Tag : conseils

38 conseils Ecommerce pour la période de noël

par Benoit Gaillat - Il y a 5 ans

J’ai trouvé cette présentation slideshare ultra intéressante pour tous les e-commerçants qui souhaitent, même à mi-novembre, mettre un coup de boost pour profiter de la période de noël. Je vous en ai déjà parlé la semaine dernière , voir Noel et Le e-commerce, cette période représentent tellement d’opportunités de CA qu’il est nécessaire de préparer des opérations spéciales.

C’est donc une présentation, en anglais, de Ian Lurie contenant 38 conseils ecommerce pour vendre plus à noël  Certains sont des points récurrents que nous abordons ici (la vitesse de chargement du site par exemple) certains sont plus « américains » comme le black friday, le green monday etc … l’idée est forcément d’adapter un peu ces conseils à vos marchés mais l’esprit d’amélioration contenu dans cette présentation est des plus enrichissant.

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

5 Commentaires

5 réponses à “38 conseils Ecommerce pour la période de noël”

  1. Rachat de credit dit :

    Vraiment pas mal la présentation 🙂

  2. Loïc dit :

    Vraiment bien cette présentation surtout les infos sur les jours spéciaux (Cyber Monday…). Merci pour le partage 🙂

  3. Mathieu dit :

    Haha non 38 c’est trop 😀 !

  4. Agence web bordeaux dit :

    Vraiment sympa en effet, sinon il y a ce livre blanc qui présente 52 points phares de l’ergonomie web : http://www.pouledesign.com/articles/livre-blanc-ergonomie-web/
    Peut être intéressant ?

  5. Bluepaid dit :

    Très bonne présentation qui nous donne de très bons conseils pour développer notre e-commerce.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Améliorer ses urls pour un meilleur tracking analytics

par Benoit Gaillat - Il y a 5 ans

La semaine dernière je vous ai proposé une petite astuce pour améliorer votre campagne Google Adwords, cette semaine ce sera sur Google Analytics, outil indispensable du e-commerçant. Petit rappel, si Google Analytics ne vous convient pas vous pouvez toujours jeter un coup d’oeil à 5 autres solutions de web analytics.

Aujourd’hui donc nous allons nous concentrer sur l’analyse des pages sur votre site ecommerce et comment, de façon très simple vous allez pouvoir mieux comprendre ce qui se passe entre vos pages catégories, produits, votre homepage et votre tunnel de conversion. Tout se passe au niveau de vos urls, si vous n’avez pas customisées/ adaptées vous devez vous retrouver avec un listing des pages consultées de ce type :

detail des pages sur google analytics

Vous obtenez donc un listing des pages les plus consultées de votre site avec le nombre de consultations, le temps passé, le taux de rebond etc … Cependant il est impossible de filtrer par type de page. Sur un site E-commerce vous avez plusieurs pages différentes :

  • La homepage
  • Les pages catégories
  • Les pages produits
  • Le tunnel de commande
  • Les pages de contenu
  • Les pages « légales » : CGV, livraison etc…

Hors sans customisation il n’est pas possible de trier les pages catégories par taux de rebond par exemple, encore moins d’analyser quelles sont les pages produits les moins performantes sans qu’elle ne soient mélangés avec les autres pages du site.

Il suffit donc de créer un plan de structure d’url, de préférence lors de la création ou de la refonte de votre site e-commerce, en prévoyant de séparer ces urls avec un élément permettant de les identifier instantanément. Pour la homepage ce n’est pas la peine vous n’en avez qu’une, vous pouvez la filtrer directement.

Pour les autres pages nous allons ajouter dans l’url un caractère permettant de les reconnaître :

Type de page indicateur
Les pages catégories /c/
Les pages produits /p/
Le tunnel de commande /t/
Les pages de contenu /a/
Les pages « légales » /i/
Les landing pages /l/

Notre : l’indicateur est libre bien sûr, je le préfère court mais l’important c’est qu’il vous parle et qu’il soit unique pour chaque type de page. L’url d’une de vos pages produit deviendra donc http://www.monsite.com/p/produit-super-interessant.html ce qui vous permettra de les regrouper très facilement dans Google Analytics et donc de pouvoir les comparer et améliorer les gabarits de vos pages par exemple.

