Tag : analytics

Conférence gratuite : Bien configurer Google Analytics pour son site E-commerce

par Benoit Gaillat - Il y a 5 ans

Un petit post rapide pour vous informer que je tiens une conférence online 100% gratuite ce vendredi à 14h00 (Heure de Paris) sur le thème : « Bien configurer Google Analytics pour son site E-commerce » . La conférence est organisée avec E-commerce-live.net, un nouveau de Pierre-Henri Tatarano, le fondateur de E-commerce United.

La conférence est 100% gratuite mais il faut s’inscrire en ligne au préalable à l’adresse suivante : http://web.inxmail.com/ecommerce-live/inscription.jsp et voici le programme de ma conférence :

  • Quels sont les indicateurs clés de Google Analytics pour un site de e-commerce ?
  • Comment mesurer le taux de conversion d’un site marchand ?
  • Comment s’assurer de la bonne mise en place de Google Analytics ?
  • Quels sont les pièges à éviter ?

Il y en a pour environ 30 minutes et vous pourrez poser vos questions en live, c’est donc un échange assez intéressant et très constructif. Le but est vraiment de faire le tour des étapes indispensable pour tirer le meilleur parti de Google Analytics sur votre site E-commerce et ne pas se contenter de juste poser un tag en bas de page.

Il y a tellement de possibilités que l’on ne pourra pas tout voir en 30 minutes mais j’espère au moins vous donner envie de vous pencher sur le sujet plus profondément, et pourquoi pas réaliser vous même votre plan de taggage dans le futur ou du moins customiser vos tags;)

PS: Si les conférences vous intéresse et que vous en voulez plus vous pouvez  retrouver dans la colonne de droite d’info-ecommerce la liste des dernières conférences proposées par E-commerce-Live.

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

2 Commentaires

2 réponses à “Conférence gratuite : Bien configurer Google Analytics pour son site E-commerce”

  1. Samuel dit :

    bonjour,
    J’ai assisté à la conférence vendredi dernier : serait il possible de m’envoyer la présentation ? MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Hub Scan, le scanner de votre Analytics

par Benoit Gaillat - Il y a 5 ans

Installer un outil de web analytics fait partit des pré-requis indispensable pour pourvoir gérer un site E-commerce. Sans outil de web analytics il est difficile de connaitre d’ou viennent vos visiteurs, leur intérêt pour votre site et ses points bloquants.

Beaucoup de e-commerçants et webmaster utilisent Google Analytics mais il y a bien sûr de nombreuses autres solutions d’analytics. Une fois choisie celle qui vous convient il ne reste plus qu’à la configurer (tunnel de commande, panier etc…) et attendre que les données remontent. Et là surprise généralement sur les résultats, les internautes n’utilisent pas tout à fait le site comme vous l’aviez imaginé.

Pour optimiser tout ça et convertir plus vous allez vous lancer dans des campagnes d’AB/testing et prendre des décisions stratégique en fonction des données de votre solution d’analytics. Vous imaginez un instant si ces données ne remontaient pas correctement ? Vous risquez d’impacter fortement votre site E-commerce en prennant de mauvaises décisions !

La bonne nouvelle c’est que les petits gars de chez HubScan ont pensé à vous ! Hub Scan est un logiciel en Saas qui va aller vérifier la qualité du marquage des sites web et qui est compatible avec  At internet (Ex xiti) ,Omniture, Google Analytics et Yahoo web analytics . Vous pourrez ainsi répondre à cette question : mes données web analytique sont elles fiables ?

Concrètement comment se passe le scan ?

Le concept est simple, il « suffit de créer un scan » (en indiquant l’url d’ un site), on choisit le rythme de scan (pages/secondes) et l’heure du scan,cela permet de ne pas charger les serveurs à fond en pleine période de charge par exemple 🙂 .

Une fois le scan terminé, cela peut prendre entre cinq minutes pour 100 pages d’analyse et 1 ou 2 heures pour des sites de plusieurs centaines de milliers de pages, un rapport est établit avec les informations sur vos données web analytique. Voici un exemple de scan sur info-ecommerce.fr :

Le scan a été fait sur une centaine de pages en moins de 3 minutes, les erreurs sont signalées en rouge et vous pouvez avoir le détail pour chaque erreur. Dans mon cas les erreurs sont des erreurs 500 ( 500 Internal Server Error) du à la charge que j’ai imposée à mon serveur. Avec ça vous pouvez corriger les pages présentant une erreur de tag et vous assurer que vous remontez l’ensemble de vos données. Les données sont organisées en trois points :

Point 1 ) les erreurs du site
Point 2 ) Le tag se déclenche
Point 3 ) Les données remontent correctement

Vous allez me dire c’est cool mais moi j’ai un tunnel de commande, je l’ai tagué, et j’ai personnalisé tout mon plan de taggage ce à quoi je vous réponde parfait ! Si ce n’est pas le cas faites le 😉 . Comment donc intégrer ce plan de plan de taggage à Hub Scan et tester le tunnel de commande ?

