Tag : chiffres

Quelques chiffres sur le mobile et le e-commerce

par Romain Boyer - Il y a 4 ans

evolution_mobile_vs_ordinateurs Quelques chiffres US sur l’évolution du mobile récupérés via une infographie KissMetrics diffusée par GetElastic.

Ce sont des chiffres sur l’année 2012. Ces chiffres ne sont pas ceux de l’U.E

 

 

  • Environ 80% du trafic Web US se fait encore via les ordinateurs, 15% sur les smartphones, près de 6% sur les tablettes [Tweeter cette phrase]
  • Concernant les smartphones qui se connectent au Web aux US, 72% sont sur iOS, et 26% sur Android [Tweeter cette phrase]
  • Le nombre de smartphones connectés à Internet aux US dépassera en 2013 le nombre d’ordinateurs connectés [Tweeter cette phrase]
  • Le nombre de commandes E-commerce via les mobiles a augmenté de 40% pour le Black Friday [Tweeter cette phrase]
  • Une page se charge en moyenne en 5 secondes sur un mobile contre 3 secondes sur un ordinateur [Tweeter cette phrase]

L’infographie complète :

 

mobile-changing-business-infographic

Romain Boyer

Romain BOYER travaille pour des startups eCommerce depuis 2005. À cheval entre la technique et la stratégie, cet adepte des tableaux de bord croise toutes les données pour en extraire ses priorités. > Suivre Romain sur Twitter : @RomainBOYER > Son poste : Product Owner eCommerce chez Doctipharma.fr

4 Commentaires

4 réponses à “Quelques chiffres sur le mobile et le e-commerce”

  1. Super cette infographie.
    2013 serait-elle (enfin) l’année du mobile marketing ?
    Avec près de 15% du trafic généré depuis ces devices, il semble indispensable de penser responsive design.
    Merci pour le tips.

  2. Sébastien @serre de jardin dit :

    Certes, cela augmente aux états-unis, mais pour la France, je pense qu’on a encore un an avant d’arriver la, ça nous laisse encore le temps pour passer totalement au responsive design. D’un autre côté, être le premier permet de faire connaître son site sur les utilisateurs actuel.

    Faut-il vraiment sauter dedans ou attendre encore un peu selon vous ?

  3. Romain BOYER dit :

    Il faut prendre 6 mois pour faire un beau projet, de façon réfléchie, et s’assurer qu’on a une interface qui tire avantage du mobile.

    Les solutions les plus impressionnantes ne sont pas forcément les plus efficaces et parfois le full responsive n’est pas la solution, parfois un site mobile est plus efficace, moins coûteux et plus adapté.

    Dans tous les cas, il existe des méthodes pour prévenir Google de la méthode choisie, aucun frein au SEO (pas de soucis de duplicates si on a un site avec une URL dédiée au mobile)

    Bref, chaque cas est unique, souvent en fonction de la complexité de votre interface web de départ (adaptation du design, ou un design spécifique, même code source ou code source spécifique)

    L’avis de Google : https://developers.google.com/webmasters/smartphone-sites/details?hl=fr

  4. Sébastien @serre de jardin dit :

    Merci pour cette réponse plutôt bien détaillée 😉
    C’est sur que tout dépend aussi de l’interface, presta passera peut être mieux qu’un oscommece.

    Généralement, un site mobile nécessite une équipe spécifique, c’est peut être plus contraignant pour les entreprises (et notamment pour les petites)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Les chiffres clefs du ecommerce mondial

par Benoit Gaillat - Il y a 4 ans

Je ne sais pas si vous avez vu les derniers chiffres qui circulent sur le CA du ecommerce mondial mais plusieurs analystes estiment qu’il aurait dépassé la barre des 1000 milliards d’euros en 2012. La France avec ses 45 milliards d’euros ne représente donc que 4,5 % du ecommerce mondial ! C’est peu en fin de compte 🙂

Quel sont donc les pays les plus importants en terme de CA ecommerce et les zones les plus dynamiques dans le monde ? C’est la question que pose cette infographie , en anglais comme souvent, qui nous donne des chiffres en livres sterling. Aucun soucis il suffit d’ajouter 15% pour obtenir le montant en euros.

