Google Shopping devient payant : que faut-il savoir ?

par Mickael FROGER - Il y a 1 an

Google Shopping, le comparateur de prix gratuit de Google est sur le point d’évoluer et de devenir un service payant à partir du 13 février 2013 dans plusieurs pays incluant la France, le Royaume-Uni, le Japon, l’Italie, l’Espagne, les Pays-Bas, le Brésil, l’Australie et la Suisse.

google shopping

Déjà en place aux Etats-Unis depuis octobre dernier, le nouveau modèle commercial de Google Shopping entrainera quelques changements pour les e-commerçants français.

Cette transition débutera mercredi prochain et sera complètement effective à la fin du 2ème trimestre 2013.
Même si elle est progressive, il est essentiel de se préparer en amont afin d’être opérationnel le jour J pour offrir aux consommateurs la meilleure expérience e-commerce possible.

Structure de fichiers

Comme chaque comparateur, Google demande une structure particulière pour intégrer les produits des marchands dans son moteur. Il est important de bien suivre les spécifications techniques demandées afin d’avoir un catalogue produits répondant aux attentes exigées par Google, vous trouverez sur cette page un bon nombre d’informations vous permettant de structurer vos flux correctement.

Passage d’un modèle gratuit à un service payant

Le modèle gratuit prendra bientôt fin et Google Shopping devient donc un service payant.
Basé sur un modèle de CPC à l’enchère, les marchands pourront gérer le CPC de leurs campagnes produit par produit. Le CPC sera directement contrôlé depuis le compte marchand Google Adwords. Ce CPC déterminera le positionnement des offres des marchands, il est donc nécessaire de créer efficacement ses campagnes et bien positionner ses enchères.

Changement de l’interface de gestion

C’est la seconde grosse nouveauté de Google Shopping, il n’était auparavant pas obligatoire de posséder un compte Google Adwords pour diffuser son catalogue produits sur Google Shopping, cela se faisait via un compte Google Merchant Center.

Désormais il faudra posséder les deux (Google Merchant Center + Google Adwords) afin de les relier ensemble.
D’un côté, la gestion des campagnes et des CPC s’effectuera depuis le compte marchand Google Adwords, tout comme les campagnes SEM. De l’autre, le catalogue produits sera quant à lui indexé via le compte Google Merchant Center.

Cela pose un soucis pour les marchands qui ne possèdent pas de compte Google Adwords et qui surtout n’ont aucune compétence sur cette plateforme, ils vont devoir se mettre à Adwords rapidement.
De notre coté, chez Lengow, nous allons tout mettre en place pour aider au mieux les marchands et ainsi tout piloter au sein de la solution pour éviter de gérer tout cela au sein de son compte Google Adwords.

Une nouvelle présentation des produits

La volonté de Google est de clarifier les résultats de recherche produits au sein de son moteur. Le nouveau modèle commercial de Google Shopping sera donc dorénavant basé sur Product Listing Ads (PLA).

plads

Avec cette nouvelle visualisation de produits, les marchands rémunèreront Google Shopping sur une base de CPC. Cela signifie que les e-commerçants seront imputés seulement si un internaute clique sur leur annonce et est redirigé vers leur site web : ils ne payent que lorsque Google dirige un client vers leur boutique.

Un suivi approfondi des campagnes sera nécessaire

Google fait évoluer son service de recherche produits vers un modèle au CPC géré depuis un compte Google Adwords. Le moteur de recherche a démontré sa capacité à générer beaucoup de trafic pour les marchands. Il sera donc désormais nécessaire de bien contrôler la diffusion de produits et des campagnes pour éviter des coûts élevés au final.

Le contenu même des catalogues sera déterminant.
Auparavant, et du fait de sa gratuité, beaucoup de marchands avaient tendance à négliger les informations de leurs produits au sein de Google Shopping. Désormais, du fait de son modèle payant, il faudra vérifier que toutes les informations soient présentes et bien à jour au sein de son catalogue, c’est ce que souhaitait Google : améliorer la qualité des données affichées.

Les conséquences d’un tel changement seront naturellement une charge de travail supplémentaire pour les marchands qui vont devoir optimiser finement leurs catalogues produits. Ils doivent s’assurer que leurs flux soient bien optimisés et mis à jour chaque jour; En effet, les Product Listing Ads nécessitent l’information produit la plus complète et adéquat possible !

Mickael FROGER

Co-Fondateur - Lengow

7 Commentaires

7 réponses à “Google Shopping devient payant : que faut-il savoir ?”

  1. Renaud dit :

    Le soucis avec Shopping c’est que l’affichage PLA est géré par Google en fonction du flux produit (possibilités de filtrage par l’annonceur). A votre avis que va optimiser Google, le ROI du marchand ou le CA de sa régie ?

  2. eCom-Store dit :

    Àprès avoir tué les autres comparateurs et favorisé son propre service, Google monétise Shopping… Bravo!

  3. Google ne pense qu’aux webmasters bien sûr, rappel toi : « Don’t be evil »
    Oui je sais ça fait longtemps ;)

  4. Denis Fages dit :

    Je me permet une petite pub pour mon livre destnée à aider les e-commerçants à dépenser le moins possible et à obtenir le maximum de Google Adwords. Il s’agit donc du Guide d’optimisation de Google Adwords. C’est un e-book dont la version 2 vient de sortir (la 3 est en préparation).

    Sachez également que pour toute ouverture de compte Adwords, je peux vous offrir un code qui vous donne 75€ de crédit pour 25€ acheté. :)

  5. Creatine dit :

    On nous l’avait annoncé pour le 12 février si ma mémoire est bonne et maintenant c’est pour mars…. ahh GOOGLE

  6. vianney@coque samsung galaxy s4 dit :

    bonjour
    je réagis a denis fages ton livre est il en vidéo en DVD as tu une formation DVD a proposer pour les google adwords
    cdtl vianney

  7. Penichon dit :

    Bonjour,
    Comment vendre des piecesdemonnaie sur Google shopping? Est ce possible ou vais je perdre de l’argent? Comment fonctionne la rémunération pour Google?
    Je ne saisi pas?
    Cordialement

Laisser un commentaire