Installer son propre plan de taggage

Et bien on peut tout simplement charger son plan de taggage, au format csv, pour vérifier que les données remontent conformément à vos attentes. On tape un peu dans le hight-level de l’analytics là mais c’est quasi-indispensable de se pencher sur le plan de taggage en tant que e-marchand pour savoir ce qui se passe réellement sur son site.

Bien sûr écrire un plan de taggage en csv ça prend du temps, pour accélérer tout ça on peut extraire un plan automatique de tous les scans réalisées jusqu’à présent. Il suffit de vérifier / modifier les champs ne correspondant pas dans ce fichier pour obtenir votre plan de taggage final correspondant à votre site.

Bien sûr la vie d’un site e-commerce n’est pas un long fleuve tranquille et les modifications techniques apportées sur votre cms e-commerce régulièrement peuvent remettre en cause le déclenchement des tags. Imaginez que suite à une nouvelle mise en production les commandes ne remontent plus dans analytics ? Je vous assure que ça m’est déjà arrivé…

Heureusement il existe toujours des solutions, avec HubScan vous pouvez  tester un scénario de navigation y compris avec un mot de passe ou un système de paiement et vous pouvez « l’enregistrer » et le relancer à la demande. C’est donc très facile de créer des tests unitaires pour valider les tags y compris sur le système de paiement !

De quoi avoir l’esprit tranquille à chaque mise en production. Perdre une journée de stats à cause d’un bout de code javascript mal intégré et toujours, extrêmement, vraiment très frustrant voir, soyons honnête, franchement problématique.

Qui est derrière Hub-Scan ?

Aujourd’hui Hubscan en est à la quatrième version (déjà en 2 ans) et la V5 est prévue pour fin juillet avec une version encore plus Saas, l’inscription se faisant pour l’instant au travers de l’équipe commerciale. La bonne nouvelle c’est qu’avec un peu de chance vous tomberez sur Julien Coquet pour vous ouvrir votre compte HubScan 😉  Bon il n’est pas tout seul bien sûr, il y  8 développeurs sur le projet épaulés par toute l’entité « historique » d’Hub-sales, la filière de conseil en web analytique.

Si vous voulez avoir une confiance totale dans vos données de web analytique vous savez ce qu’il vous reste à faire !

 

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

2 Commentaires

2 réponses à “Hub Scan, le scanner de votre Analytics”

  1. Julien Coquet dit :

    Merci Benoit pour ce billet!

    Juste une petite précision, Hub’Scan est en v3 actuellement et la v4 sort officiellement le 22 mai – vous êtes d’ailleurs invités à l’évènement de lancement!

    Inscription sur:
    http://www.hub-sales.fr/evenement-hubscan-22-mai-2012/

    N’hésitez pas à me contacter en cas de questions!

    Julien

  2. Webconsulting dit :

    Je viens de tester l’outil qui est pas mal. Pour les sites de 5 à 10 pages c’est pas très utile. Pour une agence web une extension Chrome ou Firefox peut faire amplement l’affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Améliorer ses urls pour un meilleur tracking analytics

par Benoit Gaillat - Il y a 5 ans

La semaine dernière je vous ai proposé une petite astuce pour améliorer votre campagne Google Adwords, cette semaine ce sera sur Google Analytics, outil indispensable du e-commerçant. Petit rappel, si Google Analytics ne vous convient pas vous pouvez toujours jeter un coup d’oeil à 5 autres solutions de web analytics.

Aujourd’hui donc nous allons nous concentrer sur l’analyse des pages sur votre site ecommerce et comment, de façon très simple vous allez pouvoir mieux comprendre ce qui se passe entre vos pages catégories, produits, votre homepage et votre tunnel de conversion. Tout se passe au niveau de vos urls, si vous n’avez pas customisées/ adaptées vous devez vous retrouver avec un listing des pages consultées de ce type :

detail des pages sur google analytics

Vous obtenez donc un listing des pages les plus consultées de votre site avec le nombre de consultations, le temps passé, le taux de rebond etc … Cependant il est impossible de filtrer par type de page. Sur un site E-commerce vous avez plusieurs pages différentes :

  • La homepage
  • Les pages catégories
  • Les pages produits
  • Le tunnel de commande
  • Les pages de contenu
  • Les pages « légales » : CGV, livraison etc…

Hors sans customisation il n’est pas possible de trier les pages catégories par taux de rebond par exemple, encore moins d’analyser quelles sont les pages produits les moins performantes sans qu’elle ne soient mélangés avec les autres pages du site.

Il suffit donc de créer un plan de structure d’url, de préférence lors de la création ou de la refonte de votre site e-commerce, en prévoyant de séparer ces urls avec un élément permettant de les identifier instantanément. Pour la homepage ce n’est pas la peine vous n’en avez qu’une, vous pouvez la filtrer directement.