Attention, les chiffres sont ceux de l’année 2011 mais peuvent donner une bonne idée de la répartition des marchés. Pour avoir les données 2012 vous pouvez ajouter environ 20% , la croissance du ecommerce mondial en 2012 ayant été de 21% d’après Emarketer.

La zone la plus importante reste bien sur les Etats unis, suivi par l’Europe puis par l’Asie. Une situation qui va évoluer dans les prochains années pour faire de l’Asie le leader du ecommere mondial, au travers de la Chine et de l’Inde principalement.

[Edit]

En dessous de l’article vous trouverez également les prévisions de croissance par zone géographique pour les prochaines années

[/edit]

Infographie sur les chiffres du ecommerce mondial

 

Chiffre ecommerce global
Infographie via searchlaboratory

Prévisions de croissance du ecommerce mondial jusqu’en 2016

 

prevision ecommerce croissance
Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

3 Commentaires

3 réponses à “Les chiffres clefs du ecommerce mondial”

  1. Mohamed dit :

    bonjour,

    Possible d’avoir des prévisions et des commentaires sur l’évolution du e-commerce sur la zone Maghreb, spécialement le Maroc, ou la démocratisation de internet est le plus importante dans cette région.

    Merci

  2. C’est toujours intéressant de voir à quel point tout le monde s’intéresse au e-commerce des US alors qu’au final, dans quelques années, c’est en Asie que tout se passera.
    N’oublions pas que le e-commerce chinois a progressé de 200% l’année dernière !

  3. laurane dit :

    Bonjour tout le monde,

    Si vous êtes intéressé par le e-commerce, vous serez surement intéressé par savoir comment le digital peut être un allié du trafic en magasin.

    Capgemini Consulting a rédigé un point de vue sur le sujet et surtout sur l’analyse du comportement du consommateur vis-à-vis des nouveaux usages digitaux .

    Vous devriez jeter un œil à [moderateur]pubpubpub[/moderateur]

    Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Le Ecommerce US en 2016

par Benoit Gaillat - Il y a 4 ans

Forrester à publié une étude sur l’évolution du ecommerce aux US et un des nombreux blogs US sur le sujet à décidé de transformer ces prévisions en une belle infographie.

Une infographie qui nous présente les évolutions majeures prévues pour le Ecommerce US d’ici 2016 et, vous allez voir, la croissance est toujours au rendez vous même si les relais de croissance sont différents de la période précédente.

  • Le nombre de « econsommateurs » va augmenter de 15% quand les dépenses vont elles augmenter de 44% !
  • Le triplement du CA réalisé sur mobile (!!)
  • Une multiplication par 4 des ventes réalisé depuis les réseaux sociaux

 

Infographie sur les évolutions du Ecommerce US d’ici 2016

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Jirafe, le tableau de bord ecommerce pour Magento

par Benoit Gaillat - Il y a 5 ans

Si vous avez un site E-commerce sous Magento vous etes peut être déçu du tableau de bord par défaut que l’on peut trouver, en effet il n’y a que très peu d’informations réellement utiles dans le back office par défaut.

Voici ce que l’on peut y trouver de base :

  • Les ventes depuis le lancement de l’installation Magento
  • Le panier moyen (depuis l’ouverture du site)
  • Les 5 derniers items recherchés
  • Le top 5 des recherches sur le site
  • le CA glissant sur les 24 dernières heures, la TVA, les frais de livraison
  • les bestsellers, les produits les plus vus, les nouveaux clients

Un des plus gros défaut de ce tableau de bord ecommerce Magento est qu’il est totalement impossible de sélectionner une période pour faire une étude, élément pourtant fondamental de toute analyse. De toute façon cela ne servirai pas à grand chose tant les données sont inintéressantes, qui se soucie du CA depuis la création du site Magento ? A la limite le CA depuis le 1er janvier de chaque année aurait un intérêt.

