Catégorie : Solutions de paiement E-commerce

Les Solutions de Paiement E-commerce


Conférence gratuite sur la sécurisation des paiements par carte en Ecommerce

par Benoit Gaillat - Il y a 5 ans

Un article rapide pour vous informer d’une conférence gratuite organisé à paris le lundi 12 novembre de 14h30 à 18h00 pour parler de la sécurisation des moyens de paiement pour la vente à distance, et donc le ecommerce.

Si vous êtes e-commerçants et que les problématiques de 3D sécure ne vous parle pas trop ou que vous souhaitez en savoir plus sur trois sujets principaux :

  • L’approche par les risques appliquée à la lutte contre la fraude
  • 3D-Secure, retours d’expériences
  • La sécurisation des portefeuilles électroniques

En bref c’est une conférence gratuite indispensable pour s’initier à la sécurisation des paiements, à savoir : comment éviter de perdre de l’argent bêtement et savoir se protéger … L’inscription est ici

La conférence est organisé par la banque de France et l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement et la Fevad et accueillera Fleur Pellerin, la ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif.  Si vous ne faites pas 30 millions d’euros de CA et que vous ne pensez pas être à votre place à cette conférence détrompez vous ! Les organisateurs sont en attentes des retours de TOUS les e-commerçants sur 3D sécure notamment (je cite) :

Nous insistons particulièrement sur votre participation essentielle à ce séminaire.  Il est important que les e-commerçants, grands et petits, expriment leur point de vue et/ou retour d’expérience (positif ou non) sur 3DS [Bertrand Pineau, Fevad]

Une occasion d’en apprendre plus et de faire vos retours sur une des plus grosse problématique actuelle du Ecommerce… ne laissez pas passer l’occasion.

Voici le programme détaillé ci dessous et pour s’inscrire c’est par ici : http://www.cf2p.fr/

14h30 – 14h45 / Introduction
Fleur PELLERIN, Ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Économie numérique

14h45 – 15h00 / Le bilan de la fraude à la carte de paiement au niveau national et européen
Denis BEAU – Banque de France, Directeur général des Opérations

15h00 – 15h45 / L’approche par les risques appliquée à la lutte contre la fraude

  • Geoffroy GOFFINET – Banque de France, Chef du service de la surveillance des moyens de paiement scripturaux
  • Marc LOLIVIER – FEVAD, Délégué général
  • Gilbert ARIRA – BNP PARIBAS, Responsable Customer Banking Solutions
  • Antoine SAUTEREAU – Groupement des Cartes Bancaires “CB”, Responsable du département lutte contre la fraude et systèmes d’information
  • Nicolas BRAND – ATOS, Product Manager

15h45 – 16h15 / Pause

16h15 – 17h00 / 3D-Secure, retours d’expériences

  • Jean-Marc BORNET – Groupement des Cartes Bancaires “CB”, Administrateur
  • Max MOREAU – SNCF, Responsable du CSP Compta – Trésorerie
  • Philippe BRUAND – DELAMAISON, Directeur des systèmes d’information
  • Willy DUBOST – FBF, Directeur des systèmes et moyens de paiement
  • Valérie GERVAIS – AFOC, Secrétaire général

17h00 – 17h45 / La sécurisation des portefeuilles électroniques

  • Mireille CAMPANA – Ministère du Redressement productif, Responsable de la Sous-direction des réseaux et des usages des technologies de l’information et de la communication
  • Pierre ALZON – ACSEL, Président
  • Eric GONTIER – BUYSTER, Directeur général
  • Gimena DIAZ – PAYPAL, Directrice générale France
  • Roland ENTZ – VISA EUROPE FRANCE, Directeur des relations extérieures

17h45 – 18h00 / Conclusion
Christian NOYER – Banque de France, Gouverneur et Président de l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement

 

En résumé la conférence se tient le lundi 12 novembre 2012 de 14h30 à 18 heures à l’Auditorium de la Banque de France, 31, rue Croix-des-Petits-Champs – Paris 1er et l’inscription (gratuite) est obligatoire ici -> http://www.cf2p.fr/

 

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

3 Commentaires

3 réponses à “Conférence gratuite sur la sécurisation des paiements par carte en Ecommerce”

  1. Olivier dit :

    Savez-vous si il va y avoir un podcast ?
    Je ne pourrais venir ce jour, bien que le sujet fort intéressant.

  2. Salut Olivier, Aucune idée, je ne pourrai malheureusement pas assister à la conférence pour ne faire un compte rendu, désolé 🙁

  3. Benjamin MARECHAL dit :

    Bonjour,

    Le colloque ne sera pas retransmis, cependant afin d’être destinataire des communications que nous serions amenés à faire à la suite de cet évènement, je vous invite à nous envoyer un email à l’adresse suivante : 2323-colloqueoscp-ut@banque-france.fr.