Pour les autres pages nous allons ajouter dans l’url un caractère permettant de les reconnaître :

Type de page indicateur
Les pages catégories /c/
Les pages produits /p/
Le tunnel de commande /t/
Les pages de contenu /a/
Les pages « légales » /i/
Les landing pages /l/

Notre : l’indicateur est libre bien sûr, je le préfère court mais l’important c’est qu’il vous parle et qu’il soit unique pour chaque type de page. L’url d’une de vos pages produit deviendra donc http://www.monsite.com/p/produit-super-interessant.html ce qui vous permettra de les regrouper très facilement dans Google Analytics et donc de pouvoir les comparer et améliorer les gabarits de vos pages par exemple.

Un exemple avec les catégories  sur info-ecommerce :

On peut voir que la consultation des catégories ne représente que 10% des consultations de page du site, après analyse de ces chiffres je peux vous confirmer qu’elles font bien leur boulot à savoir rediriger du trafic vers les différents articles du site. Pour obtenir ce rapport j’ai juste filtrer les pages pour n’afficher que celles contenant le préfixe « category ».

Ce rapport est vraiment très utile pour comprendre le comportement des internautes sur votre site et analyser la performance des différents type de page.

Si vous avez d’autres astuces pour Google Analytics (ou autre) n’hésitez pas à les signaler dans les commentaires !

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

8 Commentaires

8 réponses à “Améliorer ses urls pour un meilleur tracking analytics”

  1. Romain BOYER dit :

    Il faut préciser que ceci se fait des plus simplement au niveau technique :

    vous placez ceci sur une page, quelque soit son URL :
    _gaq.push([‘_trackPageview’, ‘/c/macategorie’]);
    et c’est /c/macategorie qui sera prise en compte et traquée, pas l’url d’origine.

  2. Ca me semble plus simple de faire une structure d’url adaptée dès le départ que de modifier les urls dans le script de Google Analytics non ?

  3. Florian Giudicelli dit :

    Merci Benoît pour cette astuce Google Analytics. C’est toujours plus agréable de travailler avec des noms de pages propres.

    Si la structure de base des URL le permet, on peut aussi utiliser les filtres pour remettre de l’ordre sans toucher au code. Voici pour info un exemple de Peter Oneil avec un site ecommerce anglais : http://www.l3analytics.com/2011/10/31/ga-flash-audit-joy/

  4. Merci pour ce tips !
    En effet, les pages listés de base sont difficilement analysable, j’ai même parfois des id de sessions…
    J’ai recommandé cela à mon équipe technique mais j’ai parfois le retour que modifier le script GA de chaque page d’un site qui en comprend des milliers n’est pas possible, selon les CMS, les arbo … Il y a t-il un moyen d’apporter cette finesse de tracking sans faire une repasse sur toutes les pages?

    V

  5. Tu peux modifier le script en insérant des variables en PHP dedans. Si tu as moyen en PHP de récupérer le type de page tout est ok, dans les CMS c’est généralement possible de détecter le gabarit de page utilisé.

  6. David dit :

    Merci pour l’astuce… 😉

  7. Merci pour cette astuce.
    Idem, merci à Romain BOYER pour cette autre petite astuce qui évite de reprendre l’ensemble des URL en cas de site existant ou si aucune modification ne peut être effectuée sur les URL (surtout si liens sur les pages).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Salon eMetrics Marketing Optimization Summit Paris

par Benoit Gaillat - Il y a 5 ans

Le salon eMetrics Marketing Optimization Summit revient pour sa troisième année consécutive à Paris les 7 et 8 juin 2012 au Centre d’affaires Paris Victoire (voir sur google maps). Je vous avez présenté le salon l’an dernier (Voir eMetrics Marketing Optimization Summit Paris le 6-7 Juin 2011 ).

Le salon est centré sur l’optimisation des sites e-commerce avec des stands et des conférences présentant les outils de webanalytics, des études de cas, des bonnes pratiques et les dernières recherches du secteur. De quoi booster son taux de conversion et améliorer la rentabilité de votre site e-commerce.

Le salon eMetrics est jumelé au salon SMX qui est lui centré sur le search Marketing, le SEO et le CPC, de quoi lier l’acquisition de trafic à la conversion pour booster votre CA. Les deux sont en effet très liés : un trafic de mauvaise qualité ne pourra pas convertir correctement.

Tous les pass pour le salon Emetrics et/ou SMX sont à tarifs réduit jusqu’au 29 février 2012 avec par exemple 45% de réduction sur le tarif du Pass eMetrics pour deux jours. J’ai le plaisir également de vous offrir un bon de réduction de 15% supplémentaire sur tous les tarifs (donc cela fait presque 60% de réduction avant le 29 févier )

Pour avoir 15% de réduction sur le salon eMetrics ou SMX 2012 vous pouvez utiliser le code : INFOECOMMERCE012. Inscriptions ici

Je peux pour ma part vous dire que je serai présent les deux jours sur le salon, ont peut prévoir de se faire un petit café Info-ecommerce pour discuter optimisation et conversion.

 

 

 

 

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Les raisons de l’abandon de panier [Infographie]

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

L’abandon de panier est une des plus grosse problématique de l’ecommerce. Analyser et comprendre précisément toutes ces opportunités d’achats manquées relève d’un parcours du combattant la plupart du temps.

