Tag : argent

Comment bien répartir son budget E-commerce ?

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

Lorsque l’on veut lancer son site E-commerce la question principale que tous les prestataires vont vous poser est « quel est votre budget pour cette intervention ? » . Pour cet article je pars du principe que vous savez répondre à la question générale « Quel est votre budget e-commerce » , sinon vous pouvez tester mon calculateur (voir Calculer votre besoin de financement pour votre site E-commerce et Comment calculer son budget pour lancer une boutique E-commerce ? ). Répondre plus précisément à chaque prestataire est parfois plus compliqué, voici quelques éléments de réponse.

Quels sont les différents postes de dépenses E-commerce ?

Pour lancer votre site E-commerce vous allez avoir trois grands postes de dépenses : La partie « technique E-commerce » , la partie « marketing et acquisition de clients » et la partie « achats de marchandises et stocks« .

La partie technique E-commerce se compose de :

  • L’hébergement du site
  • La construction des pages ou l’installation et la configuration d’un cms e-commerce
  • Le développement de fonctionnalités spécifiques (configuration, sélecteur produit, etc…)
  • Le suivi du projet
  • Des consultants externes (AMOA, SEO, E-commerce etc…)

La partie « achats de marchandise et stocks » est composée principalement par :

  • L’achat de marchandises
  • Les frais de stockage
  • L’achat de cartons

Et voici les principaux postes de la partie « marketing et acquisition de clients »  :

  • L’achat de mots clefs (Adwords ou autre)
  • La location ou l’achat d’une base email pour la newsletter
  • Le lancement d’un jeu concours
  • Une campagne de relations presses (RP)
  • Publicité bannière
  • etc…

Comment répartir votre budget E-commerce ?

La répartition de votre budget est une question très importante mais bien sûr assez variable en fonction de vos attentes, voici trois conseils pour vous y retrouver.

1) Ne misez pas trop sur la technique !

Beaucoup de E-commerçants débutants ont tendance à penser que la plateforme E-commerce est le coeur de leur activité  et doit donc mériter une grande partie de leur budget. Attention car il n’y a rien de plus faux ! C’est vraiment l’erreur de base qui pourra couler votre entreprise avant même le lancement de votre activité.

Le coût de votre plateforme E-commerce ne doit pas dépasser 15 à 20 % de votre budget total et le choix du prestataire doit se faire après avoir estimé ce montant. En effet en fonction de ce budget vous pourrez vous diriger vers les différentes catégories existantes :

  • Solution Saas comme Rentashop, 42 stores, Wizishop etc… Budget : entre 500 et 5000 €
  • Open source : Magento, Prestashop etc… Budget : entre 5000 et 20 000 €
  • Développement semi spécifique ou spécifique : Magento + optimisations + hébergement spécialisé par exemple ou développement « from scracth » Budget : entre 10 000 et 100 000 € (ou plus)

Les budgets sont très indicatifs et varient beaucoup en fonction de vos connaissances techniques par exemple et de la quantité de travail déléguée aux prestataires, n’hésitez pas a en discuter dans les commentaires.

15 à 20% cela peut paraître relativement peu mais il faut bien comprendre que financer un site e-commerce n’est pas un objectif en soit, le e-commerce est possible sans site web propre, votre métier est de vendre des produits, le site n’étant qu’un outil à ce service. Ce qui nous amène au conseil N°2 :

2) Ne brûler pas votre cash en stock !

Le stock c’est le mal, il vous prend votre trésorerie, occupe de l’espace, s’abîme, se déprécie, tombe en invendu, bref ne stockez pas trop. L’erreur N°1 est de raisonner en fonction des franco de port fournisseur : ne commandez surtout pas chez votre fournisseur avec l’envie d’atteindre le franco de port, vous allez sur-stocker. Partez plutôt des estimations de ventes et essayer d’organiser votre stock pour une quinzaine de jours.

Vous pouvez stocker pour plus longtemps seulement si votre fournisseuraà un délai de livraison plus  long (livraison depuis la Chine par exemple) par exemple : délai de réappro +5 . Ce conseil est valable même si vous êtes sûr que le produit va cartonner, il faut mieux rater une vente et ne pas trop stocker que l’inverse. Si toute votre trésorerie est brûlée en stock au démarrage de l’activité et que cela ne se vend pas vous serez rapidement mort par manque de nouveautés. Le but des premières semaines d’activités d’un site e-commerce est de récupérer les métriques (KPI) de ventes (taux de conversion du site, intérêt des visiteurs, rodage des commandes etc…) pour monter en puissance et amorcer la pompe des commandes.