    Bien cordialement,
    Benjamin Maréchal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Paypal lance « Paypal here », le paiement CB sur mobile

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Après de longues années de vache maigre le secteur du paiement sur mobile se réveille enfin ! Après Stripe, après Buyster voici un nouveau venu, enfin presque, dans l’univers du paiement : « Paypal here« .

Paypal here est une déclinaison de Paypal en version mobile pour accepter les paiement CB n’importe ou dans le monde depuis votre smartphone. Le concept est très simple , vous avez un smartphone, un compte Paypal et vous y ajouter un petit lecteur que vous branchez sur le port audio de votre mobile :

En quelques secondes votre smartphone est donc devenu une vraie plateforme de paiement mobile, je n’ai pas testé mais j’imagine que la même chose peut fonctionner sur les Ipads, ou du moins cela ne devrait pas tarder.

Pour l’instant le système ne fonctionne que aux Etats unis, au Canada, en Australie, et à Hong Kong, le système de piste magnétique n’étant pas utilisé en France il y peu de chance que ce système soit déployé tel quel dans notre pays. Une version permettant de lire les cartes à puce n’a pas encore été annoncée mais vu l’importance de la sécurité dans les transactions bancaire elle n’aurait rien d’étonnant.

Les frais sont de 2.7% de commission par transaction, ce qui n’est pas donné mais peu tout à fait être compatible avec le paiement de services entre personnes, pour le paiement  de produits c’est un peu élevé. En contrepartie vous pouvez encaisser les paiement Paypal, Visa, Mastercard, American express, Discover et les chèques bancaires.

Comment fonctionne Paypal here ?

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

7 Commentaires

7 réponses à “Paypal lance « Paypal here », le paiement CB sur mobile”

  1. Francois Huet, dit :

    Ouais… je me trompe peut-être, mais le temps qu’un truc comme ça se déploie et devienne « courant », toute la technologie de paiement sera déjà embarquée d’origine dans les smartphones.

    C’est comme à l’époque ou les téléphones n’avaient pas d’écran tactile, lorsqu’on nous demandait de créer des sites pour les téléphones mobiles, on répondait que « oui, c’est possible, mais dans 6 mois Apple va sortir un téléphone qui sera en réalité un petit ordinateur… »

  2. Je pense que aux US ça peut se déployer assez vite, Square (https://squareup.com/ ) à apparemment pas mal de succès. le « problème » en Europe c’est le paiement avec la puce, qui ne fonctionne pas ni avec Square ni avec Paypal Here pour le moment

  3. Francois Jeux Jouets dit :

    Faudrait un mini lecteur de carte a puce a connecter de la meme manière que le lecteur magnetique ?! La ca pourrait le faire ?

  4. Exactement, il suffit d’un petit lecteur de puce au lieu d’un lecteur de carte magnétique. J’ai qu’une banque Française aller proposer une API, le paiement par téléphone n’est peut être pas si fantaisiste en France 🙂

  5. Graphemeride dit :

    Pourquoi un tel lecteur est nécessaire sur smartphone et non pas sur nos PC standards lors des paiements?

  6. Kevin Hanot dit :

    Je ne vois sincèrement pas comment cela pourrait se démocratiser en France… Quand on sait que la carte bleue a mis plusieurs années a entrer dans les moeurs. Alors acheter un adaptateur a mettre sur son smartphone pour payer avec Paypal. Mais attendez c’est pas plus simple d’envoyer de l’argent via Paypal ? (avec sa carte enregistrée dessus) Enfin sincèrement je vois vraiment pas. Aux USA peut être bien mais en France je doute que ça prenne … Pensons déjà au NFC et à la 4G ça sera déjà très bien !

  7. Ca va prendre du temps très certainement en effet. Je suis d’accord avec toi que je trouve ça plus simple de payer directement avec Paypal depuis son mobile vers le compte paypal du marchand physique mais aujourd’hui ce n’est clairement pas développé comme mode de paiement. Dommage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Buyster, le E-paiement mobile

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

C’est décidément la série des articles sur les solutions de paiement pour l’ecommerce sur le blog, après Stripe voici Buyster, une solution de paiement sur mobile développée par Atos, Orange, Bouygues et SFR, de quoi enfin booster le paiement sur mobile ? C’est ce que nous allons avoir avec l’interview de Laurent Bailly, directeur marketing de Buyster.

Bonjour Laurent, peux-tu nous présenter le concept de Buyster ?