Voici donc une infographie récapitulant les informations sur l’abandon de panier. On y retrouve sans surprise les frais de port trop élevés ainsi que le fait de ne pas etre prêts à acheter l’article (ce qui veut dire soit mauvais texte produit et pas assez incitatif soit une simple visite du curiosité )

 

Cliquez sur l’image pour zoomer dans un nouvel onglet

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

5 Commentaires

5 réponses à “Les raisons de l’abandon de panier [Infographie]”

  1. Julien@objet publicitaire dit :

    Cette infographie resume bien les problématiques des abandons de panier.
    J’ajouterais aussi le nombre d’étapes du panier comme facteur important.
    Keep it simple and stupid.

    + importance de l’A/B testing

  2. Hugo Bentz dit :

    On peut également ajouter les facteurs psychologique de rassurante comme lindication du numéro de téléphone tout au long de l’entonnoir de paiement ou même les mentions paiement sécurisé, livraison rapide ou satisfait ou remboursé.

  3. C’est vrai qu’il y a encore plein de sites qui n’ont pas de numéro de téléphone bien visible dans le process de commande

  4. Place de la lingerie dit :

    Difficile de donner une moyenne pour tous les site de e-commerce car le taux de conversion est très différent en fonction du type de produit, ce serait bien d’avoir des statistiques détaillées selon le secteur d’activité.

  5. Pierre Messier dit :

    Ce qui me fais abandonner un panier c’est quand les frais de livraisons sont disproportionné par rapport au prix de l’article. Au delà de 10% le marchand tombe dans le bag de voleur et le panier seras abandonné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


eMetrics Marketing Optimization Summit Paris le 6-7 Juin 2011

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Si,comme la majorité des sites e-commerce, vous cherchez à optimiser votre campagne web marketing (acquisition de clients) et à transformer et fidéliser je vous conseille d’aller faire un tour au salon eMetrics Marketing Optimization qui se tiendra aux Salons Hoche, dans le 17eme arrondissement de Paris.

Pour vous faire une idée du contenu du salon, voici le planning des conférences :

Le 6 Juin 2011 :

8H00 – 9H30 Inscription
9H30 – 10H30 Keynote :
Keynote : The Human Side of Marketing Analytics
Jim Sterne, Fondateur, eMetrics Marketing Optimization Summit
10H30 – 11H00 Pause café
11H00 – 12H00 Comment développer une culture de la donnée et des web analytics ?Thomas Faivre-Duboz, Directeur Associé, Converteo
Nicolas Prigent, Business & Development on New Media, Euromaster/Michelin
12H00 – 13H00 Intégration entre Business Intelligence et Web AnalyticsPhilippe Nieuwbourg, Directeur du Musée de l’Informatique
13H00 – 14H15 Déjeuner et Networking
14H15 – 15H15 Comment mesurer et optimiser une campagne multi-canal ?
15H15 – 15H45 Pause café
15H45 – 16H45 Comment éviter les freins à la conversion ?
16H45 – 17H45 Mesurer l’impact des Médias Sociaux
17H45 Cocktail

Le 7 Juin 2011 :

8H30 – 9H15 Inscription
9H30 – 10H30 Vers une combinaison des méthodes qualitatives et quantitatives
Etude de cas : SVP avec Google AnalyticsSimon Febvre, directeur marketing AWE
10H30 – 11H00 Pause café
11H00 – 12H00 La mesure du Display
12H00 – 13H00 Débat participatif : Avancer vers un modèle à maturité, reporting, benchmarking, le remarketing …
13H00 – 14H15 Déjeuner et Networking
14H15 – 15H15 Le mobile : Sites, Applications et Impact – Comment le mesurer ?
15H15 – 15H45 Pause café
15H45 – 16H45 Etude de cas
16H45 – 17H00 Conclusion – Jim Sterne 
Jim Sterne, Fondateur, eMetrics Marketing Optimization Summit
17H00 fin

Comment s’inscrire ?

Les prix varient entre 25 et 1250 € en fonction de vos besoins et ambitions mais pour alléger la facture voici un bon de réduction de 15% sur le prix de l’entrée : INFOECOMMERCE011, cliquez sur l’image ci dessous pour ouvrir un nouvel onglet et vous inscrire


Pour information si 3 personnes s’inscrivent avec ce bon de réduction, je recevrai un pass pour les deux jours de la conférence, ce qui me permettra de couvrir l’évènement pour tous les lecteurs d’info-ecommerce (oui je n’ai pas réussit à négocier un pass « presse » 🙁 ).

Pour en savoir un peu plus voici le communiqué annonçant l’évènement :

Après San José, Munich, Sydney, Toronto et  Londres,  eMetrics  Marketing  Optimization summit poursuit sa tournée mondiale 2011 pour s’installer à Paris pour la deuxième année consécutive les 6 et 7 juin prochains aux Salons Hoche.

Le sommet eMetrics Marketing Optimization est l´évènement de référence pour les organisations qui cherchent à optimiser l´efficacité de leur présence web. Depuis 2002, le sommet eMetrics est la plateforme de rencontre des responsables marketing, des analystes web et des experts en business intelligence qui souhaitent augmenter leur retour sur investissements en ligne.

