Tag : assitants vocaux

Le mirage des objets connectés et des assistants vocaux

par Benoit Gaillat - Il y a 3 semaines

L’internet des objets et les assistants vocaux vont certainement révolutionner nos vies dans les prochaines années mais aujourd’hui, je pense qu’ils ne sont pas encore prêts pour le grand public.
Vous avez peut être entendu dans Good Morning Web, notre podcast avec les amis Louis Alexandre, René, Alban, Olivier, de notre sujet sur les assistants vocaux il y a quelques jours.
Si vous ne l’avez pas écoutez, et que vous kiffez le web, alors allez-y ! L’émission est faite pour vous.

Bref, j’ai pu raconter brièvement mon expérience avec Alexa. On lit un peu partout que le vocal commerce sera le futur du e-commerce. Peut-être. Mais en tout cas ce n’est pas aujourd’hui que les objets connecté vont devenir grands publics. Pourquoi ? Car le système est extrêmement compliqué.

Comment j’ai perdu 3 heures pour essayer de brancher une prise connecté avec Alexa

prise Alexa

J’ai profité des promotions chez Amazon au mois de Juillet pour acheter un Amazon Echo et une prise connecté. L’idée de dire « Alexa, allume le salon » était assez rigolote bien que loin d’être indispensable mais bon, testons.

Alexa est arrivée quelques jours avant donc j’ai eu le temps de l’installer et de jouer un peu avec. Quand la prise est arrivée, j’étais donc prêt pour l’installer.
Après l’ouverture de la boite, je tombe sur un petit guide d’une page que, par miracle, je décide de ne pas jeter immédiatement (oui je ne lis jamais les guides d’utilisation d’habitude).
Bref, ce fut une bonne idée car j’y ai appris qu’il fallait télécharger une application spécifique sur l’App Store.

J’ai horreur de télécharger des applications, je ne sais pas pourquoi mais je n’aime pas qu’on m’impose une appli. Je ne suis d’ailleurs pas le seul, 80% des apps ne sont utilisées qu’une seule fois. Pour le test, je décide de faire preuve d’un peu de retenu et je télécharge l’application qui me demande … de créer un compte. Ok…

Je viens de subir 2 éléments frustrants et je n’ai pas encore pu utiliser la prise. Vous pensez que j’exagère mais rappelez-vous : je cherche à faire fonctionner une bête prise électrique télécommandée. Pas à acheter une voiture, je m’attends donc à une simplicité exemplaire.
On va passer sur les problèmes d’ergonomie de l’application, le processus extrêmement long, et les réglages long et compliqué pour me retrouver devant une interface qui me demande de renseigner mon code wifi (à la main) et voilà ma prise connecté à mon wifi.

Malheureusement, nous n’en sommes qu’à la moitié de l’expérience. Il a fallu plus d’une heure pour ça. Après, il faut en effet lier l’application mobile Alexa avec l’application. Renseigner son login et mot de passe et hop, voilà les deux logiciels connectés ensemble.

Maintenant, il faut lancer la recherche de la prise connecté par Alexa, après quelques minutes, le message tant attendu apparait enfin : « Désolé, aucun objet connecté détecté ». What ?
Plus de 3 heures de réglages et de peine pour qu’il ne soit pas détecté ? Mes nombreuses tentatives pour relancer la détection ne donneront rien.

Quand on peut faire mieux pour moins cher

Je décide d’abandonner. Ma prise est donc inutile, mes 3 heures d’essai aussi, l’application téléchargée et le compte crée me donne envie de tout supprimer. Déception, je retourne dans mon bureau pour essayer de trouver des solutions quand je tombe sur un vieux carton. Dedans, une télécommande et des prises connectées à la télécommande.

prises connectés

Je branche les 4 prises dans mon salon, j’appuie sur la télécommande : tout fonctionne. Temps d’installation : 3 minutes. Bonheur : 100%

Parfois, la technologie devrait être concentré sur faciliter la vie des utilisateurs plutôt que de vouloir tout connecter et centraliser sans que rien ne fonctionne. En imaginant ma grand-mère devant ma prise Alexa, je me suis dit que ce n’était pas encore un outil pour le grand public.

Et vous, avez-vous testé des objets connectés ? Quel a été votre expérience

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 15 ans dans l'e-commerce, Benoît est CEO de Mobibot . Auparavant Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 25 92 21.

2 Commentaires

2 réponses à “Le mirage des objets connectés et des assistants vocaux”

  1. frank dit :

    J’ai testé la solution AirSend qui permet de connecter les prises avec télécommandes (installées en 3min) a un mon smartphone et Alexa. Le temps d’installation a été de 10 min supplémentaires, ca fonctionne et c’est assez intuitif.

  2. Merci Franck pour ton retour. Heureusement que certains constructeurs s’en sortent mieux 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.