Quelques outils pour votre site Ecommerce

par Romain Boyer - Il y a 8 ans

Note de bgaillat : Voici le premier billet de Romain qui me fait le plaisir de venir me rejoindre sur le blog en tant que rédacteur, j’espère que vous apprécierez sa prose et qu’il nous fera l’honneur de poster régulièrement des articles 🙂 , bonne lecture.

Tout responsable de boutique e-commerce a pour responsabilité de s’assurer de la continuité du service. Pour cela, il dispose de nombreux outils gratuits un peu partout, le tout étant d’utiliser les bons outils et de les utiliser régulièrement.

Je me propose ici d’en faire une liste et d’en décrire l’utilisation que j’en fais. Si vous le voulez bien, je vous demanderai votre avis et nous ferons évoluer cette liste afin d’avoir une check-list la plus exhaustive possible.

A faire circuler évidemment 😉

Le premier des outils, Google Analytics

Quel meilleur outil de gestion au quotidien que Google Analytics.
Pensez notamment à

Configurer votre tableau de bord. Suivant ce que vous cherchez à optimiser sur le moment, un bouton « ajouter au tableau de bord » apparaît en haut à gauche de chaque rubrique dans le bandeau gris ; cela garde les paramètres en cours ;

Définir vos objectifs
Les objectifs, c’est lorsque vous tirez quelque chose de votre internaute. La plupart des sites marchands définissent les objectifs suivant :

  • formulaire de contact,
  • demande de devis,
  • achat avec paiement à confirmer (chèques, virements,…),
  • achat avec paiement confirmé (CB).

L’entonnoir de conversion est le fait de ramener l’ensemble des internautes qui se trouvent sur l’ensemble des pages (haut de l’entonnoir) vers l’unique page qui vous intéresse pour un entonnoir donné. Un entonnoir = Un objectif. Pensez à prévoir des pages (avec URLs spécifiques après conversion, ex. /contact/merci)

Créer des alertes (non pas via le deuxième lien du menu, mais via l’encart « mes personnalisations ») Il est plutôt intéressant d’être prévenu à la minute où « quelque chose se trame », les alertes (Bêta ;o)) permettent de définir des indicateurs intéressants. Pour ma part, j’ai paramétré des alertes regardant les évolutions d’une semaine sur l’autre pour être averti s’il y a

  • Baisse significative du nombre de visites versus même jour de la semaine précédente (si baisse > 40%)
  • Hausse significative du taux de rebond (si hausse > 20%)
  • Temps moyen passé sur le site baisse (baisse > 30%)

Suivant les habitudes, et suivant si l’on est habitué à plus ou moins de fluctuations, on peut (on doit) évidemment moduler ces pourcentages.

Consulter les alertes automatiques (rubrique Alertes en deuxième position du menu cette fois) qui mettent automatiquement en exergue des moments notables de la vie de votre site.

Google Sitemaps


Fonctionnalités principales de sitemaps (si vous connaissez, relisez quand même cette liste, on redécouvre toujours l’outil)

  • Pages introuvables sur le site
  • Impressions (= affichages de vos liens sur Google) versus nombre de clics
  • Performances du site (rubrique « labos/performances du site » et « diagnostic/statistiques sur l’exploration »
  • permet notamment de voir le temps de téléchargement d’une page sur Google qui est nouvellement devenu un critère de positionnement http://googlewebmestrecentral.blogspot.com/2010/04/using-site-speed-in-web-search-ranking.html)
  • Gestion de vos sites links (liens qui apparaissent sous votre résultat dans Google)
  • Abonnés via Google Reader (« votre site sur le web /statistiques sur les abonnés »)
  • Etat du sitemap. Souvent laissés de côté, les  sitemaps ne sont pas là que pour faire joli, ils montrent notamment à Google le niveau d’importance des différentes pages et leur hiérarchie telle que souhaitée par le webmestre.