Un exemple avec les catégories  sur info-ecommerce :

On peut voir que la consultation des catégories ne représente que 10% des consultations de page du site, après analyse de ces chiffres je peux vous confirmer qu’elles font bien leur boulot à savoir rediriger du trafic vers les différents articles du site. Pour obtenir ce rapport j’ai juste filtrer les pages pour n’afficher que celles contenant le préfixe « category ».

Ce rapport est vraiment très utile pour comprendre le comportement des internautes sur votre site et analyser la performance des différents type de page.

Si vous avez d’autres astuces pour Google Analytics (ou autre) n’hésitez pas à les signaler dans les commentaires !

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

8 Commentaires

8 réponses à “Améliorer ses urls pour un meilleur tracking analytics”

  1. Romain BOYER dit :

    Il faut préciser que ceci se fait des plus simplement au niveau technique :

    vous placez ceci sur une page, quelque soit son URL :
    _gaq.push([‘_trackPageview’, ‘/c/macategorie’]);
    et c’est /c/macategorie qui sera prise en compte et traquée, pas l’url d’origine.

  2. Ca me semble plus simple de faire une structure d’url adaptée dès le départ que de modifier les urls dans le script de Google Analytics non ?

  3. Florian Giudicelli dit :

    Merci Benoît pour cette astuce Google Analytics. C’est toujours plus agréable de travailler avec des noms de pages propres.

    Si la structure de base des URL le permet, on peut aussi utiliser les filtres pour remettre de l’ordre sans toucher au code. Voici pour info un exemple de Peter Oneil avec un site ecommerce anglais : http://www.l3analytics.com/2011/10/31/ga-flash-audit-joy/

  4. Merci pour ce tips !
    En effet, les pages listés de base sont difficilement analysable, j’ai même parfois des id de sessions…
    J’ai recommandé cela à mon équipe technique mais j’ai parfois le retour que modifier le script GA de chaque page d’un site qui en comprend des milliers n’est pas possible, selon les CMS, les arbo … Il y a t-il un moyen d’apporter cette finesse de tracking sans faire une repasse sur toutes les pages?

    V

  5. Tu peux modifier le script en insérant des variables en PHP dedans. Si tu as moyen en PHP de récupérer le type de page tout est ok, dans les CMS c’est généralement possible de détecter le gabarit de page utilisé.

  6. David dit :

    Merci pour l’astuce… 😉

  7. Merci pour cette astuce.
    Idem, merci à Romain BOYER pour cette autre petite astuce qui évite de reprendre l’ensemble des URL en cas de site existant ou si aucune modification ne peut être effectuée sur les URL (surtout si liens sur les pages).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Réussir son site de E-commerce en 7 conseils

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Voici 7 conseils vidéo par Hervé Bourdon, fondateur de Oxatis (NDLR : erreur de ma part le fondateur d’Oxatis est bien sûr Marc Schillaci), pour réussir son site E-commerce, pas de grandes nouveautés mais du bon sens même si sa cible est évidement les petits e-commerçants.

De façon générale le meilleur conseil reste de prendre du recul par rapport à votre projet et d’en faire une partie de votre vie mais pas au détriment de votre vie, le E-commerce est un marathon et non pas une course de vitesse !

 

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

tags : ,
6 Commentaires

6 réponses à “Réussir son site de E-commerce en 7 conseils”

  1. Loïc dit :

    Sur le point numéro deux je ne suis pas tout à fait d’accord. Je trouve plutôt utile de se former en référencement AVANT la création du site en lui même afin de prendre en compte les optimisations nécessaires qui seront à intégrer au site. Un e-commerçant qui prend ces besoins en compte dès le départ sera avantagé par rapport à un autre qui devra parfois beaucoup modifié sa boutique afin d’avoir un site optimisé.

  2. Aurélie dit :

    Tout est dit ! =)

    Je me suis tellement reconnue dans le point 6 que j’ai eu envie de laisser un commentaire !

    A la prochaine
    Aurélie

  3. Perchard, Nathalie dit :

    Avec tout le respect que je porte à Hervé Bourdon et les conseils qu’ils donnent dans cette vidéo, le Fondateur d’Oxatis est bien Marc Schillaci – http://www.marschillaci.com.

  4. En effet, autant pour moi Nathalie 🙂
    Ca m’apprendra à écrire des articles en étant pas réveillé le matin !
    je corrige ça dès ce soir.

