Le Facebook retail pour bientôt ?

par Benoit Gaillat - Il y a 6 ans

Facebook, malgré son introduction plus ou moins ratée en bourse (avec 68 milliards de market cap à ce jour quand même… ), est un des changements majeur de cette décennie et même si son impact/relation avec le ecommerce n’est pas encore tout à fait clair, voir nos articles sur le facebook commerce l’interaction entre les deux ne peut que se renforcer.

L’impact de Facebook sur le retail classique ( la distribution en magasins) est donc encore plus hypothétique à priori et pourtant ! La marque de vêtements C&A à lancé au Brésil une opération plutôt surprenante, mais très intelligente, d’interaction entre Facebook et le magasin de la marque.

La problématique ?

Lorsque vous déambulez dans le magasin il est difficile de reconnaître les modèles à la mode et ceux qui plaisent le plus aux autres clients, or sur le net les 900 millions d’utilisateurs de Facebook likent tous les jours des milliers de produits sur votre site (un peu partout sur le web également).

Pourquoi ne pas associer les deux et informer les clients en magasin à l’aide de cintres affichant le nombre de likes des internautes ? C’est tellement simple que c’en est génial. En un clin d’oeil vous pouvez voir les produits les plus populaires directement en magasin.

Vous pouvez voir une démo vidéo ci dessous pour avoir plus d’explications :

C’est d’après moi la première vraie passerelle entre un magasin physique et Facebook et la première utilisation sérieuse de l’opengraph.

Vous avez d’autres exemple de l’utilisation multi-canal de Facebook ou d’autres sites sociaux ?

Benoit Gaillat

Diplômé de l’Hetic et travaillant depuis 10 ans dans l’e-commerce, Benoît est Directeur Conseil E-commerce chez Skeelbox, cabinet de conseil en E-commerce dédié aux marques, distributeurs et PME qui souhaitent réussir leur développement digital et cross canal. Twitter |
Profil sur Google Besoin d’un expert E-commerce ? 01 84 17 08 51.

4 Commentaires

4 réponses à “Le Facebook retail pour bientôt ?”

  1. Videopole dit :

    Pas mal du tout le principe, je vois déjà les chefs de produits liker leurs invendus pour stimuler les ventes ^^

  2. Hey je n’avais pas pensé à ça 😉 c’est pas bête non plus comme principe !

  3. Mick dit :

    Faudrait pas que le prix des cintres fasse grimper le prix de vente des fringues !
    🙂

    Sinon l’idée est vraiment intéressante !

  4. Sébastien dit :

    Cela pourrait également avoir l’effet inverse sur les consommateurs ! 😉
    Le consommateur cherche de plus en plus des produits uniques. Finit le temps de l’uniformisation. Du coup, de savoir que X personnes aiment ce produit et donc l’ont potentiellement acheté, cela pourrait en refroidir plus d’un (ou d’une, surtout lorsqu’on parle de mode ! :D)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.