Pour mesurer les performances au fil du temps, et être averti des éventuelles baisses de régime, vous pouvez utiliser Woozweb, un outil de Smile qui teste un contenu donné sur une page donné régulièrement, vous fait des graphiques sur les temps d’exécution, vous donne les moyennes, et surtout vous prévient par e-mail lorsque le temps d’exécution dépasse un seuil défini. http://www.woozweb.com/homeview

Google trends / websites

Magnifique outil s’il en est, Google Trends vous permet de comparer deux mots clés et de savoir si c’est « ordinateur » le plus recherché, ou « ordinateurs » (http://www.google.com/trends?q=ordinateur,ordinateurs) ou encore de voir les préoccupations des gens et l’évolution de leurs recherches sur certains mots clés (http://www.google.com/trends?q=attentats) et ce pays par pays, et éventuellement ville par ville. Ces résultats sont exportables sous Excel au format CSV (Cf. lien de bas de page).

Quoi de mieux pour l’étude de la concurrence que Google Trends Websites. Bien que réservé à des sites à fort trafic (à l’exception de Google qui s’est auto-exclu..), qu’un comparateur de sites Internet. Vous pourrez voir l’évolution site Internet par site Internet depuis 2006 (Google le faisait avant, mais mal donc ils ont réduit les possibilités au niveau des dates) et comparer plusieurs sites Internet.

Exemple pour quelques sites E-commerce français :  http://www.google.com/trends?q=rueducommerce.fr,pixmania.fr,discounteo.com,amazon.fr&date=all&geo=fra&ctab=0&sort=0&sa=N

Générateur de mots clés Adwords

Comme son nom l’indique, le générateur de mots clés de Google >Adwords sert à générer des mots clés, vous entrez une thématiques vous cochez « synonymes », et l’outil vous propose un ensemble de mots clés (ciblage « exact », « large » ou « expression ») en indiquant pour chaque le niveau de concurrence qui fait rage sur Google  Adwords et le volume de recherche. Pratique !

Suivre les actualités

Détail qui n’en est pas un : être au courant de ce qui se passe ailleurs, être au courant des tendances pour apprendre à les anticiper ! Le meilleur moyen à mon sens : Google Reader, vous affichez vos flux en liste étendue , et vous défilez l’ensemble des news avec la touche espace. Ça va vite, c’est agréable. Vous avez même l’extension Google Chrome qui vous dit ombien d’éléments sont en attente de lecture, ça vous évite d’y aller pour rien.

Pour suivre les actualités de votre domaine, il y a une fonctionnalité méconnue de Google News : l’export d’un flux de news en RSS. Allez dans Google News, tapez la requête qui va bien en prenant soin d’exclure les éventuels sujets qui ne vous intéressent pas (exemple : « DSI –nintendo » en ce qui me concerne), trouvez le lien « RSS » en pied de page et faites-vous plaisir. Exemple de flux : http://news.google.fr/news/search?pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&q=DSI+-nintendo

A noter que Google Reader accepte aussi que vous vous abonniez à une page (et donc pas un flux), et il vous montre les différences et nouveautés sur cette page dès que détectées ! (utile quand les sites ne proposent pas de flux ! exemple plus bas avec les extensions)

Suivi du client !

Trop souvent oublié, le client doit être très écouté, en permanence mais surtout les premiers temps. Pour cela, tout est bon :

  • Sondage « que recherchez-vous ? » dans la colonne de droite pour identifier les désirs initiaux de vos visiteurs ;
  • Formulaire de contact toujours disponible aux endroits attendus (pied de page, en haut à droite, près du panier) ;
  • Numéro de téléphone toujours en évidence et les personnes qui répondent qualifient les appels (formulaire construit en deux minutes grâce à Google Docs ? 😉
  • E-mails épluchés et qualifiés ;
  • Retours sur les forums sur le web ;

Extensions des navigateurs

De nouvelles extensions sortent tous les jours et elles apportent leur lot de surprises ! Pour Firefox comme pour Google Chrome, il y en a énormément mais les extensions réellement utiles sont beaucoup moins nombreuses. Je me tiens à Google Chrome car la rapidité de ce navigateur et l’indépendance de ses onglets me plaisent particulièrement (lorsqu’un onglet plante, ce n’est pas tout le navigateur qui plante).