3) Investissez en acquisition de clients !

C’est l’investissement le plus important lors du lancement de votre site E-commerce et doit représenter au moins 40 % à 50 % de votre budget global. Acquérir des clients est indispensable et représente votre réelle valeur ajoutée, en effet rien ne sert d’avoir un beau site si personne ne commande et rien ne sert d’avoir des produits si personne ne les achète.

Votre plan marketing doit donc être la pierre angulaire de votre business plan : Où allez-vous trouvez vos clients ? A quel prix ? Quel sera le taux de réachat ?

C’est pourtant la partie la plus souvent négligée par les nouveaux e-commerçants par manque de connaissance et de visibilité. Il est en effet assez difficile d’obtenir des chiffres fiables sur le retour sur investissement. Je vous déconseille de vous lancer avec seulement une campagne Adwords, essayez d’avoir un mix d’actions marketing pour plus de sécurité.

Conclusion

Les trois erreurs classiques des débutants en e-commerce ne sont pas une fatalité si vous vous concentrez sur la création de valeur tout en prenant soin de votre trésorerie. Voici un petit graphique de répartition « idéal » pour un projet E-commerce :


Et vous en tant que E-commerçant comment avez vous réparti votre budget de départ ? Etes-vous tombé dans un des pièges cités dans l’article ?

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

12 Commentaires

12 réponses à “Comment bien répartir son budget E-commerce ?”

  1. Phil@Agence E-Commerce dit :

    La part marketing est effectivement primordiale en e-commerce afin de créer du trafic qualifié et convertir les visiteurs en clients !

    Cela inclus une véritable stratégie de marque (branding), le référencement payant (AdWords), le référencement naturel pour le positionnement Google sur les mots et expressions stratégiques (optimisation on-site et off-site), ainsi que l’identité visuelle, le design, l’expérience client et l’ergonomie pour booster le taux de transformation.

    Il faut également désormais prendre en compte le Social Commerce (vendre via les réseaux sociaux, blogs…), le Mobile Commerce (vendre via les Smartphones, iPhone…), les plateformes e-commerce (Google Shopping).

    Sans oublier l’analyse (web analytics) et l’A/B testing pour optimiser sa boutique et suivre les évolutions du marché…

  2. bgaillat dit :

    En effet Phil, je n’ai pas détaillé le plan marketing car cela mériterai un article complet ! Peut être pour un prochain article 🙂

  3. Jérôme@idees-cadeaux dit :

    Oui, très bon rappel. Cet article devrait être affiché en grand à l’entrée des salons de créations d’entreprise !

  4. […] comment doit se répartir idéalement le cycle de vie de votre site E-commerce, et donc votre budget e-commerce bien sûr… Et vous comment gérer vous le cycle de vie de votre site E-commerce ?  […]

  5. bougiz@Site marchand bougie dit :

    De notre côté, nous préférons plus investir dans les achats que dans le marketing : papier soie, ruban, carton, gamme de produits,…
    Le site, quant à lui est réalisé en interne, ce qui nous a permis de faire quelques économies.

    Le budget Marketing est moindre car nous privilégions tout d’abord notre investissement sur notre offre et service…
    Apportez du trafic sur un site dont l’offre n’est pas attractive, cela n’a pas d’utilité à notre sens.

    Mais il est bien sûr primordial d’avoir un budget marketing pour l’affiliation, l’achat de mots-clés, …

  6. Sylvain de Midi-Vin dit :

    Deux points importants :
    – la taille du catalogue / nombre de produits proposes a la vente
    – la logistique (carton / transporteur)
    Partir avec un nb de produits limites (50 max).
    Toujours chercher des solutions logistique car les frais de port sont un des facteurs de blocage ou de reussite du e-commerce.

  7. C’est vrai que les frais de ports sont souvent un problème des sites qui débutent.
    Partir avec un nombre de produits limité permet également de réduire l’investissement de départ

  8. Gsell dit :

    Je ne comprends pas ce que font les achats (le stock) dans ce très bon article. Les achats sont normalement vu comme un investissement indispensable, et les autres postes des charges. En revanche, la qualité du catalogue, la logistique et le sav manque…

  9. Pascal dit :

    Bonjour
    article tres intéressant, et je me posais la question
    sur une idée de ventilation du budget marketing entre les différents
    vecteurs :
    emailing
    display
    retargeting
    affiliation
    place de marché
    blog
    réseaux sociaux
    Google Adwords
    SEO
    Presse RP

    avez vous des élements ?
    cordialement
    pascal

  10. Pascal, cela dépend vraiment de chaque e-commerçant et en fonction des produits et de ta stratégie et de ton budget. Si tu veux un CA rapide ou au contraire si tu as peu de budget pour le lancement…

  11. Forum des sacs dit :

    Très bon article qui gagnerait cependant à être étoffé par tout ce qui concerne le service client et la logistique. Elements à mon sens indispensables à toute aventure E-commerce réussie!