  5. peno dit :

    Dans le cas d’un site Ecommerce vous pouvez aussi publier des avis sur votre magasin en ligne, moi en tout cas c’est ce que je fais et je crois que ça aide 🙂 Par exemple http://www.avis-boutique.com

  6. Merci pour cette vidéo intéressante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Compte rendu de l’Atelier de la transformation N°4 par Malinea Conseil

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Mardi matin s’est tenu dans les, superbes, locaux de vente-privée le 4eme atelier de la transformation organisé par Malinea conseil , l’agence de conseil e-commerce de Catherine Barba (à suivre sur twitter ici même).

La conférence avait pour thème l’usage des réseaux sociaux et le social commerce, sujet très à la mode et hautement incertain. La première partie à été présentée par Catherine Barba pour introduire la conférence avec plusieurs éléments clefs sur les réseaux sociaux. Savez vous par exemple que Facebook récolte plus de 385 000 likes / minute ? et qu’il y a plus de 35 000 tweets / minute émis ? .

La question principale bien sûr qui était sur toutes les lèvres : Comment vendre plus avec Facebook ?

Pas de réponse miracle sur cette question mais un bon retour de la part de Ilan Benhaïm de vente-privée qui nous a livré son retour d’expérience ou VP n’a pas réussi à faire aussi bien que ses propres fans pour gérer les communautés vente-privée sur Facebook. Si j’ai bien compris cette mission est un peu en pause pour le moment coté vente-privée, le temps de trouver la bonne stratégie à adopter.

La conférence a été suivie par une présentation de la stratégie de Facebook par Julien Corniou, la partie la plus intéressante de la conférence, pour moi, principalement car c’est la première fois que j’ai la chance d’entendre un « officiel » de chez Facebook s’exprimer sur la stratégie de la boite (en live j’entend). Donc conférence très intéressante ou l’on y apprend que la mission principale de Facebook vis à vis du social commerce est de driver du trafic chez les marchands et non pas de créer des shop-in-shop dans Facebook.

Petite aparté : à mon avis c’est une mauvaise stratégie, je l’aurai plutôt joué à la Appstore à leur place mais bon ce sera peut être le sujet d’un prochain article.

La stratégie de Facebook est donc que chaque entreprise web ait un responsable Facebook comme il y a actuellement des responsables SEO /SEM (essentiellement dédiés à Google). Le jour ou Facebook drivera autant de trafic que Google et autant de commandes je dis bingo, il y aura enfin un peu de concurrence dans les sources de trafic 🙂 . Pour le moment il est clair qu’il faut faire pas mal d’essais et de configurations pour augmenter la base de fans et la qualité des interactions.

A ce sujet une statistique intéressante : plus de 99% des « like » et autres interactions « Facebook / sites web  » sont mal configurés (Info-ecommerce est dans le lot bien sûr). Pourquoi ? car le code est souvent implémenté à l’arrache sans adaptations : pas d’image, pas de contexte, etc … Lisez donc la doc de Facebook à ce sujet [en] .

Si vous voulez trouver des exemples de bonne intégration de toutes les fonctionnalités de Facebook, rdv ici -> http://www.facebook.com/platform?sk=app_11007063052.

Merci donc à MalineaConseil pour l’invitation et pour la conférence vraiment très intéressante (bon ça a un peu traîné sur la fin faim vers 12h00 🙂 ). Voici les slides de la présentation pour en savoir un peu plus.

 

Les réseaux sociaux, nouveaux terrains de jeux des e-marchands

View more presentations from Malinea

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


365 conseils e-commerce gratuits par Wizishop

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

Il y a quelques jours ,déjà, Gregory de wizishop m’a fait parvenir son ebook contenant 365 conseils e-commerce .

Après l’avoir parcouru et lu une partie des conseils je ne peut que vous inciter à le télécharger et à le lire attentivement. Certains conseils sont basiques, d’autres sont de bonnes idées et certains sont indispensables ! je cite :

Conseil N°284 :

Veille
Gardez un oeil sur l’actualité du e-commerce.
Vous retrouverez, par exemple, sur le blog Info-ecommerce de nombreuses informations sur la vente en ligne et des astuces pour réussir.