Tableau de bord Magento

Voici le dashboard ecommerce par défaut de Magento

 

Vu le nombre de sites sous Magento dans le monde, plus de 100 000, la problématique du tableau de bord a été traité par plusieurs add-ons mais il y en a un qui attire particulièrement l’attention: Jirafe. Jirafe, « le dashboard analyticspour Magento »,  est en effet crée par un ancien de Magento et offre vraiment un grand nombre de statistique vous permettant de mieux comprendre votre business.

Le gros avantage de Jirafe, outre son nom rigolo, c’est qu’il est puissant ET gratuit. Jirafe offre en effet un tableau de bord avec :

  • Le nombre de visites
  • Le nombre de commandes
  • Le CA
  • Le taux de conversion du site
  • Le panier moyen( AOV = average order value)
  • Le CA / visiteur
  • Le nombre de paniers
  • Le nombre de paniers abandonnés
  • Le taux d’abandon de panier
  • Le « CA perdu » estimé avec ces paniers
  • Et en prime un tunnel de conversion, simple mais très pratique.

Bien évidement ces infos sont filtrables par période de votre choix et surtout comparable avec une période passée. Bref de quoi faire, directement depuis votre homepage Magento, des reporting rapides pour comprendre ce qui se passe sur votre site E-marchand.

 Jirafe offre par défaut plusieurs reporting ecommerce, voici ci dessous des captures d’écran des différentes possibilités du plugin. Un grand merci à Mickael Ohayon de shopping mail pour m’avoir fourni les captures d’écran.

     

Pour en savoir plus vous pouvez consulter le site officielle de Jirafe : http://jirafe.com/ ou le GitHub ici https://github.com/jirafe , il semble qu’il y ai même une version Prestashop du plugin mais je ne l’ai pas testé. Attention c’est encore en version beta, testez bien le fonctionnement sur votre site ecommerce avant toute mise en production !

Si vous connaissez d’autres plugins pour les tableaux de bords ecommerce n’hésitez pas à partager l’info dans les commentaires !

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

10 Commentaires

10 réponses à “Jirafe, le tableau de bord ecommerce pour Magento”

  1. J’en profite pour vous donner le lien pour l’installer sur Magento Entreprise : https://github.com/jirafe/magento-plugin/wiki/Installation-Manual

  2. Julien dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce post.
    En effet, le tableau de bord par défaut de Magento n’est vraiment pas terrible. La version 1,4 permet néanmoins de choisir une période : dernières 24 heures, 7 derniers jours, mois en cours, depuis le début de l’année ou depuis le début de l’année dernière.
    Mais le gros défaut est que toutes les commandes sont prises en compte y compris les commandes en attente, bloquées et annulées. Les chiffres ne veulent donc plus rien dire.
    Savez-vous si Jirafe prend également en compte toutes les commandes ou s’il est possible de choisir uniquement les commandes vraiment validées ?

  3. Oui mais les montées de version de Magento ne sont pas des plus simple , c’est pas encore aussi simple que sur wordpress 😉
    Pour Jirafe je ne sais pas, peut être que cela peut se configurer. je vais le tester d’ici pas longtemps sur un site, j’en ferai surement un petit retour.

  4. Canne dit :

    Bonjour,
    Merci pour cette découverte ! Je viens de l’installer et je dois reconnaître que ce plugin est tout bonnement génial !
    Bonne continuation

  5. Catherine dit :

    Bonjour,
    merci pour ces informations, en effet, une fois installé, Jirafe est un outil d’une aide précieuse. En revanche, soit je n’optimise pas son utilisation, soit je n’ai pas encore trouvé l’outil de mes « rêves », mais je recherche la possibilité de créer des stats sur les articles vendus (combien de ventes par article, quelle marge dégagée…) et sur les commandes clients (qui commande quoi, qui commande combien). Auriez-vous un conseil à me donner pour trouver la solution à coupler avec Magento 1.7 ?
    Merci d’avance,
    Catherine

  6. Bon j’ai testé Jirafe avec Magento EE pendant un moment et ma Base de données à commencer à gonfler très sérieusement et à générer des slow queries …
    C’est arrivé à quelqu’un d’autre ?

  7. philip@analytics ecommerce dit :

    C’est le problème avec les outils qui retraitent en local les données Magento. La base initiale est déja tellement lourde, que dès qu’on veut manipuler ça, ça explose.

