doit proposer une nouvelle expérience d’achat cohérente avec une forte valeur ajoutée.

Et vous comment avez vous réfléchit à votre projet  ecommerce ? 

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

9 Commentaires

9 réponses à “Réflexion sur la conception d’un site E-commerce”

  1. Christiane dit :

    Je rejoins tout à fait cette réflexion et les quelques points formulés. Le mix des deux est juste. Quant au site e-commerce je vote pour qu’il soit un magasin 2.0 plus qu’un catalogue 2.0, l’approche est différente.

  2. Augustin dit :

    Tout à fait d’accord avec toi Benoît, l’expérience client d’abord.

    Au niveau de la livraison c’est la même chose, la clef de différenciation se joue dans le choix et la qualité des solutions proposées pour accéder à son colis mais davantage encore dans la capacité à innover.

    Les marchands qui sauront proposer une expérience plus simple, plus conviviale, compétitive ont une grande chance de se détacher des concurrents.

    Il suffit de s’y atteler …

  3. Très bonne réflexion, Benoît.
    Nous sommes en train de refondre/repenser entièrement notre site http://www.blattes-et-cafards.com (qui le méritait largement !) et il est vrai que la réflexion est (trop) rapidement canalisée par le choix de la plate-forme : la plate-forme e-commerce retenue offre certes des fonctionnalités, mais ce sont justement ces mêmes fonctionnalités qui restreignent paradoxalement les possibles.

    En fouillant dans le catalogue des plug-ins, on se prend à penser trop vite « dans le cadre » de l’outil.

    Nous y ferons attention…..

    Merci,
    Pierre

  4. C’est exactement ça pierre, généralement dans l’euphorie du projet on passe beaucoup de temps sur les fonctionnalités et les possibilités offertes par la plateforme ecommerce ou les plugins et on oublie les clients 🙂

  5. Succès e-Commerce dit :

    Oh que oui ! Ne jamais perdre le client ce qui est malheureusement trop souvent le cas…

    Ne pas chercher à se faire plaisir en premier lieu mais toujours, toujours se demander quel va être le bénéfice client. Toujours (presque) essayer de repartir d’une page blanche et de mettre le focus sur le client.

    Le plus difficile est peut-être finalement de convaincre le commerçant du bien fondé de cette profession de foi !

    Bons sites à vous tous.

    FL

  6. carolyn dit :

    Tout à fait d’accord avec Benoît, mais as tu des exemples concrets des erreurs à ne pas faire justement ?

  7. Patrick dit :

    Bonjour,

    Actuellement, je suis en train de travailler à une boutique pour une cliente et plutôt que de lui conseiller prestashop qui m’a donné beaucoup de problèmes au niveau technique, nous sommes parti sur un wordpress avec quelques plugins et pour le client, nous poussons dans un premier temps l’aspect magazine féminin et ensuite la boutique.

    Amicalement
    Patrick

  8. Benoît,

    je reviens sur ta phrase : « proposer une nouvelle expérience d’achat cohérente avec une forte valeur ajoutée ».

    Il serait intéressant de compiler/commenter des expériences clients originales et attrayantes. Des exemples ?

  9. Oui , par exemple :
    Choisir sa solution ecommerce avant d’avoir établit la liste de ses besoins,
    Ne pas lister les besoins clients
    Ne pas faire de workflow d’achat
    Ne pas faire tester son site par ses proches

    Et surtout :
    sire « oui mais nous c’est différent 😉 « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


3 vidéos sur les startups weekends

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

Les startups weekends vous connaissez ? Pas encore ? Alors voici 3 vidéos pour vous expliquer un peu le principe, chacun arrive avec ses idées et ses compétences et tout le monde repart avec une start-up 54 heures plus tard.

Alexis Moeckli présente Startup Weekend

Ce n’est pas la vidéo la plus dynamique pour présenter le startup weekend mais le concept est très bien expliqué, cette vidéo à été tournée à l’occasion d’un startup weekend en suisse mais le concept ne change pas en fonction des pays :


 

Le Startup Weekend expliqué en image

Voici maintenant une vidéo très sympa pour montrer comment les explications vues dans la vidéo ci dessus peuvent interagir pour créer une startup. Une vidéo extrêmement bien réalisée et qui démontre bien le potentiel de se « regrouper pour être plus fort » et retranscris bien l’énergie collaborative d’une start-up.