Par contre les gars de Wizishop il y a une petite coquille , ce conseil devrait être N°1 😉

Allez , plutôt que de me faire dire des bêtises téléchargez donc cet ebook de 365 conseils e-commerce gratuits en cliquant ici : http://wizi.la/ebook

Si vous en voulez encore il y a l’ami Ludovic qui a traduit un ebook de Get-Elastic en français : 300 conseils E-commerce : partie 1 , partie 2

Et si vous voulez faire synthétique voici un article d’Aurelien Bardon sur Oseox avec 16 conseils pour planter votre site E-commerce.

Après ça il va falloir se mettre au boulot car cela reste le seul conseil indispensable ! Bosser et améliorer votre site plutôt que de surfer (ou d’écrire des articles sur un blog)

Sur ce, je m’en retourne sur mes vins bio 😉

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

4 Commentaires

4 réponses à “365 conseils e-commerce gratuits par Wizishop”

  1. Grégory dit :

    « Aujourd’hui Il y a quelques jours »

    Aujourd’hui ou il y a quelques jours ?

    😛

  2. bgaillat dit :

    Ah merci Grégory, la balise < strike > était pas passée …

  3. Pierro dit :

    Bien utile, Merci !

  4. Loïc dit :

    Document vraiment très intéressant ! Merci pour le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


De la bonne gestion des CGV – Historiser les Conditions Générales de Vente

par Romain Boyer - Il y a 7 ans

En version courte & efficace : petit message pour rappeler à tout le monde qu’il est important d’historiser ses Conditions Générales de Vente.

Vous avez tous conscience du fait que si un litige vous oppose à un client, il faut pouvoir ressortir les CGV qui étaient en place au moment de l’achat (validation de la commande et non au moment du paiement)

J’ai vu quelques e-commerçants qui n’avaient pas de systèmes automatisés pour gérer l’historique de leurs CGV. Tous les moyens étaient bons pour cela :
– ils enregistraient les CGV comme un fichier texte quelque part sur le réseau avec la version et la date dans le nom du fichier,
– ils se les envoyaient par e-mail sur leur messagerie d’entreprise,
– certains stockent même l’intégralité des CGV au moment de l’achat dans la commande.

Allégorie de la justice © BIU-Cujas

Mais bien que vous ayez confiance en vous, ce qui est très bien, il ne faut pas oublier la loi de Murphy : si quelque chose peut mal tourner, alors ça finira irrémédiablement par arriver. Il ne faut donc jamais faire des choses aussi sensibles de façon manuelle mais trouver la façon intelligente de le gérer informatiquement.

Alors je vous donne une petite astuce d’architecture, toute simple à mettre en place, que vous pourrez refiler en mode patate chaude à vos techniciens pour faire le « check ». Le meilleur moyen que j’ai pu voir en place à ce jour pour gérer les CGV est le suivant :

– chaque version est stockée en base, aucun droit en modification n’est donné sur la table des CGV, uniquement des droits d’insertion de nouvelles versions ;
– lorsqu’une nouvelle version est créée, elle est automatiquement envoyée sur un système de messagerie non stocké sur vos serveurs (pourquoi pas Gmail) ;
– la dernière version est automatiquement proposée sur le site Internet ;
– lorsqu’un client valide une commande avec validation des CGV (pour rappel, c’est au moment du clic sur « je valide ma commande » que doit se faire la validation des CGV), on enregistre dans sa commande l’identifiant des CGV validées.

Le petit conseil du jour donc : vérifiez avec vos techniciens la méthode de sauvegarde des versions des CGV et assurez-vous qu’on puisse vous faire confiance sur la façon dont elles sont enregistrées (face aux tribunaux, il faut que vous puissiez prouver quelle version était en place à une date donnée).