  8. Gaëtan dit :

    Bonjour. Ce module est-il toujours opérationnel et recommandé aujourd’hui ?

  9. J’ai l’impression que Jirafe est devenu une startup SaaS sur la recommandations d’actions pour optimiser son site. Visiblement le projet Jirafe à pas mal évolué depuis les 4 dernières années ! Personnellement je ne l’ai pas re testé depuis malheureusement.

  10. Philippe Rederon dit :

    Bonjour,
    Connaissez vous un module magento 1.9 qui permet une analyse des ventes et des marges par produit/Catégorie ainsi que le choix des périodes (comparaison d’un mois avec un autre mois par exemple)
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


De quelles régions du monde viennent les clients des 10 plus gros E-commerçants ?

par Benoit Gaillat - Il y a 5 ans

Voici une image très intéressante qui présente la répartition des clients, en fonction du continent, des 10 plus gros groupes e-commerce du monde ainsi qu’une répartition moyenne mondiale pour mesurer les différences.

Dans la liste on retrouve donc les sites Amazon (la liste complète des rachats d’Amazon est ici) bien sûr Ebay, Alibaba, Apple Rakuten (ceux qui ont racheté Priceminister) Wall-Mart, Hewlett-Packard, Mercado Libre, Otto Gruppe et PPR.

Je ne sais pas si la liste est dans l’ordre du plus grand au plus petit mais en tout cas on va pouvoir analyser l’aspect mondial, ou non, de ces 10 acteurs gigantesques du E-commerce.

Voici donc la répartition des clients selon les régions du monde : Amérique du Nord, du Sud, Europe, Asia et Afrique/Moyen Orient.

La première chose à voir c’est que le E-commerce mondial n’existe presque pas à part Amazon et Apple. Tous les autres sont concentrés (plus ou moins) sur leur marché historique

Les pays

USA

  • Wall-Mart (le « Carrefour » version USA ) :83 % du CA est fait en Amérique du Nord (Canada + USA)
  • Hewlett-Packard est aussi très concentré sur les US qui représentent 45% de ses internautes (soit 3X plus que la moyenne)
  • Ebay également est entre l’Europe et les Etats-Unis mais pas assez présent en Asie.

Europe

  • Otto Gruppe ( qui possède les 3Suisses par exemple) ressemble beaucoup à Wall-Mart en version Européenne avec 92% de ses clients provenant d’Europe.
  • Le Groupe PPR fait un peu mieux avec une présence aux US moyenne mais presque rien en Asie et en Amérique du Sud

Amérique du Sud

  • Amérique du Sud justement avec MercadoLibre qui ne fait quasiment rien en dehors de ce marché. De plus je pense que le petit pourcentage US concerne des la partie hispanophone des Etats-Unis.

Asie

  • Alibaba, le site E-commerce chinois N°1, est quand à lui quasi-uniquement concentré sur son marché à plus de 85%, soit deux fois plus que la moyenne.
  • Rakuten est lui plus présent en Europe, principalement grâce à ses récents rachats de sites comme Priceminister mais ne possede presque aucune présence en Amérique du Sud et en Afrique

 Afrique / Moyen-Orient

En parlant d’Afrique/Moyen-Orient on peut voir que c’est la seule région à ne pas classer un de ses groupe dans ce classement. L’autre conclusion que l’on peut en tirer est la sous représentation de tous les groupes (Sauf Hewlett-Packard et Apple) sur cette région. Un manque de moyens logistiques ou de structure peut être ?

 

Conclusion

On peut voir que le E-commerce mondial n’est encore qu’un rêve pour la majorité des acteurs, et ce malgré leur taille déjà conséquente ! Les européens ne sont pas présent du tout en Asie et le marché Sud Américain est sous domination de MercadoLibre.

La seule exception est l’incroyable Apple qui réussit le tour de force d’etre très proche de la moyenne mondiale (et le seul réellement présent en Afrique/Moyen-Orient). Amazon quand à lui n’est finalement pas aussi mondial que ça, sa présence en Asie/Amérique du sud/Afrique étant deux fois inférieur à la moyenne quand même.