  12. Tony dit :

    Allo, petit commentaire usr le site comme sa, ton menu de gauche prends vraiment trop de place dans l’écran ! Sur une de mes écrans, sa prends presque la moitié de l’écran :S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Peut-on gagner de l’argent facilement avec son site E-commerce ?

par Benoit Gaillat - Il y a 8 ans

Quelle question intéressante pour commencer ce blog 🙂

On peut monter un site E-commerce en quelques minutes et quasiment gratuitement, alors , est t’il vraiment possible de devenir millionnaire en quelques semaines avec son site E-commerce ? Si vous pensez vous enrichir à vitesse grand V avec votre site  vous avez de grandes chances de foncez dans le mur en peu de temps et de perdre votre capital de départ .

Ca peut paraitre un peu abrupt comme annonce et vous avez surement une idée de site E-commerce super innovant mais il y a énormement de coûts associés au E-commerce à ne pas sous estimer :

  • Les achats des produits : vous allez au début acheter des petits volume de produits, comment faire pour avoir des prix aussi intéressant que des concurrents qui ont déjà des volumes très supérieur au votre ?
  • Les couts d’acquisition client, comment les clients vont t’il venir sur votre site ? si vous me dites référencement naturel (SEO) Ok c’est « gratuit » mais la masse de travail est énorme pour arriver à passer au dessus de 1000 visiteurs par jour, quand à faire de la publicité quand vous allez voir le coût in-fine pour réaliser une vente vous allez hurler au départ.
  • Votre taux de conversion est très surestimé dans votre business plan (si si faites moi confiance)  , vous connaissez pro-flower qui fait 35 % autrement dit qui convertit 1 internaute sur 3 en client, vous allez faire moins de 1% au début , c’est normal ne vous en faites pas tout le monde passe par là.
  • La logistique : La poste ça coûte (très) chère !
  • Les retours produits : vous en faites quoi ? vous n’en voulez pas ? pas de chance vous allez en avoir c’est la loi, 7 jours (minimum) de rétractation pour tous vos clients.
  • L’investissement :  En effet, le E-commerce est très consommateur d’argent pour une raison toute simple, plus vous vendez de produits, plus vous allez acheter de stock et donc plus votre trésorerie sera sollicitée , vous avez donc besoin de vendre votre stock avant d’en racheter un plus gros , allez y donc doucement au départ pour ne pas vous retrouver avec des problèmes de trésorerie en 2 mois.
  • La concurrence :  il n’y en a pas ? lâchez l’affaire votre secteur n’est (surement) pas assez mur pour le moment et vous n’aurez pas assez d’argent et d’énergie tout seul pour défricher le secteur. Si il y en a c’est bon signe mais analysez bien la valeur ajoutée des concurrents avant de lancer votre site E-commerce, je suis sur que vous êtes parfaitement rodé à dire pourquoi votre site sera meilleur (et vous avez surement raison! ) et que vous connaissez tous les points faibles de vos concurrents mais surement moins leurs points fort, hors c’est actuellement leur principal intérêt, analysez donc bien pourquoi les internautes vont chez eux !

Si un de ces points n’est pas dans votre business plan, vous avez surement été  un peu vite en besogne, si vous avez épluché tout ça (et même plus ! )  et que vous pensez toujours être millionnaire en 2 mois alors j’essaierai de publier plus d’articles pour vous montrer tous les coûts cachés du E-commerce.

En conclusion, n’espérez pas devenir millionnaire en un mois avec votre nouveau site E-commerce, vous allez vous cassez les dents et perdre de l’argent, par contre à force de travail , d’optimisation et de temps passé a soigner votre clientèle vous pourrez surement arriver à être parmi le top des sites E-commerce de votre secteur mais c’est un travail sur plusieurs années et une remise en cause permanente.

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

1 Commentaire

Une réponse à “Peut-on gagner de l’argent facilement avec son site E-commerce ?”

  1. Alexandre dit :

    Très bon article ! La plupart des clients ne jurent que par la gratuité et le retour dès le premier mois de 150% de leur (non) investissement.
    Il ne faut pas oublier que l’on est sur un canal de distribution où la concurrence grandit et donc se lancer avec une stratégie pertinente et réfléchie.

    Attention aux fautes d’orthographes soit-dit-en-passant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.