Romain Boyer

Romain BOYER travaille pour des startups eCommerce depuis 2005. À cheval entre la technique et la stratégie, cet adepte des tableaux de bord croise toutes les données pour en extraire ses priorités. > Suivre Romain sur Twitter : @RomainBOYER > Son poste : Product Owner eCommerce chez Doctipharma.fr

1 Commentaire

Une réponse à “De la bonne gestion des CGV – Historiser les Conditions Générales de Vente”

  1. Marc Chouteau dit :

    Très bonne idée, je vais implémenter cette fonctionnalité dans ERPStore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


50 conseils pour optimiser votre taux de conversion E-commerce

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

Voici une liste de 50 conseils pour optimiser votre taux de conversion , une vraie check liste indispensable :

  • Présentez vos produits dès la homepage
  • Rassurer vos internautes sur toutes les pages
  • Votre numéro de téléphone doit être bien visible
  • Prévoyez un formulaire de contact + une adresse mail de contact
  • Indiquer le coût d’appel vers votre numéro (même si c’est gratuit !)
  • Indiquer votre délai moyen de livraison
  • Indiquer la taille des produits
  • Indiquer si le produit est en stock ou non
  • Le bouton commander doit être le bouton d’action le plus visible sur la page produit
  • Expliquer les différents mode de transport que vous proposez
  • Indiquer les différents modes de paiement possible
  • Indiquer les conditions d’échange / remboursement
  • Créer une page « Retour produit » avec une explication de votre procédure.
  • Créer un page « Qui sommes nous ? » qui explique vos facteurs de différenciation
  • Créer une page « Revue de presse », cela crédibilise votre action
  • Utiliser un système de tchat pour parler à un conseiller
  • Détailler les caractéristiques de vos produits
  • Proposer d’autre produits similaires sur vos fiches produit
  • Afficher la liste des derniers produits consultés
  • Utiliser le SSL lors du checkout
  • Utiliser des visages sur votre pour l’humaniser
  • Utiliser des images produits les plus grandes possibles
  • Optimiser le temps de chargement de vos pages
  • Justifier toutes les informations que vous demandez aux internautes
  • Faites tester votre site par 5 personnes , vous apprendrez beaucoup
  • Ecrivez des descriptifs produits vendeurs (et non pas : sac en toile ref 45 78 XX 45 )
  • Diminuer le temps de chargement de vos pages
  • Installer un formulaire de « feedback » pour récolter des avis clients
  • Augmenter le nombres de références sur votre site
  • Faciliter la recherche de produits au maximum
  • Multiplier les axes d’entrée (par prix , marque, taille/ format , cible etc …)
  • Créer un sélecteur de produit pour faciliter le choix du client
  • Indiquez la liste de vos boutique physique si vous en avez
  • Utiliser des filtres à facettes pour chercher dans votre catalogue
  • Afficher la date prévisionnelle de livraison dès la page produit
  • Ne laisser aucun message non traduit (typiquement les messages d’erreurs)
  • Utiliser des pictogrammes « Coup de coeur », « Top vente » , « Pas cher » etc…
  • Faites une vidéo du site avec au choix : présentation du fondateur/ les locaux/ entrepot/ etc…
  • Présentez clairement vos nouveautés dans un espace dédié
  • Tester  et re-tester votre process de prise commande : faite simple , lisible et rapide
  • Proposez une inscription à votre newsletter APRES la commande du client
  • Proposez un mode de commande « invité » sans inscription
  • détaillez lors la commande le process  « post commande » (mails de suivi etc …)
  • Utilisez les recherches dans votre moteur de recherche interne pour détecter les tendances produits
  • Utilisez un espace pour communiquer sur vos actualités (printemps, évènement sportif, défilés, salon)
  • Humaniser votre site en présentant votre équipe ou votre structure
  • Installez un comparateur de produits
  • Soyez cohérents sur l’ensemble du site en évitant d’affichant 2 infos différentes sur 2 pages différentes
  • Le design sert à mettre en valeur les informations et ne doit pas pas nuire à la lisibilité du site
  • Entrez dans une démarche d’optimisation continue plutôt que de refonte globale annuelle

Voila donc ces 50 conseils pour optimiser votre taux de conversion, si vous en avez d’autres n’hésitez pas à les poster dans les commentaires, si certains vous semblent inutile ou flou, discutons en !

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

3 Commentaires

3 réponses à “50 conseils pour optimiser votre taux de conversion E-commerce”

  1. Xce dit :

    Merci pour les conseils!

  2. Fred dit :

    Le plus important reste de travailler le branding.

  3. vivalatina dit :

    Bonjour,
    liste utile, cependant une liste des outils de test aurait été la bienvenue.
    Je cherche par exempla à diminuer le taux d’abandon de panier au niveau de ma page de paiement et cherche des infos ou bien outiles pour cela. Je ne trouve pas d’articles à ce propos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.