A mon avis il va continuer à y avoir des rachats et de la concentration dans le secteur dans les années à venir…

Source : Comscore

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

2 Commentaires

2 réponses à “De quelles régions du monde viennent les clients des 10 plus gros E-commerçants ?”

  1. Emmanuel@Blog Emmanuel dit :

    HP se débrouille pas mal également.

    Ces 3 mastodontes américains (Amazon, Apple , HP) ont des équipes physiques administratives et surtout logistiques (entrepots) aux 4 coins du mondes finalement…

    Sans ces milliers de salariés en Europe ces Dot Com américaines ne ferraient pas de grand business en Europe finalement…

    Pas si facile que cela de croire qu’avec un site Internet il est facile de vendre aux 4 coins du monde finalement.

  2. Antoine Philippine dit :

    Bonjour, à l’occasion de mon TPE portant sur le e-commerce, je voudrais prendre contact avec vous afin de vous poser des question dans le but d’enrichir mon projet. Merci de votre compréhension et espère une réponse rapide de votre part.
    Cordialement, Philippine Antoine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


L’ascension du e-commerce aux US (Infographie)

par Benoit Gaillat - Il y a 5 ans

Voici une infographie sur l’évolution du E-commerce qui retrace l’évolution des ventes e-commerce aux Etats-unis ainsi que les grandes tendances du moment (notamment la vidéo et le mobile)

Comme d’habitude les chiffres sont pour les US mais si vous connaissez des infographies sympa avec les chiffres européens, contactez-nous (Twitter, Mail etc..)

Cliquez sur l’image pour l’ouvrir l’image en plein écran dans un nouvel onglet

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

1 Commentaire

Une réponse à “L’ascension du e-commerce aux US (Infographie)”

  1. Mad_max dit :

    Bonne perspective pour l’avenir, dommage effectivement encore une fois que nous ne soyons pas capable de fournir le même genre de chose pour la France ou pour l’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Baromètre e-commerce de l’ACSEL : troisième trimestre 2010 Une croissance qui se poursuit à un rythme soutenu : Acsel

par Romain Boyer - Il y a 6 ans

L’ACSEL vient de sortir son baromètre trimestriel (3e trimestre). Des chiffres à consulter.

Morceaux choisis :

  • « les e-commerçants français ont enregistré un chiffre d’affaires de 6,82 milliards d’euros au troisième trimestre 2010, en progression de + 23 % par rapport au troisième trimestre 2009, pour un total de 74,4 millions de transactions (+ 24 % en un an). »
  • « LeGuide.com Group référence 18.500 e-commerçants francophones, contre 14.700 il y a un an »
  • « Les e-commerçants français se tournent en priorité vers les marchés proches, en particulier les pays francophones et limitrophes : la Belgique, le Luxembourg et la Suisse constituent ainsi les trois premières destinations d’exportation. Tout juste après ce trio, se distinguent notamment l’Allemagne (38 %), l’Espagne (37 %) et l’Italie (36 %). Plus globalement, l’Europe reste le marché privilégié par les e-commerçants français : les 10 premières destinations d’exportation sont toutes européennes et presque un marchand sur trois (30,6%) livre partout en Europe. »
  • « La courbe du taux de réussite transactionnelle observé sur le troisième trimestre 2010 se calque sur celle du taux de réussite d’accès aux sites de e-commerce. »
  • « Au cours du 3ème trimestre 2010, les produits qui ont obtenu le meilleur taux de vente (nombre de produits vendus / nombre de produits mis en vente) sont ceux des catégories « Beauté et Bien être », « Vins et gastronomie » et « Loisirs créatif ». »

> Consulter le baromètre (format PDF)

viaBaromètre e-commerce de l’ACSEL : troisième trimestre 2010 Une croissance qui se poursuit à un rythme soutenu : Acsel.

Romain Boyer

Romain BOYER travaille pour des startups eCommerce depuis 2005. À cheval entre la technique et la stratégie, cet adepte des tableaux de bord croise toutes les données pour en extraire ses priorités. > Suivre Romain sur Twitter : @RomainBOYER > Son poste : Product Owner eCommerce chez Doctipharma.fr

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.