Startup Weekend Bordeaux (teaser) from Startup Weekend Bordeaux on Vimeo.

 

Cette vidéo à été réalisée par le start-up weekend de bordeaux et l’agence http://www.dollyproduction.fr/(site en construction), c’est du très beau travail, félicitations.

Et voici quelques pitchs de stratups

Après la théorie la pratique, voici une vidéo (en anglais) avec à 2:24 des pitchs de start-ups présentés aux US.


 

Je n’ai pas trouvé de vidéos en FR pour des pitchs de startup. Si vous avez ça en stock donnez moi l’adresse du fichier vidéo et je mettrais à jour l’article.

Pour plus d’informations sur les stratups weekend, rendez-vous sur le site officiel : http://startupweekend.org/

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Comment calculer son budget pour lancer une boutique E-commerce ?

par Benoit Gaillat - Il y a 8 ans

Vous n’avez pas encore de site E-commerce et vous souhaitez vous lancer ? Très bien mais comment prévoir lebudget nécessaire au lancement de votre boutique E-commerce ? Pour prévoir le budget de lancement le plus simple et d’abord de lister l’ensemble des coûts  :

liasse de billets

  1. l’étude de marché
  2. La réalisation du site (technique + graphisme)
  3. l’achat des produits (stock initial)
  4. L’hébergement du site
  5. la publicité
  6. la communication
  7. les frais d’expéditions
  8. les frais de retour
  9. les frais salariaux
  10. la location d’un local

Avec tout ça vous avez à peu près toutes les dépenses que vous aurez à faire au cour des premiers temps d’activité , évidement si vous créer vous même le site , vous diminuerez le budget nécessaire pour lancement votre site E-commerce. Maintenant quel est le coût minimal de chaque partie ?

1) Budget de l’étude de marché :

Le prix d’une étude de marché est assez variable et peut même être réalisé pour 0 euros si vous faites toutes les recherches vous même. Le bon plan bien connu et de co-produire cette étude de marché avec un groupe d’étudiant . Attention bien souvent vous aurez besoin d’acheter une étude de secteur afin d’obtenir des chiffres fiables.

  • Budget estimé : de 0 à 500 €

2) Budget de création de site

Bonne nouvelle, avec des solutions comme Wizishop ou ¨Prestabox vous pouvez avoir une architecture technique convenable  opérationnelle rapidement , simplement et à peu de frais , généralement une commissions est facturée lors de chaque vente réalisée sur la plateforme.Il faut par contre penser à faire un habillage graphique personel pour votre site afin de renforcer son identité.

  • Budget création de site : de 0 à 300 € / mois
  • Budget « graphique » : de 100 à 1 000 €

3) Budget d’achat de produits :

L’achat du stock de départ nécessaire au démarrage d’une activité E-commerce représente souvent la plus grosse part de dépenses. En effet il faut avoir un nombre de produits suffisamment intéressant (mix marketing) sans toutefois sur-stocker  pour des raisons évidentes de coûts d’immobilisation et de dépréciation de la valeur du stock.  C’est donc à vous de calculer au plus juste le stock de départ, plus vous connaitrez votre marché (voir en N°1 l’étude de marché) plus vous affinerez cette quantité (et diversité) de stock. Par exemple si vos concurrents ont environs 2000 produits , vous aurez du mal à les concurrencer avec 40 produits sur votre site … de plus votre budget de départ dépend aussi du type de produits , par exemple pour des piles électrique (coût unitaire faible) vous pourrez couvrir une large gamme assez facilement, pour des bijoux ou des ordinateurs cela sera plus compliqué.

  • Budget pour des objets à faible valeur unitaire (entre 0 et 10 €) : entre 1000 et 3000 €
  • Budget pour des objets  à valeur unitaire moyenne (entre 10€ et 60 €) : entre 3000 et 8000 €
  • Budget pour des objets  à forte valeur unitaire élevée (supérieur à 60 €) : 8000 – 30 000 € (voir plus… )

NB: les prix s’entendent en prix d’achat HT et non prix finaux TTC

4) Budget hébergement du site E-commerce

L’hébergement peut être compris dans des solutions tout packagé ou facturer à l’usage , voir à votre disposition si vous utiliser votre propre serveur. Ce n’est généralement pas une réelle question sur des projets qui démarre mais cela peut rapidement devenir crucial lorsque vous capterez pas mal de trafic .