Sous la présidence de Jim Sterne, reconnu pour son expertise en marketing en ligne et président de la Web Analytics Association, la conférence eMetrics apportera une vision d´ensemble, des cas clients, des outils et des astuces pour réussir ses analyses Web et sa stratégie marketing en ligne. Des représentants d´entreprises renommées et de secteurs industriels variés développeront les défis spécifiques qu´ils ont à relever et les solutions apportées.

En parallèle, se tiendra la conférence SMX, un événement de référence en Search Marketing, SEO et CPC, qui représente une plateforme de rencontre parfaite entre des responsables des analystes Web, des experts en Search Marketing et SEO et des utilisateurs.

Les conférences eMetrics et SMX en France sont organisées par Rising Media, un acteur mondial d´organisation d´évènements spécialisés dans les domaines de l´Internet et des Nouvelles Technologies en collaboration avec Marevcom, agence de Marketing Relationnel, événementiel et communication.

Ou vous pouvez vous rendre sur le site officiel du eMetrics Marketing Optimization / SMX http://www.emetrics.org/paris/

Et si vous voulez savoir ou tout ça se déroulera c’est par ici (A) :

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

1 Commentaire

Une réponse à “eMetrics Marketing Optimization Summit Paris le 6-7 Juin 2011”

  1. Anonyme dit :

    Dire que je ne connaissait pas ce site, vous voila dans mes favoris !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Compte rendu de l’Atelier de la transformation N°4 par Malinea Conseil

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Mardi matin s’est tenu dans les, superbes, locaux de vente-privée le 4eme atelier de la transformation organisé par Malinea conseil , l’agence de conseil e-commerce de Catherine Barba (à suivre sur twitter ici même).

La conférence avait pour thème l’usage des réseaux sociaux et le social commerce, sujet très à la mode et hautement incertain. La première partie à été présentée par Catherine Barba pour introduire la conférence avec plusieurs éléments clefs sur les réseaux sociaux. Savez vous par exemple que Facebook récolte plus de 385 000 likes / minute ? et qu’il y a plus de 35 000 tweets / minute émis ? .

La question principale bien sûr qui était sur toutes les lèvres : Comment vendre plus avec Facebook ?

Pas de réponse miracle sur cette question mais un bon retour de la part de Ilan Benhaïm de vente-privée qui nous a livré son retour d’expérience ou VP n’a pas réussi à faire aussi bien que ses propres fans pour gérer les communautés vente-privée sur Facebook. Si j’ai bien compris cette mission est un peu en pause pour le moment coté vente-privée, le temps de trouver la bonne stratégie à adopter.

La conférence a été suivie par une présentation de la stratégie de Facebook par Julien Corniou, la partie la plus intéressante de la conférence, pour moi, principalement car c’est la première fois que j’ai la chance d’entendre un « officiel » de chez Facebook s’exprimer sur la stratégie de la boite (en live j’entend). Donc conférence très intéressante ou l’on y apprend que la mission principale de Facebook vis à vis du social commerce est de driver du trafic chez les marchands et non pas de créer des shop-in-shop dans Facebook.

Petite aparté : à mon avis c’est une mauvaise stratégie, je l’aurai plutôt joué à la Appstore à leur place mais bon ce sera peut être le sujet d’un prochain article.

La stratégie de Facebook est donc que chaque entreprise web ait un responsable Facebook comme il y a actuellement des responsables SEO /SEM (essentiellement dédiés à Google). Le jour ou Facebook drivera autant de trafic que Google et autant de commandes je dis bingo, il y aura enfin un peu de concurrence dans les sources de trafic 🙂 . Pour le moment il est clair qu’il faut faire pas mal d’essais et de configurations pour augmenter la base de fans et la qualité des interactions.

A ce sujet une statistique intéressante : plus de 99% des « like » et autres interactions « Facebook / sites web  » sont mal configurés (Info-ecommerce est dans le lot bien sûr). Pourquoi ? car le code est souvent implémenté à l’arrache sans adaptations : pas d’image, pas de contexte, etc … Lisez donc la doc de Facebook à ce sujet [en] .

Si vous voulez trouver des exemples de bonne intégration de toutes les fonctionnalités de Facebook, rdv ici -> http://www.facebook.com/platform?sk=app_11007063052.

Merci donc à MalineaConseil pour l’invitation et pour la conférence vraiment très intéressante (bon ça a un peu traîné sur la fin faim vers 12h00 🙂 ). Voici les slides de la présentation pour en savoir un peu plus.

 

Les réseaux sociaux, nouveaux terrains de jeux des e-marchands

View more presentations from Malinea

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


iTrack, le Google Analytics de la logistique ?

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

J’ai découvert il y pas longtemps le logiciel iTrack, édité par ITinSell et j’ai été très agréablement surpris de son intérêt. iTrack est un service web, en mode Saas (vous n’avez rien à installer chez vous, il vous suffit d’ouvrir un compte chez eux) qui permet de suivre la performance de votre chaîne logistique (en l’occurrence laPoste) . Quelques explications s’imposent…

Comment se passe une livraison aujourd’hui ?