Tout d’abord, ajoutez carrément la page dans Google Reader pour être au courant des nouveautés : https://chrome.google.com/extensions/list/newest?hl=fr

Quelques extensions intéressantes pour vous :

Les scenarios, très important dans la vie d’un site

Lorsque vous faites développer un site ou des fonctionnalités, vous passez votre temps ensuite à tester différentes façons d’aller à vos objectifs définis (voir plus haut) pour vérifier que tout va bien. Il existe une extension firefox dans laquelle vous enregistrez, vous faites vos clics une fois, vous stoppez. Vous lisez et ça refait la séquence pour vous en vous affichant les pages une à une et en suivant les mêmes liens. Pratique, rapide ! http://seleniumhq.org/projects/ide/

Envoyer des SMS via une requête HTTP…

J’en rêvais, Orange l’a fait : une simple requête du type http://orange.fr/?numero=33679241181&message=bonjour&marchand=3958093&cle=9835 (lien simplifié à l’extrême mais c’est l’idée) qui vous permette d’envoyer un SMS ? Si vous ne connaissiez pas, vous entrevoyez déjà un tas d’applications ! Prévenir les clients du départ de leurs colis (leur faire payer pourquoi pas ?), rappeler aux mauvais payeurs que vous attendez de leurs nouvelles, indiquer à un partenaire qui bouge tout le temps qu’un sujet mérite son attention sur son interface,… (Les mailings SMS ne sont pas indiqués par ce biais, des entreprises le font très bien avec gestion des désabonnements, etc.) http://api.orange.com/fr/api/sms-api,3

Vérifier l’ensemble des liens de votre site

Vous vous amusez souvent à cliquer sur tous les liens possibles et imaginables sur votre site qui contient plusieurs centaines de milliers de pages ? Des outils le font pour vous et vous font un rapport sur les pages introuvables (404), et sur quelles pages pointaient vers elles ! (utile lorsque l’on crée un lien avec un espace en plein milieu qui mène vers une 404, j’en sais quelque chose !). Cet outil, c’est Xenu, il est pas tout récent, il est pas très beau, mais il est efficace.  http://www.google.fr/search?sourceid=chrome&ie=UTF-8&q=telecharger+xenu

Chassez le duplicate content !

Comment ça c’est quoi le duplicate content ? Bon, déjà lisez ça : http://www.google.com/support/webmasters/bin/answer.py?hl=fr&answer=66359

Ensuite, allez là : http://www.webconfs.com/similar-page-checker.php

Je vous rappelle que deux pages différentes, c’est deux URLs différentes (URL = partie avant l’ancre, donc avant un dièse – # – éventuel).

D’autres outils utiles dans cette idée sont disponibles ici : http://www.iwebtool.com/tools/

Vérifiez que votre e-mail n’est pas considéré comme spammeur !

Un lien pour cela : http://www.mxtoolbox.com/blacklists.aspx

Prochain article de ma part : vérifier la sécurité du site dont on est responsable

Romain Boyer

Romain BOYER travaille pour des startups eCommerce depuis 2005. À cheval entre la technique et la stratégie, cet adepte des tableaux de bord croise toutes les données pour en extraire ses priorités.

> Suivre Romain sur Twitter : @RomainBOYER
> Son poste : Product Owner eCommerce chez Doctipharma.fr

4 Commentaires

4 réponses à “Quelques outils pour votre site Ecommerce”

  1. bgaillat dit :

    Merci Romain ! C’ets une belle check-list très axée Google 🙂

  2. romain.boyer dit :

    Ouii, Google est formidable. Si tu trouves un autre éco-système qui propose autant d’outils, préviens-moi 🙂 Je trouve ça génial la restitution de l’information (même si partiellement fausse).

    J’ai oublié une source intéressante : wikio, vous tapez un mot clé, et vous avez des actualités. En bas de la page, vous avez un lien « s’abonner ». Une fois dans Google Reader, cela vous aide à suivre les actus dans votre domaine. Ex : http://www.wikio.fr/high-tech/internet/e-commerce

  3. jonathan dit :

    Merci pour cet article, fort intéressant!
    petite question à propos du paragraphe sur le suivi client :  » les personnes qui répondent qualifient les appels  » : de quelle type de qualification parlez vous (renseignement / perdu sur le site / achat / SAV ?), et dans quel but?

  4. Rom's dit :

    Merci pour votre message 😉

    On va dire type d’appel déjà :
    – avant vente
    – après vente
    – corporate
    – …

    Après on peut qualifier plus précisément :
    – avant vente
    – – déjà client + intention achat
    – – déjà client + renseignement
    – – …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.