Bonjour, Buyster est une solution de paiement en ligne simple et sécurisée grâce au téléphone mobile. Concrètement, l’utilisateur associe sa carte bancaire à son numéro de mobile au cours d’un processus d’inscription en ligne sécurisé durant lequel il choisit également son code confidentiel Buyster (6 chiffres). Dès lors, pour payer un achat en ligne, les coordonnées bancaires ne circulent plus sur internet, seul le mobile et le code confidentiel Buyster suffisent. Pour vérifier que l’utilisateur a son mobile en main, un mot de passe à usage unique est envoyé par SMS, qu’il doit ressaisir pour confirmer le paiement.

Et en mobilité, payer un achat depuis un smartphone (site ou app mobile) est incroyablement simple: grâce à l’authentification par le réseau de l’opérateur, inutile de ressaisir un SMS pour vérifier que vous avez le téléphone en main ! Il suffit de toucher « payer avec Buyster » sur l’écran de confirmation de commande, saisir les 6 chiffres de votre code confidentiel Buyster, et c’est payé !

Dans tous les cas, pour payer avec Buyster, il faut 1) être en possession de son mobile et 2) connaître le code confidentiel. Cette authentification forte confère un niveau de sécurité parmi les plus élevés du marché.

En résumé le mobile protège la carte bancaire sur internet, et la rend plus simple à utiliser sur le mobile.

Quel est le principal avantage pour un e-commerçant à utiliser Buyster ?

Il y a 2 avantages principaux en réalité : la garantie de paiement (contre la répudiation, valable sur internet fixe et mobile) et l’accès facilité au mCommerce grâce à une cinématique de paiement unique sur le marché.

Notre proposition de valeur combine ainsi sans compromis l’ergonomie et la sécurité, à la fois pour les eCommerçants (garantie de paiement sans dégrader le taux de transformation) et les utilisateurs (simplicité et rapidité, sans dégrader la sécurité grâce à une authentification forte). Sur le mCommerce, nous sommes les seuls à proposer une ergonomie mobile aussi adaptée (seule la saisie du Code Confidentiel Buyster à 6 chiffres suffit, le mobile étant authentifié automatiquement par le réseau), permettant ainsi aux eCommerçants d’accéder au marché en forte croissance du mCommerce.

Enfin, la confiance est un facteur clé de succès pour une nouvelle société qui se créé en particulier dans le paiement: avec un agrément d’Etablissement de Paiement délivré par la Banque de France, un actionnariat solide (Atos, Bouygues Telecom, Orange et SFR), des grandes enseignes de l’eCommerce qui acceptent Buyster dès le début, une localisation en France de notre activité et notamment de nos datacenters, nous pensons largement la mériter !

Buyster est-il compatible avec tous les téléphones et les opérateurs ?

Buyster fonctionne avec tous les opérateurs mobiles et MVNO français.

Le paiement mobile, ainsi que l’application mobile selfcare Buyster sont disponibles sur iOS et Androïd. D’autres plateformes mobiles sont à l’étude.

Y’a t’il des fonctions spéciales sur mobiles ou sur tablettes tactiles ?

Il y a bien sûr notre cinématique de paiement mobile, unique sur le marché: une fois son panier validé sur le site ou l’application mobile du marchand, l’acheteur choisit Buyster parmi les solutions de paiement proposées. Buyster identifie alors l’utilisateur automatiquement grâce au réseau mobile de son opérateur. Cela lui évite la saisie fastidieuse de son numéro de téléphone mobile, permet d’être certain que l’utilisateur est en possession de son mobile, et il ne reste plus pour confirmer le paiement qu’à saisir son code confidentiel Buyster à 6 chiffres !

Je citerai également une fonctionnalité clé sur le mobile : l’ouverture facilitée de compte client chez le eCommerçant grâce à l’export sous le contrôle de l’utilisateur de ses informations Buyster (Nom, prénom, adresse mail et postale, …). La création de compte client est une étape critique dans le tunnel de commande sur le web , mais sur le mobile elle est quasiment rédhibitoire …

Combien coûte l’installation et l’utilisation de Buyster ?

Côté internaute,l’inscription à Buyster est gratuite et sans engagement.

Côté eCommerçant, Buyster propose un modèle classique pour l’acception d’un système de paiement : la commission est constituée d’une partie fixe et d’un pourcentage liés aux volumes d’affaire du eCommerçant.

Combien de sites utilisent la solution à présent ?

Après à peine 6 mois d’activité, près de 150 sites marchands ont accordé leur confiance à Buyster.Parmi eux, de grands noms du eCommerce comme Rueducommerce, Spartoo, Kiabi, Boulanger, PMU, Aquarelle, Brandalley. Aujourd’hui, une trentaine de sites sont techniquement raccordés, et chaque semaine, de nouveaux marchands sont mis en production.

Buyster est-il compatible avec toutes les solutions e-commerce ?