Budget pour commencer: entre 0 et 100 € par mois

5) la publicité :

La publicité est le deuxième grand poste de coûts car pour chaque commande vous devrez dépenser avant de l’argent pour faire venir le visiteur sur votre site. Attention, les « visiteurs gratuits » n’existe pas , même si vous travaillez le référencement naturel cela vous prendra du temps, temps que vous ne passerez pas à autre chose qui vous aurez aussi rapporté , il faut donc le compter 🙂 . Vous pouvez vous aider de l’outil de mots clefs adwords pour estimer votre budget publicité online :

Budget  : entre 10 et 50 € par commande

Pour info voici comment évolue le cout d’acquisition client : très élevé au début et diminuant avec le temps :

6) la communication :

Là aussi les budget peuvent être assez variables , vous pouvez tout faire vous même pour 0 € ou sous traiter tout ou partie à une agence de communication dont les devis s’étalent de plusieurs centaines d’euros à plusieurs (dizaines de) milliers d’euros.

Budget : de 0 à 5000 €

7) les frais d’expéditions :

les frais logistique ça coute cher , voir très cher ! compter entre 7 et 15 € par envoi , vous pouvez consulter les tarifs de la poste disponibles ici mais simplifier absolument l’offre de transport , ne présentez pas ce pdf en copier / coller sur votre site ! évidement si vous proposer la livraison en Europe ou par Express vous pouvez multiplier les coûts par deux ou trois. ..

Budget : entre 7 et 15 € par commande

8 ) les frais de retour :

La loi oblige tous les vendeurs professionnels à proposer un délai de rétractation de 7 jours pour toutes les ventes à distance donc internet inclut et y compris les ventes privées, destokage, soldes, fin de séries etc .. pas d’exception à par la fabrication sur mesure. Le taux de retour varie beaucoup d’un secteur à l’autre , plus le produit « s’essaye » en magasin plus le taux de retour sera important (mode , lunettes par exemple). Généralement il oscille entre 1 et 10 % .

Budget : entre 1 et 10% de taux de retour

9)  et 10 ) Frais de locaux et salaires :

Si vous ne pouvez pas tout faire tout seul il faut embaucher et loger des employés, comptez également l’électricité, le chauffage, l’achat de bureaux , de fournitures, de matériel informatique etc …

Budget : entre 0 et plusieurs milliers d’euros

Vous avez donc toutes les cartes en main pour estimer plus précisément le coût de lancement de votre site E-commerce. Il faut bien avoir en tête que plus vous investirez dans votre plateforme, moins vous aurez à effectuer certaines taches vous même.

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

5 Commentaires

5 réponses à “Comment calculer son budget pour lancer une boutique E-commerce ?”

  1. Youphoto dit :

    Bonjour,
    merci pour cet article, malheureusement vous oubliez un point essentiel de la vente e-commerce: la photo de produits!
    En effet, nous nous sommes spécialisés dans la photo packshot et le détourage, car on observe trop de photos de mauvaise qualité sur les sites e-commerce. Qui a envie d’acheter un produit à distance lorsqu’il est mal représenté, avec une photo de mauvaise qualité?
    Youphoto propose des tarifs extrêmement avantageux, n’hésitez donc pas à nous appeler pour un devis, afin de transformer une simple recherche client en acte d’achat!

  2. bgaillat dit :

    En effet je n’ai pas compté de budget « matériel » qui est pourtant indispensable avec un ordinateur, un appareil photo, des logiciels. Pour la sous traitance photo c’est un vaste débat 😉

  3. Thomas B. dit :

    Les chiffres évoqués sont complètement fantaisistes :

    Etude de marché : de 0 à 500 € > plutôt 2000 à 15000 € selon le type de projet, même plus. Pour un truc sérieux. Sinon, 500€, c’est juste n’importe quoi.

