Le E-commerce et le Luxe, réelle oportunité ou réel probleme ?

par Benoit Gaillat - Il y a 8 ans

Le luxe est un des secteurs le moins présent sur Internet, il y a eu pas mal d’investissements depuis quelques années mais comparé à la place occupée « dans le monde réel » l’occupation online du luxe est toujours assez faible, surtout dans les moteurs de recherche…

Le luxe aime pourtant communiquer
Un des plus grand objectif des marques de luxe et de contrôler l’image de la marque , pour cela ils communiquent à plein régime à la télé, en presse en dépensant des millions d’euros, et bien sûr maintenant sur internet en se faisant construire des sites, a minima de « branding », au mieux d’E-commerce avec des sommes colossales mais des résultats bien différents …

Mais ne sait pas le faire sur Internet
En effet , les résultats sont catastrophiques d’un point de vue référencement , ergonomie et conversion. Le monde du luxe se tourne donc vers internet, plein d’espoirs, mais dans quel but ? Et ce but est t’il compatible/intéressant/profitable avec Internet ?
Le résultat pour les sites web « de luxe » est sans appel, plus de 90% d’entre eux sont des sites en flash on l’on ne comprend pas vraiment tout, peu référençable, avec une ergonomie aléatoire , voir parfois un manque totale de structure logique, mais avec une seule préoccupation : le critère esthétique.
Vous me direz , oui mais ça colle à l’image de marque .
Oui bien sûr c’est important et indispensable de transmettre l’image de marque de luxe sur son propre site mais cela ne doit pas être le seul critère ! Sinon d’ici 2 ou 3 refontes graphiques/techniques ( a minima une par an) on s’apercevra que sur le site en flash , 99% du référencement viens toujours du nom de la marque et aucun autre mot clef, pendant ce temps d’autres sites e-commerce étudiés/optimisés seront présents sur toutes les requêtes et l’image de la marque passera en en grande partie par ces sites optimisés et non pas par le site officiel.

Il faut donc absolument inclure la visibilité dans tous les projets de luxe sur internet, le beau ne suffit pas, sinon cela revient à ouvrir une belle boutique de luxe au milieu du désert et de payer régulièrement des gens pour faire venir les clients.

De plus , une fois que la première des grandes marques de luxe aura lancé une campagne web (une vraie campagne avec prise en compte du référencement, taux de conversion et ROI) que vont faire les autres ? La même chose surement mais avec un temps de retard par rapport aux autres marques et au moins plusieurs temps de retard par rapports aux pure-players du web.

Conclusion

Avoir une belle boutique est indispensable pour une marque de luxe et c’est bien normal mais paradoxalement les sommes importantes mises en jeux pour chaque projet défavorise le retour sur investissement de ses sites en utilisant des technologies de sites obsolètes (Flash) qui pénalise la visibilité des marques sur le net.

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.