Aujourd’hui lorsque vous expédiez un colis  vous avez fini votre travail dans 90% des cas et il vous suffit d’attendre que votre client ne se plaigne pas de la livraison, si le client n’a pas ralé au bout d’une quinzaine de jours c’est que tout s’est bien passé.

Ce processus est valable pour la grande majorité des sites e-commerce et pourtant rien qu’en lisant la phrase du dessus vous devriez être interloqué. Pourquoi ? Parce que vous n’avez aucune idée de ce qui arrive à vos colis après les avoir remis au transporteur sauf si le client vient se plaindre. Maintenant qui vous dit que tous les autres colis ont effectivement été livrés ? Etes vous capable de savoir si le client n’a pas attendu 10 jours au lieu des 48 heures prévues ? Ne serait ‘il pas plus utile de prévenir le client d’un éventuel retard avant qu’il ne le remonte à votre service client ?

Et si vous étiez pro-actif dans votre service client ?


iTrack permet de récolter automatiquement toutes les indications fournies par le transporteur (colis en livraison, remis contre signature etc…) pour en tirer des statistiques et  vous prévenir des retards à venir. Par exemple iTrack vous remonte l’information de la liste des colis dépassant le délai de livraison prévu ce qui vous donne une information clef à transmettre aux clients pour être pro-actif et anticiper les frustrations en faisant, par exemple, un geste commercial.

Pour moi iTrack est donc une sorte de Google Analytics de la livraison, un peu comme SeeUrank est un Google Analytics du SEO, indispensable donc pour mesurer la performance de la logistique, qui est souvent le point noir de beaucoup de e-commerçants.

En plus ça va vous rapporter de l’argent

Oui c’est un peu le meilleur pour la fin mais iTrack est non seulement gratuit mais peut vous rapporter de l’argent grâce à un business model très intelligent. En effet vu que vous détectez tous les colis en retard iTrack va demander à chaque fois le remboursement du à la société de transport pour le retard et se rémunérer au passage en prenant une commission. Vous ne récupérerez pas donc 100% des frais de retard mais au moins vous récupérez de l’argent sur tous les colis en retard, qui peuvent être conséquents sur des périodes de rush.

Je vous conseille donc de vous jeter sur l’offre afin d’y voir un peu plus clair dans la gestion de vos livraisons, n’oubliez que La Poste (iTrack ne fonctionne qu’avec l’offre de La Poste pour le moment) est un prestataire avec des obligations et que la différence de taille financière n’excuse pas tout.

Pour s’inscrire c’est par ici -> http://itrack.itinsell.com/

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Les 5 KPI E-commerce les plus importants pour votre site

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Si vous faites un peu de web analytique vous surveillez forcément des KPI, ou key performance indicator, en bon français on appelle ça les indicateurs clefs de performance. Ils servent donc à mesurer la performance de votre site dans le temps et à prendre des décisions stratégiques ou de refonte graphique par exemple.

La plupart des indicateurs de performance peuvent être enregistrés ou calculés par, au choix, votre CMS E-commerce ou par votre outil de web analytics. Mais quels sont les meilleurs indicateurs à suivre pour un site E-commerce ? Je propose de détailler les plus importants à mon goût, seulement 5 car cela permet de les suivre tous les jours sans y passer des heures, le principal problème des web analytiques étant que l’on peut passer des heures à étudier les masses de données.

1) La marge brute moyenne par commande

Et oui, pour moi ce critère est le plus important car il va définir votre rentabilité dans la grande majorité des cas. La marge brute moyenne par commande se calcule de la façon suivante :  

A quoi cela sert-il ? A mesurer la création de valeur que vous êtes capable de générer, autrement dit du business rentable. Si vous êtes au dessus de 25 € tout va bien, chaque commande vous rapporte pas mal d’argent et vous permettra de payer les charges. En dessous de 10-15 € cela va être difficile car après avoir enlevé les frais logistique et les salaires il ne vous restera pas grand chose.

Grande question : Pourquoi la marge brute par commande ? Le E-commerce, même si cela reste avant tout du commerce, implique une expédition (au minimum) pour chaque commande le but ultime n’est donc pas d’augmenter le nombre de commande (qui ne font qu’augmenter les coûts logistiques) ni le panier moyen (si cela se fait au détriment de la rentabilité) mais belle et bien la marge brute moyenne par commande. C’est jusqu’à présent l’indicateur à suivre le plus fiable que j’ai trouvé pour améliorer la rentabilité d’un site E-commerce.

Je n’ai pas contre vu aucun CMS E-commerce utiliser l’indicateur de marge brute moyenne par commande par défaut jusqu’à présent, si vous avez des exemples d’intégration possible je suis preneur.