    Création du logo: passé à la trappe. là encore ça coûte cher pour un travail de qualité et surtout dont vous aurez les droits (oui, il y a des droits sur un logo, ne vous faites pas piéger). 1500€ est un minimum. entre 3000 et 5000 € est certainement plu raisonnable. (sinon le logo à 99€ fabriqué en inde, dont vous n’avez pas les droits et qui sera revendu à vos concurents, + 15€ par fichiers supplémentaire, mais indispensables, la note finale est salée. pour un truc inutilisable)

    Creation du site : de 0 à 300 € / mois > par une plateforme avec laquelle vous êtes bloqué le budget est dans la plaque. mais cela fait tout de même 300X12=3600 € annuel pendant X années puisque vous serez bloquez avec une plateforme. A ce tarif, vous avez un squelette de site.
    Manque : la mise en place du site, la création des pages, et surtout : tout le contenu (et ça c’est un vrai métier) et le graphisme du site.
    Sérieusement un e commerce opérationnel c’est entre 8500 et 25000 selon l’ampleur du projet. mais pour un site comme la fnac il va falloir rajouter deux 0 derrière les 25000 😉

    Budget graphique: 100 à 1000€ !!! pour faire le design du site!?! ça dépend du type de projet mais entre 1500 et 5000 € serai plus envisageable pour avoir quelque chose d’efficace.

    l’intégration graphique? : oui, une fois la maquette réalisée, il faut la mettre en place… entre 600 et 1000€ la journée d’intégrateur dans une agence. en gros vous compter 100 à 200 € par type de page.

    Achat des produits: pffff et bien c’est variable en fonction de l’activité, du modèle économique. Une voiture ne coute pas le même prix qu’une paire de chaussette….

    Hébergement : quelques € à 100€ oui, ça colle. mais ça peut très vite gonfler en fonction de votre réussite.

    Communication : 0 à 5000€ bah t’as pas grand chose pour 5000€. en dessous de 25000 € il est difficile de chercher une visibilité.

    Le reste est lié au type de produit vendu et au lieu. Paris est plus cher que la Creuse.

    puis il faut ajouter les photos des produits et ça a un coût (il faut des packshots et des photos d’ambiance, éventuellement des mannequins). une photo se prend (studio, matériel, photographe,styliste, maquilleuse, frais…etc ), puis la photo se retouche, et il y a des droits de reproduction pour le photographe, si il y a un mannequin il y a des droits à l’image. Une mauvaise photo n’est pas vendeuse, donc chercher le moins cher est quasi à chaque fois un manque à gagner, ou pire. Sur les droits photo : jeter un oeil aux baremes de l’UPP pour les photographes et http://www.neosympa.info/francais/tarifs.htm pour les mannequins.

    Et le référencement…

    Et le community management…

    Et l’ERP…

    Et les CGV faites par un juriste…

    Et les assurances…

    Et encore plein de trucs…

    Bref, le ecommerce est un vrai métier pour les pros. On ne s’y lance pas avec 5000€ tout compri. C’est l’échec assuré et la certitude de perdre ses 5000€.

    Grossomodo, il faut le même budget que pour une boutique physique.
    Bon courage 😉

  4. Gaëtan V. dit :

    100% d’accord avec l’analyse de Thomas B.
    J’ai trop de clients qui s’imaginent que de manière générale le Web ce n’est pas cher et que l’on devient VentesPrivées avec 5K€ de budget et de bonnes idées… que nenni!
    C’est bien plus complexe que cela et nécessite très souvent de lourds investissements au départ et de parfaitement bien s’entourer.
    D’ailleurs, il vous suffit de creuser un peu pour vous rendre compte que parmi les plus gros e-commerçant français, qui génèrent plusieurs millions d’euros de CA, peu sont vraiment rentables. Les investissements publicitaire et technologique colossaux comparés aux marges de plus en plus réduites ne permettent bien souvent pas de générer des profits à hauteur des imaginations.
    Ce genre d’articles me semble donc un peu racoleur et venant d’un professionnel du milieu, consultant dans une agence spécialisée, je trouve cela un peu approximatif.
    Bon courage en effet aux futurs e-commerçants.

  5. Un peu racoleur ? L’objet de l’article est justement de montrer que les budgets sont conséquents, si vous épluchiez un peu les articles sur le blog vous auriez vu que je conseille au moins 40K de budget en général 🙂
    C’est pas byzance mais ça permet de bosser un peu quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.