Afin que l’intégration de Buyster sur les sites des eCommerçants soit simple et rapide, nous développons des partenariats avec tous les intermédiaires de la chaîne de valeur du paiement sur Internet comprenant les prestataires de services de paiement, les éditeurs et plateformes eCommerce,les agences web et mobile. Buyster compte ainsi déjà parmi ses partenaires les principaux PSP du marché (SIPS, PayBox, PayLine, Mercanet, Sogenactif, Ogone,Lyra) et les solutions eCommerce Prestashop, Magento, Oxatis et PowerBoutique.

Merci Laurent

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Stripe, le paiement CB par API

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Stripe est une solution hyper simple d’API bancaire, vous pouvez voir la définition d’une API sur Wikipédia si vous ne connaissez pas.

Le principe est ultra simple : pas besoin d’ouvrir de passerelle de paiement bancaire, d’installer de module de paiement, pas besoin de compte marchand. Vous vous inscrivez sur Stripe et vous pouvez encaisser des paiements par carte bleu quelques minutes après.

Vous pouvez donc installer un bouton de paiement et accepter les cartes bleus de façon très simple sur n’importe quelle page web, et ce en quelques minutes. La contrepartie c’est qu’il vous faudra apprendre à coder car qui dit API dit échange d’informations entre deux serveurs. La baseline de Stripe est d’ailleurs très claire  : « Payments for developpers ». Https, Json et Token sont donc au menu d’une installation Stripe.

Le coût est de 2.9% +0.30$ par transaction avec un minimum de montant de transaction de 0.5$. l’ensemble des paiements sont transférés vers votre compte une fois par jour mais un seul compte peut être relié à Stripe.

Le seul gros défaut pour le moment d’ailleurs est que si vous voulez utilisez Stripe il vous faudra un compte bancaire aux Etats Unis. Vous pourrez cependant facturer des clients partout dans le monde et l’ouverture à l’international est de toute façon prévue dans la roadmap.

Je n’ai malheureusement pas trouvé de site utilisant Stripe, ils ne présentent pas de cas client sur leur site, mais la startup à quand même levée 18 millions de dollars d’après Techcrunch, de quoi développer sereinement une bonne API de paiement CB.

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

11 Commentaires

11 réponses à “Stripe, le paiement CB par API”

  1. Yop dit :

    Salut !
    Quelle différence avec Moneybooker ?

  2. Moneybookers ressemble plus à un Paypal-like non ?
    Stripe c’est une API de paiement donc y’a pas de « module » à installer, c’est un peu toi qui code tes transactions, tu peux en faire ce que tu veux.

  3. JY dit :

    Le deuxième gros défaut, c’est « 2.9% +0.30$ » non ?

  4. Tatiana dit :

    +1000 pour le commentaire de JY!
    2,9% + 0.30$ c’est IN-DE-CENT!

  5. Tatiana dit :

    J’ajouterai même: « Passez par Stripe, finissez à poil » 😉

  6. Paypal c’est entre 1.4 et 3.4% + 0.25€ et ne propose pas d’API de ce type il me semble.
    Cher oui mais je n’ai pas l’impression que ce soit un concurrent à Paypal, j’y vois plutôt la possibilité d’ouvrir facilement un terminal de paiement électronique.
    Le moins cher restant de négocier un tarif TPE en banque bien sûr…

  7. Harold dit :

    Pour information, la beta est désormais disponible en France. Elle n’est pas forcément mise en avant, mais je viens d’installer Stripe sur ma boutique, et pour l’instant, je dois dire que c’est assez impressionnant. Pô mal du tout, tout ça. Merci pour les informations !

  8. OK je vais tester alors 🙂 Merci Harold

  9. Xavier dit :

    Salut, alors des retours de ceux qui l’ont testé ? Ca me fait de l’oeil, j’ai besoin de retours français. Merci !

  10. Axel dit :

    Salut à tous ! j’utilise Stripe sur ma boutique en ligne , après quelques semaines d’utilisation voici mes retours. C’est une très bonne solution en attendant d’avoir un contrat avec sa banque, mais pour le long terme je le déconseille car effectivement leur commission est assez importante. Pour ma part je trouve que le souci réside dans le délai de transfert du paiement vers votre compte bancaire. Il faut quasiment attendre 1 semaine et demie. Donc pas très pratique pour la trésorerie…

  11. Remi dit :

    Bonjour à tous et merci pour toutes ces infos.

    Peut-on quand même utilisé Stripe même si la version est toujours en beta ? je n’ai pas trouvé comment générer ma clé API pour la configurer sur WordPress si quelqu’un pouvait m’éclaircir ce serait très sympa 🙂 derniere petite question les taux 2.9% = 0.3$ sont toujours identiques ?
    merci d’avance 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.