2) Le Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires est bien sûr indispensable car une très bonne marge brute moyenne par commande réalisée sur un tout petit CA n’a aucun intérêt ! La surveillance et l’amélioration du chiffre d’affaires doit donc être un objectif quotidien mais qui passe, généralement, après la marge brute moyenne par commande pour éviter de se retrouver comme chez Cdiscount à afficher un milliard d’euro de CA pour 10 millions de pertes. La course au chiffre d’affaires est à mon avis un mythe du E-commerce, focalisez vous sur la rentabilité PUIS développez votre CA en conservant et en améliorant cette rentabilité par commande.

3) Le taux de conversion

Le taux de conversion est un des KPI les plus célèbre en E-commerce, il est parfois appelé taux de transformation, et mesure la performance de votre site E-commerce. Son principal intérêt est de vous permettre de mesurer cette performance à toutes les époques de la vie de votre site. Plus vous améliorerez votre taux de conversion plus votre site utilisera efficacement votre budget marketing. Attention, si les optimisations de taux de conversion amènent à faire baisser votre marge brute par commande cela peut être préjudiciable pour vous, d’ou l’intérêt de prioriser vos KPI E-commerce pour en favoriser toujours un par rapport à l’autre.

4) Le nombre d’ajouts au panier

Le nombre d’ajouts au panier par produit est pour moi un des KPI les plus important pour suivre la performance des pages produits et du bouton « ajouter au panier ».On peut également transformer ce traking pour mesurer le taux global de performance des pages produits. En utilisant le nombre d’ajouts au panier on peut suivre les tendances à la hausse ou à la baisse en fonction des modifications sur la fiche produit (image plus grande, texte plus incitatif, bouton plus gros etc …) . Bien sûr on peut facilement avoir ce nombre d’ajouts au panier par produits avec google analytics en définissant un évènement, pour vous simplifier un peu la vie voici le code à utiliser :

<a href= »# » onClick= »_gaq.push([‘_trackEvent’, ‘page_produit’, ‘ajout_panier’, ‘$product_name‘]); »>Ajouter au panier</a>

$product_name est une variable récupérant le nom du produit, il faut l’adapter pour votre site bien sûr. Si vous n’arrivez pas à l’installer vous obtiendrez le nombre de clics sur le bouton ajouter au panier mais au niveau global pour l’ensemble du site et non pas par produit,ce qui est vraiment dommage à mon avis.

5) Le nombre de visiteurs

Et oui, même si ce KPI est peu pertinent à première vue car trop générique il reste intéressant car mesure la performance générale de votre stratégie de trafic, il faut donc de préférence l’étudier avec la répartition des grandes familles de sources de trafic (Comparateurs, SEO, Keyword, affiliation, bannières).  Faites attention à ne pas laisser votre égo prendre le dessus sur ce critère, beaucoup de sites se sont plantés en pensant que le trafic était source de tous les profits. Pour moi c’est un critère important mais il doit passer après les 4 premiers.

Petit warning

Ne faites pas l’erreur de comparer des « valeurs brutes » entre votre outils de web analytique et votre CMS. Il faut toujours mesurer les variations inter-outil, si les deux affichent plus 30% c’est bon signe (pour la fiabilité de la récolte des données), si l’un affiche plus 50 % et l’autre -10% il y a un problème, mais comparer 1000 visiteurs d’un coté VS 1150 de l’autre n’a que peu d’intérêt.

Et vous c’est quoi vos 5 indicateurs clefs de performance ?

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

5 Commentaires

5 réponses à “Les 5 KPI E-commerce les plus importants pour votre site”

  1. David dit :

    d’accord avec le 1) Marge par commande.

    Mais je reste dubitatif pour les autres :
    si l’on considère que les KPIs doivent servir à piloter efficacement son site, le chiffre d’affaires et le taux de conversion ne peuvent se comparer d’une semaine à l’autre puisqu’il suffit d’une promotion sur les frais de livraison (par exemple) pour accroitre le CA, le taux de conversion et le nombre d’ajouts au panier, alors que la profitabilité peut baisser par le même biais.
    Il ne faut pas oublier de mesurer la satisfaction client et la perte de profit moyenne par commande(fraude, annulation de commande, indisponibilité de stock).

    Dans ma société, les 4 KPIs que nous considérons les plus importants sont :
    1) le bénéfice commercial (marge) : il ne faut pas oublier d’inclure les couts marketing (SEM)
    2) La perte de profit
    3) Le retour sur investissement du stock : permettant d’optimiser le positionnement du stock dans la supply chain
    4) Satisfaction client

    http://www.ecommera.com/blog/trading-intelligence-blog/four-fundamental-kpis-ecommerce

  2. bgaillat dit :

    Salut David,
    Très intéressantes tes remarques mais c’est pour ça que pour moi il faut surveiller les 5 éléments en même temps et définir un plan stratégique permettant de les faire croître de façon ordonné.
    Le CA et le trafic changent toutes les semaines en fonction des offres commerciales, soit, mais cela n’est pas une excuse pour ne pas les mesurer 🙂
    Sinon comment mesures tu automatiquement et facilement la satisfaction client ?
    L’élément dans ta liste, et qui manque dans la mienne, est la mesure de rotation du stock qui est en effet indispensable !

  3. Traiteur nord dit :

    Salut Benoît,
    Concernant l’ajout au panier, j’ai ajouté le code de tracking dans le lien sur mon site, mais je ne sais pas où aller chercher les stats dans les Analytics, il faut créer un objectif qui va rechercher ce bout de code ?

    Merci pour ton aide et tes articles TERRIBLES 🙂

  4. David dit :

    Bonjour Benoit,
    loin de moi l’idée de ne pas mesurer le CA et le traffic. Bien au contraire puisque que ces informations sont nécessaires au calcul des KPI principaux. L’important est d’arriver à décomposer les KPIs en indicateurs de plus bas niveaux qui sont « controllables » : prix, campagnes marketing, User Interface, Quality score, Affiliations, promotions…
    pour mesurer la satisaction client, ce n’est pas automatique mais peut se faire par sondage fréquents en entrée ou en sortie de site

  5. bgaillat dit :

    Alors tu trouves les infos dans « Contenu / Suivi des évènements / actions  » et tu clique sur « ajout_panier » pour connaitre le nombre de clics par produit.
    De rien pour les articles 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Liste de Blogs sur le Web analytique

par Benoit Gaillat - Il y a 7 ans

Si google analytics est ouvert tous les matins sur votre ordinateur , si vous n’avez pas peur des KPI’s, des metrics , des indicateurs et autres termes  du monde analytics, si vous prenez votre pied a faire des tableau de reporting ou tout simplement si vous voulez comprendre ce que font vos visiteurs sur votre site alors je vous conseille d’aller jeter un petit coup  d’oeil sur la littérature des blogs de web analytique français que voici.

Note : voici juste un petit rappel sur le webanalytique pour ce qui ne savent pas ce que c’est :

Le web analytique, ou web analytics ou encore la mesure d’audience et de fréquentation sur Internet permettent de quantifier l’audience et la fréquentation d’un site en fonction d’indicateurs tels que le nombre de visiteurs uniques, les pages vues, les visites, la durée moyenne des visites etc. Elles regroupent la mesure, la collecte, l’analyse et la présentation de données provenant d’Internet utilisées afin de comprendre et d’optimiser l’utilisation du Web.

Extrait bien sur de l’article wikipédia sur la mesure d’audience

Voici donc une petite séléction de blogs sur le sujet :

1) On commence par l’excellent Blog Conversion tenu par Raphaël Fétique et Thomas Faivre-Duboz , Blog conversion vous propose des articles assez pointus sur l’utilisation du web analytique , une vrai mine d’or pour comprendre précisément tout un tas de concept assez avancés , le blog est très bien écrit mais malheureusement beaucoup moins souvent mis à  jour depuis quelques temps .  En complément du blog je vous conseil leur excellent livre (que je n’ai toujours pas finit malheureusement)  Web conversion

2) On change de gamme pour le numéro 2 avec un blog très jeune mais ultra prommeteur car tenu par François Celie et Romuald Deloumeaux : Blog-webanalytics.fr , sobrement sous titré  » L’aiguille et la botte de foin » que l’on pourrait aussi appeler : retrouvez vos petits dans la masses d’informations de vos outils de WA (mais ça fait moin classe). Romuald et François sont là pour vous montrer le backstage d’une agence et dénoncer les « améliorations » effectuées dans les rapports avant de leurs remettre à leurs clients, ou parfois même sur demande du client !

3) Comment dans ce classement ne pas parler de « The Analytics Factor » LE blog de Alan D. Boydell , un ancien de chez Google analytics. Au menu beaucoup de google analytics donc , des astuces bien corsés et indispensable , de la mesures des taux de conversion, peu d’articles sont publiés mais à chaque fois ils valent le coup alors inscrivez vous à la newsletter pour ne rien rater.

4) Le blog officiel de Google analytics est aussi une mine d’or pour tirer partit au mieux de cet outil , il nous informe des nouveautés de Google analtyics , d’astuces, d’explications techniques sur le produit. A utiliser en complément du HelDesk google analytics pour maitriser au mieux toutes les notions de suivi de la fréquentation.

5) Wagablog c’est « Yet another web analytic’s blog » mais pas que 😉 . Le blog est tenu par l’agence Résonéo , plus connu pour le SEO que pour le web analytique mais même si les articles se font rares ils ont souvent un coté « pratique » qui vous fait gagner du temps (et donc de l’argent)  dans la consultation ou l’édition de vos rapports.

Et vous vous lisez quoi comme blog sur le Web analytique ?

Benoit Gaillat

Diplômé de l'Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l'e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter | Profil sur Google Besoin d'un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

1 Commentaire

Une réponse à “Liste de Blogs sur le Web analytique”

  1. François dit :

    Merci Benoît de nous avoir cité, j’espère que l’on arrivera à la qualité des autres que tu cites… Sinon pour répondre à ta question, il y a un blog que j’ai découvert très récemment et que j’aime bien lire au sujet du WA, c’est http://www.kinaze.org on y trouve des informations très intéressantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.